mardi 22 octobre 2013

Ca s'approche..

Promis, j'abandonne ici le style Patrice Evra qui n'a pas plu à Mama! Et ce que Mama veut..! En plus si je continue elle va m'envoyer à Béthunes. Déjà que certains perfides veulent me transformer en girafe..
Enfin bon..
Avant de vous parler de ce day 2 du tournoi phare d'ipoker, retour sur le day 1.
C'est un tournoi que j'avais déjà joué 3 ou 4 fois. 100€, 320 joueurs en moyenne (cette fois nous serons 314), 20.000 jetons et une structure ultra lente. Vraiment y a de quoi tenter tous les moves que vous voulez, même du 7bet light.
.
Je revenais de Clichy ou j'avais busté, et j'avais pas l'intention de compter les merguez sans réagir. Bref, je perds donc 25% de mon stack d'entrée de jeu sur un move bien moisi. Etre agro fou ça peut marcher mais peut être pas au tout début, les tapis sont ultras profonds, et les joueurs (moi compris) ont tendance à payer au final.
Pas très grave, je flope un brelan, reviens à 20k, commence à grinder, et passe un flip! Yes un flip!
Et a partir de ce moment là, je vais activer un mode sympathique, le mode Jésus, illustré par ces deux magnifiques pochettes de disques pas du tout kitchs..



