samedi 26 juillet 2014

Cash game à Cadet, tellement frustrant!

Je me suis fait une petite session de cash game à Cadet, ce jeudi soir. Arrivé à 20h15, je m'étais fixé un départ à minuit.
La table était d'une faiblesse abyssale, encore fallait il en profiter, et pour cela la meilleure des façons est quand même d'attendre une grosse main, et faire un 3 barels assez cher contre les fishs calling station. Ca c'est le plan de jeu..
Je reçois une paire de 10, relance à 16 euros suite à une option, et trouve deux payeurs. Flop 743, y a quand même danger et je mets donc une cartouche qui est payée à ma gauche. Doublette du 3 qui ne change rien, je me méfie et check call la micro mise de 38€ qu'on me demande. River un valet, je check, et mon adversaire fait de même. Du coup je pense avoir gagné et montre ma main, mais il montre alors 44 pour quasi jeu max!
Nice value river.
.
Ensuite ce sera 3h30 de poubelles ininterrompues, ce qui est bien sur frustrant à une table pareille. Alors attention ça pique, c'est limite pas croyable mais bon.. : Un joueur qui a 60 euros de tapis open directement 28€ sur 2-2 avec QJs.
Le même joueur un peu plus tard mise 50€ ( soit un peu moins du pot ) avec J10 sur un board KQ1054 et quand il est payé annonce quinte.
Un joueur paye de blind une relance avec 66 et trouve un flop 10 6 2 ! Il check ( probablement pour check raise) mais son adversaire check aussi . Turn Q, cette fois il donk bet mais est payé. River Q lui donnant full, il mise 30€, son adversaire le relance fortement, et là notre joueur annonce "Pff j'aurais du miser au flop, je suis sur que t'as touché ton brelan de Dames", et il jette son "brelan" de 6 face up! Son adversaire avait AQ, et je peux donc vous annoncer qu'un brelan de dames bat un full.
Bref je me désespère d'être perdant à cette table, puisqu'en plus de mon coup initial, j'ai perdu un flip. Un gars open 12, je call paire de 3, un mec shove derrière 56€, fold à droite et call chez moi, qui perd face à A10.
Ensuite c'est une suite de petits coups perdus. Genre je relance merguez en fin de tour et me fais relancer. Bon ben fold..
Quand arrive un coup vraiment .... pfff. Le fish qui a fold son full face up parce qu'il y avait brelan de Dames avait avant fait quelque chose d'assez énorme. Il flop brelan de 2 sur un pot qu'il avait lui même relancé préflop. Il cbet sur K102 puis check la turn, un 5. Pas du tout pour piégé son adversaire, mais parce qu'il voyait l'autre sur 1010! L'autre c'est le vieux qui avait annoncé quinte à 4 cartes, et qui du coup overbet shove une 80aine dans un pot de 50 suite au check. Ben le gars qui a brelan de 2 a mis 2 minutes pour call!
( KJ en face, bien joué)
Bref, je sais que ce gars ne sera pas disposé à perdre 200 sur un coup, et il relance à 12€ quand j'ouvre 106s. Je 3bet à 26€ qu'il paye. Flop pas mal, 1097, je cbet 28€ qu'il paye.
6 turn, mon adversaire donk 50€. Vu le profile je pense qu'il a quinte avec 88 en main, et je call en espérant soit toucher le full, soit avoir miraculeusement la main gagnante! Après tout ça reste possible, même si j'y crois pas trop. Un J à la river et il commente à haute voix mon call au turn qu'il juge "très étonnant". Il finit par check, je fais de même, et il montre 106of! La même main que moi! Comment il peut raise 12€ cette daube, comment il peut call le 3bet... je sais pas. :(
Je vais avoir quand même une livraison. J'open QJ, me fais 3bet par un mec fantasque donc je call. IL ne cbet pas sur J82, donc quand le J double turn je suis très bien. Je bet une trentaine d'euros et me prend son tapis de 120 dans les dents. Il a une très belle main, A10, complètement drawing dead..
Minuit arrive, toujours pas vu l'ombre d'une main, quand enfin j'en reçois une, et belle, les As.
Un mec à ma droite open 14 euros, je le relance à 30 qu'il call très vite. Flop Q83 mais il abandonnera sur mon cbet.
Je compte mes jetons, j'ai 450€ devant moi pour une mise de 500, quand je reçois KQof (rouges) et relance à 12€ suite à un limpeur. Un gars de blind me paye, suivi du limpeur.
Le flop arrive avec du bon et du moins bon, AQ10 avec deux coeurs. ( j'ai le roi de coeur)
Nous checkons tous.
Turn 4 de pique, la grosse blind mise 24€ que je paye, j'avoue que je serais rassuré de toucher un valet river! Le limpeur s'est sauvé
River Dame de coeur me donnant un brelan, et mon adversaire check. Je sais que je viens de chatter un de mes peu nombreux outs, et décide de value assez cher à 70€, assez serein. Sauf qu'un événement n'était pas du tout prévu, j'entends call d'un joueur à la droite du croupier au siège 10!! D'ou il sort celui là!!???
La franchement je m'en veux, je n'avais absolument pas vu qu'on était 4 dans le coup au départ, vraiment incroyable.
Évidemment si je sais que je suis devant le mec de blind, j'ai peu de doute sur la range de call du siège 10, qui montrera bien 98 de coeur pour une flush river. Quel débile je suis..
.
Je vais revenir sur un petit, non pas incident, mais disons débat.. Un moment ou on voit les pires moves de fishs, je dis à haute voix que c'est quand même désespérant de ne rien toucher de mieux qu'un 104of à une table pareille. Le mec à ma gauche, la soixantaine, qui avait open 28€ avec QJ, ou qui avait payé avec une fausse quinte, le prends mal et me dit que à cette table, qui est une cinquante, il ne peut pas y avoir de bons joueurs. Les bons joueurs vont en 250 minimum. Donc évidemment ça veut dire que si tu savais joué t'irais joué plus haut. Ben là je suis pas si d'accord que ça!
Vaut il mieux jouer à une 50€ ( ou on peut déposer autant qu'on veut) avec des joueurs très faibles, ou aller jouer en 250€ ou il y aura forcément beaucoup moins de récréatifs qui annonceront quinte avec KQJ10?
Je préfère assurer la première solution.
Je termine à -150 euros, en me disant qu'après tout pour 4 heures de poubelles ce n'est pas dramatique. Quand je touche du jeu je peux prendre 1000 sur la même période..
Après pour ce qui est de progresser ou de se mettre en danger.. c'est une autre histoire évidemment!
Voila un très bon endroit pour tenir son blog à jour!

