mercredi 26 janvier 2011

Juste diabolique

J'avais envie depuis quelques temps déjà de me tenter un shoot en NL200. Vous me direz que vu que je ne gagne pas en NL100 c'est assez curieux, voir inconscient, voir stupide, voir même rinceventiesque, oui mais voilà, j'en avais envie.
Après tout en ne jouant que sur deux tables et en m'appliquant, pourquoi ça ne se serait pas bien passé?
Et puis y en a un peu marre des tournois, ou je vois toujours les moves les plus grotesques récompensés!
Exemple hier sur le Super9, au bout de deux heures de jeu alors que la moyenne est à 6500, un joueur open shove pour 5000 UTG! Je ne sais pas trop ce qu'il peut avoir, mais ce que je sais c'est que ça fait deux heures que je ne vois que des 2 et des 3, et j'ai enfin une main qui me parait impossible de folder! Ce move utg est clairement fishy, en plus le pseudo forzalOM ne me laisse pas de doute sur le niveau en face, mais ça donne ça! (au passage tout doit de toutes façons partir au flop, mais c'est un autre problème!)



Bref, je commençai plein de confiance! ma session de deux tables de NL200. Une sur Acfpoker, ou d'ailleurs je vais finir à +129€, et une sur Eurosportbet.
Je monte tranquillement, tout se passe bien, mais je vais me prendre un 38 tonnes dans la tête. Vous me direz bien sur que j'avais rien à faire dans ce coup là, je vous répondrai que je crois que mon move est a peu prés standard.. mais je dois être un fish.




.
Inutile de dire que ce coup ne fait pas du bien, mais je reload et parviens à remonter un petit peu.
A Marrakech il y a 3 jours j'avais enfin flopé un brelan (de 6) sur un flop A63, et mon adversaire qui avait les as m'avait décavé..
Je vais remettre ça, toujours en flopant un diabolique 666, sur un coup qui me fait dire que je suis vraiment maudit.. C'est sur que ce n'est que de la variance, mais si les set ups pouvaient parfois être dans un autre sens ça m'arrangerait.




Du coup je vais un peu tilter et reperdre une grosse centaine dans la minute d'après. Franchement il n'y a qu'une ligne qui explique le check au flop chez mon adversaire puis bet toutes les streets après, c'est la main qu'il a.. ou air en arrachage. Vu qu'il sait que je viens de perdre beaucoup j'ai plutôt privilégié la deuxième option.

Heureusement j'aurai quand même un bon call sur une autre main, pour finir ma session à un sympathique -378€ en 118 donnes! Joli résultat..
Inutile de dire que ma bankrolle n'a pas vraiment apprécié, et que du coup il va falloir repartir en NL50 pour regrinder au moins 500€, avant de remettre les pieds en NL100. Toujours tout recommencer me fatigue un peu..
Au fait, un problème lié à des histoires incompréhensibles de flus rss a fait que mes derniers posts marrakechiens n'ont pas été publiés sur les blogrolls de mes amis blogueurs! Si vous ne l'avez pas lu je vous suggère quand même d'aller lire "Les dieux sont tombés sur la tête"!

