mercredi 9 décembre 2015

WPT Venise, sale temps pour les rois.

On peut vraiment dire que j'ai décidé d'aller à Venise sur un coup de tête. Genre tiens qu'est ce que je pourrais faire ce week end? Un ciné? un match de foot? Un trip à Venise pour le world poker tour?
Résultat 3 minutes plus tard tout était réservé, et j'arrivais samedi soir sur place, juste à temps pour attaquer le day 1b du wpt national série à 1000€.
Une table franchement pas impressionnante, avec notamment une dame qui prend ses cartes à deux mains, les soulève pour les voir, et les repose. Je pense que ses deux voisins savaient ce qu'elle avait!
Je reçois deux rois et open à 250 payé 4 fois, dont elle. Flop QQ8, je préfère checker histoire de voir ce qu'il se passe et elle overbet 1200 dans 1000. Évidemment tout cela peut être du 4ème degré, mais elle a pas trop la tête à ça, et je call juste. La Dame triple, me donnant donc quasiment toujours la meilleure main, je check et elle remise à nouveau 1200. Je me suis dit quand même que la check raiser montrait une force énorme, mais j'aurais du vu son profile ultra calling station et je me suis contenté de call, pour value bet une river anodine à 3000 jetons qu'elle a call dans la nano seconde avec 86of ( beau call préflop).
Bref bon départ, malheureusement je fais quinte peu de temps après contre un adversaire qui a flush et qui me reprend 2000. Je vais avoir également un coup énervant.. JE HAIS LES CALLING STATIONS!! :
Blinds 100/200, et il y a 7 limpeurs sur ma grosse blind. Oui oui, un mec a oublié de limper.
J'ouvre As Roi de trèfle. Y a pire. Raoul me suggère de shove, mais bon ça fait quand même 150 blinds pour en gagner 8, je trouve ça abusé. Ce sera donc 1900 chez moi. Eh ben croyez le ou non, mais je serai payé 5 fois!
Le genre de moment ou on est un peu dans l'incertitude avant de voir le flop. Un peu le même genre d'incertitude que lorsque je suis arrivé devant ces panneaux très précis et pas du tout contradictoires..
Me voilà bien avancé!
Bref le flop arrive, bien immonde, genre 875 rouge, et j'abandonne le coup.
Le temps passe, pour une fois je touche du jeu, mais franchement on peut pas dire que ce soit une réussite:
J'open les As, un seul payeur de blind, le flop est 10105. Il paye mon cbet, il paye mon cbet turn, et quand le valet arrive je check derrière lui, il montre J10.
Un mec open, je 3bet les Valets, mais ça n’empêche pas ce même gars de payer avec 54s. Il a bien raison puisqu'il fera quinte sur un board comportant un as, qui fera que je ne laisserai plus trop de plume quand même.

Au bouton j'ouvre les rois ( ça fait toujours plaisir), et open à 1200 sur 250/500. Mon adversaire fait 3000 mais il le fait de façon ultra rapide, c'est pas franchement un tell de force. Faut dire aussi qu'une heure avant dans la même situation j'avais relancé Q6of, et qu'il avait vu ma main à l'abatage).
Bref de toutes façons avec les rois j'ai que 3 options.
1- Je fold. Non j déconne,
2- Je call pour trap
3- Je relance pour value, voir pour le voir partir en vrille en face avec un 5bet carnaval.

Ici j'ai fait 8000, et dans le même temps mon adversaire qui ne devait vraiment pas me croire a fait tapis. AK chez lui (assez prévisible), As au flop (encore plus prévisible), et presque ciao Berthe.
Il me reste quand même 10K, qui partiront avec AQ chez moi vs les rois chez la dame du début qui a remonté un gros stack avec des lignes mythiques dont une ma bien fait rire..  ( aux innocents les mains pleines) :
Elle limpe  ( comme 90% des cas), un mec call, un autre squeeze et les deux callent. Flop tout a coeur Roi 10 2, le squeezeur envoie une praline qu'elle call. Nouveau coeur, il envoie une nouvelle praline qu'elle call à nouveau. 5ème coeur river, les deux checkent et elle gagne avec As de pique 7 de coeur.
 .
Bref moi je saute sans gloire, sans avoir trop pu faire grand chose, je pouvais bien sur just call au bouton avec les rois et aviser derrière, j'avoue que je ne sais plus trop quoi faire n'ayant plus une confiance immense!
.
Une petite visite dans Venise, les photos splendides à faire sont nombreuses, moi j'aime bien celle là juste devant mon hôtel :