jeudi 17 juillet 2014

Cash Game à Cadet : En mode Surchattard.. ça aide!

Je ne joue JAMAIS en cash game. La raison est simple.. j'ai pas le temps! Pour faire une session de cash game il faut pouvoir être dispo quelques heures durant. Vous me direz que pour un tournoi c'est pire, ok, mais le jeu est je trouve plus ludique ( ça n'engage que moi).
Peut être que ma courte soirée d'hier devrait me faire changer d'avis. Attention, ça envoie du paté, ça chatte de façon indécente.. c'est beau, c'est de la destruction massive!
Tout part d'un tournoi Bounty il y a 10 jours à Cadet! En gros je bust un people, ce qui me donne accès au tournoi à 100€ du mercredi soir. Arrivé hier je joue furtivement ce tournoi, et bust donc dés 22 heures.
Idéal pour aller passer 2-3 heures en cash, à une simple 50€ ( blinds 2-2), j'arrive avec 300€ à la table.
.
Un gars pose une option à 4€, deux limpeurs, je me suis à peine assis sur ma chaise, et j'ouvre AK. 16€ chez bibi, payé par l'option et les deux limpeurs, qui ont chacun un peu moins de 200€. Le pot fait donc un genre de 60€.
.
J'espère un As ou un Roi au flop, je vais être plus qu'exhaussé : A R 9 ! Pourquoi se contenter d'un seul? En plus c'est rainbow, tout va bien.
Le joueur d'option check, l'UTG qui est en train de bouffer son entrecôte regarde vaguement ses jetons, en attrape une poignée qu'il met sur la table. Ce geste technique est particulièrement gracieux, et très apprécié par bibi.
Ce qui est sympathique c'est que le monsieur, qui est déjà retourné à son assiette sans se soucier de ce qu'il se passe désormais, a quand même déposé une mise de 70€. Autre évènement sympathique, mon adversaire de droite paye la mise demandée! Bon ben vu qu'il leur reste un genre de 90€ derrière à chacun, j'opte pour un délicat, mais toujours stylé et apprécié dans les milieux autorisés, TOUT DANS LE GROIN.
Le poseur de l'option se barre ( faut dire que ça sent vraiment pas bon!), le gars qui a open de 70€ est probablement déjà en train de regretter son geste mais il rajoute les 90 qu'il lui reste, et mon voisin de droite le fait aussi en mode "OK je me suicide" avec la tête a peu prés aussi convaincu que Droopy (notez le bandeau quand même).
You know what? Je vais me faire défoncer...