dimanche 23 janvier 2011

Toujours la même histoire

Je suis un peu désabusé. Quoi que je fasse, les tournois finissent toujours de la même façon.
Et le pire c'est que je ne vois pas quoi faire pour changer ça.
Je jouais le très beau main event du Marrakech open, et ce fut une lente descente aux enfers. Aucun jeu, 20% du stack laissé dés la première minute avec les 10 chez moi face à une paire de 8 qui trouvera son brelan au flop, puis des coups que seuls les marocains peuvent nous procurer.
Je crois vraiment que ces mecs là débranchent le cerveau quand ils jouent, je ne vois pas d'autre explication. Vous pouvez miser ce que vous voulez, ça ne sert à rien, vous en aurez toujours un pour vous payer avec la 7ème paire du board.
A titre d'exemple, je relance AQ à 400 jetons et un marocain me paye avec une main qui nécessite tout à fait un call : 5 de pique et 3 de coeur.
Flop A 2 5, et là c'est juste impossible de le faire partir. Je miserai 900 (!) au flop, puis 2000 sur le 9 qui viendra au turn, mais je ne ferai pas lacher prise à mon pot de glue qui touchera son 3 à la rivière.
Après 4 heures de poubelles je toucherai enfin un pseudo jeu, roi dame de pique au bouton. Bien sur je tombe sur les rois face à moi, et en plus le flop donnera 2 petits piques. Parfait pour que j'y laisse mes 17000 derniers jetons.
Ensuite j'ai joué le 500 euros short handed. Un coup assez chatard au début de tournoi, puisque je touche ma quinte en payant une grosse mise avec un tirage par les deux bouts me permet de passer très vite de 10 à 18.000 jetons. Ensuite je ne verrai pas grand chose, mais arriverai à monter progressivement. A la table une calling station 2 places à ma gauche, et un super fish deux places à ma droite. le genre de mec totalement nul qui explique comment il faut jouer et qui overbet dès qu'il est en bluff!
Bref je crois l'attraper quand il shove ses 10.000 sur un flop 4 4 2, en payant avec une paire de 8. Il montre un sublime A9 (bien joué!) et touche son 9 au turn. A refaire.
Ensuite la short stack shove pour 2500 son J10 que je paye pour être battu à la rivière dans un coup standard.
Je suis changé de table et parviens à remonter jusqu'à 30.000, notamment en me servant sur un mec assez facile à piéger mais qui confond poker avec concours de "qui a la plus grosse". Malheureusement je vais me faire bluffer sur un coup par un mec qui m'a vraiment totalement outplayé, et je retombe alors à 22.000 jetons.
Puis c'est le drame! Au bouton je raise à 3.000 et le mec qui joue à celui qui a la plus grosse décide qu'il a la plus grosse en annonçant directement all in. N'étant pas vraiment d'accord pour me faire relancer comme ça à chaque fois j'insta call, et dois jouer un flip face à A9. Vu que je n'en gagne jamais je sais bien que mon tournoi s'arrête là, 14ème pour 6 places payées.
.
Bref, c'est toujours la même chose, impossible de gagner un coup clé dans les fins de tournois. Je jouerai bien sur le dso de Dublin, et si j'y aligne un nouvel échec (je dois en être à 14 mtt sans être itm) je pense que je vous annoncerai une sorte de pré retraite. Inutile d'insiter, je n'ai pas le niveau pour tenter des coups extraordinaires, et même quand je monte des tonnes de jetons je finis toujours par les reperdre.
J'ai trouvé le niveau de certains joueurs d'une faiblesse inimaginable, et pourtant je n'ai pas perfé...

samedi 22 janvier 2011

In au main event de l'open de Marrakech!

Grâce à un package Xewodien je participais ce soir à un satellite pour le main event à 2700 euros de l'open de Marrakech, qui aura lieu ce week end.
.
Comme dit dans le titre c'est passé pour moi, mais malheureusement je suis le seul rescapé de toute notre équipe. Un satellite d'un bon niveau, avec pas moins de 3 locals héroes winamax par exemple, une armada de tueurs du net, plus bien sur les habituels pros présents sur place. J'aurai eu notamment Haïk et Alain Roy de nombreuses heures à mes tables.
.
86 joueurs pour 8 tickets, et une recette bien connue pour moi en satellite. Tant qu'on a des jetons on joue au poker, si on devient un peu trop short c'est du push or fold. Et surtout, la règle absolue déjà énoncée plusieurs fois, être toujours l'agresseur, ne jamais payer une relance adverse!
.
Je ne vais être en danger qu'une seule fois. Je n'ai plus que 11.000 jetons quand la moyenne est à 20.000 et trouve un spot parfait pour envoyer la sauce. En effet, tous passent et je suis au cut off et découvre une bombe intersidérale que même l'Iran nous envie : 6 5 de carreau! Quand faut y aller faut y aller, et ce sera donc Tapis! Là ou ça se complique c'est quand la petite blind annonce call! As Dame pour lui, et je passerai ce 40/60!
Ensuite je me démerderai toujours pour rester a peu près à la moyenne..
Nous attaquons ce samedi à 14 heures avec 30.000 jetons et des rounds d'une heure. De quoi voir venir... Coverage intégral sur poker statégie ici

vendredi 21 janvier 2011

Les dieux sont tombés sur la tête!

