mardi 24 février 2015

WPT Bruxelles, une fois.

Je promets que ce post n'aura aucun poncif, préjugé, ou autre amalgame possible sur nos amis les belges.
Ce n'est absolument pas mon genre. Pas du tout.
De toutes façons je ne peux pas dire de mal de la Belgique puisque je suis surveillé par Stéfal, qui entre deux marches de 75 kilomètres et deux satellites pour un 55$ vient quand même surveiller ce que j'écris.
.
Bref, je suis venu à Bruxelles jouer leWPT national série.
Une table très faible dans l'ensemble, je passe quelques temps en mode serrure histoire de me constituer une image des plus solide, et vais avoir une première occase de faire gonfler mon stack sur le niveau 75/150, sauf que je ne vais pas bien la saisir..
2 limpeurs (oui oui...), j'ouvre paire de 4 au bouton. Je décide de just call 150, parce que si je fais brelan autant qu'il y ait du monde, et nous sommes 5 à voir un flop magique 943 rainbow!
Tous checkent, je bet 300, payé deux fois. (blind plus UTG)
Turn 8 qui ne change pas grand chose, je bet 700, et là la small blind me reraise à 1700, payé dans la seconde par le limpeur!
Bon, la vie est belle. Si un des deux à 99 en main je suis mort quoi que je fasse. Si un des deux a 33 en main j'ai doublé quoi que je fasse. Mais que peuvent il avoir? Un draw genre 76? Pourquoi payer au flop?
Une main comme TOP PAIRE joué comme un mongole par l'UTG? Style A9? Le mec est nul, je le verrai plus tard, mais à ce moment là je ne le sais pas encore. Bref, je me suis dit que le meilleur moyen que j'avais de prendre beaucoup était de payer puis de reraise fort à la rivière, sauf que mes deux clients ont checké la river et foldé sur ma mise. Très décevant!
.
Bon quoi qu'il en soit le temps passe, mon tapis monte lentement, quand je vais avoir enfin le très gros coup d'accélérateur.
Un gars actif  open 600 et est payé plein de fois. Au bouton j'ouvre une main très forte. Le 5 de carreau, et le 2 de carreau. Je vous signale que cette main est bien au dessus de 43of et qu'elle crush une main comme 42 de pique. Bref, je squeeze très cher à 3600, histoire de ramasser les 4 fois 600 qu'il y a au milieu. Sauf que le relanceur initial et un payeur (identifié comme ultra loose préflop mais abandonnant ensuite) me callent.
Flop Dame 3 2 avec un carreau, finalement pas si mal que ça.
3800 chez moi payé les deux fois! Euh....glups...
Doublette du 3 à la turn, carte qui de façon certaine ne change rien. Je continue de représenter KK ou AA et mise cette fois 15k, les faisant passer.
.
Tout va bien, je passe un peu plus tard les 60.000, seul mon adversaire de droite me couvre, et va arriver une main ou je vais terriblement m'en vouloir : j'ai pas eu de couilles, et ce qui n'aurait pas du avoir de conséquence en a eu une terrible puisque j'ai été terriblement noireaud :
Le bouton relance, et donc mon voisin, non seulement le seul a avoir beaucoup de jetons mais surtout le seul clairement bon joueur, sur relance de small blind. Sa range : facile 72of+
J'ouvre derrière paire de 8, et je me fais un film. OK je 4bet mais si il 5bet je fais quoi? Bref je me chie dessus, et me contente de caller.
Je vous la fais courte, mais sa main est 76of, et bien évidemment je vais réussir à perdre contre lui puisqu'il fera quinte à la river. Quand sur le board final 2 3 4 5 6 il mise une tonne je dois passer, mais j'ai estimé que trouver un 7 dans sa range serait assez noireaud. (le 4 tombe river). Bref j'ai call pour split, en fait ça m'a couté 25.000 en tout!
A partir de là tout part de travers, je perds mes jetons petits à petits, tente un gros bluff complètement moisi contre un un joueur qui avait relancé double merguez, genre 85, mais trouvé un turn magique pour lui donner quinte. Bref, sur RQ 9 76 je le check raise cher à la river (la couleur est rentrée), il tank 3 heures en arréte pas de dire "il a J10, il a J10".. Moi je pense à voix haute "j'ai surtout chatté la flush", mais il m'entend pas et finis par call.
Un peu plus tard, tombé à 24k soit 24 blinds, je 3bet son ouverture de 2200 à 7000, me laissant donc 17000 derrière (et donc 17bb puisque vous avez génialement déduit que la blind est à 1000).
Ma main est sympa, pour une fois, Roi Dame de carreau. Mon adversaire paye, le flop arrive 10 6 4, je sais pas trop si c'est bon ou pas (en gros aura t'il payé le 3bet avec AJ ou AQ?), et sur son check j'envoie donc mes 17 blinds restantes. Bon j'aurais pu réfléchir avant à la cohérence de tout ça, en tous les cas je ne suis pas insta call, et il se passe encore une bonne minute. Pendant qu'il réfléchit je constate qu'il y a exactement 17.000 au milieu, j'ai donc misé le pot. Est ce que j'aurais fait ça avec KK par ex? Euh..
Bon, finalement il paye avec A10 (sickissime...), et je n'améliore pas derrière. Out.
.
Du coup je peux aller déguster ce magnifique plat local :
je sais, cachez votre déception de ne pas pouvoir être à ma place!

