mercredi 28 mai 2014

Les Dalton à Vegas, J-25

Tout d'abord une précision évidente : Ce film, les Dalton d'Eric et Ramzy, EST LA PIRE SOMBRE DAUBE de l'histoire du cinéma français au 21ème siècle.
A ce propos je ne saurais trop vous recommander ce blog, cinédaubes, mais c'est une autre histoire..
.
Nous partons donc à 4 pour Vegas, comme les Dalton, le 23 juin. Nous avons réservé deux suites au Venician :  Stefal et moi représenteront la blogosphère dans la première suite , alors que Laurent occuperont la seconde.

Stefal, autrement appelé le Géant de Tournai, ou le Nit du plat pays, ou encore le Colosse des Ardennes a déjà mis en ligne une photo de notre future "chambre". Il se trouve que la répartition des chambres était clairement voulue par moi, pour éviter les déflagrations atomiques des ronflements de Lolo...
.
Sur ce voici à quoi ressemblera notre suite vénicienne :
Vous noterez bien évidemment la présence de la bouteille de champomy qui nous permettra de célébrer nos moultes victoires au Rhin poker.
A noter que nous avons quand même un écran de télévision dans la salle de bain. Ca c'est assez bonnard pour suivre France Equateur en prenant un bain... ( 25 juin 16 heures locales)... JE RÉSERVE LA SALLE DE BAIN!
Notre programme commence à se dessiner peu à peu.
Voilà ce qui semble certain..
1- Arrivée le lundi 23 juin en fin d'après midi
2- Premier tournoi le mardi 24, un 300$ bounty au Venician.
3- WSOP Monster Stack le jeudi 26, 1500$. Voilà qui semble être LE tournoi à ne pas manquer. Structure monumentale ( la même que sur les 1500$ avec un stack de 15.000 ships au lieu de 4500). J'ai l'impression que tous les frenchies présents là bas vont le jouer, mais savent ils seulement qu'ils ne se battent que pour la deuxième place?
4- WSOP 54 le dimanche 29 à 1000$. Laurent, Zedko et moi sommes "invités" par Winamax suite à notre quart de final du King5. Vu que nous n'irons pas à Dublin nous avons troqué de l'irlandais contre de l'américain! Je ne sais pas si Stefal se joindra à nous pour cette boucher épreuve des wsop..
.
Ce qui est sur aussi c'est qu'il y aura un passage au restaurant au MGM dans le restaurant de Joel Robuchon : Voici le menu dégustation, il faut compter environ 150$, mais selon Lolo c'est impossible à rater.
.
Obvious également une journée excursion. Ou? No idea. Pour ma part j'aimerais bien vers la death valley, je n'y suis jamais allé. Le hic, il y fait un peu chaud, voici les prévisions météo.. très variées...
Pour info ,114 farheineit ça fait 45 à l'ombre..
..
Bref il va falloir souffrir pour voir ça :
..
Mais bon, un road trip entre amis ça vaut bien quelques coups de soleil...
.
Sinon bien sur il y aura les incontournables de Vegas : Outlets, In&Out, Chez Gabi,  Rhino bibliothèque municipale, ...
.
Comme dirait Stefal, que le flop et les vacances soient avec nous!
.
PS.. Dans un futur beaucoup plus proche, et parce qu'il faut bien vivre ma pauvre Lucette, ce soir je jouerai le 500€ de l'ACF, en espérant profiter de la bonne forme actuelle ( à noter que hier soir j'ai fait 6/960 du Full KO de PS que j'aime bien...). On verra bien!

Stéfal au Rhi.....à la bibliothèque.

lundi 26 mai 2014

Petit arrangement entre amis ( ou pas!)