Autant vous le dire tout de suite, on vous a menti au sujet des croyances religieuses. Il est vulgairement enseigné qu'il existe quelques vagues prophètes, comme Jésus qui porte sur ses épaules la religion chrétienne, et une croix parce qu'il trouve que ça fait classe.
Toujours est il que lors de la soirées des Nrj miracles awards, Jésus et Moïse étant les seuls nominés s'apprêtaient à recevoir le prix de "Meilleur faiseur de miracles de l'humanité", un prix que David Coppermichelfield avait essayé de leur contesté, mais sans succès.
.
Sauf que voilà, la soirée ne s'est pas du tout passée comme prévu, et alors que le prix allait être remis, Jessy est rentré dans la salle et a prétendu que ce prix lui revenait de droit!
.
Jésus était outré, Moïse était atterré, mais force était de constater qu'il fallait de toute urgence arbitrer entre les 3 lequel avait réellement fait les plus beaux miracles. La remise des prix fut donc ajournée, et un jury de 6 personnes fut constitué, présidé par Benoit XVI, spécialiste des miracles sur les enfants.
Jésus parla en premier..
" Qui es tu? Comment oses tu te comparer à moi??????? Saches que j'ai multiplier les pains pour donner à manger aux affamés!"
Mais Jessy répondit d'un calme olympien
"Moi j'ai multiplié les coaching, transformant même KingYoann en shark de la NL30"
Visiblement, Jésus était touché par cet argument. Lui qui n'avait pas réussi à apprendre à jouer au stud à Matthieu ( l'apotre, pas mama73). Lui qui s'était même fait outplayé par Judas sur un coup tordu en NL12!
Moïse surenchérit!
"Comment oses tu te comparer à nous? Moi j'ai fait ouvrir la mère d'Egypte en deux, créant un énorme V au milieu des eaux!"
Jessy répondit " Moi j'ai crée un V dans la courbe de Challenge100K! Il était down de 4K, il a écouté ma voix, et a effacé ses 4K de perte immédiatement!"
Moïse était vraiment dans les cordes...
Jésus repris l'offensive! "J'ai guéri les lépreux, j'ai fait marcher les infirmes! Qu'as tu réussi à faire pour eux!?"
Jessy apporta alors un coup fatal "J'ai fait gagner Xewod! Regardez sa courbe, elle est juste miraculeuse"
"Noooonnnn pas Xewod "hurlèrent Jésus et Moïse terrorisés!
"Si, et il a même réussi à passer des 50-50 et des 30-70!. J'ai juste mis ma main sur son épaule pour cela!"
Le coup semblait rude, le jury se retira pour délibérer, et finalement proposa un test aux 3 candidats.
Murlock fut appeler, et se présenta face à eux..
Le président du jury leur expliqua que celui qui arriverait à faire gagner un coin flip à Murlock serait officiellement considéré comme le plus grand faiseur de miracle de l'humanité!
Jésus et Moïse devinrent blême. Ils savaient à quel point c'était impossible. Hercule dans l'antiquité avait eu 13 travaux a effectué. 13, car un par carte. Le 13ème était de perdre un flip face à Murlock. Il avait tout tenté, même ajouté des 2 à l'intérieur des 52 cartes lorsque Murlock avait la paire de 2 contre son As Roi. Mais ça n'avait jamais suffit. Un jour qu'il avait lui même la paire de 2, Hercule enleva les deux autres deux du sabot, et rajouta 9 as de pique et 7 rois de trèfle! Le board final fut AR543
.
Moïse s'approcha de Murlock, il le couvrit de sauterelles ( il avait appris à faire ça dans l'Egypte ancienne, ça impressionnait toujours). On distribua Dame 10 de pique à Murlock, et deux 6 rouges à Moïse. Celui ci mélangea les cartes restantes et distribua le jeu...
Les deux premières cartes furent les deux 6 noirs!
.
Jésus appliqua ses mains sur le front de Murlock. Il lui demanda de se rappeler la dernière fois qu'il avait gagné un flip. Murlock lui répondu qu'il ne jouait que depuis 2006.
Jésus se fit remettre les deux 6 rouges, Murlock concervant Dame 10 de pique..
La dame de coeur fût la première carte du flop, mais elles fut suivie par un 9, un 8, et un 7 qui donnait un coup à 93% en faveur de Murlock. Mais un 5 à la rivière vint redonner la victoire à Jésus.
Jessy effleura Murlock, et lui demanda juste de jouer son flip avec confiance, et plus agressivement depuis la petite blind! Ca ne voulait pas dire grand chose, mais le Maître avait parlé!
Toujours muni de Dame 10 de pique, Murlock constata le flop lui donner directement une quinte flush royale!
Jésus fit un arrêt cardiaque
Moïse couru se jeter dans la mer d'Egypte
.
Le jury n'eut même pas à délibérer...