Bref, c'est un carnage. En gros quand je float ça marche tout le temps, soit je touche ma carte soit l'adversaire abandonne, et en plus j'ai un timing parfait contre un fish : Il relance sur ma big blind et je 3bet assez cher double merguez, il fold. Sur la main d'après il relance encore, et cette fois j'ai les As! Donc évidemment je fais le même sizing, il insta overbet tilt shove! Merci...
.
L'approche de la bulle avant hier soir aura été très bénéfique également, dés qu'un mec l'ouvre il se prend un 3bet dans les dents, et je finis donc à 416.000 pour une moyenne à 130.000. Il reste 46 joueurs.
.
Un premier coup clé arrive assez vite, un gars qui a 98000 de tapis relance à 8000 (2000 4000 500). Je suis au bouton avec Roi Valet de carreau et paye donc. La petite blind paye également, et je chatte un flop magique JJ3 avec deux coeurs. Le gars cbet à 14.000 dans 27.000, et il se prend donc un min raise. Un genre de 2ème degré si vous voulez. Il doit probablement se dire que j'essaie de lui voler le coup, et m'envoie la couscoussière avec paire de 10.
J'atteins les 600.000 quand la moyenne est à 175.000, et suis transféré à une autre table. Au passage je remercie mes railleurs! Mad Thorgal et Carter, mon fidèle Samy par exemple.
A peine arrivé que je reçois les valets UTG. Raise chez moi, call à ma gauche et squeeze all in d'un joueur qui a 100.000. J'isole, mais il montre les dames! Fuck.. Dans la minute suivante je reperds 40.000 contre Chatelain, qui a les As quand j'ai deux merguez. Heureusement qu'il était short.
Bref, le temps se couvre.
Le temps se couvre un peu ! Puis arrive le bluff de Bigblast. Le gars est le seul de la table qui me couvre. J'ouvre AQ et relance donc, il call juste de blind. Flop sympa A93, que je cbet. Bigblast me check raise, mais vu que nous sommes tous les deux énormes je n'ai pas envie de jouer un pot stratosphérique et décide de just call. Après tout je suis battu par A9, mais surtout ultra dominé par brelan de 3. Turn Q assez rassurante, et mon adversaire bet très cher! J'avoue que je commençais à m'inquiéter, mais je ne suis battu désormais que par le brelan de 3. Donc j'ai call, en me disant qu'il serait très difficile pour lui, joueur dont la mise moyenne est de 4€ sur le site!, de me bluffer river. Et comme prévu c'est avec gros soulagement que je l'ai vu checker.. (il avait KJ)
Nous ne sommes plus que 18, et un gars open shove ses 110.000. On m'a prévenu sur Facebook que le mec était un gros reg chattard! M'en fous j'ouvre deux dames! J'isoraise, il ouvre paire de 2, tout va bien jusqu'à la river qui sera un ..&&&ffuc  de 2 !
Ne pas tilter, rester zen!
En fait mon seul moment un peu chaud sera le passage de 18 à 10 left. Je navigue toujours entre 400 et 500.000 jetons, la moyenne est alors à 650.000, et trois gros tapis ont dépassé le million. Dont Bigblast, qui va me relancer sur un coup ultra tendu!
Nous ne sommes plus que 10, donc 5 par table, et tous passent jusqu'à moi de small blind qui raise J10.
Il call, et nous voyons un flop sympa J83. Je fais mon cbet et mon adversaire me sur relance. Je pense que toute sa range est possible, et donc je paye. La turn est une doublette du 3, qui n'a probablement pas changé grand chose. Je check, mon adversaire mise quasiment à la hauteur de mon tapis, et maintenant j'estime que c'est le bonne heure pour sauter! Au bout du time je vais donc shove ma main. le pot fait 950.000, il lui reste 50.000 à payer, mais il va fold sa main! Devait vraiment avoir air de chez air!
.
La table finale va durer un temps fou, mais va bien se passer pour moi. Vais prendre assez vite l'ascendant sur mon voisin de droite, en lui apprenant que Chloe est pas là pour se faire piétiner! Il raise au cut of, je le 3bet avec 53of. Il passe et je montre ma main! Celui là ne m'attaquera plus jamais!
Quelques 3bets, quelques relances, et bien vite je passe chip leader de la table. Le seul problème c'est Nojob, qui joue son premier tournoi sur le site mais qui est clairement très bon. (gros reg de feu Barrière)
Heureusement j'ai la position sur lui.
Un joli métagame va s'installer, et alors que nous ne sommes que 4 nous allons jouer un très gros pot. Il raise, je 3bet comme de temps en temps, et il 4bet. Sauf que cette fois j'ai les Dames. Je pense avoir fait une grosse erreur, car le montant de son 4bet était de 550.000, sur lesquels j'ai envoyé mes 1850.000 jetons. J'aurais du min 5 bet, vu la dynamique et l'adversaire il pouvait craquer et tout envoyer.
Avec Itanis et Nojob nous allons jouer à 3 pendant plus d'une heure. Itanis est short, mais il est absolument increvable. Il passe un 30/70 et un 40/60 contre Nojob, et un 60/40 face à moi. Alors qu'à un moment j'ai 3.700.000 quand mes adversaires se partagent les 2500 000 restants, je pense que la deuxième place est presque sure. Malheureusement la suite va très mal tourner, et ce à cause d'un set up face à Nojob.
Je relance 2.2 blinds  K4 au bouton, il call de blind et nous découvrons un flop AKK. Je vous épargne les détails, mais vu qu'il a K6 en main et que deux petites cartes viendront turn et river, ça va me couter un bon million, reversé à mon adversaire dangereux.
Itanis qui est short shove l'intégralité de ses boutons. Il a 800.000 soit exactement 12 blinds (30.000/60.000), c'est casse burnes (même quand on s'appelle Chloé), parce que je n'ai jamais rien pour caller. Et finalement à force d'être attaqué(e) mon tapis passe à 1.400.000. C'est la que je décide de tenter un 3bet light face à Itanis. Problème, je rate le flop complètement et j'abandonne mon agression, me faisant tomber à 880.000!
Sur la main suivante, alors qu'il ne l'avait jamais fait (normal j'avais des jetons avant..) Nojob shove ses 3 millions sur ma blind. J'ouvre KJ, insta call pour le 60/40. Il montre 97 comme supposé. Mais deux 9 au flop puis un à la turn m'envoient sur la touche.
Bon finalement un assez bon résultat, 3ème pour 3300 euros, même si bien sur chaque palier est assez important. Nojob était clairement un gros client, j'ai plus de regrets par rapport à Itanis, qui à un moment était tombé à 120.000 jetons soit 3 blinds, à 6 joueurs left.
.
J'espère que mon post a plu à Mama!
;)

lundi 21 octobre 2013

Zen comme un Raoul enragé : le TTTT

Attention post en haute teneur en auto-satisfaction. Je tente le mode Patrice Evra!