Il s'est passé quelque chose de proprement hallucinant à l'Acf ce dimanche, je vais y revenir. L'éthique de certains joueurs est clairement pitoyable.
Avant d'en arriver là, je suis allé jouer le tournoi organisé au cercle cadet. 750 entrants à 250€, un succès assez phénoménal, mais manque de bol pour moi j'hérite d'un bounty de 400€ pour celui qui va me buster.
Inutile de dire que card dead plus morceau de viande sur pattes ça va être chaud.
Je double d'entrée ( brelan flopé contre tirage ventrale qui overbet shove sur mon check raise! Offrande acceptée mais j'ai eu peur quand la turn a donné un tirage couleur improbable à mon adversaire..), c'est à ce moment là qu'on m'apporte le bounty, mais je ne gagnerai plus un coup du tournoi ou presque.
Descente aux enfers, je reçois KQ au bouton, me fais 3bet, décide de 4bet shove pour faire passer des randoms As, ou prendre la chance de refaire quelques jetons en cas de flip passé, mais je suis payé logiquement par AQ et il n'y a pas de miracle.
.
Le dimanche je suis retourné jouer le 200€ deep de l'Acf, avec comme objectif d'améliorer ma 3ème place de la semaine dernière. Cette fois nous étions 65 joueurs. Je ne vais pas vous faire de long roman sur la partie précédent la table finale. Il y a tout de même 3 coups clé :
1- Je suis un peu en dessous de la moyenne après 2h30 de jeu et suis changé de table. J'ai relance deux merguez au bouton, payé par une dame que je ne connais pas. Sur le flop J92 elle donk bet 7000 dans un pot de 3000! J'imagine que je ne vais jamais lui faire rien folder donc je couche, le moral est pas terrible. peu après j'ouvre une paire de 5 en début de parole et relance. Elle me paye, ainsi que 3 autres joueurs. Beurk.
Flop A105! Voilà qui est beaucoup mieux! Je mise mais personne ne call. Si je n'avais pas touché le flop j'aurais probablement checké, vu les profils CS de l'ACF. Retour à la moyenne..
2- J'ai grindé 75.000 quand l'average est à 50.000, nous ne sommes plus que 16, le tournoi est particulièrement long. (dans les coups tendus j'ai 3bet 106s et fait foldé JJ face up à mon adversaire sur un flop AK2!) Blinds 1.5 3k, tous passent jusqu'à la sb qui moins de la  moyenne et relance à 8k avec 32k derrière. J'ouvre paire de 5. Je ne sais pas si mon move est débile ou pas mais j'ai shove. Disons que ma FE est maximum vu que je couvre mon adversaire. Si je perds le coup je passerai à 30k. Je sais que je vais faire folder une tonne de main qui avaient 50% d'équité, mais là je tombe sur AQ et suis insta call pour un très gros flip, que je perds.
3- Je vais heureusement avoir un gros coup en ma faveur, à nouveau avec paire de 5 que j'ai relancé en milieu de parole pour deux payeurs et un flop magnifique A105 (encore!)avec deux piques. Le gars que j'ai fait doubler call mon Cbet, et me check raise all in sur le 10 de pique turn. Il a K9 de pique et est donc drawing dead.
.
La table finale arrive, 10 left pour 9 payés, je suis à l'average et passe pour l'habituel connard de la table en refusant le deal pour rembourser le 10ème. Je tente d'expliquer que 9 payés sur 65 c'est déjà beaucoup, mais vraiment ça passe pas. Je suis donc un rat qui ne veut pas donner 20€, c'est moi qui vais faire la bulle, etc.. Inutile de leur parler de l'effet bulle, et on joue.