Ps .. Je ne garantis tout de même pas l'authenticité et la véracité de cette histoire, mais est ce bien important?

jeudi 20 janvier 2011

Une affaire de dames (du bois de Boulogne!)

J'attaquais donc mon day 2 en milieu de tableau.
Bon départ puisque j'hérite du bouton! En plus tous passent et je prends les blinds avec une bouse..
Un peu plus tard je suis de small blind, et le bouton relance à 5200 jetons. Je lui en demande 12.000 de plus (accessoirement avec A5) et il folde..
Malheureusement pour moi, sur ma première main, AK, Eric Haïk relance à 5200 jetons UTG, et je le 3 bet à 20.000 jetons. Il call et nous checkerons jusqu'au bout pour finalement que je perde face à ses 2 dames. J'aime pas les dames..
.
La suite ne sera que vaines tentatives pour me maintenir, mais je vais subir encore deux échecs.

Je relance UTG avec une paire de 9, et un français qui hier avait chatté un coup énorme a tapis en craquant les as adverses me 3 bet pour 8.000 de plus. je décide de passer, je montre ma main et il me montre ses dames. J'aime vraiment pas les dames, mais il est logique que les meufs battent les neufs!
.
Un joueur UTg relance à 8200, je lui place un bon 3 bet des familles à 20.000 avec une paire de 8, et le seul scandinave du tournoi shove pour 70.000 jetons! Vu que j'ai représenté beaucoup de force je dois abandonner ce coup là...
.
J'ai alors 55.000 devant moi, nous ne sommes plus que 24 dans le tournois, et j'ai donc un peu moins de la moitié de l'average. J'ai surtout cette sensation de ne vraiment pas marcher droit.
De grosse blind je relève une paire de 4, et me dis qu'en cas de raise tardif ça va chauffer
En guise de raise tardif on peut pas faire mieux puisque c'est le gars qui m'avait montré les dames au coup d'avant, et il relance pour 8.000 ( Les blinds sont 3000 1500 300)
J'envoie tout et suis plus qu'inquiet lorsqu'il insta call, alors qu'il a environ 90K devant lui.
Ce sera un bête coin flip face à As Dame, et c'est bien sur encore une dame qui viendra dès la première carte du flop. Il y aura d'ailleurs aussi un as histoire d'être bien sur..
.
Bon, j'ai déjà entendu ce refrain : Parti assez fort quand on a la place de jouer, et impossibilité après de trouver les bons spots et de gagner les coups tendus. Je suis bien sur déçu de sortir comme ça, surtout que j'avais la confiance de quelques uns de mes lecteurs, mais je crois pas que je pouvais faire grand chose d'autre. Reste plus qu'à me faire livrer une machine à gagner les flips, dés que ça sort je prends!!