J'ai renoué avec la Raoul Touch. Vous allez voir, c'est pas triste!
 Un break du jeu en live depuis plus de deux mois, deux mois durant lesquels j'ai d'ailleurs très peu joué online également.
Reprise rapide vendredi soir pour le tournoi à 150€ de Clichy. Je monte une tonne (niveau en face proche du zéro absolu), puis spew une tonne (un mec n'a pas cbet JJ sur 1065, il a bien fait, j'ai essayé de lui arraché derrière avec duo de merguez sur lit de daubes), afin de finalement buster contre un mec qui me reraise fortement sur un board avec deux piques. Je shove en mode Raoulien pour lui casser ses cotes avec ma paire intermédiaire, mais il call quand même et hit. Normal..
Interrogation pokerienne : Pourquoi les fishs donkbettent et reraisent toujours leurs flush draws quand un call serait bien plus inquiétant? Mystère..
.
Samedi je jouais le 300€ deepstack mensuel de Clichy. Tournoi d'une faiblesse absolument monumentale. A ma table un jeune joueur qui faisait de la pub pour Europoker joue pas mal. Deux femmes totalement nulles et ultra lisibles. deux mecs à ma droite (siège 2-3) à l'égo démesuré contre qui il faudra overbet les nuts et surtout ne pas chercher à bluffer. Olivier Dahan (qui avait ship le 400 de cadet quand j'avais fait 3ème il y a 2 ans) également à la table. Un joueur dangereux au siège 1.
Bon autant quand je joue à une table de wpt ou ept je vois clairement qu'il y a des joueurs plus forts que moi, autant là, excepté le siège 1, Olivier et le jeune, c'est d'une faiblesse ahurissante.
Durant 1h30 je ne bouge pas. Aucune main jouable, et je suis plus occupé à suivre les matchs de foot sur lesquels j'ai des paris en cours..
Puis Raoul me demande de passer la seconde. Donc c'est parti.
Limp comme toujours des deux nuls à l'égo démesuré, je raise pour isoler 94 de pique, les deux payent.
Flop 987, y a pire, je cbet, payé par les deux. Turn 9! Miam. Et là le premier joueur donkbet. Vu le profile il m'aurait checkraisé avec quinte ou brelan flopé, donc je suis archi devant. Je sais qu'il va m'envoyer une praline river donc je call juste, et lui reprendrai une tonne river.
Une des joueuses nulles relance, et je paye avec 106s. L'idée c'est de l'outplay si le board est dangereux.
Je vous passe les détails du coup mais je finis par gagner en hitant un 6 et en payant une mise turn du jeune qui était dans le coup, et pendant que j'empile les jetons je remarque qu'elle dit au jeune qui est son voisin un genre de " Pffffff 10 6 t'as vu avec quoi il a payé"..
Oui ma bonne dame, mais vous eussiez été Phil Ivey j'aurais pas payé!

Le petit jeune relance, et je trouve AQ au bouton. Je ne le sais pas encore, mais ce sera ma deuxième meilleure main de la journée. Je décide de just call, et le laisserai miser tranquillement sur un board hauteur Q. Sur ses checks turn et river évidemment je value, notamment une tonne river en overbet qu'il insta call.
Sa voisine qui ne comprend rien à ce jeu lui explique qu'il ne devait pas caller river..

