mardi 28 janvier 2014

Métagame.

Le méta game : A chacun sa guerre. En gros chacun ressent le jeu à différents niveaux d'analyse.
Madame Germain, la collègue de Marguerite, lorsqu'elle va faire son tournoi annuel à la fête de village de Poissy Sur Lurron en Auxois, elle joue ses cartes. Si elle a un As, qu'il y a un as au flop, elle est contente. Le reste, elle s'en moque. La range adverse? Quésako.? Le profile adverse? Euh??
Un joueur un peu plus expérimenté va commencer à interpréter certains signes à la table. Il va raisonner par rapport à la force de sa main, par rapport à la range adverse, et voir les profits qu'ils peut éventuellement. Quand Madame Germain payait le 3bet adverse avec AJ ( oui j'ai supposé qu'elle avait misé!) en espérant toucher son as, notre joueur plus aguéri va folder AJ en ayant bien conscience du caractère dominé de la main.
.
Puis, il y a les joueurs qui ont bourlingué, qui sentent plus ou moins bien les coups. En fait, je dirais qu'il y a des moments ou est particulièrement en forme, et ou l'on peut prévoir tout ce qui se passe à une table. Erwann Pécheux raconte très bien ça sur cette vidéo réalisée par son sponsor ou il explique pourquoi il a shove une main qu'on hésiterait parfois à call hors de position. Etat d'esprit de l'adversaire, dynamique de la table, historique face à lui, bref... le métagame qui fait qu'à une même table certains voient le jeu différemment.
Le métagame, c'est tout ce qui fait le sel de ce jeu.
Et c'est ce qui parfois coûte leur tournois aux bons joueurs. Je vais curieusement estimé que parfois je suis bon, et c'est un play que beaucoup pourrait juger absurde qui m'a fait sauter du Mini FPS à 330 euros.
..
Le coup vu par un spectateur lambda qui verrait les cartes donnerait ceci
Tapis de départ 10.000. 13ème niveau de 30 minutes de la journée, tapis moyen 49.000, blind 1000/2000/ante 200
Fred Brunet ( c'est moi si vous suivez pas), avec un tapis de 44.000 jetons, relance à 4200 avec A9of
La grosse blind, un jeune avec un tapis de 70.000, 3bet à 10200
Fréderic Paye. Le pot fait 22000
Flop R82, la grosse blind fait un Cbet à 12.000
Frédéric Paye? Le pot fait 36.000, il reste à Frédéric 20.000 jetons
Turn 8, Grosse blind check, Frédéric shove, la grosse blind snap call avec AK, éliminant mister D8 qui est drawing dead.
.
Évidemment ce spectateur se dirait un truc du style, "But what is this kind of fish to play like this? Did he learn in Rincevent poker school to play"? Ca c'est ce qu'il se dirait s'il était londonien par exemple.
.
En fait tout est question de métagame. Je vous passe l'historique, mais on s'est pas mal cherché avec le jeune. En gros j'ai eu un joli rush de cartes, donc je me suis retrouvé à relancer pas mal de coups consécutivement. Lui qui en avait marre m'a relancé au moment ou j'avais les As! Puis un peu plus tard j'en ai eu marre qu'il attaque sur ma blind et je l'ai 3bet avec 84of, lui montrant ma main pour qu'il arrête de m'attaquer.
.
Bref, lorsque j'ai relancé à 4200, JE SAVAIS, j'avais la conviction certaine, qu'il allait me relancer. Donc quand il a fait 10200, mon plan n'était pas de me contenter de cette mise là en faisant tapis, mais de call pour lui prendre plus plus tard.
A aucun moment, mais vraiment aucun moment, je n'ai pris en compte un léger détail.. celui que mon adversaire avait le droit d'avoir une vraie main! Non pour moi, on dépassait complètement le cadre de cartes : Mon adversaire ne me relançait pas parce qu'il avait du jeu, il me relançait parce qu'il était certain qu'il me relancerait sur ce coup là!
Du coup le float pour 1/3 de mon tapis m'a semblé coulé de source (ben oui quoi..), et le shove final était juste la conclusion évidente du coup. D'ailleurs avec hauteur As j'étais très probablement devant..
Et si on fonçait directement la dedans voir si ça fait mal!?