Vous remarquerez que je vous ai épargné les traditionnelles gondoles..
.
Le dimanche je jouais le 500€. Une cinquantaine de joueurs, une structure ultra deep ( le tournoi s'appelle pas big stack pour rien, 35000 jetons et de nombreux niveaux), et un tournoi sur deux jours.
A ma table, et juste à ma gauche, un fou furieux. Déjà le mec doit faire 200 kilos, ça impose, et il relance absolument tous les coups. Du coup ça va me couter un bras sur une main ou j'ouvre les 8, et paye son 3bet.
Il mise in the dark avant de voir le flop alors qu'il a la position sur moi!, le flop est 10 5 5, je paye donc. Il me remettra une grosse valise river que je vais décider de call, mais vu qu'il avait 104of il gagne le coup.
.
Bref inutile de dire que son stack fait des yoyos incroyables, et il a devant lui 30K  ( il a eu 80K mais a spew) quand j'ouvre les As! Bien sur il 3bet, je tente le 4bet en me disant qu'il ne foldera jamais, et il m'envoie carrément tout pour un overbet massif. Faut dire qu'il a les Valets, et vue son image son move est assez logique.
.
Du coup vu que je gagne le coup je commence à monter un gros tapis, et vais continuer mon ascension progressivement, avec un coup assez énorme alors que j'ai 75K, pour une moyenne à 40K.
Un gars open 1800, je paye avec 54 de coeur, et un bon Israélien ( environ 30 ans) paye en blind.
Flop 369 avec deux coeurs!
Les deux checkent, je fais 4000, et l'Israélien me check raise à 15000!
Il avait hésité à compléter de blind, donc je sais qu'il n'a pas brelan. On est d'accord que moi je peux l'avoir, donc je lui ai mis une énorme pastille en mode Raoulien, le faisant passer après une longue minute.
.
Bref le temps passe, j'ai 90K pour moyenne à 40K, les blinds sont à 250/500, quand va arriver le coup du week end pour moi.
L'utg, un fish, limpe. J'ouvre les rois au cut off et open à 1800, payé par l'israélien de blind et le fish qui avait limpé. Le pot fait sensiblement 5500
Le flop est affreux, 976, et quand je vois ça je me dit qu'à tous les coups l'Israélien va faire quelque chose. Je cbet quand même, ( j'étais clairement pas obligé) à 2000 et comme prévu il mise 7500, payé par le fish. J'ai vraiment l'impression qu'il est en train d'essayer de profiter du board, soit avec une main sans intérêt ou presque ( J10 par exemple), soit avec un combo paire tirage ( 109 ou pire 98 par exemple). Quant au fish il ne m'intéresse pas, il est surement là parce qu'il a vu de la lumière, et je call.
Le pot fait 28k.
La turn est un As.
De mon point de vue ça ne change rien. Je ne voulais ni 8 ni 10 ni 5, je suis donc plutôt content. L'Israélien mise 15000, faisant passer le fish. Ayant la conviction d'être devant je call juste. Après tout si mon adversaire a vraiment brelan ou quinte, ça sert a rien de tout lui donner.
River doublette de l'As.
Bonne carte pour moi puisque maintenant je bats une main comme 97 ou 76 qui me battaient avant.
Check chez moi et 30k dans un pot de 58k chez lui! Là c'est cher..
J'ai finalement décidé de call, et mon adversaire m'a retourné A9 pour un full max runner runner sorti de je ne sais pas ou..
Gros coup de bambou, surtout bien sur que suite à celà je n'aurai pas de jeux jouables, et finirai tout de même par trouver un flip avec A8s vs 77. Flip bien évidemment perdu.
.
Je rejouerai le lendemain un 350€ en mode pas très motivé, ce qui est une erreur bien sur, et perdrai une tonne avec paire de Rois à nouveau. Mais admirons la ligne de mon adversaire.
UTG+1 relance, je 3bet, et joueur fishy paye hors de position.
Flop KJ8, on est bien, je cbet et ne suis payé que par le fish.
Turn 9, il check, je Cbet et il me reraise. Vous faites quoi?
Bon moi j'ai call, dur de fold quand même, le 10 tombe river et il shove. Bon il avait les boules puisqu'il avait déjà quinte avec Q10, mais j'aurais passé river de toutes façons.
.
Au final je rendrai les armes avec Q10 vs RJ sur un flop J1093. Blank river.
.
Au fait je vous ai pas montré la salle ou on joue, c'est vraiment magnifique. Il y a plusieurs salles comme celle ci :
 




mercredi 2 décembre 2015

Omahar m'a tuer!

Le festival du WPT Paris s'est terminé pour moi avec le 400 € carte blanche, puis le tournoi d'omaha.
La carte blanche se passait pas mal, mais j'ai bust sur un coup qui m'a furieusement rappelé ma sortie du main event.
Le très sympathique Xavier Detournel relance à 400 sur 100/200 ante 25, il se fait payer et j'ouvre les dames

La preuve en photo..