Day 1 du deep stack à Marrakech

Nous venons de jouer 10 niveaux de 45 minutes. Quand je pense que je me suis levé à 4h40 (si si, rien que de l'écrire ça me fatigue!) pour être porte Maillot à 6 heures du mat, puis Beauvais (quelle idée zarbi), puis Marrakech..
Premier good beat, aucune attente à l'aéroport! Habituellement les gars de la police des frontières me rendent fou ici. Et que je te regarde 4 fois le même papier, et que je te regarde celui la 12 fois, etc..
Et ben pas là, ce fut rapide, et j'ai donc eu le temps de manger avant d'attaquer le tournoi. Tournoi ou je me sens investi de quelques résponsabilités puisque j'ai été sponsorisé par certains de mes lecteurs.
Nous serons seulement 64 au départ à s'acquitter des 16500 dirams. Le gagnant prendra l'équivalent de 23.000 € (je calculerai exactement une fois que j'aurai gagné!), et il y aura .. 13 places payées soit 20% du field! C'est la politique venu par les organisateurs et big Roger.
.
Un field ( pas Michel) assez sympa. Les habituels de l'endroit, à savoir les teams Barrière et Partouche bien représentées. A ma table Eric Haïk, qui joue vraiment bien il faut le reconnaître! Le tournoi va clairement se diviser en deux parties pour moi, avant et après le (somptueux) diner break.
.
Au début tout va assez bien. Un jeune allemand tente de me bluffer. Non mais je rève. En fait c'est un coup ou je relance UTG avec A5 de carreau, et il me paye de blind sur un flop A haut mais avec deux trèfles. Mon Cb est payé, et un 5 me donne une deuxième paire. Je mise et me prends un gros check raise des familles. Alors il est vrai que 34 lui donnerait une quinte mais je n'y crois guère. Une brique à la rivière et mon adversaire mise 8000 jetons! Je finis par payer et il jette directement ses deux trèfles.
.
Ensuite je monte tranquillement, grâce notamment à deux brelans! C'est facile ce jeu.
Je relance à 800 avec deux 7, un premier payeur, puis un squeezeur à 3400! Je paye pour setminer, et ça tombe très bien, puisque je chope un 7 au flop! Malheureusement je ne prendrai que 4000 de plus.
Autre brelan, un peu plus rémunérateur face à Haïk qui est assez actif. Il relance quand je suis de grosse blind et je décide de lui tendre un petit piège en juste payant avec deux 10. Faut dire que jouer un gros pot hors de position contre lui ne me tente pas.
Pour résumer il a les As, il y a un 10 au flop et je lui ferai payer 4200 au flop, 7200 au turn, mais il jettera à la rivière sur mes 16.000.
.
J'ai une autre façon de monter du jeton : mon ami allemand. Quand il est au cut of je suis de petite blind, et comme je trouve qu'il a un peu trop tendance à s'essuyer sur mes pieds, je lui renvoie quelques scuds amicaux de temps en temps. A2 et J5s par exemple pour des 3 bet qu'on qualifiera d'ultra light!
Bref, à la pause repas, après 7 niveaux, j'ai 103.000 jetons pour un average à 58.000!
.
Tout va bien, mais ça ne va pas durer!
Les 3 niveaux suivants vont être pénibles. Désert intégral, heureusement que je relève quasiment coup sur coup deux as et As Roi, qui me permette de gagner deux petits coups. Sinon mes vols ne sont pas respéctés ( quelle honte, si on peut même plus voler tranquillement)..
Je vais laisser 11.000 jetons un peu stupidement à ma voisine (traduisez la plus grande barre de fer de l'histoire du poker du 21ème siècle). Je relance avec fifre ( A9 of, mais suis au bouton, et c'est de loin en plus ma meilleure main de l'heure). Elle hésite à me relancer ( je la situe donc entre KK- et KK+!) et paye juste. J'ai la naïveté de penser qu'elle pourra abandonner sur un flop intégralement à pique.. mais elle paye mon Contibet de 7000 jetons. Tant pis.. ( pour info elle n'avait que deux valets, dont Augier)
.
Bref le temps passe, et je finis donc mon 10ème level avec 78200 jetons, quand l'average est à 78100! Suis donc probablement dans la première moitié! J'ai plutôt été assez actif durant les 6 premiers niveaux, mais ensuite le poids des antes et blinds m'a obligé à plus de prudence. A noter qu'à la droite d'Haïk, et donc à deux places à ma gauche, un néo blogueur que j'ai trouvé vraiment bon. (il m'a dit que son blog s'appelle fit or fold, j'avoue que là je n'arrive pas à le trouver!). Edit Merci Mama qui me donne le lien! : ici
.
Nous reprenons demain à 14 heures, et c'est demain également qu'arrivent les quelques blogueurs Xewodiens...