Ce qui est assez drôle c'est que mes deux adversaires ont exactement la même main, Roi 9.. Un limp obligatoire, un call de ma relance obligé, et un flop magique AK9 venant récompenser ces belles actions!
Deux briques plus loin et mon tapis de 300 est déjà passé à presque 700€, bon départ..
.
Mais ne nous arrêtons pas là. Je raise 98of en milieu de parole à 14euros suite à une option, et trouve deux payeurs. Flop A72 avec deux piques ( j'ai le 8 de pique), et je mise 26€ vu que l'As du flop est dans ma range. Je ne suis payé qu'une fois ( le mec en blind), et au vu de la dame de pique turn je préfère checker derrière. Un pique river me donne la main gagnante, merci, et ce sont quand même 50€ qui viennent chez Bibi.
.
Peu de temps après, toujours en fin de parole of course, je relance 97of. Le coup va être assez sympa. Le gars qui mangeait sa viande et qui a recavé à 1000€! me paye de blind, et mon voisin de droite qui avait limpé paye également les 12€ demandés. Pot 40€
Flop 982 avec deux trèfles, et monsieur Viande open directement 50€, un peu comme il me l'avait déjà fait avec ses deux paires K9 tout à l'heure. Mon adversaire de droite à qui il ne reste plus que 38 euros paye, et vu que je ne vois pas vraiment de raison de relancer je call, mais en cas de grosse pression ensuite je compte m'éclipser.
En guise de grosse pression, sur l'As de coeur turn, mon adversaire check, j'en fait de même.
Un magnifique 9 river me donne brelan, mais mon adversaire foldera dépité sur ma mise. Un qui sera encore plus dépité ce sera le mec à ma droite, avec son A7 de trèfle qui avait trouvé la gagne à la turn. Le mec recave encore 50€...
.
Apparté... Sont fous ces gars, ils arrêtent pas de jouer avec seulement 50€, qu'ils perdent en deux coups, et ils redéposent 50 sur la table. Action reproduite indéfiniment durant la soirée.. Autant déposer 400 direct et avoir un peu de fold equité non?
.
Revenons à nos moutons, voici le coup de la soirée pour moi.. Attention ça vole haut, pas besoin d'avoir AA vs KK...
De toutes façons ça tombe bien, je n'ai que des merguez.
.
Une option chez un joueur black à 4€ (le pauvre je ne l'ai pas encore vu gagner un coup), et un limpeur à 4€. Toujours le même d'ailleurs. Ah oui je vous ai pas dit, mais ça joue très bien.
En milieu de parole j'ouvre une main assez forte, 4 2 de carreau. 16€ donc. Payé par le black d'option, et par le limpeur. Pot 52€.
Flop sympathique, 10 5 3 rainbow. Les deux checkent, je mise 22€ et me prend une relance à 46€ de la part du joueur d'option. Mon voisin de droite fold, et je paye évidemment en priant pour voir un As ou un 6 à la turn.
Turn , As de carreau! LA QUINTE PAPA!
 Mon adversaire m'envoie alors 70 euros dans les dents, je vois qu'il a une grosse centaine derrière lui, et donc après un calcul savant dont je vous épargnerai les détails, sur l'intérêt du TDLG ou pas, je lui mets une salve de jetons de 50€ qui aurait sérieusement fait palir AndTheRiverCame s'il avait été là!
j'imagine qu'on peut difficilement me mettre sur 42 suite à ma relance, et mon adversaire call avec 53of, pour perdre finalement ce joli pot de 500€ .
Remarque n°1... 42 vs 53, ça vole haut
Remarque n°2 : TRES BIEN JOUE de défendre 53of. Je crois que les gens qui mettent une option n'ont pas vraiment compris à quoi ça sert. De toute façon la notion de position a l'air d'être un concept abstrait, genre un truc inventé par Dali dans un moment de doute existentialiste..
.
Bref, j'ai des jetons partout, je suis dans un état Calamusien.
.
Je vais rester encore une heure, ou comme d'habitude je ne dépasse pas hauteur 7, mais en plus il n'y a pas de spots prenables. Je vais quand même en trouver un, et y laisser 100€ débilement.
J'ai relancé 52 de trèfle en milieu de parole, payé par un joueur qui vient d'arriver. Il paye mon Cbet sur A105 avec deux piques, nous checkons une bouse, et à la river tombe le 2 de pique faisant rentrer la couleur mais me donnant deux piques. J'ai dépensé pour l'instant 12+18 soit 30€, le pot fait un peu plus de 60 et après longue réflexion mon adversaire shove ses 80€. Je dois fold, mais le fait d'avoir runné comme Jésus m'a incité à call. Evidemment il montre la flush..
.
en tous les cas j'ai joué 2h30 pour un gain de presque 800€ soit 400 blinds, ça vallait le coup de venir!
VIVE LE CASH GAME!!
Ce soir, je vais essayer le win the bouton de l'ACF, que je n'ai jamais fait...