Le coup clé pour moi arrive très vite, nous sommes toujours 10, j'ai 100.000 soit la moyenne, et.. 14bb!( 4000/8000) : de grosse blind je reçois J9 de carreau.
Le bouton, chip leader, open 16000 et je rajoute les 8000. Flop sympa 973, je check, mais mon adversaire fait de même. Turn 10 de carreau qui me donne un flush draw, j'espère que mon adversaire n'a pas hit avec par exemple A10 mais je préfère checker pour contrôler, il check à nouveau. Dame de carreau river pour me donner le 3ème jeu max, je bet 20.000 sur lesquels instantanément mon adversaire relance à 60.000!
Miam. Partant du principe qu'il aurait probablement bet un flush draw au turn je shove pour une 20.000 de plus et il insta call triomphalement en claquant KJ sur la table pour quinte, en n'ayant absolument pas vu qu'un flush draw est rentré!
Je sens que beaucoup qui espéraient me voir bust pour me faire le sermon habituel  ( t'avais qu'à dealer..) sont très déçus! Moi ce que je vois c'est qu'ils sont tous scary, que j'ai 28 blinds, et que du coup je vais pouvoir profiter de l'effet bulle.
En plus, autant j'ai pas vu grand chose en 15 niveaux, autant là les préniums arrivent! le bubble boy a sauté, inutile de dire qu'il part en me foudroyant du regard, sale radin que je suis, et un mec open, je le 3bet avec les valets et il insta 4bet. Bon vu que j'ai pas 3bet pour fold c'est call aussi rapide chez moi, il montre AJ et je passe a peu près à 350000 jetons soit le double de la moyenne.
Puis Luca, un italien sympa open à 35.000 sur 8/16k, et j'ouvre une paire de Dames! 88K chez moi ( c'est un peu cher, 78 aurait suffit) et il fold paire de 8, en me disant que ma mise alors qu'il a 88 en main est surement une sorte de signal pour folder! Sur la main suivante ou presque  j'ouvre à nouveau QQ, et un mec open shove ses 100.000 jetons. Easy call, et easy passage proche des 500.000.
J'aurai 650.000 à 6 left, je vais alors freiner un peu, et lorsque nous ne sommes plus que 3 les tapis sont absolument équivalents, 350.000 chez Luca, 400.000 chez moi et 300.000 chez un gars d'une grosse cinquantaine d'années qui n'arrête pas de dire que c'est trop long, qu'il n'a jamais vu un tournoi aussi disputé, mais que c'est le meilleur qu'il ait joué. Vu que la structure est devenue immonde ( level 19 à ce moment là 20.000-40.000!!) Luca propose de dealer, ce que j'accepte immédiatement. Notez bien sur que la situation n'a aucun rapport avec celle initiale à 10 left ou je refusais de supprimer l'effet bulle. Et là le 3ème gars qui n'avait rien dit quand je refusais le deal ( normal, il avait pas mal de jetons et ça l'arrangeait bien que je refuse et passe pour le radin de la table) nous fait un show hallucinant! Non je refuse de dealer avec lui, par contre s'adressant à Luca, nous on deale tous les deux! Bon, vu que monsieur refuse le deal je n'insiste pas, et on joue. Plusieurs fois le mec va s'adresser à Luca à voix basse pour ne pas que j'entende! Le croupier lui dira que ça ne se fait pas, moi je lui dirai que son attitude est lamentable et il osera me répondre que ce qui lui dit n'a pas de rapport avec moi ou une quelconque façon de jouer "ensemble"! Prends moi pour une bille..


