mercredi 9 décembre 2015

WPT Venise, sale temps pour les rois.

On peut vraiment dire que j'ai décidé d'aller à Venise sur un coup de tête. Genre tiens qu'est ce que je pourrais faire ce week end? Un ciné? un match de foot? Un trip à Venise pour le world poker tour?
Résultat 3 minutes plus tard tout était réservé, et j'arrivais samedi soir sur place, juste à temps pour attaquer le day 1b du wpt national série à 1000€.
Une table franchement pas impressionnante, avec notamment une dame qui prend ses cartes à deux mains, les soulève pour les voir, et les repose. Je pense que ses deux voisins savaient ce qu'elle avait!
Je reçois deux rois et open à 250 payé 4 fois, dont elle. Flop QQ8, je préfère checker histoire de voir ce qu'il se passe et elle overbet 1200 dans 1000. Évidemment tout cela peut être du 4ème degré, mais elle a pas trop la tête à ça, et je call juste. La Dame triple, me donnant donc quasiment toujours la meilleure main, je check et elle remise à nouveau 1200. Je me suis dit quand même que la check raiser montrait une force énorme, mais j'aurais du vu son profile ultra calling station et je me suis contenté de call, pour value bet une river anodine à 3000 jetons qu'elle a call dans la nano seconde avec 86of ( beau call préflop).
Bref bon départ, malheureusement je fais quinte peu de temps après contre un adversaire qui a flush et qui me reprend 2000. Je vais avoir également un coup énervant.. JE HAIS LES CALLING STATIONS!! :
Blinds 100/200, et il y a 7 limpeurs sur ma grosse blind. Oui oui, un mec a oublié de limper.
J'ouvre As Roi de trèfle. Y a pire. Raoul me suggère de shove, mais bon ça fait quand même 150 blinds pour en gagner 8, je trouve ça abusé. Ce sera donc 1900 chez moi. Eh ben croyez le ou non, mais je serai payé 5 fois!
Le genre de moment ou on est un peu dans l'incertitude avant de voir le flop. Un peu le même genre d'incertitude que lorsque je suis arrivé devant ces panneaux très précis et pas du tout contradictoires..
Me voilà bien avancé!
Bref le flop arrive, bien immonde, genre 875 rouge, et j'abandonne le coup.
Le temps passe, pour une fois je touche du jeu, mais franchement on peut pas dire que ce soit une réussite:
J'open les As, un seul payeur de blind, le flop est 10105. Il paye mon cbet, il paye mon cbet turn, et quand le valet arrive je check derrière lui, il montre J10.
Un mec open, je 3bet les Valets, mais ça n’empêche pas ce même gars de payer avec 54s. Il a bien raison puisqu'il fera quinte sur un board comportant un as, qui fera que je ne laisserai plus trop de plume quand même.

Au bouton j'ouvre les rois ( ça fait toujours plaisir), et open à 1200 sur 250/500. Mon adversaire fait 3000 mais il le fait de façon ultra rapide, c'est pas franchement un tell de force. Faut dire aussi qu'une heure avant dans la même situation j'avais relancé Q6of, et qu'il avait vu ma main à l'abatage).
Bref de toutes façons avec les rois j'ai que 3 options.
1- Je fold. Non j déconne,
2- Je call pour trap
3- Je relance pour value, voir pour le voir partir en vrille en face avec un 5bet carnaval.

Ici j'ai fait 8000, et dans le même temps mon adversaire qui ne devait vraiment pas me croire a fait tapis. AK chez lui (assez prévisible), As au flop (encore plus prévisible), et presque ciao Berthe.
Il me reste quand même 10K, qui partiront avec AQ chez moi vs les rois chez la dame du début qui a remonté un gros stack avec des lignes mythiques dont une ma bien fait rire..  ( aux innocents les mains pleines) :
Elle limpe  ( comme 90% des cas), un mec call, un autre squeeze et les deux callent. Flop tout a coeur Roi 10 2, le squeezeur envoie une praline qu'elle call. Nouveau coeur, il envoie une nouvelle praline qu'elle call à nouveau. 5ème coeur river, les deux checkent et elle gagne avec As de pique 7 de coeur.
 .
Bref moi je saute sans gloire, sans avoir trop pu faire grand chose, je pouvais bien sur just call au bouton avec les rois et aviser derrière, j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire n'ayant plus une confiance immense!
.
Une petite visite dans Venise, les photos splendides à faire sont nombreuses, moi j'aime bien celle là juste devant mon hôtel :