mardi 15 juillet 2014

Week end du 14 juillet.. La paire de 6 était de sortie

j'ai varié les plaisirs durant ce week end prolongé.
En commençant par le KO de l'Aviation samedi soir, tournoi que je crois je n'avais jamais joué. 300€ de buy in, les KO font 100€, donc vu mon style de jeu un peu bourain, style éléphant dans un magasin de porcs et de laine, ça peut passer. D'ailleurs le mardi précédent au KO du Cercle Cadet j'avais quand même pris 9 bounty sur un champ de 60 joueurs!
.
Bref 10.000 jetons, je vais mettre pas mal de temps à prendre mon envol, et je vais le faire sur un coup assez chanceux.( un 1 outer est il chanceux?)
 Je relance en milieu de parole une paire de 6 et suis payé deux fois.
Flop sympa D32, on peut difficilement espérer mieux, sauf que la grosse blind donkbet.
Profile de la grosse blind : Mec d'une soixantaine d'année, joue tous les coups ou presque, ne lache jamais rien, imbluffable.
Bref, aucune raison de relancer, je paye en imaginant que mon adversaire a du imaginer que je n'avais pas connecté ce flop, ou alors qu'il cherche à protéger une main de type A2 par exemple.
Turn doublette du 3, et mon adversaire continue de miser. C'est là que je fais sûrement une grosse connerie, j'aurais du fold, mais j'ai call. En fait ce genre de gars a toujours une main de type KQ sur ce coup là, et donc le "float" initial ne lui faisant pas peur, il sera toujours devant moi ici. Sauf que j'ai call, et j'en ai été bigrement récompensé avec un 6 river magnifique!
Insta all in chez mon adversaire, call chez moi, et un splendide Q6of en face ! Admirez le call préflop au passage, je me tue à dire que l'ACF a les pires joueurs du monde.
.
Bref j'ai bien chatté, mon adversaire d'ailleurs me félicite chaleureusement ( comprenez bien qu'il me dit Bien joué en pensant que je suis un putain de fucking chattard qui vient de hit son one outer!)
.
Peu de temps après il Open shove deux merguez, je paye avec une des rares préniums du week end (1010) et le sort du tournoi, 1 bounty merci.
.
Ce sera ensuite autour de Lucas, qui m'avait éliminé récemment en heads up du 200 du dimanche, de me faire une sublimissime livraison. A nouveau c'est une histoire de paire de 6 qui est en jeu.
Il fait une relance que je paye avec les 6, et bingo, flop magique 862. Je paye son cbet, et mon adversaire check sur un 10 turn. Mise chez moi après assez longue reflexion, call chez lui, le pot doit alors faire 25 blinds, et c'est ce qu'il nous reste à tous les deux (je le couvre). River Roi, il check j'insta overbet shove (un gros tell de faiblesse, sauf quand ça a été calculé avant bien évidemment), et il insta call debout sur la table ( j'ai même cru m'être fait attrapé avec 88 chez lui).. avec K8. Bounty n2 in the poket
.
Le 3ème va a nouveau impliquer une paire de 6, mais cette fois c'est assez chatard. Je relance en fin de parole Q8 de carreau, et suis payé par un joueur dans les blinds. Flop 1063 rainbow, vu que je suis en position je décide de ne pas Cbet, pour obtenir une carte gratuite, mais pour également pouvoir reprendre plus facilement le lead si une grosse carte tombe turn ( vue qu'elle est dans ma range)
Turn 2 de carreau. Pas vraiment une grosse carte, mais ça me donne un tirage couleur, et donc quand mon adversaire check, je décide de miser. Sauf que mon adversaire me reraise alors à tapis! Il était relativement short, j'ai quand même 12 blinds à rajouter, ce qui n'est pas rien. Si je rate le draw je vais retomber sous la moyenne, si je passe je vais rester à 25 blinds (moyenne a 21), et si par contre je touche le draw je passe à 37BB, et je prends le bounty. Ce dernier argument me fait payer, je suis face à un brelan de 6 flopé et slowplayé, mais je chatte un carreau river. Bounty n°3, tournoi remboursé.
.
Nous sommes alors 12 pour 6 places payées, j'ai quasi le double de l'average. Mais autant j'ai été très chattard jusque là, autant les choses vont se compliquer.
Je vais déjà perdre une tonne à cause de la chasse au bounty. Un short shove 3 blinds, j'ouvre A2s et décide d'isoler en relançant très fort à 12 blinds. Bad timing, All in derrière pour 28BB et je suis obligé de fold.
.
Pas très grave, nous passons en table finale, qui est très facile à jouer. Les deux seuls bons joueurs (Mercedes et Mohamed) sont à ma gauche, quelques joueurs sont vraiment très faibles. C'est malheureusement le plus nul d'entre eux qui va me couler en 3 coups.