lundi 17 janvier 2011

Après demain on déménage vers Kesh

Mon affiche est un peu fausse! Disons qu'après demain je déménage pour partir à Marrakech pour 5 jours!
Ce sera un séjour bien sympa, ou j'aurai notamment le plaisir de retrouver quelques blogueurs que je connais déjà, tels que C100K ou Kof.
Je joue donc le 1500 euros ce mercredi, un tournoi deepstack sur 3 jours ou je suis d'ailleurs splonso à 40% par certains de mes lecteurs (voir post concerné il y a une semaine). Je ferai un post probablement assez rapide suite au day 1, en essayant de ménager un certain suspens, puisque je suppose que ce sera plus marrant à lire pour ceux qui ont hypothéqué leur maison en plaçant toutes leurs économies sur mes épaules!
.
En attendant je continue mon apprentissage cash gamien! Je suis désormais à 850 euros sous l'EV, mais j'arrive a peu prés à revenir à l'équilibre.
Comment on fait pour être aussi en dessous de l'EV sur seulement 25.000 mains? Ben, par exemple en faisant ça...



C'était ma session de vendredi, mais c'était surtout la toute première main de ma session! Un bon début..
Après j'ai eu cette donne standard contre Sau6son, qui est d'ailleurs un lecteur de mon blog. Sau6son porte bien son nom, parcequ'il me transforme à chaque fois en paté ou en rillettes! C'est bien simple, il me 3 bet a peu près tout le temps. J'attendais donc une occasion de lui reprendre quelques billes quand arrive cette main! (et ne me parlez pas de pot contrôle, vu le profil adverse il était pas question de contrôler quoi que ce soit!)




.
Bref, à ce moment là j'ai un peu envie de balancer l'ordi par la fenêtre, si possible sur la gueule de la mémé qui habite en dessous et qui nous regarde bizarement parcequ'on a pas mis le bon sac poubelle ou il faut!
Pourtant depuis, ça va beaucoup mieux! La preuve sur mes 3000 dernières mains! Une bonne branlée donc vendredi, et une remontée ensuite!




.
Bref, même quand on se fait autant assaisonné qu'un Rincevent scoumounisé ou qu'un Xewod badbeatisé, on arrive quand même à remonter ensuite.
.
Et attendez.. Il s'est passé quelque chose d'extraordinaire! J'ai infligé un bad beat! Si si, et un vrai! Un putain de bad beat à quedalle pour cent, le genre de bad beat qui fait que ton adversaire a envie de te traiter de, je cite, ouvrez les guillemets! " Sale batard de fils de pute"..
C'est pas beau ça??



Si même moi je me mets à chatter, ou allons nous!?
Bon... je viens de passer le cap des 25.000 mains, c'est toujours négatif, mais j'ai connu pire!
Ah au fait, je voudrais vous demander votre avis..
Sur une main ou je touche deux paires au turn je relance mon adversaire qui avait fait un Cbet au flop. Et là je commence à me faire insulter, puis mon adversaire folde. J'ai droit à un "Espèce de retard".. Puis j'ai droit à un énigmatique "Si y avait pas tant de singes sur le .fr tu serais pas un rakeback player"..
C'était un compliment ou pas? J'ai pas trop compris!
Alors "Espèce de retard" : Je suppose que mon adversaire a compris que je jouais des coups à retardement. En effet je ne l'ai relancé qu'au turn! Incontestablement il loue mon sens du timing, et apprécie la qualité technique de ma relance à 47 euros sur sa mise de 18. C'est donc un compliment évidemment!
Mais ensuite ça se corse..
Il y auraient des singes sur le .fr?
Le pseudo de mon adversaire étant "jesuischaude", j'en ai déduis qu'il avait l'habitude pour se réchauffer de fréquenter de grands primates. Pourquoi est il venu le faire sur des rooms de poker en .fr? La c'est plus étonnant. Si quelqu'un à une idée.. Quand a son histoire de rakeback player, je crois qu'il louait mon stackanovisme, puisque je jouais sur 6 tables en même temps.
.
En tous les cas, vous remarquerez une certaine convivialité parmi les joueurs online!