Bon vous allez penser que je lui en veux à celle là, c'est en fait qu'en plus d'être nulle elle est conne, comme en témoigne sa sortie. Elle a 14.000 et raise utg pour 1400. De blind j'ouvre les As! Ouaouuu! Vu que depuis 1 heure je passe mon temps à relancer des merguez, le timing est bon. J'ai d'ailleurs 70.000 devant moi pour une moyenne à 25.000 . D'ailleurs c'est incroyable le nombre de coups de 4-5 blinds que les gars m'ont laissé. Un simple cbet au flop a toujours suffit, même sur un board J109 quand j'avais 42 en main, alors que je me disais quand même que là le cbet était pas obligé!
Bref je raise évidemment à 3000 , et elle paye se laissant un genre de 10.000 derrière. Vous admirerez sa ligne au passage. Flop 833 très bon, il n'y a aucun 3 dans sa range, je cbet à 3500 dans 6000 et elle insta shove. J'imagine qu'elle a un genre de 10 10, mais pas du tout elle a 88 pour full flopé! Et là bing l'As turn, et elle se met à littéralement insulter le croupier, lui parler comme s'il l'avait fait exprès.
.
Je reprends donc de plus belle mes relances, et juste avant la pause repas je suis probable ship leader avec 110.000 pour une moyenne à 40.000. Sauf que je relance paire de 6 à 1.600 jetons (alors qu'il est vrai que je faisais 1400 jusque là, j'avoue avoir pris les jetons un peu au pif devant moi.. le problème de relancer trop de mains!), et que le jeune me 3bet violemment à 5200! Il lui reste 20k derrière, mais je sais qu'il m'a 3bet light parce qu'il en a plus que marre de me voir relancer. Du coup Raoul me dit de tout lui mettre dans le groin, je suis assez d'accord sur le fond, et place une belle pile de jetons de 5000 sur la table! Take that in the tronche! (TTTT)
Il est pas content, et finit par call en disant que j'ai une petite paire (bien vu). A10 chez lui, je perds évidemment le flip et retombe à 85.000. Pas rancunier je vais manger avec lui, Greg Ravise, un joueur dont je ne connais pas le nom et Julie Monsacré. Il me dira que vu que je faisais toujours 1400, il avait pensé que 1600 montrait une paire que je voulais protéger, mais que de toutes façons il en pouvait plus de mes relances!
.
Il y aura deux coups assez marrants par la suite avec lui.
Sur le premier je relance 86 de carreau et il me 3bet, je décide de fold parce que je veux pas jouer cette bouse hors de position. Il me montre un 2! Ok... wait...
Un gars relance à 2500 en position intermédiaire, payé à ma droite. J'ouvre une bombe 94 de coeur, et décide de 3 bet à 9200. Ce qui est important c'est qu'un gars à gauche commence à prendre un temps phénoménal avant de passer à regret. Les deux joueurs dans le coup passent vite, et alors que j'ai encore mes deux cartes le mec me dit qu'il a jeter AQ, est ce qu'il a bien fait!.? Du coup je lui montre mon 94 et tout le monde se marre bien..
J'ai 120.000, et vu les bouses que je me tape je sais pas trop comment c'est possible, quand le chip leader de la table relance. Le jeune paye, et ça arrive à moi avec un splendide 65 de coeur. Bref, gros 3bet chez moi, et là le même gars qui a jeté AQ s'arrête, me demande si j'ai encore 94. Je sens qu'il va payer, faut faire quelque chose!
"Attends, y a le chip leader qui raise UTG, payé par l'utg+1, comment veux tu que j'ai 94 sur ce coup là???"
Bref un peu d'intox, il finit par jeter. L'utg également, je vois bien que le jeune est TRES suspicieux mais il finit par jeter. Vu qu'il m'avait montré son 2 je lui montre un 5, faut pas déconner. (je lui dirai à la pause avoir 5-5, manque de bol c'est la main qu'il me dit avoir!)
.
Je suis changé de table, et la suite ininterrompue de merguez va se poursuivre. A un moment le gars qui mangeait au restau avec nous raise, et Elsa, une joueuse que l'on voit des fois sur le circuit, paye. Je squeeze derrière avec 93 de pique, et curieusement elle décide de payer. Flop A105 tout rouge, on est bien. Je place un premier barrel, et elle finit par passer après longue hésitation..
La suite de la soirée je suis obligé de me calmer, trop d'actions et des jeux trop pourris pour faire des moves. 93s c'est pas beau mais au moins c'est suited..
.
Dimanche nous reprenons à 37 joueurs sur les 215. Je suis partagé. Content d'être là, mais je me dis qu'avec un peu de jeu j'aurais eu une tonne, c'est assez gavant..
Les niveaux font une heure, j'ai 95.000 pour une moyenne à 116.000, donc pas vraiment d'inquiétude.
Je vais tenter un raise en fin de parole avec deux merguez suited, mais je me fais 3bet et préfère attendre un meilleur spot. Me dis qu'une main finira bien par arriver, après tout on joue depuis 12h30 effectives.
Sur 2000/4000/ante 500 un joueur qui a 60.000 open shove en milieu de parole. Il a 12 blinds, sa range est assez large, et lorsque de grosse blind j'ouvre une paire de 10 j'ai du mal à y croire! UNE PAIRE!!! Je danse le youcoulala, je paye debout sur la table. Il montre paire de 5, je suis pas mal surtout que mon adversaire de gauche a jeté un 5! Flop sans histoire, As turn, et 5 river. Merci d'être venu.. (mes 6 blinds partiront sur le premier 40/60 venu)
.
Un peu d'autosatisfaction a la Patrice Evra : Sur les tournois pros j'ai probablement pas le niveau des meilleurs, mais sur ces tournois là, si j'étais pas noir charbon....
.
Je rentre chez moi après être allé au ciné et joue les 3 tournois important du dimanche en late reg. Le main event de winamax, qui est d'une nullité sans nom, le sunday de PS ou ça joue bien, et le big prime d'ipoker, niveau assez faible également. Sur PS au bout de 3heures de jeu je touche les rois, un mec paye mon 4bet avec QJ, il a raison puisque le flop sera QQ8 et que je lacherai pas.
Sur Wina je perds sur un 60/40, mais j'étais pas obligé de le prendre.
Sur le ipoker : Réussite insolente et relances permanentes, une boucherie. J'ai du jouer 50/40/20. Je crois que mon doigt était collé à la touche raise.
Nous reprendrons à 20h20 sur 2000/4000, j'ai donc plus de 100 blinds, et plus de 3 fois la moyenne..
ALLLLLEEZZZ!!