Sur le premier nous partons à Tapis avec AJ chez moi vs KJ chez lui, mais il hit le J. Pas très grave, il n'avait que 9 blinds. D'ailleurs très joli call de mon 3bet..
Le coup suivant est vraiment tiltant. Il limpe ( normal, il est nul passif), je raise 108s, suis payé par Mohamed puis par lui . Le flop arrive 1063 et il donkbet shove 18 blinds! J'ai top paire kiker moisi, mais contre ce genre de joueur qui ne comprend rien à ce qu'il fait c'est les nuts. Je paye, il montre A3!!!!!, turn 6, je me vois prendre un bounty et reprendre ma course en avant, mais un terrible 3 tombe à la river. Mon adversaire, comme si il jouait un EPT, gueule comme un veau à la table. En plus d'être une pipe il a une attitude lamentable. A noté que c'est déjà ce mec là qui m'avait fait chier parce que j'avais refusé le deal en TF du 200 il y a deux mois..
.
A peine le temps de me rendre compte que je suis passé sous l'average qu'un autre short shove directement. J'ouvre A10s, décide de payer, mais perds le flip vs 77. Là je suis vraiment short, mais après tout j'ai toujours des jetons. Obligé de resserrer j'attends un peu, nous ne sommes plus que 8, à deux places de l'argent, et mister Nul open à 3 blinds, je shove mes 7 blinds avec 1010, il prend une minute à faire compter mon tapis qui est dérisoire pour finir par payer à l'agonie avec AQ! Mais quel connard sérieux..
Bien sur As turn, et c'est fini..
Au moins ce tournoi ne m'a rien couté..
.
Lundi 14 juillet, le CCM organisait un tournoi du 14 juillet, logique. 152 entrants à 100€. On peut dire que cette fois j'ai eu pas mal de réussite, notamment en jouant un pot important en semi bluff en milieu de tournoi. Attention les yeux.
Il reste 40 joueurs ( 15 payés) et je suis à l'average avec 30.000 jetons, soit 22 bb.
Un joueur limpe 1400 UTG, je raise au cut of A5 de trèfle 4000 et il call. Pot à peu prés 9.000, il me reste 26000.
Flop J94 avec 1 trèfle, il check, je bet 6600 qu'il call ( au passage grosse erreur de sizing chez moi, 4500 suffisait). Pot 22200, il me reste 19500 environ.
Turn Q de trèfle. J'avoue que sur toute carte non à trèfle j'aurais laissé tombé, mais celle là est quand même particulièrement sympathique. Je gagne en équité, et la dame est dans ma range.
Bref, après son check je prends un temps énorme et fait un spécial Raoul, Tout dans le groin. Grosse réflexion puis call chez mon adversaire avec Q8of! Admirons au passage le limpe UTG, le call de ma relance, le call au flop pour la ventrale, et même le call final pour 3/4 de son tapis.
Bref, je chatte le trèfle river pour passer énorme.
Arrivé à 20 left j'ai un tapis énorme de 6 blinds. Bon faut dire que j'ai été ridiculement card dead dans ce tournoi, et que la structure est devenue atroce. ( Bon.. faut faire un tournoi sur un jour, et 152 joueurs ce n'est pas rien). Je paye les deux tours de blind, un sortant, 19 joueurs, ma table casse et là tilt d'ours je suis envoyé directement en grosse blind à coté! Assez horrible d'avoir 20.000 quand certains ont 250.000 à la table d'ailleurs! Heureusement je vais vite doubler. L'utg+2, qui a une montagne open, je shove commit, il montre 43of! belle main de relance UTG+2 et je passe à 45.000 jetons sur 3000/6000/500
La suite va être comme dans un rêve, en gros je ne vais pas perdre un coup. Je suis remonté à 160.000, nous sommes 12 et donc itm, et je relance mon bouton comme toujours (6 par table), avec KQ pour 24.000 (soit 2bb). l'ancien ship leader qui est de small blind se rebelle et 3bet à 60.000! Voilà qui était prévu avant même d'avoir misé, et donc je lui mets mes 160.000 dans la vue, le faisant passer une paire dira t il.
Du coup il ne peut plus rien m'arriver, la table finale s'enchaîne, les shorts dégagent les uns après les autres, et arrivé à 5 left deux conclusions s'imposent
1/ Nous avons attaqué la veille à 16h, il est 3h du matin, ça commence à être long
2/ Avec des blinds 10k/20k il n'est pas sur que l'edge soit évident!
Bref nous dealons, 1500€ plus le prochain tournoi à 300 gratuit, c'est toujours ça de pris. Je note que oui j'ai chatté (mon semi bluff , mes nombreux vols à 15 lefts qui n'ont jamais été payés), mais j'ai été ridiculement card dead puisque je n'ai rien vu en 12 heures de jeu.
.
PS... Ce blog fête à l'instant son 700ème post! Commence à se faire vieux!