vendredi 24 janvier 2014

Diamonds are for ever ( FPS Deauville)

J'ai toujours un petit faible pour les James Bond ( surtout ceux avec C'est une connerie, et Roger Mou.). En plus quand ils sortaient à l'époque ça devait être un sacré évènement, alors que maintenant c'est noyé dans un flot de films se voulant plus impressionnants les uns que les autres.
Bref, j'ai touché beaucoup de carreaux aujourd'hui, joué beaucoup de flush draws, mais malheureusement, ils n'ont jamais eu la bonne idée de rentrer. Et comme certains je ne les ai pas joué passivement, euphémisme, et ben..
Bref, jour 1b de ce France Poker Séries Deauville. 750 joueurs s'ajoutent aux 330 de la veille, pour un price pool dépassant le million d'euros! Sympa. Je jouais stacké à 20% par les joueurs de Poker et associés
Ma table est vraiment très bonne, aucun joueur connu (à part le blogueur canonbis, qui va nous gratifier d'un magnifique numéro d'acteur studio! D'ailleurs j'ai trouvé ça plutôt cool. En gros il a les As, se fait 3 bet par celui qui a les dames, et décide de just call. Flop génial 555 (plus sec tu peux pas), et il va juste payer la mise adverse. Sur le turn, c'est la que la comédia del arte va arriver, en timant plus de 5 minutes, et base de t'as quand même pas les As!? Je bats les valets, et papati et patata.. pour finir par check raise all in! Le gars en face ne sait plus trop quoi penser et finira par call avec QQ. Bon, Sylvain n'était pas obligé de demander le time au bout de 1 minute par contre! Ca c'est pas terrible...
.
Bref moi j'ai pas d'AA vs QQ, mais je monte tranquillement. Je vais quand même touché deux fois les valets et une fois AK, plus quelques mains jouables donc ma fétiche, 98 de carreau.
Je raise à 1000 sur 200/400 ( oui on joue déjà depuis quelques heures, mais j'ai rien de spécial à raconter avant, j'ai pris que des petits coups pour passer de 25 à 35K). ET suis payé 3 fois. Flop sympa Q104 avec deux carreaux, et mon cbet à 2800 est call une fois. 2 de pique, je décide de tenter quelques choses que j'aime bien faire online, le check raise turn, histoire si je rate le draw de mettre plus de poids river, et si j'ai un check derrière de minimiser les pertes en ne touchant pas. Il check derrière et une nouvelle brique me laisse avev hauteur 9! Ballot. Bref 4400 maintenant et il fold, ouf, up à 41.000
.
Je change de table et arrive à celle de ouiouiflo et Laplume. Beaucoup plus dangereux. Surtout que je ne sais pas pourquoi je suis très fatigué, limite je m'endors à la table, et que je ne touche rien. Je vais faire une erreur assez stupide, un vrai move de fish, que je pense être lié à la fatigue, ou alors c'est que je suis un super fish!
Un mec un peu en tilt ( il doit être très catho, il arrête pas de gueuler Oh Jisoouss Chryst, je vous le mets avec l'accent!) open 1200, c'est payé par un joueur assez bon, et je squeeze paire de 10 de blind à 3600. La moindre des choses quand on fait ce move, c'est de savoir ce qu'on fait en cas de 4bet! Ben oui mais j'avais pas prévu! Vraiment idiot. Le mec shove 24.000, ce qui pour moi est un flip, et j'ai refusé de le prendre. Curieux d'ailleurs, online je l'aurais pris. Mais bon, retomber à 13.000 ne m'enchantait pas, et les flips même s'il parait que des fois on les gagne, moi j'aime pas! Bon y a un autre coté qui dit qu'il faut call c'est que si il a JJ et que je touche mon 10, je vais entendre un flot de Jisoussss Ccchhryyysstttt ça va être drôle!
Je vais tenter un 3bet light face à Laplume ( à ne pas confondre avec Laurent Laplume, le jouer de cash game que j'avais busté à Riga), mais il va reshove derrière. Il a pris comme un tel de faiblesse ce que je lui ai dit, j'aurais du la fermer! J'avais 84s, pas vraiment la main à call!
Le temps passe, je tombe à 30.000, et je vais avoir enfin un moyen de prendre des jetons, mais comme un gros connard que je suis je ne vais pas le prendre
Un gars open 1800, et un mec derrière fait 5000 en disant "cette main ne me réussit pas!" Je suis de small blind et ouvre KK avec un stack de 27.000. A la réflexion, j'aurais du call ( ce que j'aurais fait en position). Je lui ai mis 11.000 dans les ratiches, le faisant passer un très bel as, selon lui.
.
Du coup j'ai 35.000 pour une moyenne à 40k quand arrive le coup fatal.
Le voisin de Florent Marques ouvre à 1800, et je paye avec Valet 10 de carreau. Nous ne sommes que deux à voir le flop. Le pot fait 400+800+900+3600= 5700. Il me reste 33200
Flop 862 avec deux carreaux.
Il bet 2.400 que je call, parce que raise maintenant aurait trop une tronche de draw. (75 ou les carreaux plus souvent). Le pot fait 10100, il me reste 30600
Le turn est le valet de pique qui me donne top paire, toujours pas mal si mon adversaire avait 1010 99 77 ou A8 par exemple. En cas d'overpaire je joue désormais les 9 carreaux, les 2 valets et les 3 dix, soit a peu près 28%.
Mon adversaire mise petit, 3.000
J'ai donc désormais deux options
1/ Jouer passivement, et en gros abandonner le coup si je n'améliore pas à la river
2/ Jouer agressivement pour tenter de gagner le coup même si je n'améliore pas, et prendre un très gros coup si j'améliore
Inutile de dire que je n'ai pas choisi la voie a..
J'ai fait 7500, comme si j'avais par exemple brelan de 6,  payé par mon adversaire, le pot fait désormais 25100, et il me reste un poil moins que ça.
.
Comme souvent c'est une brique qui tombe, et mon adversaire check. Je sais par habitude que lorsqu'on décide de prendre une voie un peu limite, autant ne pas faire les choses à moitié! Donc j'ai shove.
Je pensais vraiment que mon adversaire allait jeter sa main, mais il a call au bout d'une quinzaine de secondes. Est ce que j'aurais shove si j'avais amélioré? Probablement pas il est vrai. J'aurais misé 16.000. Mais je ne crois pas que ça ait joué dans sa décision.
.
Je jouerai à 16 heure le day 1a du mini FPS à 330€. Puis si j'ai le temps le sat FPS High Roller à 22h.