Vous remarquerez que je vous ai épargné les traditionnelles gondoles..
.
Le dimanche je jouais le 500€. Une cinquantaine de joueurs, une structure ultra deep ( le tournoi s'appelle pas big stack pour rien, 35000 jetons et de nombreux niveaux), et un tournoi sur deux jours.
A ma table, et juste à ma gauche, un fou furieux. Déjà le mec doit faire 200 kilos, ça impose, et il relance absolument tous les coups. Du coup ça va me couter un bras sur une main ou j'ouvre les 8, et paye son 3bet.
Il mise in the dark avant de voir le flop alors qu'il a la position sur moi!, le flop est 10 5 5, je paye donc. Il me remettra une grosse valise river que je vais décider de call, mais vu qu'il avait 104of il gagne le coup.
.
Bref inutile de dire que son stack fait des yoyos incroyables, et il a devant lui 30K  ( il a eu 80K mais a spew) quand j'ouvre les As! Bien sur il 3bet, je tente le 4bet en me disant qu'il ne foldera jamais, et il m'envoie carrément tout pour un overbet massif. Faut dire qu'il a les Valets, et vue son image son move est assez logique.
.
Du coup vu que je gagne le coup je commence à monter un gros tapis, et vais continuer mon ascension progressivement, avec un coup assez énorme alors que j'ai 75K, pour une moyenne à 40K.
Un gars open 1800, je paye avec 54 de coeur, et un bon Israélien ( environ 30 ans) paye en blind.
Flop 369 avec deux coeurs!
Les deux checkent, je fais 4000, et l'Israélien me check raise à 15000!
Il avait hésité à compléter de blind, donc je sais qu'il n'a pas brelan. On est d'accord que moi je peux l'avoir, donc je lui ai mis une énorme pastille en mode Raoulien, le faisant passer après une longue minute.
.
Bref le temps passe, j'ai 90K pour moyenne à 40K, les blinds sont à 250/500, quand va arriver le coup du week end pour moi.
L'utg, un fish, limpe. J'ouvre les rois au cut off et open à 1800, payé par l'israélien de blind et le fish qui avait limpé. Le pot fait sensiblement 5500
Le flop est affreux, 976, et quand je vois ça je me dit qu'à tous les coups l'Israélien va faire quelque chose. Je cbet quand même, ( j'étais clairement pas obligé) à 2000 et comme prévu il mise 7500, payé par le fish. J'ai vraiment l'impression qu'il est en train d'essayer de profiter du board, soit avec une main sans intérêt ou presque ( J10 par exemple), soit avec un combo paire tirage ( 109 ou pire 98 par exemple). Quant au fish il ne m'intéresse pas, il est surement là parce qu'il a vu de la lumière, et je call.
Le pot fait 28k.
La turn est un As.
De mon point de vue ça ne change rien. Je ne voulais ni 8 ni 10 ni 5, je suis donc plutôt content. L'Israélien mise 15000, faisant passer le fish. Ayant la conviction d'être devant je call juste. Après tout si mon adversaire a vraiment brelan ou quinte, ça sert a rien de tout lui donner.
River doublette de l'As.
Bonne carte pour moi puisque maintenant je bats une main comme 97 ou 76 qui me battaient avant.
Check chez moi et 30k dans un pot de 58k chez lui! Là c'est cher..
J'ai finalement décidé de call, et mon adversaire m'a retourné A9 pour un full max runner runner sorti de je ne sais pas ou..
Gros coup de bambou, surtout bien sur que suite à celà je n'aurai pas de jeux jouables, et finirai tout de même par trouver un flip avec A8s vs 77. Flip bien évidemment perdu.
.
Je rejouerai le lendemain un 350€ en mode pas très motivé, ce qui est une erreur bien sur, et perdrai une tonne avec paire de Rois à nouveau. Mais admirons la ligne de mon adversaire.
UTG+1 relance, je 3bet, et joueur fishy paye hors de position.
Flop KJ8, on est bien, je cbet et ne suis payé que par le fish.
Turn 9, il check, je Cbet et il me reraise. Vous faites quoi?
Bon moi j'ai call, dur de fold quand même, le 10 tombe river et il shove. Bon il avait les boules puisqu'il avait déjà quinte avec Q10, mais j'aurais passé river de toutes façons.
.
Au final je rendrai les armes avec Q10 vs RJ sur un flop J1093. Blank river.
.
Au fait je vous ai pas montré la salle ou on joue, c'est vraiment magnifique. Il y a plusieurs salles comme celle ci :
 