vendredi 14 janvier 2011

Meurtre sur le Super9

Ah la la le super 9... Le tournoi phare d'Ongame, chaque soir à 21 heures. Un field raisonnable, entre 220 et 400 joueurs selon les jours, un buy in correct de 50€, et une fixation chez moi maintenant. Je veux le gagner, je dois le gagner, c'est pas possible de ne pas pouvoir le faire!
Cela me rappelle le fameux short handed deep stack à 55 dollars de l'époque pré arjel. J'avais fait un nombre incalculable de places d'honneur avant de le gagner. Stefal m'a d'ailleurs imité depuis!
Bref, ce p... de Super9, je sais que je vais le gagner, et j'ai bien cru que c'était pour hier soir.
Déjà, il n'y a pas de petit profit, pourquoi payer 50€ alors qu'on peut se qualifier pour 15? Ben oui, ça c'est une bonne question! Je participe donc à 19h30 au 5 turbo rebuy qualificatif, et une grosse heure après un tournoi d'un niveau frisant le zéro j'ai mon ticket. Bon c'est une supra boucherie, autant monter vite un gros stack.
La première heure se passe bien, sans plus.. disons que je suis toujours un peu au dessus de l'average lorsque survient cette première grosse main, qui va directement me propulser dans le peloton de tête! J'adopte un profil slowplayer dangereux parce que je vois là une occase de soit sauter!, soit prendre une tonne....!




Le tournoi se passe bien, je suis alors 10ème, puis arrive à ma droite le leader du tournoi, ultra offensif. Ca tombe bien car je reçois alors deux as et Monsieur relance. Voila l'occasion de passer en tête à mon tour



A partir de là, c'est clair, je vais passer en mode essorage! Une moissoneuse batteuse! Attaquant énormément, je crois que mes adversaires vont devenir fous!.. J'atteins les 30.000 pour un average à 9.000, mais vais subir un coup.. énervant (pour pas dire super casse couilles)! Un joueur limpe quand je suis de blind, puis fais un raise totalement minable sur le flop. Le temps d'annoncer à mon cousin Christophe qu'il a probablement les as et qu'il devrait mieux les protéger!, je paye car le prix est dérisoire pour le destacker si je touche ma double paire ou si je brelanise... La suite ici!:




Ce qui me saoule sur le moment c'est pas que le fait de ne pas être à 40.000, c'est surtout le fait que sa façon de jouer grotesque (ok pour le limp, mais après faut se reveiller!) soit payante!
De toutes façons a partir de là je vais repartir de l'avant, en jouant énormément sur le facteur bulle. C'est d'ailleurs moi qui la fait éclatter sur une donne ou je m'en sors bien, mais elle est absolument révélatrice de ce qu'est un jeu agressif à la bulle. Mon adversaire pouvait assurer en reraisant all in pré flop, il a choisi un simple 3 bet qui m'a permis de tenter le resteal avec un probable 40/60 à jouer! C100K parle très bien de cette situation dans son dernier post




Après tout devient plus facile. Je martyrise la table, et en plus cela entraine une certaine réussite. Je vous passe les pots gagnés sans contestations, mais j'ai également des rencontres qui tournent à mon avantage, comme ici (au passage, vous notez que je m'attaque jamais aux gros tapis)



Je suis alors large chip leader, tout va bien!
En plus on peut pas dire que ce soit plat, témoin les 5 donnes qui suivent, qui ne sont pas espacées de plus de 15 minutes!




Malheureusement, alors que je me vois déjà gagner ce p.. de S9, le ciel va me tomber sur la tête..
Nous ne sommes plus que 13, et je reçois les As. Incontestablement ma relance pré flop aurait pu être plus musclée. Ensuite mon adversaire joue deux cartes mais cela va lui suffire..



Inutile de dire que je suis pour le moins sonné, mais je vais curieusement remonter à 23.000, mes adversaires me couvrant largement mais ne me contrant pas lorsque je relance. Et pourtant certaines fois j'ai vraiment pas lourd!
Bref suis revenu à la moitié de l'average, et je reçois deux rois. Nous sommes alors 10 en course.



Toujours la même fin.. A noter qu'en plus le relanceur initial annonce avoir foldé un as!
Ce qui est sur c'est que je me suis bien régalé dans ce tournoi, et ça c'est vraiment positif! Je remercie Christophe qui m'a accompagné jusqu'au bout, et également Nantais qui m'a permis de redimentionner mon hand replay!
Si ce genre de post est trop long dites le moi, je ferai plus court!
Et bien sur, un énorme "Bonne chance" à Jessy et sa troupe qui attaquent la world cup en ce moment!!