mercredi 15 janvier 2014

Paris vu par les blogueurs lors du wipt


S'il y a vraiment une belle fête du poker en France, c'est le winamax poker tour. Je ne parle pas des sélections qui sont d'infâmes boucheries (mais quasi offertes faut il le rappeler par wina), mais de la finale qui a lieu au CCM à partir du mercredi 26 février.
.
Je sais que beaucoup de blogueurs viennent jouer le tournoi. Entre ceux qui buy in direct (comme moi), les qualifiés de différents championnats voir les blogueurs parisiens qui souhaiteraient se joindre à nous, il me semble qu'il y a moyen de se voir pour une soirée mémorable..
.
Le but de ce post est juste de référencer les blogueurs qui viennent, et quel jour ils souhaitent jouer?
.
J'aimerais proposer un restau à ceux qui le veulent le vendredi 28 février au soir. On a le temps de régler les détails, mais peut-être que si vous le savez déjà à l'avance ça peut aider.
.
J'en connais notamment un qui je pense plairait beaucoup, car il est à la fois bon, sympa et pas cher, dans le 1er arrondissement.
Vu le quartier, on pourrait ensuite finir dans les pubs rue Saint Denis..
.
Merci donc de laisser en com vos disponibilités si vous êtes intéressés par cette soirée.
Ex, au hasard:
Busty, je ne jouerai pas le wipt mais je suis intéressée par la soirée, n'importe quel soir me convient donc. Je vous apprendrai l'histoire de Belleville à travers le regard des écrivains post classiques ivoiriens du 18ème siècle.