Au bout de 5 minutes je vais perdre un pot gigantesque face à Luca en faisant flush au 9 contre flush à la dame chez lui. Je n'ai alors que 120.000 jetons, Lucas en a 600.000, et l'autre gars 300.000.
C'est alors que va se passer la scène la plus incroyable que j'ai jamais vu : Alors que je suis encore à la table, avec quand même 120k devant moi, le mec dit à Lucas "Alors ok on deale, on fait 3200 euros chacun!?". Le gars fait vraiment comme si je n'étais plus là!
Luca, un mec sympa et qui franchement n'a jamais répondu à l'autre demeuré est assez géné. Moi je fais légèrement remarqué au gars qu'au cas ou il ne l'a pas remarqué je suis quand même encore là, et je boite évidemment mes 120.000 sans regarder ma main, payé par le mec qui a R10. J'ouvre K8s et touche mon 8. La main d'après Luca open, j'ouvre AK et shove. Il call avec JJ mais je passe le flip!
J'ai alors 520.000 devant moi, et suis repassé chip leader! Inutile de dire que l'autre abruti on ne l'entend plus.
D'ailleurs je shove par principe dès que Luca a foldé son bouton.
Le mec finit par quasi sauter sur un coup face à Luca puisqu' il ne lui reste plus que des antes, et bien sur nous checkons la main suivante pour l'éliminer. Inutile de dire que j'aurais pu faire un commentaire mais je m'en suis passé. En tous les cas le gars voulait dealer les places 1 et 2 alors que le 3ème était encore là, je crois que ça va lui servir de leçon!
..
Nous ramenons les prix avec Luca, 2900€ pour le 2ème et 3500 pour le premier ( au lieu de 2550, 3850).
j'ai un avantage léger en jetons, ça va être assez accroché mais je prends peu a peu le large, jusqu'à ce que mon adversaire me 3bet shove quand j'ai AJ. j'insta call, il montre 109s, mais il fait couleur!
Du coup je reprends mon grind, mais c'est pas si simple parce que Luca est prudent et joue pas mal du tout, il est revenu à 450k contre 700k chez moi et il décide sur 30k60k ( c'est devenu du loto) d'open shove. Je call avec KQ, il montre 10-4of mais va toucher son 4 pour inverser les stack.
Dans la minute suivante, un peu blasé, c'est moi qui shove mes merguez, il paye avec deux cartes quelconques, mais je ne passe pas le 40/60. End
.
Cette fin est anecdotique tant les 4 derniers niveaux étaient injouables. D'un autre coté nous avions commencé à 14h30, il était près d'une heure du matin, je comprends qu'il faille que ça s'arrête un jour!
.
Je remercie Luca pour deux raisons. 1- Il n'a jamais vraiment répondu à l'autre retard qui proposait une collusion face à moi, et 2- il m'a dit à 3 left que je ne faisais aucune erreur, et que je devais faire de gros résultats à ce jeu! C'est toujours sympa à entendre.. Bon il m'a dit ça suite à une donne particulière ou j'open mon bouton avec Q2, le flop arrive 865 avec deux trèfles et je n'ai pas cbet. Du coup sur la turn mon adversaire a bet, j'ai fold.. et il a montré 97 de trèfle pour ultra nuts flopé! Là il était un peu vert...!