mercredi 9 juillet 2014

Le KO du Cercle Cadet : Eine Grosse branlée

Une petite affiche en allemand pour faire allusion à la gigantesque vague qui a déferlé sur Bella Horizonte pendant que j'ai décidé sur un coup de tête d'aller jouer le tournoi Bounty du cercle Cadet.
12.000 jetons ( en fait c'est 6000 plus un rebuy possible que je prends d'entrée), 50 euros par joueur busté, et en cas d'un bust d'un people c'est une inscritption gratos au 100€ du mercredi.
Ca tombe bien j'ai un people à ma droite, et il va me faire une jolie livraison..
Il relance à 250, je 3bet à 650 avec 98of ( le but est d'instaurer une certaine dynamique, et je suis pas là pour folder toutes les mains). Je suis payé par un mec qui vient de doubler, puis par le relanceur initial.
Flop 988, on est pas mal!
Je cbet 700 dans 2000, le mec qui m'a payé reraise à 2000, payé par le relanceur initial! Bon je regarde un peu ce qu'il y a au milieu, j'aperçois un tirage carreau, espère qu'il va rentrer, et call. Brique turn, suite à mon check le joueur intercallé mise 4000, payé chez le People qui se commit totalement donc je shove et remporte le coup vs A8 ( le mec a vomi) et un flush draw drawing dead!
Un bon départ...
Ensuite je suis le rythme des allemands, en mode boucherie. Attention, spectacle totalement interdit aux enfants. Je fais brelan toutes les 10 minutes, mes adversaires tentent des bluffs moisis que je paye avec 2ème paire, c'est un carnage. Alors que la bande à Loew enquille les buts, moi j'enquille les bountys!
Au passage nous sommes 60 joueurs pour 6 payés. Quelques très jolies demoiselles, (souvent bounty people, j'imagine qu'elles viennent d'une des promos de la maison du bluff, en tout les cas celles avec qui j'ai joué sont en plus très sympa).
Je passe les 100.000 jetons quand la moyenne est à 30.000 lorsque mon brelan de 9 flopé ( easy life) tient contre un draw adverse.
Et donc qu'est ce qu'on fait quand on est un gros connard et qu'on a une tonne à 16 joueurs left? ON SPEW!
Un moment une demoiselle limpe 1600, un short shove 3000, j'isole à 14.000 avec KQ ( n'importe quoi, j'ai pris une poignée sans compter...!), mais derrière un mec fait tapis pour 30.000. La demoiselle qui a limpé reshove par dessus affichant ses as, et je fold donc en ayant laissé au moins 5000 de trop dans l'opération.
Puis je relance A9 et me fait 3bet. Un fold facile sauf que je call et go broke sur 982, mon adversaire ayant les As en main..
Bref je suis toujours énorme, mais moins qu'avant! Au passage je compte mes bountys, j'en suis à 7 victimes! Une orgie allemande, un film sado mazo de Volker Schlondorf revisité à la mode bounty!
Bon c'était lundi la saint Raoul, donc je fais du Raoul. Un joueur limpe, il est suivi par un autre, quand le bouton mise 8000 avec 40.000 derrière. J'ouvre AK et décide de ne pas faire dans la dentelle, alles in den grountz
Il finit par call avec paire de 6 ( ça me rappelle le WSOP 56 de la semaine dernière) et je ne passe pas le flip, revenant désormais pas loin de la moyenne.
Nous sommes 13 et je vais buster deux joueurs shorts d'un coup. J'open 99 à 4500 sur 1000/2000, une joueuse bounty people shove ses 5500, la grosse blind s'invite et je complète. Flop 1082, je shove parceque la blind n'a que 15.000 derrière soit le montant du pot, il call avec 10-8!, mais je vais faire quinte!
Si si..
c'est laid..
..
Bon malheureusement ça va s'arrêter là..
Je spew encore quelques jetons en tentant de bluffer une paire de 3 sur un tableau pas terrible, et je rendrai les armes en bataille de blinds en perdant le 40/60 qui m'aurait ramené dans la première partie de tableau.
.
En tous les cas je réussi l'exploit d'avoir busté 9 joueurs sur 59, et de ne pas être itm!
Du coup j'ai l'inscription au tournoi à 100 euros de ce soir et de mercredi prochain qui sont pris en charge par le cercle. J'essaierai de faire un peu mieux...