lundi 13 janvier 2014

La désolation ( et pas de Smaug, de D8)

Ce début d'année n'est pas horrible, d'ailleurs il partait très fort puisque j'ai remporté le tournoi très populaire de Pokerstars FullKo à 15€ de 22h. Premier sur 1264 joueurs pour un gain net de 2050€, de quoi être donc satisfait. Bref, mon début d'année n'est pas horrible, il est immonde, désolant. La désolation de Smaug est juste une petite plaisanterie qui ferait rigoler un elfe à coté de ce que je prends dans la tête en ce moment.
Je vous donne un scoop, qui va faire plaisir à mes contacts FaceBook non pokériens, j'arrête le online, carrément. On verra au printemps si ça me dit de revenir me faire éparpiller façon puzzle, ou façon nain dans le Hobbit.
..
Non mais là sérieux, c'est juste plus possible. Je vous rassure, je vais vous épargner un post apocalyptique à base de flips et 80/20 perdus.
.
Cette semaine, les rooms ont du se dire un truc du genre : Les adicts ont reçu leur rsa bonifié en début d'année, les enveloppes de noël sont arrivées, donc on va mettre des séries. i poker avait donc sa série de tournois, qui se concluaient hier par le main event à 150€, Winamax avait sa série impressionnante également, et PS nous gratifiait de promos sympas, et d'un tournoi sunday million qui rappelait la bonne époque.
J'ai joué pas mal d'épreuves (principalement celles de winamax), j'ai souvent monté beaucoup de jetons dans les premières heures, pour tout perdre en fin de day 1 ou début de day 2. Mais franchement, quand je vois comment je perds mes jetons sur cette room j'ai juste envie de vomir. Heureusement que j'ai cashouté le peu qu'il restait, et je le jure : JE NE REJOUERAI PLUS JAMAIS SUR WINAMAX.
Hier soir je jouais le 1a du main event, garantissant 1.000.000 d'euros! Un buy in de 150€, et comme toujours je prends un très bon départ. Il aurait du être d'ailleurs excellent, mais alors que je reçois AA, et une image assez agro, un mec me 5 bet shove avec 1010. Il touche son 10 river, ça ne me fait même plus rien tellement je suis blasé, et reprends ma marche en avant. J'aurai 100.000 pour une moyenne à 35.000 au bout de 3 heures de jeu, et mon stack va alors stagner plusieurs heures dans ces eaux là (comme disait Emile). A ma gauche arrive un joueur ultra agressif (psycho quelque chose le pseudo), et le mec me 3bet sans arrêt. Bon, suis pas le seul qu'il martyrise, mais c'est chaud. Si bien que 2 heures plus tard je suis toujours à 130.000, bien au dessus de la moyenne, alors que lui est à 260.000! Je me dis que si vraiment j'ai la chance d'avoir un jeu contre lui, j'aurai moyen de prendre une tonne.
Je crois vraiment y arriver avec J10 de coeur en main. Je raise, il 3bet, et vu que nous sommes trrès profond je décide de call. Flop magique, 987 avec deux coeurs! Je donkbet, il raise, bref je vous passe les détails, il montre J10 de pique et beaucoup d'émotion pour rien!
Bref, nous sommes dans le dernier niveau du day1, 1 heure du mat approche, j'ai donc 125.000 pour une moyenne à 95.000, et reçois AQ de petite blind. Tout le monde couche, je raise à 4200 (en sachant que psycho truc va raiser 99% de sa range).
8800 chez lui
21.000 chez moi
45.000 chez lui
TDLG chez moi
Snap chez lui (pas prévu du tout au scénario)
AK chez mon adversaire!
Out du Main event, out de winamax, cash out, trop c'est trop.
Pour vous dire ou j'en suis arrivé, je n'ai même pas insulté le gars qui m'a bust du freeroll Diamond de wina, sur un move de super triso. Il open utg, je 3bet de blind avec les as, il call. Le flop est K72, vraiment très bon pour moi, je cbet un genre de 200 dans 350, et le mec me fait 6000 et tapis avec K8! Nice play. Je sais pas ce qui est le plus nul la dedans, l'ouverture utg, le call du 3bet, l'overbet shove, en gros tout est nul. Mais ça gagne puisqu'un roi tombe river. Blasé