mercredi 21 mai 2014

Le désert des Tartares

Je dois avouer que ça fait un bail que j'ai rien posté sur mon blog. Un mois demain, et vu qu'un minimum de sérieux implique une parution mensuelle, qu'en plus un nombre de fans me supplie de le faire en me menaçant de se jeter à la mer de désespoir (Williams), je donne quelques news..
.
Je vous avais laissé very excited avant les quarts de final du King5. Mon équipe devait affronter en Heads up 5 joueurs habitués à jouer des tournois entre 2 et 5 euros. Oui mais voilà, on s'est très vite aperçus durant le match que ce n'était pas le cas.
.
Je vais être honnête, et ne pas faire de langue de bois. Si nos 5 adversaires se soir là étaient vraiment les 5 adversaires que nous devions rencontrer, je veux bien me mettre à apprendre à danser la Cocaracha avec une plume dans le derche, et vous faire une exhibition au Stade de France. Mais là disons qu'après une vingtaine de minutes de jeu, c'était plus que du doute ou de la perplexité.
Nous avons étudié les hh après le match, et nous sommes convaincu que Jessy, moi et petitbateau, avons rencontré le même adversaire, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il était bon! Mêmes sizing, même timing, même très grosse accélération du taux de 3bet à l'heure de jeu. En fait au bout de 20 minutes de jeu, Jessy, habitué aux joutes des sit and go HU à 500/1000€, nous lachait sur Skipe "Y a un problème, mon adversaire est TRES bon, il me fait des lignes de high limit". Vu que dans le même temps je galérais grave, je ne pouvais qu'acquiescer!
Je ne sais pas à qui a fait appel l'équipe adverse, mais en tous les cas c'était un bon. Le lendemain je discute un peu avec Maxime Comte, battu par la même équipe en demi finale, et il m'a fait absolument la même réflexion : Les 3 pseudos qui finissaient par 55 étaient très probablement joué par un super shark, spécialiste du HU.
Alors bien sur on ne peut rien prouver, mais disons qu'on pense s'être fait enflé! Mais bon, après tout, même si notre adversaire n'était pas celui prévu, ça ne nous empêchait pas d'avoir le droit de gagner. J'ai mené 31k à 9k après 1h30 de heads up, et je n'ai pas réussi à m'imposer. Pire, j'ai fait quelques fautes dans le sizing que j'aurais du éviter.  Laurent a gagné très difficilement son HU, zedko a abandonné alors qu'il menait une fois qu'on a été mené 3-1.
..
Je n'ai plus joué pendant une quinzaine de jours, avant de faire un retour assez rentable aux tables online. J'avais délaissé ma Chloé sur ipoker, n'ayant pas joué le moindre tournoi en 6 semaines, et le retour m'a vallu une deuxième place sur le BigPrime à 50€, et un gain net de 1500 euros.
Deux jours avant je m'étais inscrit à un 50€ bien deep de PS, pour également  une deuxième place, et un gain net de 1800€ qui m'ont fait penser que peut être je n'étais totalement pas cuit pour ce jeu. Oui mais voilà, je m'ennuie quand je joue online, c'est assez curieux. Une petite exception, les tournois avec bounty progressif. Je trouve ça assez marrant, les dynamiques sont très influencées par la valeur des primes des joueurs, et là je m'en tire pas mal. 
.
Coté live, après un arrêt d'un mois, j'ai repris ce vendredi soir en allant à Cadet, jouer un tournoi avec deux day1 ( et re entry possible). Une structure qui partait bien, et soudain arrivé au 11ème niveau un coup d'accélérateur délirant. Je n'ai bien sur eu aucune main durant ces 5 heures de jeu, mais j'avais ma tablette avec moi et j'ai donc pu un peu compenser l'ennui induit. Etre tight apportait quand même une satisfaction, voir mes rares actions récompensées:
Je relance deux merguez au Cut Of, et le bouton, un jeune qui m'avait déjà 3bet une fois dans la même situation me 3bet. Du coup je 4bet, et il abandonnera sur mon cbet au flop.
Mine de rien, je vais transformer mes 12.000 initiaux en 52.000, avant de commencer à décliner, avec une action discutable. Un mec actif qui s'est pris un mauvais coup shove 12.000 sur 500/1000 au cut of, et j'open un as (miracle) de blind. je call avec A4of ( bof), il montre RD et hit le roi
Puis le temps passe, et je vais buster sur une sorte de flip. Je relance J10 en milieu de parole et suis payé.
Flop sympa 984, et je me fais check raisé à tapis par un mec qui me couvre largement ( j'ai alors encore 30.000 si je passe pour une moyenne à 70.000). Je décide de call, il montre 66!, mais sa main tient.
Vu la structure immonde je décide de ne pas ré entry le samedi soir.

J'aurais quand même eu un moment risible. Une femme qui se la pète un max vient m’apostropher en me disant que j'avais fait une très grosse erreur de lecture contre elle il y a 6 mois dans un tournoi, puisqu'elle était tight et que je devais jetter mes as quand elle m'avait check raise à tapis sur le flop. ( Elle avait 88 sur le flop 833, j'avais call avec AA et hit l'as). 
Du coup évidemment je vais voir ce que j'avais écrit sur mon blog (vous retrouvez le post en octobre, c'est celui ou j'avais plagié Evra en mettant un style ultra satisfait, vu que Evra venait de faire sa sortie scandaleuse), et ça donne ça, que je vais me faire le plaisir de lui lire! :
Sa voisine qui ne comprend rien à ce jeu lui explique qu'il ne devait pas caller river..