je sais, c'est nul!
1200 chez moi, avec 12000 derrière, et Xavier paye pour voir un micro flop 652 avec deux piques.
Il check, Cbet à 1300 chez moi, et check raise chez lui pour 3300. C'est exactement le même cas que lors de ma sortie du wpt 1c ou mon adversaire avait flush draw. J'ai donc le gros message d'alerte qui clignote avec 1400 warnings rouges :
Je call juste, une jolie doublette du 5 à la turn me rassure largement, et Xavier insta shove, ce qui est encore plus rassurant sur le fait qu'il est flush draw. Je call donc, il a roi valet de pique, mais la river sera un pique..
.
Je jouais ensuite le tournoi d'omaha. Mine de rien j'en joue 1 à 2 par an en live et j'ai très souvent un résultat positif. Point assez drôle je le jouais avec mon cousin Florent ( grand expert international de la variante!) qui était déjà venu à Paris faire le tournoi du POP en 2014 quand j'avais fini 2ème derrière SMC. Je sais donc que Florent me porte chance.
300€ rebuy, 10.000 jetons, une structure ultra deep, 60 joueurs, j'ai vraiment adoré. Bon les rebuys et l'ad on n'étaient qu'à 150€, donc certains ont fait vraiment marcher la planche à billets. Un pauvre gars s'est pris deux carrés de 9 dans les dents..
Pour ma part RAS jusqu'à 1 minute de la fin des rebuys ou je joue un énorme draw, mais celui ci ne rentrera pas. Un Ad on plus loin, j'attaque la deuxième  partie du tournoi avec 20.000 jetons pour une moyenne a 40.000. Pas très grave vue la qualité de la structure.
Toujours la même technique chez moi, je ne joue aucun coup hors de position, et s'il me semble que personne n'est max j'essaie de représenter ce jeu. Du coup la journée se passe bien, je n'ai que deux coups de véritables arrachages en posant les burnes sur la table, et je pointe donc à 70K, c'est à dire la moyenne, à 18 joueurs left, quand va arriver l'énorme coup clé.
Sur 1000/2000 l'utg, très loose call, suivi par un autre joueur. Je check donc de blind avec QQxx.
Flop Q73 rainbow absolument parfait, et suite à mon check l'utg "pote" à 6K, payé par le joueur embusqué puis moi. Je ferai grossir le pot plus tard, là je sais que si je reraise je gagne le coup tout de suite, mais évidemment je suis gourmand!. Turn 10 de pique, dangereuse puisque 2 piques sont sur le board.
Je check, il pote, cette fois ça me va et je reraise Pot, ce qui me met all in. Il a grosso modo 40K a rajouter dans un pot de 100K, ce qu'il fera après longue hésitation avec les piques et Roi Valet! glups. Jolie brique plus loin et je passe dans les leaders du tournoi.
Finalement nous arrêtons à 5h30 du matin à 10 left, 8 joueurs seront payés. J'ai alors 161500 jetons, 3ème du chip compte quand la moyenne est à 110k.
Toujours la même technique, pas de risque, et je grinde tranquillement jusqu'à 265.000, alors que nous ne sommes plus que 8. Au passage j'ai refusé le deal à 9 pour que le 8ème reçoive 500€, je passe toujours pour l'emmerdeur, mais je m'en fous.
Quand je vous dis que je ne veux pas jouer hors de position, je pousse cette tactique à l'extrême lorsque par exemple après 5 limps à 6000 alors que je suis petite blind je ne complète pas les 3000 demandés, ce qui fait marrer la table.. A propos de table, j'ai l'impression d'être à l'Aviation, tant ce sont des habitués de là bas qui sont avec moi!
Et donc le coup clé va arriver. Je suis donc de grosse blind, 3 limpeurs à 6000 et je check ma main sans tirage couleur : 9 6 5 2.
Le flop arrive avec deux trèfles  8 7 4, pour l'instant je suis max.
J'ai checké blind, le premier limpeur envoie pot, derrière lui le short stack shove 30k, et le gars qui le suit annonce "Pot"! Ma première idée est de passer, histoire de rester fidèle à ma tactique du "no risque".
Je regarde quand même la taille du tapis de mon adversaire, il me semble qu'il a environ 110K. J'ai finalement fait tapis, en me disant que mon 9 pouvait me donner un jeu max éventuel, mais c'est complètement idiot. C'est idiot parce que souvent je ne ferai pas mieux que spliter.
Post mortem je suis très content de voir les deux jeux, ils ont tous les deux les trèfles, mais celui qui a un gros tapis a 109 pour tirage quinte en plus. Aucun n'a de brelan! Aucun n'a déjà la quinte comme moi!
Turn 7 qui double, mais river terrible, un vulgaire 6 de carreau qui vient donner la quinte max au gros tapis.
D'autant plus gros tapis que ce n'est pas 110K qu'il a mais 160k... Là ça me fait ch.. parce que si j'avais pris mon temps et demandé le compte exact j'aurais fold au flop.
En tous les cas je retombe du coup à 100K jetons, au lieu d'en compter potentiellement une tonne. Philippe Baruck me dit que si j'avais gagné ce coup là on pouvait déjà me donner les 9000 euros de la gagne! C'est d'ailleurs une raison qui a du faire que j'ai call, mais c'est quand même TRÈS douteux.
.
Nous sommes donc 7, je suis 5ème en jetons et les blinds sont à 4K/8K. Mais vous me connaissez, je suis pas là pour assurer un ou deux paliers, bien que Benjamin Hanouna doit  avoir 30.000 devant lui.
Bref le bouton, chip leader relance au bouton, je découvre une bombe (relative, s'il avait ouvert utg j'aurais peut être foldé) KQ1010 avec deux carreaux. Etant de blind je préfère 3bet Pot pour éventuellement prendre déjà les 26K qui me sont proposés, mais il reshove derrière moi avec une main comme AAxx.
Call chez moi, je hit un 10 au flop, me crois de retour à 220K, mais la river sera un as. :(
.
Bilan, une 7ème place désastreuse, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer ce tournoi, comme d'habitude en omaha d'ailleurs.

EDIT : J'ai décidé d'aller faire le wpt Venise ce 5 décembre! Je jouerai le 1b à 20h samedi 5, je donnerai des news sur twiter. ( Diams8)



vendredi 27 novembre 2015

C'est pas gagné..