.
Sur Ps au bout de quelques heures de jeu je suis très bien dans le warm up mais je vais faire une erreur complètement grotesque, je sais pas trop ce qui m'a pris, j'ai fait ce que je vomis : jouer en une fraction de seconde sans raisonner. Je raise 55, suis payé par un gars. Le flop est 332, je fais mon cbet, et alors que le pot doit faire 6000 le joueur raise all in pour 28.000, sachant que c'est sensiblement la moyenne et que j'ai 65.000.
J'ai insta call, alors que je ne bats absolument rien. Une terrible erreur, sanctionnée dans la minute suivante quand je perds un flip gigantesque avec AK vs 1010.
.
Et le jeu en live?
Désespérant de déchatte, et de tilt spew il faut bien le dire.
Je suis allé jouer le tournoi anniversaire de l'Acf. C'était juste impossible de faire le ménage préflop. J'ai même tenté de misé 900 sur 50/100, j'ai été payé 4 fois!
Bon, je perds deux énormes coups. Un coup j'ai AK, le flop est 4A4, mais un gars m'avait payé avec 64.
Puis surtout avec KK en main un gars paye ma relance avec J8s ( ça me choque pas du tout, je fais d'ailleurs pareil), et trouve un flop plutôt pas mal, J88! Inutile de dire que je vais y laisser des plumes.
J'ai 14.000 ( on attaquait a 20K) et reçois AQs, me fait 3bet par un mec que je sais large. Et là admirez l'effet Acf : 350 chez moi ( 75/150), 1150 chez le gars, et j'entends PAYE 4 fois! Iréel!
Bref, 5000 au milieu, une main décente chez moi contre un des rares adversaires qui n'est pas forcément nutsé quand il 3bet, et je shove donc. Mais bon il a AK..
.
Tiens d'ailleurs ça me fait penser que les AQ vs AK je les perds. Ce serait bien que dans l'autre sens ça arrive aussi, mais c'est une autre histoire.
.
Je vais du coup dans la foulée faire le deepstack de Clichy. 6 places payées car seulement 48 joueurs. ( début d'année oblige, faut reprendre les bonnes habitudes)
Je vais faire un tournoi assez joli ( avec notamment un bluff plutôt osé ), malheureusement alors que l'average est à 50K, à 16 left, je décide de prendre un risque qui va s'avérer effroyable. Un mec raise utg à 4000, et j'ouvre deux as. J'ai just call, en espérant soit un squeeze derrière, soit ensuite une situation d'emballement d'un gars ayant flopé top paire. On est finalement 4, le flop arrive Q82, et je me fais violemment check raisé par la grosse blind, un joueur très faible et très actif. J'aurais probablement du fold, j'ai pas fait et perdu le coup face à son Q8. Du coup je tombe à 10.000 jetons!
.
Un 45/55 passé dans la foulée, quelques vols, et je reviens progressivement dans le coup. Il est 4 heures du matin, nous ne sommes plus que 6, et je n'ai rien vu de la TF, à part un D10 de carreau que j'ai du bluffer sur un board avec 4 trèfles, l'adversaire jettant un as face up. Bref, le short stack shove A10, il est payé par AJ, mais flope deux 10. Mauvaise mayonnaise pour moi.
La main suivante, le gars le plus actif de la table raise, j'ouvre AK et lui balance mes 48000 dans les dents. Sauf que là je tombe sur AA! Quand je pense que j'aurai eu AA et AK en 8 heures de jeu, fallait que je tombe sur les as en face!
.
Bref, ce qui est dit est dit : plus d'online avant le printemps, ça va me faire du bien. La seule éventuelle entorse, ce serait le 15 full KO de PS.
Quant au live, mon prochain tournoi sera sympa, je ferai le day 1b au France Poker Séries de Deauville le jeudi 23 janvier..
Illustration d'un tournoi qui se passe TRES bien durant 3 heures...!