Bon vous allez penser que je lui en veux à celle là, c'est en fait qu'en plus d'être nulle elle est conne, comme en témoigne sa sortie. Elle a 14.000 et raise utg pour 1400. De blind j'ouvre les As! Ouaouuu! Vu que depuis 1 heure je passe mon temps à relancer des merguez, le timing est bon. J'ai d'ailleurs 70.000 devant moi pour une moyenne à 25.000 .
Bref je raise évidemment à 3000 , et elle paye se laissant un genre de 10.000 derrière. Vous admirerez sa ligne au passage. Flop 833 très bon, il n'y a aucun 3 dans sa range, je cbet à 3500 dans 6000 et elle insta shove. J'imagine qu'elle a un genre de 10 10, mais pas du tout elle a 88 pour full flopé! Et là bing l'As turn, et elle se met à littéralement insulter le croupier, lui parler comme s'il l'avait fait exprès.

.
Dimanche, après grosse réflexion, je décide d'aller jouer le 200 de l'ACF, je sais que la structure y est belle. J'arrive au milieu du 2ème niveau, c'est vous dire quelle était ma motivation. Bien sur je ne touche strictement rien, mais je vais avoir une belle livraison par un des joueurs. Ma ligne est celle d'un bon fish, mais il faut savoir s'adapter à l'echosystème ( certains jouent 90% des coups, et payent tout préflop). Bref après 3 limpeurs(!) je limpe J9of. ( Ok c'est nul, mais venez jouer mes cartes vous comprendrez!), un gars (Simon) mise 1200 de grosse blind, il est payé les 3 fois donc je call. Flop J63 j'ai TPMK ( top paire, kicker moisi mais souvent bon ici!). En plus ils checkent tous les 3, et je mise donc 2200 pour protéger ma main, payé uniquement par le relanceur initial.
 Turn J. Voilà qui est rassurant, mais il check call encore ma mise. La suite est plus surprenante, puisque sur une dame river il open 8000 soit grosso modo presque tout ce que j'ai. QQ aurait Cbet flop, reste QJ qui éventuellement avait une ligne prudente de pot contrôle, mais à part ça je ne vois pas trop ce qui me bat et call assez vite, battant son AK.
Après les 6 heures de vendredi et les 4 passées ici à ne voir que des mains de daube, je reçois enfin une prénium, QQ. Aurélie open, payée par un vieux monsieur, et je relance donc. Flop 234 qui a priori ne touche pas vraiment sa range (en fait si elle avait 55 en main), elle payera une fois mon cbet mais abandonnera ensuite.
Je vais faire ensuite une connerie, alors que je reçois une paire de 10 rouges UTG. Je crois que l'abus de poubelles peut nuire un peu aux capacités cérébrales, car on a l'impression d'avoir un lance roquettes israélien dans les mains alors qu'on a qu'un bazooka burkinabais de 1952.
Bref je relance, suis payé par le très sympatique Bruno Benveniste, puis par un autre joueur. Flop Q93 tout à carreau, le pot fait a peu près 2000, je check pour aviser après et paye les 1200 (de mémoire) demandés. La dame double, plutôt rassurant, et suite à mon check Bruno mise 5000 pour un leger over bet. Il lui reste derrière environ 15.000 ( moi j'avais 50.000 au départ du coup), et je me suis persuadé qu'il ne pouvait pas avoir la dame dans ce coup là vu son sizing. Du coup check raise à tapis chez moi, insta call chez Bruno avec Judith et Cesar, et je suis quasiment dead, ne jouant que les deux 10 qui ne viendront pas.
Retour à 25.000, stack que je vais maintenir encore quelques heures pour arriver quasi mourant en table finale, avec 11 blinds devant moi. Vu que nous étions 50 joueurs il n'y aura que 5 payés, et il conviendrait de décoller.
Vous connaissez le désert des Tartares de Dino Buzzati? En gros ce sont des militaires retranchés dans un fort, et qui attendent, avec le stress que ça induit, l'arrivée d'une armée adverse imaginaire. Durant tout le roman le lecteur attend avec le lieutenant responsable du fort une attaque qui n'arrivera jamais. Une jolie métaphore sur le temps qui passe, les occasions manquées, etc.. Bref, une jolie comparaison avec moi qui à chaque fois que je joue (subis) un mtt me demande si un jour une carte au dessus du Valet va bien finir par arriver!