dimanche 6 juillet 2014

Las Végas 2014..

Vous savez que tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas, mais bon ça ne m'empêche pas de vous raconter les meilleurs moments de notre épopée à 4 dans la ville soit disant du vice. J'ai un peu honte, ça fait plus d'un mois que je n'ai pas touché à mon blog, qui devait bien se demander ce qu'il se passait.
Vous reconnaissez sur la photo dans l'ordre Stefal après un régime et quelques séances d'UV, Zedko, Laurent et moi même, bien coiffé.
.
Je vous passe les clichés habituels sur la ville : Suite énorme dans l'hotel Vénician, vues du strip grandioses etc,..
Parmi les moments sympas du séjour, il y a l'initiative de PMU de rassembler les frenchies pour le match de foot opposant France et Equateur. Bon le match sans enjeu pour la France ne sera pas passionnant, mais au moins on se sera bien marré.
Si dessous avec Alexandra
.
Une visite touristique de down town va s'imposer. C'est sur la freemont expérience avenue que vous allez rencontrer les gens les plus bizaroides qu'il soit. Des diables, des fausses bonne soeurs les seins à l'air, des gens déguisés, bref, ce genre là :

Vegas c'est évidemment une nourriture saine, variée, riche en légumes verts et produits bio : La chose que vous voyez si dessous est supposée être mangeable. J'ai mis pas mal de temps à m'en remettre.
Ca donne envie hein?!
En revanche, au niveau gustatif, nous avons passé une soirée dans l'Atelier de Joel Rebuchon.
Vu qu'on était pas là pour plaisanter, ce fut menu gastro avec ses 9 plats consécutifs, et des vins choisis spécialement pour d'appareiller avec. Un grand moment! D'ailleurs l'adresse est assez appréciée des français puisqu'on en a rencontré un bon wagon à l'intérieur, et notamment Claire et sa petite Charlie.
.
Autre moment très apprécié du séjour, la représentation au Mirage par le cirque du soleil de "Love". Une succession de tableaux sur le thème de l'amour accompagnée par la musique des Beatles. Certains tableaux sont compliqués à suivre tellement il se passe des choses, mais c'est vraiment 90 minutes de vrai bonheur.
Et puis revisiter l'univers musical du plus célèbre groupe anglais ne fait pas de mal, je crois que tout le monde connaît le répertoire a peu près par coeur.
Bon, et le poker..?
..
Pffff..
J'ai joué 9 tournois de divers importances.
J'ai commencé par un joli deep run au Rio, sur un daily à 235$. Nous ne sommes plus que 170 sur les 1300 de départ, j'ai le double de l'average, monté grâce à des livraisons incroyables. Je vais alors jouer et perdre mes deux premiers flips du séjour, avant de me faire achever AJs vs JJ assez normalement.
Puis nous attaquons le désormais mythique WSOP 51 "Monster Stack".
C'était inutile de faire 12000 bornes pour jouer un tournoi à 8000 joueurs, puisque je me retrouve avec Aurélie que je croise souvent à Paris.
Vu que tirer la langue c'est pas bien, direct sur mon blog!
Un jour 1 excessivement frustrant, je reçois 4 préniums et perd les 4 fois. La première fois c'est les dames que je perds face à un sublime 10-5 de pique. Le mec paye mon Cbet sur un board 10 high rainbow, touche un 4ème pique turn puis le 5ème river!
Les valets se font craquer par un brelan, puis alors que mon tapis est passé de 15 à 23.000 je prends le risque de jouer un flip vs un mec qui n'a que 8.000. Il a AK, et bat ma paire de Valets grâce à un tableau 234Q5 à la river!
Le pire étant à venir, nous sommes plutôt en fin de day1 et reçois deux rois noirs, mais Aurélie flope directement la couleur sur un board A103 de pique.
Très dur de monter des jetons dans ce cas là et j'atteins le day 2 avec 10 fois moins que Pierre Calamusa!
Le day2 ne va pas échapper à mon good run habituel, je reçois AK, mais serait battu pour mes derniers jetons par K10s, la première carte du flop étant un 10.