jeudi 2 janvier 2014

Bye bye 2013, on te regrettera pas

Ca alors, vous le saviez vous que Lino Ventura avait tourné avec Lara Fabian?
2013 est heureusement terminé, il est temps d'en faire un petit bilan (je vous rassure, ce sera à ma sauce).
JANVIER..
Je faisais alors ma reprise post mazagan, et ce seront deux jolis tournois à l'Aviation qui vont malheureusement présagé de ce que sera mon année. Lors du WPT National série, je me fais découper en rondelles par Alain Roy, sur un coup que je ruminerai plusieurs mois. Raoul avait été horrifié de ma ligne et je le comprends, puisque j'avais juste payé un 3bet avec AKs. Bien sur Alain était en string, bien sur il finira par faire flush, et bien sur je serai dehors.
Seconde chance parisienne, lors des EFOP, mon tournoi ne durera pas plus de 5 minutes, lorsque mes As seront battus à tapis pré flop par les K de Vanessa Hell.
FEVRIER
Le mois commence par un post que je me suis régalé à écrire, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a plu à mes lecteurs.. Je venais de voir le film déjanté "7 psychopathes", et imaginais un gars, moi en l'occurrence, qui se réfugiait dans le commissariat du coin en avertissant que 7 blogueurs psychopathes devaient absolument être mis hors d'état de nuire! Le post ici
je ferai durant ce mois de février mon plus gros tournoi de l'année, en me finançant directement le WPT Vienne. Une expérience douloureuse, je termine relativement proche des places payées, puis joue un side à 500€ ou je joue un jeu assez risqué mais qui m'a régalé. Du coup, quand je bust à 18 left sur une véritable horreur infligée par un joueur complètement nul, je suis totalement écoeuré. Buster la veille du wpt ne m'avait rien fait, sauter comme cela de celui ci m'a profondément affecté. Le gars prend une ligne totalement débile avec J9 sur J33 quand j'ai les dames, et il gagne son 10/90 pour un pot de 3 fois l'average. Ce sera ma grosse déception de l'année. Heureusement que Vienne a des a coté assez sympas pour un célibataire!

MARS (à l'ombre)
Mon équipe du KingV va galérer sévèrement pour se qualifier, et n'y arrivera d'ailleurs que grâce à vos votes sur les vidéos. La suite n'est guère brillante, Jessy ne gagne jamais un coup, Lolo est d'une noirceur inimaginable, et nous sombrons corps et âme!
Niveau poker c'est calme plat pour moi, et du coup inspiré par un post de Mad Thorgal je vais ré ecrire un article totalement grandguignolesque, l'effet papillon au poker. Du grand n'importe quoi, mais ça plait toujours! Si vous voulez savoir ce qu'il est advenu de l'étudiant saoudien El elamama, ou du riche homme d'affaire Rinceventelich, je vous suggère de relire ce post pas comme les autres!
AVRIL
Un mois ou il ne se passera strictement rien! Faut dire que c'est ma période bridgesque la plus fournie de l'année (avec octobre).. RAS
MAI
Je vais stopper une série interminable de tournois sans itm en faisant un résultat à 0€ net lors du tournoi à 1000€ rebuy de Saint Amand les eaux. Un temps phénoménal pour quitter Paris, j'arrive sur place à la bourre, bust dans mon premier niveau, et du coup rebuy, ce qui n'était pas forcément prévu. Finalement je prendrai la 9ème place pour 2000€.. Super!
Nous entrons alors également dans la période ou je vais me persuader que je peux faire un gros volume de cash game, afin d'avoir un bon statut sur winamax et donc un taux de rakeback décent. Le mois de mai je ne jouerai qu'en Omaha, et au final je vais me faire thermo-souder.!
JUIN
Je continue mon épopée tragique en cash game, mais reviens au NLH. Franchement ce ne sera pas glorieux, je crois que je ne suis pas fait pour ça. :( En deux mois je paye plus de 3000 euros de rake, ce qui est juste une preuve de la totale impossibilité d'être positif pour moi. Il me faudra un mois de juillet horrible, puis un mois d'aout traumatisant pour abandonner.
Un seul post sur mon blog, ce sera le seul post des 678 ne traitant pas du tout de poker, mais je vais y livrer mes impressions sur la gym suédoise! Inutile de dire que ça ne sera pas triste. ici
Evidemment, qui dit juin dit week end à Agde.. Merci encore à Ricardoc, ce fut juste parfait!