mercredi 9 octobre 2013

Empereur, un job qui me plairait bien!

Ah.. l'empire contre-attaque.. Quel kiff ce film..
Il devrait être obligatoire à l'école, dès 8 ans! C'est vrai quoi, il y a une liste de films que les gamins devraient tous avoir vus
L'empire contre-attaque
Le corniaud
I comme Icare
..
On peut dire que cette liste est pour le moins diverse et avariée.
Bref, revenons à nos moutons. Je ne joue plus à ce jeu depuis un mois, vu que ça ne sert pas à grand chose. Mais à force de voir les posts sur Fessebook de manub ou Romain Destouche qui collectionnent les succès sur les tournois "La révolution" sur Winamax, ça m'a donné envie de tenter ma chance.
Pour rappel, vous pouvez rentrer à 5 stades de qualifs différents, ou alors directement en finale (215€). Le vainqueur du tournoi a le droit de défier l'empereur le lendemain, empereur qui encaisse 1000€ chaque jour de son règne!
Sympathique donc
Bref, hier j'ai décidé de jouer ce tournoi (bon j'ai zapé les 5 phases de qualif, vraiment pas le temps, pas l'envie..), pour voir ce que ça donnerait. Évidemment c'est full reg, et nous n'étions que 20 joueurs pour 4 itm, mais seule la première place importait vraiment. Parallèlement je m'inscris sur Betclic au 50€ de 20h et au 15 rebuy que je crois avoir déjà gagné presque deux fois! Le 50 sera vite expédié en 1 main, un mec open 3bet préflop ses 250 blinds sur une ouverture de l'utg à 2blinds!, j'ai paire de 9, appuie sur call avant de voir qu'il s'agit bien d'une mise à tapis! Papoter sur FB fait parfois faire des calls étranges.. 
Le 15 rebuy se passera bien, je vais monter une tonne, avant de subir ce qui me fait ultra tilter sur Betclic : une impossibilité de me reconecter à la room suite à une déco!