mercredi 2 décembre 2015

Omahar m'a tuer!

Le festival du WPT Paris s'est terminé pour moi avec le 400 € carte blanche, puis le tournoi d'omaha.
La carte blanche se passait pas mal, mais j'ai bust sur un coup qui m'a furieusement rappelé ma sortie du main event.
Le très sympathique Xavier Detournel relance à 400 sur 100/200 ante 25, il se fait payer et j'ouvre les dames

La preuve en photo..

je sais, c'est nul!
1200 chez moi, avec 12000 derrière, et Xavier paye pour voir un micro flop 652 avec deux piques.
Il check, Cbet à 1300 chez moi, et check raise chez lui pour 3300. C'est exactement le même cas que lors de ma sortie du wpt 1c ou mon adversaire avait flush draw. J'ai donc le gros message d'alerte qui clignote avec 1400 warnings rouges :
Je call juste, une jolie doublette du 5 à la turn me rassure largement, et Xavier insta shove, ce qui est encore plus rassurant sur le fait qu'il est flush draw. Je call donc, il a roi valet de pique, mais la river sera un pique..
.
Je jouais ensuite le tournoi d'omaha. Mine de rien j'en joue 1 à 2 par an en live et j'ai très souvent un résultat positif. Point assez drôle je le jouais avec mon cousin Florent ( grand expert international de la variante!) qui était déjà venu à Paris faire le tournoi du POP en 2014 quand j'avais fini 2ème derrière SMC. Je sais donc que Florent me porte chance.
300€ rebuy, 10.000 jetons, une structure ultra deep, 60 joueurs, j'ai vraiment adoré. Bon les rebuys et l'ad on n'étaient qu'à 150€, donc certains ont fait vraiment marcher la planche à billets. Un pauvre gars s'est pris deux carrés de 9 dans les dents..
Pour ma part RAS jusqu'à 1 minute de la fin des rebuys ou je joue un énorme draw, mais celui ci ne rentrera pas. Un Ad on plus loin, j'attaque la deuxième  partie du tournoi avec 20.000 jetons pour une moyenne a 40.000. Pas très grave vue la qualité de la structure.
Toujours la même technique chez moi, je ne joue aucun coup hors de position, et s'il me semble que personne n'est max j'essaie de représenter ce jeu. Du coup la journée se passe bien, je n'ai que deux coups de véritables arrachages en posant les burnes sur la table, et je pointe donc à 70K, c'est à dire la moyenne, à 18 joueurs left, quand va arriver l'énorme coup clé.
Sur 1000/2000 l'utg, très loose call, suivi par un autre joueur. Je check donc de blind avec QQxx.
Flop Q73 rainbow absolument parfait, et suite à mon check l'utg "pote" à 6K, payé par le joueur embusqué puis moi. Je ferai grossir le pot plus tard, là je sais que si je reraise je gagne le coup tout de suite, mais évidemment je suis gourmand!. Turn 10 de pique, dangereuse puisque 2 piques sont sur le board.
Je check, il pote, cette fois ça me va et je reraise Pot, ce qui me met all in. Il a grosso modo 40K a rajouter dans un pot de 100K, ce qu'il fera après longue hésitation avec les piques et Roi Valet! glups. Jolie brique plus loin et je passe dans les leaders du tournoi.
Finalement nous arrêtons à 5h30 du matin à 10 left, 8 joueurs seront payés. J'ai alors 161500 jetons, 3ème du chip compte quand la moyenne est à 110k.