J'ai du répondre 40 fois depuis le mois de février que je faisais une pause mais que je n'abandonnais pas mon blog. J'avoue que le coté obscur de la force s'est un peu emparé de Raoul et Marguerite. ( ça c'est pour les initiés)
Pourtant j'aurais eu des choses à dire, mais l'envie n'y est plus.
J'ai eu droit par exemple à un séjour à Bucarest pour aller jouer un tournoi à 1000€ organisé là bas qui promettait beaucoup. L'édition à 500€ le mois précédent avait amené une foule de joueurs, et donc cette édition à 1000€ pouvait donner un joli price pool. Ah oui pour être beau il était beau. Un joueur habillé comme un clodo, et un autre qui savait pas trop pourquoi il était là, plus moi. 3 joueurs.
4 jours de pris à Bucarest pour aller jouer un tournoi à 3 joueurs, qui n'a du coup pas eu lieu.
.
J'ai eu quoi comme trucs sympas? Ah oui un BPT à Nice ou j'ai réussi l'exploit de me qualifier pour le Masters ( en gros le high roller version Barrière). L'exploit ne vient pas de là, mais attendez..
Il reste uniquement 20 minutes à jouer dans le Day1, je viens de me qualifier donc et on me propose donc soit de rejoindre la tournoi pour les 20 dernières minutes, soit de revenir directement avec 30.000 pour le Day2. Je décide de jouer, le temps de m'installer le chrono est bloqué, et on ne jouera que les 3 derniers coups. Ben en fait c'est déjà trop pour moi je n'en jouerai que deux, jolie perf.
.
J'ai eu heureusement un mois d'août assez bon sur Pokerstars, ça m'a redonné un peu envie de jouer. Ah oui, parce que je vous l'ai pas dit, mais y a un gros blem, je suis toujours très malade, je suis atteint définitivement de merguezotophilie aiguë. Assez curieusement mon correcteur d'orgthographe souligne merguezotophilie, je sais pas pourquoi.
La Merguezotophilie c'est quoi? ça consiste à jouer un tournoi de poker, qui peut durer jusqu'à 10 heures en live, et ne voir strictement rien d'autre que des 72 ou 84. Des fois vous avez un J5 qui se balade quand même. Bref, c'est usant, ça donne envie de fuir des tournois, de fuir ce jeu. C'est d'autant plus insupportable quand vos voisins de tables montrent une prénium toutes les 10 minutes sans que cela leur semble le moins du monde étonnant.
72of, 63of, V2s, D4of, 52of...
Bref, quand vous tenez un blog, vous espérez raconter des coups sympas, mais je ne peux plus. Donc que raconter dessus??
.
Hier il m'est arrivé quelque chose d'assez irréel. Je buste du 500 euros du WPT 6 max après 3 heures a ne pas avoir vu une figure, puis je joue le sat pour le 1C du WPT. Ah ben oui, j'avais déjà sauté du 1A le matin. Jusque là c'est normal.
Le field du sat est juste irréel. Nous avons le mec qui fait que des strings bets, a qui on rappelle la règle à chaque fois, qui dit qu'il a compris a chaque fois, mais dont on voit dans le regard qu'il en refera un dès qu'il voudra miser..
Attention je vais miser;..
Nous avons le mec qui sur des blinds 300/600 décide de miser un jeton de 500! La croupière lui demande de rajouter 100 mais le gars ne veut pas, en arguant que c'est du No Limit et qu'on mise ce qu'on veut! ( Je n'invente rien..)
Nous avons des mecs qui, en satellite donc, payent 40% de leur stack le tapis d'un gars avec par exemple 87s, parce que la main est jolie, parce qu'elle a toujours une chance face à AK, parce que je ne sais quoi d'autres;.
Bref moi je joue mon sat au milieu de ce champ de martiens, et j'ai mes 7/2of à chaque main, qui m'obligera à subir pour sauter a quelques places des tickets sur ma première main jouable.
.
C'est donc toujours comme ça, donc quoi dire sur un blog? ça passionnerait quelqu'un de savoir que j'ai fold pendant 3 heures parce qu'il n'y avait pas de spots, et que du coup quand j'ai enfin trouver un genre de KJof au bout de 3 heures de fold j'ai tenté un 4bet parce que mon image était forcément solide, que le mec qui avait déjà eu 4 fois les As en avait bien sur à nouveaux là? Je veux bien que le blog serve d’exutoire, mais je ne pouvais plus raconter ça..
.
Tout a l'heure je joue donc le 1C du WPT Paris, et comme d'habitude je ne touche absolument rien de jouable. Suite à la pause repas, sur des blinds 100/200 ante 25, je reçois les As rouges. Ce sera la dernière main pour moi, mon adversaire faisant flush en face. Mon card deadisme légendaire m'a fait forcer le coup, et du coup au lieu de perdre 10K sur le coup j'en ai perdu 26. ( Il en faut de la force pour coucher des As quand on sait qu'on ne verra que des merguez ensuite pendant 4 heures..)
Le coup est en plus assez tricky, comme disent les djeunes.
500 payé chez deux gars, flop un genre de 762 avec deux coeurs. Je cbet à 800, me fait relancer à 1900 ; Soit il a brelan, soit il veut que je crois ça, voir une main comme 54, après tout c'est ce que j'avais à chaque fois que j'ai joué un coup jusque là, alors pourquoi pas lui!
.
Turn le 8 de coeur, je check et il bet 2900. Vu qu'il ne peut pas être max ( j'ai l'as de coeur), je me suis dit que je pouvais désormais lui faire folder un brelan en représentant le jeu max, et je lui ai donc mis 7900 dans les dents. Call chez lui, il y a 23K au milieu, il m'en reste 15K, donc dans un mouvement très Raoulesque j'ai tout mis au milieu.. et me suis fait call par Dame 10 de coeur! Ah ben mince alors, j'avais pas du tout penser à ça, ce qui est quand même une preuve de non lucidité totale, liée à la merguezophilie aigüe.
.
Tiens cette histoire m'en rappelle une récente, sur le FullKO à 250€ de PS. Un genre de 80 joueurs pour 12 places payées, nous ne sommes plus que 13, je suis au dessus de l'average. C'est ce jour là ( disons il y a un mois) que je me suis rendu compte une nouvelle fois de l'incroyable injustice de ce jeu. Je suis content parce que je fais un joli tournoi, j'ai notamment outplay un mec plusieurs fois, et ce mec là est de blind. Je reçois les As en milieu de parole, et donc relance. La parole lui arrive, et jugeant que je ne pouvais pas prendre le risque de sauter à la bulle, il m'a fait un méga over bet de fou! Genre 5000 chez moi avec 85.000 derrière, et donc Tapis 110.000 chez lui. Il montre une main bien moisie, genre Q10of, et flopera deux paires qui finiront en full. Sur un 250€ online ça aide pas à aimer ce jeu..
.
A venir, le carte blanche de demain, en février il y aura le WinaPokerTour. Mais sinon...je crois que l'avenir est sombre. Pourquoi passer des heures à se faire ch.. à folder ses merguez pour finalement buster comme un fish après? Alors vous me direz, y a qu'à jouer sans les cartes.. Oui ben j'y crois pas. Je prétends qu'un Phil Ivey ne ferait pas vraiment mieux que moi avec 7/3of à toutes les mains. Je suis surement un peu aigri mais bon, c'est usant..