Bref de 100.000 à 10 places de la bulle, je parviendrai à revenir 35 minutes plus tard délesté de 35.000 jetons, et surtout n'ayant pas pu profiter du tout de la bulle. Au final je prendrai la 10ème place sur 140 pour un gain me remboursant la soirée, mais avec une envie de meurtre! Sur le coup j'avais envie de résilier mon compte, j'y réfléchis.. J'aime bien jouer sur le réseau i poker parce que les fields y sont raisonnables et plus faibles qu'ailleurs, mais si ça plante à chaque fois, c'est impossible.
Bref, je joue donc mon tournoi Révolution, et emporté par Raoul je vais chatter deux fois durant les 2h30
nécessaires pour atteindre la table finale.
Bref la première fois nous sommes dans un pot 4bet ou j'ai AK face au chipleader. Sur un baby flop je vais overbet shove. En fait j'allais faire un cbet classique, mais Raoul (relaché par Busty durant les vacances) a hurlé "Mais mets lui tout dans la tête, ça lui apprendra à avoir des jetons!" C'est vrai que vu sous cet angle là c'était assez tentant.
Le résultat est assez sympathique, mon adversaire au bout du time finit par payer avec une paire de dames (lol! je pensais faire fold les 8 moi!), et je vais faire quinte sur un board final 23457 avec mon As! (voir à la fin)
..
Un peu plus tard, face à un short, je vais jouer à fond un tirage trèfle plus top paire qui hitera sa flush à la river.  Un bon jeu de chatte ( voir à la fin)..
.
Je vais monter à 100.000 jetons pour une moyenne à 37k, et suis alors leader du tournoi à 12 left. Mais ça va vraiment se corser. Le niveau est vraiment bon, je ne touche rien durant une grosse heure, et à chaque fois que je tente quelque chose je me prends une valise dans la tête.
C'est donc en mode profile bas que j'attaquerai la table finale.
Arrivé à 4 left, va se jouer ce coup inévitable, qui malheureusement ne passera pas..
A noter que je suis très fan du play de mon adversaire, qui me prouve ce que je savais déjà avant ce coup, le mec joue très bien.

. Sur ce genre de coups, pas mal de joueurs faibles auraient foldé sur mon shove. Le 3 (ou ici4) bet fold dans les phases tardives de tournois est de loin le play le plus désastreux pour un joueur. Ici je raise au cut of, ce qui sera souvent le cas en 4handed. Le bouton raise, je dirais que c'est assez standard vu que je peux avoir des mains moyennes. Le spot est donc très bon vu de la petite blind pour reraise.
- Soit on fold et il est finalement bien content d'avoir récupéré l'argent mort
- Soit on 5 bet et a ce moment là, mais il faudra faire le call pour la raison suivante : Les moves des joueurs 1 2 et même 3 étant assez normaux dans une partie agro, le relanceur initial pourra shove des mains très marginales comme par exemple 76s dans ce cas là.
Je prends un genre de 320€+ un ticket à 215€ pour renouveler l'expérience, mais je pense que je vais tout de même dans le futur passer par le stade 4 à 80€ des qualifications.
.
J'ai trouvé le niveau de cette finale Révolution vraiment élevé (bon faut dire qu'étant card dead ça rendait pas les choses simples), ce fut un plaisir à jouer. J'ai finalement eu deux fois AK dans les 4 dernières mains, la dernière m'étant fatale.
.
Pour ceux qui en ont envie, je vous mets ensuite la douzaine de  mains qui ont déplacé plus de 5 blinds durant ce tournoi. Certains moves sont pas forcément bons, c'est du à l'état du moment.. Ils sont même parfois lamentables. Pour ceux qui se demandent pourquoi je paye parfois des 3bet avec des suited connectors, je vous dirai que souvent j'ai fold des mains injouables que j'avais relancé avant (genre A6 par exemple), mais que j'allais quand même pas toujours folder. Et 4bet pour fold sur un 5 bet, j'aime pas!