En plus il y a une totale erreur dans mon récit. Mais il fallait bien que je case ma spécialité, en l’occurrence des endives au gratin. Il est 23h; je monte à l'ouverture de la player party, mais il n'y a personne, je suis dans un état lamentable et préfère rentrer à l'hôtel.
Les endives, ce sera pour le samedi soir, soyons précis!
Mais avant le samedi soir, il y a le samedi après midi, ou c'est carnaval au tour du Mankempis, la preuve! :
Oui oui, ils ont déguisé le héros local, ça ne l’empêche  pas de pisser d'ailleurs.
..
Suite à cette balade belge, je vais jouer le Side à 550€
.
A nouveau je vous la fais courte, je pars dans un premier pot4bet avec QQ, le flop a un As, je me fais relancer (par AK je pense), je fold, et mes 20k ne sont plus que 15k.
Puis j'ouvre paire de 3, j'open 300, une dame me relance à 800, elle est payée derrière et je call dans l'espoir, sait on jamais, de setminer. (quelle naïveté!)
FLOP 753, c'est bien. Tout a pique, c'est déjà moins drôle. Du coup je donkbet 2000, la dame paye, et le gars qui s'était incrusté relance à 5200 affichant donc 3 scénarios possible
1/ Le plus probable il a flush, et protège sa main : j'ai 30% de chance de m'en sortir
2/ Le pire du pire pour moi, il a brelan de 7 ou 5, et j'ai qu'un misérable out
3/ Le moins probable, il a l'As de pique et tente de représenter les nuts, sachant que quoi qu'il arrive il aura a peu près 35/40% de chance de gagner le coup.
.
J'ai souhaité gambler, because le pot allait être immense, et que continuer avec 12200 était pas terrible. Bref j'ai tout envoyé en mode Raoulien, payé par une flush au roi. Double blank plus tard, et là je peux aller manger mes endives!
Ca fait cher l'endive
ok..
Next tournoi, je sais pas trop quand, mais ni en février ni en mars en tous les cas..
Mon prochain post sera un bilan de mon mois de grind en Omaha 100. Il y aura pas mal à dire...
Un seul gagnant en tous les cas vu le rake astronomique, l'Etat...


mercredi 4 février 2015

Deauville 2015..

Je viens de passer une semaine à Deauville, j'avoue avoir eu une certaine flemme pour tenir le blog à jour, vous aurez donc le droit à un compte rendu global.
Bon, je vous rassure, je vais plus vous parler de plateaux de fruits de mer avec les copains ( ou avec Alice, plus mignonne que Bruno!), de rencontre improbable, d'un gars que j'ai fait halluciner, que de 7bet préflop.

Finale FPS.
En gros mon tournoi se déroule a peu près normalement, sauf qu'il y a un mec 2 places à la gauche de Michel Cohen qui est casse burnes, en prenant beaucoup de spots de squeezes.
Donc quand pour la xième fois, j'open au cut of, Cohen passe, la small blind complète, et qu'il squeeze, j'ai un peu envie de lui montrer qui est le patron!
J'ai alors AQ, le problème c'est qu'il a KK, et donc le patron c'est pas moi! Out.

Sat EPT
J'en profite pour me faire un sat EPT à 770€. Impossible de dépasser les 8000 jetons de départ. Préflop mes mains sont souvent devant, mais au final elles ne tiennent pas plus qu'une neige blanche sur le parvis de Notre Dame. Oui, je suis un poète moi Messieurs Dames.
Je finis par par tout mettre, un As 4 bien immonde
J'entends Tapis derrière, me faudra de bonnes ondes
Il montre As Dame c'est beau, vais vite devoir chatter
Oui le 4 sur le flop, la Dame va arriver.
..
High Roller FPS.