PS.. Cette affiche pour plusieurs raisons. Déjà c'est un clin d'oeil à Stefal. Non pas qu'il ait l'âge de maître Yoda, quoi que, mais parce que son habituel "que le flop soit avec moi" est une référence aux maîtres Jedïs. Et puis aujourd'hui on est jeudi, c'est donc le retour du jeudï...
Ensuite c'est parce que je viens de me taper les 6 épisodes, histoire d'avoir bien l'histoire en tête pour la sortie du reveil de la force le 18 décembre.
Et surtout je crois que si je veux continuer sereinement à jouer à ce jeu, il faut que j'en retrouve l'envie, ce qui n'est aujourd'hui plus le cas du tout. Exemple au day1 :Je suis à une table difficile et vu que je n'ai que des merguez je fold tout, et assiste par exemple à la démonstration de chatte invraissemblable de Michel Leigborin. Le gars est d'ailleurs très sympa, reconnaissable car il a une loupe avec lui pour voir le flop et ses cartes. Bref il a monté une tonne sur des coups qu'on dira douteux.. quand arrive un coup ou au bouton Marc Trijaud relance. Peu de temps avant j'avais 3bet avec bien sur merguezs, et un gars derrière avait 4bet, mon fold avait bien fait marrer Marc. Bref cette fois ci je décide de call une main sympa 32 de pique (clairement le haut de ma range). Leigborin paye aussi et nous avons un flop877 avec deux piques. Check chez nous, Cbet chez Marc, je call et Leigborin relance. Call chez moi, je ne suis pas sur qu'il ait un 7, je penche plutôt sur un 8. Le plan est simple, si je ne touche pas j'essaierai moi même de représenter le 7. Sauf que la turn est un pique, du coup je check raise assez fort ce turn, et Michel me paye. Bien sur le 7 triple à la river et ma main ne vaut plus rien. Des coups comme celui ci j'en ai tellement que j'ai perdu l'envie de jouer!



.


mardi 24 février 2015

WPT Bruxelles, une fois.

Je promets que ce post n'aura aucun poncif, préjugé, ou autre amalgame possible sur nos amis les belges.
Ce n'est absolument pas mon genre. Pas du tout.
De toutes façons je ne peux pas dire de mal de la Belgique puisque je suis surveillé par Stéfal, qui entre deux marches de 75 kilomètres et deux satellites pour un 55$ vient quand même surveiller ce que j'écris.
.
Bref, je suis venu à Bruxelles jouer leWPT national série.
Une table très faible dans l'ensemble, je passe quelques temps en mode serrure histoire de me constituer une image des plus solide, et vais avoir une première occase de faire gonfler mon stack sur le niveau 75/150, sauf que je ne vais pas bien la saisir..
2 limpeurs (oui oui...), j'ouvre paire de 4 au bouton. Je décide de just call 150, parce que si je fais brelan autant qu'il y ait du monde, et nous sommes 5 à voir un flop magique 943 rainbow!
Tous checkent, je bet 300, payé deux fois. (blind plus UTG)
Turn 8 qui ne change pas grand chose, je bet 700, et là la small blind me reraise à 1700, payé dans la seconde par le limpeur!
Bon, la vie est belle. Si un des deux à 99 en main je suis mort quoi que je fasse. Si un des deux a 33 en main j'ai doublé quoi que je fasse. Mais que peuvent il avoir? Un draw genre 76? Pourquoi payer au flop?
Une main comme TOP PAIRE joué comme un mongole par l'UTG? Style A9? Le mec est nul, je le verrai plus tard, mais à ce moment là je ne le sais pas encore. Bref, je me suis dit que le meilleur moyen que j'avais de prendre beaucoup était de payer puis de reraise fort à la rivière, sauf que mes deux clients ont checké la river et foldé sur ma mise. Très décevant!
.
Bon quoi qu'il en soit le temps passe, mon tapis monte lentement, quand je vais avoir enfin le très gros coup d'accélérateur.
Un gars actif  open 600 et est payé plein de fois. Au bouton j'ouvre une main très forte. Le 5 de carreau, et le 2 de carreau. Je vous signale que cette main est bien au dessus de 43of et qu'elle crush une main comme 42 de pique. Bref, je squeeze très cher à 3600, histoire de ramasser les 4 fois 600 qu'il y a au milieu. Sauf que le relanceur initial et un payeur (identifié comme ultra loose préflop mais abandonnant ensuite) me callent.
Flop Dame 3 2 avec un carreau, finalement pas si mal que ça.
3800 chez moi payé les deux fois! Euh....glups...
Doublette du 3 à la turn, carte qui de façon certaine ne change rien. Je continue de représenter KK ou AA et mise cette fois 15k, les faisant passer.
.
Tout va bien, je passe un peu plus tard les 60.000, seul mon adversaire de droite me couvre, et va arriver une main ou je vais terriblement m'en vouloir : j'ai pas eu de couilles, et ce qui n'aurait pas du avoir de conséquence en a eu une terrible puisque j'ai été terriblement noireaud :
Le bouton relance, et donc mon voisin, non seulement le seul a avoir beaucoup de jetons mais surtout le seul clairement bon joueur, sur relance de small blind. Sa range : facile 72of+
J'ouvre derrière paire de 8, et je me fais un film. OK je 4bet mais si il 5bet je fais quoi? Bref je me chie dessus, et me contente de caller.
Je vous la fais courte, mais sa main est 76of, et bien évidemment je vais réussir à perdre contre lui puisqu'il fera quinte à la river. Quand sur le board final 2 3 4 5 6 il mise une tonne je dois passer, mais j'ai estimé que trouver un 7 dans sa range serait assez noireaud. (le 4 tombe river). Bref j'ai call pour split, en fait ça m'a couté 25.000 en tout!
A partir de là tout part de travers, je perds mes jetons petits à petits, tente un gros bluff complètement moisi contre un un joueur qui avait relancé double merguez, genre 85, mais trouvé un turn magique pour lui donner quinte. Bref, sur RQ 9 76 je le check raise cher à la river (la couleur est rentrée), il tank 3 heures en arréte pas de dire "il a J10, il a J10".. Moi je pense à voix haute "j'ai surtout chatté la flush", mais il m'entend pas et finis par call.
Un peu plus tard, tombé à 24k soit 24 blinds, je 3bet son ouverture de 2200 à 7000, me laissant donc 17000 derrière (et donc 17bb puisque vous avez génialement déduit que la blind est à 1000).
Ma main est sympa, pour une fois, Roi Dame de carreau. Mon adversaire paye, le flop arrive 10 6 4, je sais pas trop si c'est bon ou pas (en gros aura t'il payé le 3bet avec AJ ou AQ?), et sur son check j'envoie donc mes 17 blinds restantes. Bon j'aurais pu réfléchir avant à la cohérence de tout ça, en tous les cas je ne suis pas insta call, et il se passe encore une bonne minute. Pendant qu'il réfléchit je constate qu'il y a exactement 17.000 au milieu, j'ai donc misé le pot. Est ce que j'aurais fait ça avec KK par ex? Euh..
Bon, finalement il paye avec A10 (sickissime...), et je n'améliore pas derrière. Out.
.
Du coup je peux aller déguster ce magnifique plat local :
je sais, cachez votre déception de ne pas pouvoir être à ma place!