JUILLET
Un mois cata complet, mes posts d'ailleurs sont une suite de whine cashgameuse, à coup de 80/20 perdus ou de set ups négatifs.
Heureusement, suite à une discussion avec Jessy, je décide de migrer vers i poker. Nous sommes le 29 juillet 2013, c'est la naissance de la petite Chloé.
AOUT
La petite Chloé ne se contente pas de Sophie la girafe pour faire mumuse, elle devient assez vite une des grosses gagnantes en tournoi du réseau, et ça fait plaisir..
Parallèlement à cela je vis mes derniers instants de cash gameur. La coupe est pleine en cette fin de mois d'août, et j'ai la naïveté absolue de poster cette photo le 29 du mois..

j'ai divisé mon volume par 4 (s'occuper de Chloé prend du temps), et même si je suis toujours aussi noir charbon je m'apprête à finir le mois positif. Grosse erreur, les 3 derniers jours seront tout simplement abominables, pour finir le mois d'août déprimé et une perte de 800€
Bref cette fois je l'annonce, je ne jouerai plus la moindre main de cash game en 2013, et je peux dire aujourd'hui que j'ai tenu sans aucun problème cet engagement!

SEPTEMBRE/OCTOBRE
 Ces mois seront exclusivement consacrés au bridge pour moi, donc je ne vois pas trop ce que je pourrais vous dire. Disons que j'attends le mois de novembre.. heureusement quand même,Chloé prendra 3300€ en finissant 3ème du tournoi phare de la room (100€ de buy in sur 2 jours, 350 joueurs), ça mettra un peu de baume au coeur. Je l'aime bien cette Chloé!
NOVEMBRE
 Je vais faire ma reprise au live lors du Barrière DeepStack organisé à Enghien. Final frustrant puisque sur un coup énorme à 35 left, je perds le 70/30 alors que j'avais bien lu la main de mon adversaire, qui avait joué assez face up il est vrai. Que ce jeu est énervant parfois.. En tous les cas ce tournoi m'a redonné un peu confiance, et redonné surtout l'envie de jouer. Et puis un itm, même s'il est en bois, reste toujours un itm.

DECEMBRE
Direction RIGA avec un ami qui découvre le circuit par la même occasion en début de mois, pour y disputer l'Unibet Open. Mes yeux s'en souviennent encore! Un nouvel itm en bois suite à une vingtième place sur 208 joueurs, mais on se dit toujours que tout aurait pu être beaucoup mieux. Pourquoi avoir eu JJ quand le suédois hyper actif a les dames?  En tous les cas l'ambiance sur ces UO est toujours sympa, et je décide donc sur le champs de faire le prochain, du 13 au 16 mars à Copenhague..

Une année 2013 financièrement mauvaise, mais comme les années paires sont toujours bonnes, je reste serin! Et vous souhaite une très bonne année à venir..