jeudi 23 octobre 2014

Le temps s'est arrété (en mode pause....)

Je n'en crois pas mes yeux, deux mois se sont passés depuis mon dernier post. Et encore on ne peut pas dire que c'était le post le plus passionnant de l'histoire de ce blog.
Un lecteur anonyme m'a d'ailleurs demandé il y a 3 semaines si j'étais vivant, je n'avais même pas vu son commentaire..
Depuis ce post il ne s'est presque rien passé.
Je suis allé à Lille jouer le BPT, ou je n'ai jamais réussi à monter le moindre demi jeton. Pire, je crois que je me suis un peu ennuyé. La sensation de ne pas trop savoir ce qu'on fait là, et l'impression qu'on aurait de toutes façons pas du venir.
Les cercles parisiens ont une espérance de vie qui me rappelle vaguement celle d'un poulet élevé en batterie. Je jouais de temps en temps à Cadet, c'est là que je faisais en tous les cas mes sessions de cash game, destiné à financer une cagnotte EPT Deauville. Tu parles, je crois que j'ai du amasser de quoi me payer le train pour Deauville, et encore.
Bien plus grave, la fermeture de l'ACF, haut lieu que l'on pensait un peu préservé. Si j'étais disponible j'allais joué le tournoi du dimanche après midi, ou je m'arrachais parfois les cheveux. (z'avez remarqué que je suis souvent bien coiffé? )
Bref, privé de lieu ou jouer.
dessin de Charb dans Charlie Hebdo. Cercle parisien en attente..

Toutefois, je vais jouer ce week end le joli tournoi deepstack de Clichy, j'y vais d'ailleurs avec ma grande amie Fingerfée, qui découvrira les joies du poker à Clichy (Zi va frère,  tu relances encore?)
Je joue excessivement peu Online: Peut être 20 tournois depuis la fin août. Aucun itm intéressant, je suis revenu dans une ère que j'ai bien connu, ou il n'y a aucune solution pour gagner un coup clé. Du coup ma bankrolle est presque à sec, et je n'ai absolument ni l'intention de la remettre à flots, ni l'envie de le faire.
.
Mon programme futur va donc consister à attendre le WPT National Séries joué du 4 au 7 décembre à Clichy. A la condition bien évidemment que le cercle Clichy soit toujours ouvert à cette date là. Ne présageons de rien. Puis bien sur début 2015 FPS Deauville puis EPT Deauville, ou j'espère faire un beau résultat.
.
De façon assez logique, l'abandon du poker me permet de faire d'autres choses. Aller voir des spectacles, recevoir des amis, aller au cinéma (que de films insipides en ce moment, c'est rude), et c'est pas plus mal.. Et puis je suis dans une période assez prenante au bridge.
.
Bref, une pause assez salutaire, je lis toujours les blogs incontournables qui eux aussi tournent au ralentit, mais je ne lis plus les statuts poker sans intérêt sur FB.

PS.. L'affiche de Mommy, c'est juste pour rendre hommage à ce que ce film est : un pure moment de magie, un ovni absolument extraordinaire et envoutant, qui est donc le total opposé de ma relation au poker depuis quelques mois! Obviousement...