En plus il y a une totale erreur dans mon récit. Mais il fallait bien que je case ma spécialité, en l’occurrence des endives au gratin. Il est 23h; je monte à l'ouverture de la player party, mais il n'y a personne, je suis dans un état lamentable et préfère rentrer à l'hôtel.
Les endives, ce sera pour le samedi soir, soyons précis!
Mais avant le samedi soir, il y a le samedi après midi, ou c'est carnaval au tour du Mankempis, la preuve! :
Oui oui, ils ont déguisé le héros local, ça ne l’empêche  pas de pisser d'ailleurs.
..
Suite à cette balade belge, je vais jouer le Side à 550€
.
A nouveau je vous la fais courte, je pars dans un premier pot4bet avec QQ, le flop a un As, je me fais relancer (par AK je pense), je fold, et mes 20k ne sont plus que 15k.
Puis j'ouvre paire de 3, j'open 300, une dame me relance à 800, elle est payée derrière et je call dans l'espoir, sait on jamais, de setminer. (quelle naïveté!)
FLOP 753, c'est bien. Tout a pique, c'est déjà moins drôle. Du coup je donkbet 2000, la dame paye, et le gars qui s'était incrusté relance à 5200 affichant donc 3 scénarios possible
1/ Le plus probable il a flush, et protège sa main : j'ai 30% de chance de m'en sortir
2/ Le pire du pire pour moi, il a brelan de 7 ou 5, et j'ai qu'un misérable out
3/ Le moins probable, il a l'As de pique et tente de représenter les nuts, sachant que quoi qu'il arrive il aura a peu près 35/40% de chance de gagner le coup.
.
J'ai souhaité gambler, because le pot allait être immense, et que continuer avec 12200 était pas terrible. Bref j'ai tout envoyé en mode Raoulien, payé par une flush au roi. Double blank plus tard, et là je peux aller manger mes endives!
Ca fait cher l'endive
ok..
Next tournoi, je sais pas trop quand, mais ni en février ni en mars en tous les cas..
Mon prochain post sera un bilan de mon mois de grind en Omaha 100. Il y aura pas mal à dire...
Un seul gagnant en tous les cas vu le rake astronomique, l'Etat...


mercredi 4 février 2015

Deauville 2015..

Je viens de passer une semaine à Deauville, j'avoue avoir eu une certaine flemme pour tenir le blog à jour, vous aurez donc le droit à un compte rendu global.
Bon, je vous rassure, je vais plus vous parler de plateaux de fruits de mer avec les copains ( ou avec Alice, plus mignonne que Bruno!), de rencontre improbable, d'un gars que j'ai fait halluciner, que de 7bet préflop.

Finale FPS.
En gros mon tournoi se déroule a peu près normalement, sauf qu'il y a un mec 2 places à la gauche de Michel Cohen qui est casse burnes, en prenant beaucoup de spots de squeezes.
Donc quand pour la xième fois, j'open au cut of, Cohen passe, la small blind complète, et qu'il squeeze, j'ai un peu envie de lui montrer qui est le patron!
J'ai alors AQ, le problème c'est qu'il a KK, et donc le patron c'est pas moi! Out.

Sat EPT
J'en profite pour me faire un sat EPT à 770€. Impossible de dépasser les 8000 jetons de départ. Préflop mes mains sont souvent devant, mais au final elles ne tiennent pas plus qu'une neige blanche sur le parvis de Notre Dame. Oui, je suis un poète moi Messieurs Dames.
Je finis par par tout mettre, un As 4 bien immonde
J'entends Tapis derrière, me faudra de bonnes ondes
Il montre As Dame c'est beau, vais vite devoir chatter
Oui le 4 sur le flop, la Dame va arriver.
..
High Roller FPS.