Toujours la même technique, pas de risque, et je grinde tranquillement jusqu'à 265.000, alors que nous ne sommes plus que 8. Au passage j'ai refusé le deal à 9 pour que le 8ème reçoive 500€, je passe toujours pour l'emmerdeur, mais je m'en fous.
Quand je vous dis que je ne veux pas jouer hors de position, je pousse cette tactique à l'extrême lorsque par exemple après 5 limps à 6000 alors que je suis petite blind je ne complète pas les 3000 demandés, ce qui fait marrer la table.. A propos de table, j'ai l'impression d'être à l'Aviation, tant ce sont des habitués de là bas qui sont avec moi!
Et donc le coup clé va arriver. Je suis donc de grosse blind, 3 limpeurs à 6000 et je check ma main sans tirage couleur : 9 6 5 2.
Le flop arrive avec deux trèfles  8 7 4, pour l'instant je suis max.
J'ai checké blind, le premier limpeur envoie pot, derrière lui le short stack shove 30k, et le gars qui le suit annonce "Pot"! Ma première idée est de passer, histoire de rester fidèle à ma tactique du "no risque".
Je regarde quand même la taille du tapis de mon adversaire, il me semble qu'il a environ 110K. J'ai finalement fait tapis, en me disant que mon 9 pouvait me donner un jeu max éventuel, mais c'est complètement idiot. C'est idiot parce que souvent je ne ferai pas mieux que spliter.
Post mortem je suis très content de voir les deux jeux, ils ont tous les deux les trèfles, mais celui qui a un gros tapis a 109 pour tirage quinte en plus. Aucun n'a de brelan! Aucun n'a déjà la quinte comme moi!
Turn 7 qui double, mais river terrible, un vulgaire 6 de carreau qui vient donner la quinte max au gros tapis.
D'autant plus gros tapis que ce n'est pas 110K qu'il a mais 160k... Là ça me fait ch.. parce que si j'avais pris mon temps et demandé le compte exact j'aurais fold au flop.
En tous les cas je retombe du coup à 100K jetons, au lieu d'en compter potentiellement une tonne. Philippe Baruck me dit que si j'avais gagné ce coup là on pouvait déjà me donner les 9000 euros de la gagne! C'est d'ailleurs une raison qui a du faire que j'ai call, mais c'est quand même TRÈS douteux.
.
Nous sommes donc 7, je suis 5ème en jetons et les blinds sont à 4K/8K. Mais vous me connaissez, je suis pas là pour assurer un ou deux paliers, bien que Benjamin Hanouna doit  avoir 30.000 devant lui.
Bref le bouton, chip leader relance au bouton, je découvre une bombe (relative, s'il avait ouvert utg j'aurais peut être foldé) KQ1010 avec deux carreaux. Etant de blind je préfère 3bet Pot pour éventuellement prendre déjà les 26K qui me sont proposés, mais il reshove derrière moi avec une main comme AAxx.
Call chez moi, je hit un 10 au flop, me crois de retour à 220K, mais la river sera un as. :(
.
Bilan, une 7ème place désastreuse, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer ce tournoi, comme d'habitude en omaha d'ailleurs.

EDIT : J'ai décidé d'aller faire le wpt Venise ce 5 décembre! Je jouerai le 1b à 20h samedi 5, je donnerai des news sur twiter. ( Diams8)