.
Assez déçu par tout cela, j'enchainerai alors 2-3 tournois annexes, au Planet ou au Wynn, mais sans succès, les coups clés ne passant jamais.
.
Arrive alors le WSOP 56 à 1000$ que je joue suite au quart de final du King5, invité par Winamax.
Je double directement à la première main ( JJ vs 1010, l'adversaire me check raise all in turn avec un tirage ventrale qui ne rentrera pas), mais je reperds tout dans les deux heures suivantes pour revenir au stack de départ. C'est alors que je vais avoir une belle livraison : De blind j'ai 72of, normal, et 3 joueurs ont limpé.
Je vous a fait courte, mais QQ chez le premier limpeur, flop 10 7 2 et tout part au milieu, ma main ayant la bonne idée de rester devant.
Un tournoi sympa, mon tapis monte petit à petit, et je permet même de réver à finir le day 1 avec un joli tapis. Malheureusement, alors que mes 3000 de départ sont désormais 31.000, j'open à 2200 avec AK sur 500/1000, et mon adversaire de gauche, un argentin a qui j'ai déjà pris pas mal de jetons, en a marre et shove directement ses 18.000 jetons, ce qui constitue quasiment la moyenne à ce moment là.
Je paye et perds le flip face à une paire de 2..
Heureusement je vais bientôt redoubler sur un coup heureux. Guillaume Geiner open comme souvent au cut of, je lui mets tout dans les dents avec KQs mais il call avec AJ. Une dame river me donne la main gagnante, mon seul coup de chatte durant ces 12 jours!
.
La fin du day 1 est en pilotage automatique, et j'arrive au day 2 exactement à la moyenne avec 36200 jetons. Il reste 208 joueurs sur 2600, et surtout le droit d'espérer quelque chose de beau.
Pouvez compter, 36200 ils y sont!
En plus j'ai mon secrétaire manager particulier, Stefal, qui m'a profilé ma table! :
A noter la présence à ma gauche du vainqueur du même tournoi deux ans avant.
.
Bref j'espère avoir une journée magique, elle va tourner à la catastrophe.
Deuxième main je suis de grosse blind, et l'américain du siège 1 open au bouton 2500 sur 600/1200/100 avec 23.000 derrière. J'ouvre AK, et préfère ne pas finasser, encaisser les 4000 jetons qu'il y a au milieu, bref c'est Tout dans le groin. Sauf qu'il insta call avec paire de 4! Si si..
Bon il a raison puisque je perds bien évidemment le flip, et je me retrouve donc avec seulement 9000 jetons devant moi, une véritable catastrophe.
C'est une pluie de busts autour de nous, nous ne sommes plus que 180, et je reçois paire de 10. Un mec open, je lui mets tout dans le groin, un autre derrière moi call, et le relanceur initial paye également. Soit je repasse à 30.000, soit je buste, au moins c'est clair. Je prie pour voir des petites au flop, mais au contraire ce sera un vomitif AQ3. Au final c'est le mec qui a callé mon shove derrière moi qui remporte le flip avec AK. Véritable envie de vomir, mais bon, au moins notre parcours du King5 se traduit par un chèque de 2000$. Difficile de monter du jeton quand aucun coup clé ne passe.
.
La suite du séjour sera du même acabit sur des petits tournois. Si bien que lorsque la veille de rentrer à Paris, je gagne un coup à tapis prèflop lors du 200$ du Planet, je suis obligé de me lever et de hurler "I WON A HAND YESSSS!!!!!" La salle a été assez surprise, mais fallait que ça sorte! Bon, monter de 15 à 75.000 n'a servi à rien, puisque j'ai ensuite perdu deux flips avant de perdre J10 vs AK sur un flop J105, la Dame venant turn. Je comptais check raiser mon adversaire au flop mais il n'a pas fait de Cbet, je n'ai pas réussi à jeter ma main ensuite. :(
.
Je remercie mes 3 compères avec qui on a passé de bons moments, même si les résultats n'ont pas été du tout au rendez vous, mon micro cash in étant le seul du groupe!
Bravo à la Belgique pour son beau parcours! J'ai pas trouvé de XXL à coller sur le front Stefalien!