Bon alors avant de vous parler d'un énorme flip, autant vous le dire, si vous voulez un beau plateau de fruits de mer, c'est soit à Trouville aux Vapeurs, soit à Deauville au Drakkar. Petite préférence pour le Drakkar pour moi. Je peux vous assurer que je suis devenu intime avec les tourteaux maintenant. Les crabes n'ont plus aucun secret pour moi!
C'était bien sympa de pouvoir débriefer entre fishs ( ou fruits de mer) de nos sorties respectives!
Ce high roller je suis à une table emmerdante. Un russe qui fait n'importe quoi, mais aussi un virage Guillaume Geiner ( Slipman!), Julien Sitbon, Gabriel Nassif sur ma droite qui est quand même dangereux.
Un gars arrive à coté de Guillaume et place d'entrée un énorme bluff. ( il shove river sans aucn trèfle sur un board avec 4 trèfles, quand son adversaire a envoyé 3 barrels!)
Bref moi le tournoi ne se passe pas très bien, mais je vais lui prendre un joli coup en relançant J9s UTG+1. Bon pas dur sur un flop J95, puis un J au turn!
Un peu plus tard je le check raise sur A1084 avec deux piques, et il shove. Insta call chez moi avec A10, il a J10 de pique et un 5 de carreau me fait doubler.
Il y a donc un certain historique, lorsque quelques temps plus tard, alors que je suis retombé à 40k quand la moyenne est à 50k, j'open AK UTG+1
Il me 3bet, je 4bet, il 5bet shove, je pense qu'il joue souvent sur le fait qu'il sait que je sais qu'il sait que je peux avoir J9, et bref, j'accèpte le coup à haute variance. Il a deux valets, et je ne passe pas mon premier flip du festival.
.
EPT
.
Quel beau tournoi. Dommage que nous l'ayons joué avec des jetons de Barrière Poker Tour. Vraiment classe.
Bruno Vanrhyb est retourné à Paris, je suis rejoint par ma cousine Alice, qui buste très rapidement avec AsRoi elle aussi, son adversaire shove la turn avec un tirage coeur, elle paye mais il touche sa river.
Quant à moi j'ai hérité d'une table assez faible, disons par rapport au niveau supposé d'un EPT. D'ailleurs Tony Picault assis à ma droite va en faire la remarque sur tweeter.
Je passe progressivement de 30 à 37k, il faut dire que je touche vraiment beaucoup. Pas des AA ou KK, mais des mains comme V10s, qui connectent souvent les boards. Et en plus je fais des brelans!
Ah les brelans, que c'est beau..C'est irréel mais je crois que j'ai fait 5 brelans!
Arrive le coup clé de cet EPT pour moi. J'ai alors 34k devant moi.
Anthony Picault relance à 450, je call avec paire de 9 ( j'avais 3bet paire de 8 peu avant, et fais brelan au flop!), et la parole revient à la Blind, un joueur ultra serré qui n'avait jusqu'alors montré que des préniums. ( il en a eu beaucoup). Il a un logo d'un club de la Bretagne Ouest, j'en déduis qu'il doit jouer son premier tournoi pro, ou presque.
Ce joueur relance à 1400, payé par TonyLeon et moi même. Flop miracle 922! Indestructible! Il ne reste plus qu'à ne pas voir d'As ou de Roi ensuite, et je vais me goinfrer.

Le joueur Cbet, Tony hésite à le bluffer mais il s'abstient, je call juste. ( Mais relancer serait bien joué contre un joueur aguerri, voir le théorème du Yéti)
Turn une Dame, pas une carte terrible, mais je me dis qu'avec QQ il n'aurait peut être pas squeeze hors de position. Il mise 4000 jetons, alors qu'il y a 12k au milieu, j'avoue que ça m'a mis un deuxième doute.
Mais je reste fidèle à ma première lecture, je reraiserai à la river. Sauf que cette river est un As, il mise alors 7k, je dois jetter mais je n'ai pas ue le courage de le faire. Bien sur il montre AA.



.
Je pars en diner break avec 15k, nous allons manger au Drakkar avec ma cousine, et va alors se passer une scène assez sur réaliste. Il y a 4 personnes à une table à coté, et un des 4 me dit vraiment quelque chose. Incontestablement ils regardent vers nous et ont reconnu ma cousine.
Quand nous nous apprêtons a partir, le gars qu'il me semble connaître vient la voir et lui demande si on joue au poker, puisqu'il vient de voir beaucoup de joueurs partir. On parle 30 secondes et il nous dit qu'il connaît un peu le milieu des jeux puisqu'il élève des chevaux.
Instantanément je me rappelle précisément pourquoi ce gars me dit quelque chose. En mars 2004 je travaillais à Honfleur. Un samedi je suis attablé dans un bar, en train de remplir mes nombreuses grilles de loto foot. Ce gars s'approche de moi parce qu'il est intrigué, et nous avions un peu discuté. Il m'avait même conseillé de jouer un cheval lors de sa prochaine course : Royal Poker!!
.
Bref, imaginez la tronche du type quand je lui réponds " Je sais bien que vous êtes éleveur, vous me l'avez dit en mars 2004 à Honfleur en me conseillant Royal Poker!!" Le gars me regarde comme si j'étais un martien, et me dit alors qu'il se rappele complètement de la scène, mais qu'il aurait jamais pu la dater comme ça!
.
Je reprends le jeu, tombe à 11k, passe en mode TDLG, reprends quelques couleurs, et vais surtout toucher AK quand monsieur AA open! Vue sa range d'ouverture un flat serait sûrement judicieux, mais bon, je suis short et décide de 3bet. Il call, flop AAJ, on est pas mal, et je lui reprendrai un barrel derrière, pour finir le day1 avec 31100 jetons.
.
Le day2 sera lui atroce. Pas de main, envie de tenter des choses lorsque un mec va limper ( je pense qu'il a une petite paire et que je peux lui faire lacher), mais sa petite paire sera JJ!
Je tombe à 17.000 ,soit 20BB. Un mec open 2200 sur 400/800 (old school), j'ai KQ de grosse blind et lui met tout dans le groin, il paye dans la micro seconde avec ... paire de 5! Un 5 au flop, et je perds mon premier flip du tournoi. Out.
.
Omaha 1100€.
.
J'avais bien envie de jouer ce tournoi. J'aime bien ce jeu, je pense que le niveau de certains est vraiment pas bon, il y a des gambleurs, bref tournoi EV+.
Une première table avec un joueur complètement nul, malheureusement il va toucher une carte un peu miracle dans un cas ou il n'aurait pas du être là.
En gros sur un board K22 tout le monde check, puis un K tombe turn. Kalfon mise 700, le joueur en question paye avec un 2 en main, je squeeze à 2500 avec KQJ9, Kalfon paye également mais le fish call avec une main 27xx
Un 7 river va lui donner la gagne..
Evidemment Kalfon rale parce que ma relance lui a couté 2000 de plus, mais en théorie ça aurait du nous rapporter 1000 chacun pris sur le fish!
.
Changement de table, là j"ai vraiment le russe qui jouait tous les coups lors du high roller et dont toute la table se gausse. Sauf qu'il fait nuts à chaque fois..
Ugo Lemaire et Michel Leigborin et sa célèbre loupe sur ma droite, les deux bons joueurs de la table.
A ma gauche Paul Testu, que je pensais fin connaisseur de l'Omaha. C'est d'ailleurs lui qui m'avait busté en 2008 à Amsterdam sur mon premier tournoi d'Omaha, époque ou je marchais sur l'eau!
En fait il est autant connaisseur en omaha que moi en danse artistique, mais c'est un autre problème.
Je gagne pas mal de petits coups, faut dire que je joue très peu de mains, et que du coup quand j'en joue une suis armé.
J'ai donc transformé les 12k en 18k quand arrive le premier coup guignolesque.
Hugo open 600 ( blind 100/200), je paye au Cut of avec 10988 avec deux coeurs, et nous sommes 4 à voir le flop : 10 8 5 avec deux carreaux. Les deux blinds checkent, Hugo aussi, je préfère assurer vue les nombreux draws et envoie donc 2500 au milieu. Testu de blind envoie tout, je call donc un peu commit en me doutant que je vais voir un énorme draw chez lui, probablement les carreaux plus la quinte.
Pas du tout! C'est un sublime 9754 sans carreau! Du grand n'importe quoi. Mais bon, cette brillante ligne de jeu gagne puisque le Valet tombe turn et que la river est une blank.
.
Un peu plus tard, j'ai alors un tapis de 7k, et fais ma première relance préflop de la journée. J'imagine qu'on peut donc me voir sur une main. D'ailleurs j'ai QJ98 avec deux coeurs. Ca vaut ce que ça vaut..
4 payeurs, dont Testu bien sur, il faut dire qu'il a une main sublime : A7 de trèfle 75. FLop a première vue génial pour moi Q 10 7 avec deux coeurs. Je cbet, Testu shove son brelan de 7 alors qu'il y a 2 joueurs derrière lui et que ça pourrait mal tourner, mais c'est un détail..
Je call, et ne trouve aucun de mes outs pour gagner. J'en avais peut être trop.
.
La semaine Deauvilloise s'achève donc, a priori il n'y aura plus d'Ept ici. Faut dire que les américains en ont eu marre d'entendre beugler des OUI PAPA, marre de ce temps pourri, et marre surtout de venir se perdre ici . C'est sur que les 2 heures de train c'est pas très bandant.
.
Prochain tournoi non booké pour moi, peut être vers le mois d'avril ou mai selon mes dispos..