Bon alors avant de vous parler d'un énorme flip, autant vous le dire, si vous voulez un beau plateau de fruits de mer, c'est soit à Trouville aux Vapeurs, soit à Deauville au Drakkar. Petite préférence pour le Drakkar pour moi. Je peux vous assurer que je suis devenu intime avec les tourteaux maintenant. Les crabes n'ont plus aucun secret pour moi!
C'était bien sympa de pouvoir débriefer entre fishs ( ou fruits de mer) de nos sorties respectives!
Ce high roller je suis à une table emmerdante. Un russe qui fait n'importe quoi, mais aussi un virage Guillaume Geiner ( Slipman!), Julien Sitbon, Gabriel Nassif sur ma droite qui est quand même dangereux.
Un gars arrive à coté de Guillaume et place d'entrée un énorme bluff. ( il shove river sans aucn trèfle sur un board avec 4 trèfles, quand son adversaire a envoyé 3 barrels!)
Bref moi le tournoi ne se passe pas très bien, mais je vais lui prendre un joli coup en relançant J9s UTG+1. Bon pas dur sur un flop J95, puis un J au turn!
Un peu plus tard je le check raise sur A1084 avec deux piques, et il shove. Insta call chez moi avec A10, il a J10 de pique et un 5 de carreau me fait doubler.
Il y a donc un certain historique, lorsque quelques temps plus tard, alors que je suis retombé à 40k quand la moyenne est à 50k, j'open AK UTG+1
Il me 3bet, je 4bet, il 5bet shove, je pense qu'il joue souvent sur le fait qu'il sait que je sais qu'il sait que je peux avoir J9, et bref, j'accèpte le coup à haute variance. Il a deux valets, et je ne passe pas mon premier flip du festival.
.
EPT
.
Quel beau tournoi. Dommage que nous l'ayons joué avec des jetons de Barrière Poker Tour. Vraiment classe.
Bruno Vanrhyb est retourné à Paris, je suis rejoint par ma cousine Alice, qui buste très rapidement avec AsRoi elle aussi, son adversaire shove la turn avec un tirage coeur, elle paye mais il touche sa river.
Quant à moi j'ai hérité d'une table assez faible, disons par rapport au niveau supposé d'un EPT. D'ailleurs Tony Picault assis à ma droite va en faire la remarque sur tweeter.
Je passe progressivement de 30 à 37k, il faut dire que je touche vraiment beaucoup. Pas des AA ou KK, mais des mains comme V10s, qui connectent souvent les boards. Et en plus je fais des brelans!
Ah les brelans, que c'est beau..C'est irréel mais je crois que j'ai fait 5 brelans!
Arrive le coup clé de cet EPT pour moi. J'ai alors 34k devant moi.
Anthony Picault relance à 450, je call avec paire de 9 ( j'avais 3bet paire de 8 peu avant, et fais brelan au flop!), et la parole revient à la Blind, un joueur ultra serré qui n'avait jusqu'alors montré que des préniums. ( il en a eu beaucoup). Il a un logo d'un club de la Bretagne Ouest, j'en déduis qu'il doit jouer son premier tournoi pro, ou presque.
Ce joueur relance à 1400, payé par TonyLeon et moi même. Flop miracle 922! Indestructible! Il ne reste plus qu'à ne pas voir d'As ou de Roi ensuite, et je vais me goinfrer.

Le joueur Cbet, Tony hésite à le bluffer mais il s'abstient, je call juste. ( Mais relancer serait bien joué contre un joueur aguerri, voir le théorème du Yéti)
Turn une Dame, pas une carte terrible, mais je me dis qu'avec QQ il n'aurait peut être pas squeeze hors de position. Il mise 4000 jetons, alors qu'il y a 12k au milieu, j'avoue que ça m'a mis un deuxième doute.
Mais je reste fidèle à ma première lecture, je reraiserai à la river. Sauf que cette river est un As, il mise alors 7k, je dois jetter mais je n'ai pas ue le courage de le faire. Bien sur il montre AA.