A la table Alex Reard, le serial perfeur de l'Acf qui a une tonne devant lui, un américain obèse et sympa, un jeune que je connais qui joue très bien (Rajiv), Bruno B à ma gauche, une joueuse reg de l'Acf (Carole) qui est aussi short que moi, et un mec très calling station à la gauche d'Alexandre.
Et là incroyable, un rush au meilleur moment!
J'open shove A4s en milieu de parole pour remonter à 13 blinds, puis je vais relancer 3 coups de suite.
Sur le premier le gars Calling station abandonne très vite, il n'a vraiment rien du toucher. Il faut dire que ce flop 433 était vraiment bon pour mes valets!
Puis je reçois AK, c'est l'américain qui me paye de blind, mais il fold également sur mon Cbet.
Je suis passé de 25.000 à 40.000 depuis que la TF a commencé, et je reçois alors QQ. Quel rush!
4800 chez moi (1000/2000), mon voisin de gauche paye, Alex paye, et là le gars calling station pète un cable et shove ses 80.000 avec A5. Je call bien évidemment, il touche son As dès la première carte, j'ai même pas le temps de whiner que la dame arrive au turn! Up à 95.000.
A partir de ce moment là je vais juste faire en sorte d'éviter Alex qui est le seul à me couvrir. Je monte tranquillos à 140.000 quand un coup assez douteux arrive.
Après 2 folds ( nous ne sommes plus que 7), Rajiv shove ses 40.000 au bouton, et j'ouvre de blind QJs.
Je pensais que mon adversaire avait moins et j'ai call (bon je savais qu'il avait any2, mais c'est du gambling inutile). Il montre Q7, ne touche pas son 7 et je passe à 180.000
Je crois éliminer Bruno avec AJ vs A10 mais nous splitons le coup. 
C'est tout de même lui qui fera la bulle, suivi de Carole et d'un gars qui avait pas mal de jetons, mais qui va avoir JJ face à QQ chez Alexandre, et nous ne sommes donc plus que 3.
Alex470.000
Moi 220.000
mon voisin  60.000
Évidemment Alexandre relance toutes les mains, j'y laisse quelques plumes mais lui prend quand même quelques coups, mon voisin de gauche rentre dans moins de coups mais comme il entre avec des relances mammouth à 7 blinds on le laisse!
Puis vient le coup qui aurait pu m'offrir la deuxième place, quand mes deux adversaires partent à tapis.
J10 chez mon voisin (c'est ma fétiche dit il pour justifier son call final!) face à AJ chez Alexandre.
Flop RD9, la fétiche à de bons jours devant elle!
.
Je vais laisser presque la moitié de mon tapis sur un coup ou j'aurais du économiser 60.000
Je reçois A4 au bouton, Alex paye ma relance et check sur A72.
Je décide de check behind pour masquer mon as, le 7 double, et Alex check. Cette fois je value mais me fais relancer. Call chez moi assez normal, mais j'aurais du folder sur les 60.000 demandés par Alex à la dernière street ( il avait K7 en main)
.
Alex a alors 550.000, mon voisin 80.000 et moi 130.000 , et j'ai une nouvelle occasion indirecte de prendre la seconde place quand Alex va gambler un coup contre mon voisin. Malheureusement il perd le 40/60, et je me retrouve obligé de prendre quelques risques.
Ce que je vais vite faire lorsqu'Alex relance son bouton (pléonasme), je shove A4, il insta call A9 et flop directement brelan de 9. Ciao Fred.
.
3ème /50, payé 1550€, on prend.
Ensuite un repas très sympa invité par Bruno, avec Aurélie, Alexandre et Pedro Canali, bref des journées qui donnent éventuellement envie de se remettre à jouer un peu!
.
Prochain tournoi ce week end à Cadet, ou un 250€ est organisé sur 3 jours.
.
PS.. Au fait, J-32 avant le départ à Vegas! Vous pouvez suivre la Vegazette sur le blog de Stefal!