.
Je pars en diner break avec 15k, nous allons manger au Drakkar avec ma cousine, et va alors se passer une scène assez sur réaliste. Il y a 4 personnes à une table à coté, et un des 4 me dit vraiment quelque chose. Incontestablement ils regardent vers nous et ont reconnu ma cousine.
Quand nous nous apprêtons a partir, le gars qu'il me semble connaître vient la voir et lui demande si on joue au poker, puisqu'il vient de voir beaucoup de joueurs partir. On parle 30 secondes et il nous dit qu'il connaît un peu le milieu des jeux puisqu'il élève des chevaux.
Instantanément je me rappelle précisément pourquoi ce gars me dit quelque chose. En mars 2004 je travaillais à Honfleur. Un samedi je suis attablé dans un bar, en train de remplir mes nombreuses grilles de loto foot. Ce gars s'approche de moi parce qu'il est intrigué, et nous avions un peu discuté. Il m'avait même conseillé de jouer un cheval lors de sa prochaine course : Royal Poker!!
.
Bref, imaginez la tronche du type quand je lui réponds " Je sais bien que vous êtes éleveur, vous me l'avez dit en mars 2004 à Honfleur en me conseillant Royal Poker!!" Le gars me regarde comme si j'étais un martien, et me dit alors qu'il se rappele complètement de la scène, mais qu'il aurait jamais pu la dater comme ça!
.
Je reprends le jeu, tombe à 11k, passe en mode TDLG, reprends quelques couleurs, et vais surtout toucher AK quand monsieur AA open! Vue sa range d'ouverture un flat serait sûrement judicieux, mais bon, je suis short et décide de 3bet. Il call, flop AAJ, on est pas mal, et je lui reprendrai un barrel derrière, pour finir le day1 avec 31100 jetons.
.
Le day2 sera lui atroce. Pas de main, envie de tenter des choses lorsque un mec va limper ( je pense qu'il a une petite paire et que je peux lui faire lacher), mais sa petite paire sera JJ!
Je tombe à 17.000 ,soit 20BB. Un mec open 2200 sur 400/800 (old school), j'ai KQ de grosse blind et lui met tout dans le groin, il paye dans la micro seconde avec ... paire de 5! Un 5 au flop, et je perds mon premier flip du tournoi. Out.
.
Omaha 1100€.
.
J'avais bien envie de jouer ce tournoi. J'aime bien ce jeu, je pense que le niveau de certains est vraiment pas bon, il y a des gambleurs, bref tournoi EV+.
Une première table avec un joueur complètement nul, malheureusement il va toucher une carte un peu miracle dans un cas ou il n'aurait pas du être là.
En gros sur un board K22 tout le monde check, puis un K tombe turn. Kalfon mise 700, le joueur en question paye avec un 2 en main, je squeeze à 2500 avec KQJ9, Kalfon paye également mais le fish call avec une main 27xx
Un 7 river va lui donner la gagne..
Evidemment Kalfon rale parce que ma relance lui a couté 2000 de plus, mais en théorie ça aurait du nous rapporter 1000 chacun pris sur le fish!
.
Changement de table, là j"ai vraiment le russe qui jouait tous les coups lors du high roller et dont toute la table se gausse. Sauf qu'il fait nuts à chaque fois..
Ugo Lemaire et Michel Leigborin et sa célèbre loupe sur ma droite, les deux bons joueurs de la table.
A ma gauche Paul Testu, que je pensais fin connaisseur de l'Omaha. C'est d'ailleurs lui qui m'avait busté en 2008 à Amsterdam sur mon premier tournoi d'Omaha, époque ou je marchais sur l'eau!
En fait il est autant connaisseur en omaha que moi en danse artistique, mais c'est un autre problème.
Je gagne pas mal de petits coups, faut dire que je joue très peu de mains, et que du coup quand j'en joue une suis armé.
J'ai donc transformé les 12k en 18k quand arrive le premier coup guignolesque.
Hugo open 600 ( blind 100/200), je paye au Cut of avec 10988 avec deux coeurs, et nous sommes 4 à voir le flop : 10 8 5 avec deux carreaux. Les deux blinds checkent, Hugo aussi, je préfère assurer vue les nombreux draws et envoie donc 2500 au milieu. Testu de blind envoie tout, je call donc un peu commit en me doutant que je vais voir un énorme draw chez lui, probablement les carreaux plus la quinte.
Pas du tout! C'est un sublime 9754 sans carreau! Du grand n'importe quoi. Mais bon, cette brillante ligne de jeu gagne puisque le Valet tombe turn et que la river est une blank.
.
Un peu plus tard, j'ai alors un tapis de 7k, et fais ma première relance préflop de la journée. J'imagine qu'on peut donc me voir sur une main. D'ailleurs j'ai QJ98 avec deux coeurs. Ca vaut ce que ça vaut..
4 payeurs, dont Testu bien sur, il faut dire qu'il a une main sublime : A7 de trèfle 75. FLop a première vue génial pour moi Q 10 7 avec deux coeurs. Je cbet, Testu shove son brelan de 7 alors qu'il y a 2 joueurs derrière lui et que ça pourrait mal tourner, mais c'est un détail..
Je call, et ne trouve aucun de mes outs pour gagner. J'en avais peut être trop.
.
La semaine Deauvilloise s'achève donc, a priori il n'y aura plus d'Ept ici. Faut dire que les américains en ont eu marre d'entendre beugler des OUI PAPA, marre de ce temps pourri, et marre surtout de venir se perdre ici . C'est sur que les 2 heures de train c'est pas très bandant.
.
Prochain tournoi non booké pour moi, peut être vers le mois d'avril ou mai selon mes dispos..