lundi 26 janvier 2015

Back to the live(tards)

Après un mois de janvier assez stratosphérique pour moi online, retour aux fondamentaux: le jeu en live.
Il faut dire qu'avant Deauville la semaine prochaine ou je jouerai le trio FPS, High Roller FPS, puis EPT Deauville, je voulais retater du jeton, histoire de me réhabitué au rythme si lent du jeu en live.
En juillet j'avais gagné au CCM un ticket pour un tournoi à 300€, que j'ai donc pu utiliser samedi pour le very deep. 22.000 jetons, niveaux de 45 minutes, très belle structure, vraiment félicitations au Cercle Clichy, rien à dire.
Nous serons 154 à jouer le tournoi, mais j'hérite d'une table de départ assez hardosse par rapport au field du tournoi. Pas grave, je vais avoir un gros coup de chatte pour pour bien attaquer le tournoi. Un mec open 300 payé derrière lui, je squeeze 900 avec les rois. Je vous la fait courte, le mec me call avec paire de 5 et chope un flop A95, seulement évidemment il veut me trap et ne me raise pas. Résultat le roi tombe à la turn et le gars parle encore aux oiseaux.
Je remercie Tal qui va être un sympathique pourvoyeur de jetons. Il me dira le lendemain que j'avais quand même de la chance, mais le problème c'est que quand on joue ses mains très passivement, et toujours hors de position, vous êtes condamné à gagner des petits coups, et en perdre des gros. Démo:
J'open Q10of en milieu de parole et il défend 32of de blind!
Oui oui, 3-2 ofsuit. Une main magnifique. Le genre de mains qu'on rève d'avoir..Deux belles merguez.
entre nous ça a l'air dégueu...
Flop 10 5 4 avec deux carreaux, Tal check, je fais mon cbet et il call.
Turn As de carreau, mon adversaire a donc la quinte. Vu que j'ai la dame de carreau, que je ne mets pas mon adversaire sur cette main là, je value toujours mon 10 vu qu'il y a très peu d'As dans la range adverse. Il call et nous voyons un nouveau carreau tomber, me donnant le deuxième jeu max. Je value river, Tal paye encore (un call de frustration!) avec le 3 de carreau, et donc je gagne ce coup assez gras.
.
Autre coup contre lui, ou après 3 limpeurs j'isole assez cher avec AJof. Flop AJ3, merci, et je prendrai 3 barrels dont un dernier assez cher contre un As moins bon.
Bref, easy life, je commence à monter pas mal de jetons, mais vu que quand je joue pas mal faut toujours que je fasse une grosse connerie je vais en faire une.. non payée :
Je raise 10 7 de carreau en midle pour 4200 sur 1000/2000 (j'ai alors 150.000 pour moyenne a 60.000), payé par un gars qui a la soixantaine et environ 100K jetons).
Flop 1096. Il check, je Cbet 6000, et mon adversaire me check raise violemment à 18K.
Vu le profile du joueur je devrais folder. Ok j'ai top paire, mais c'est pas le genre de gars en face à faire dans la finesse avec brelan ou quinte.
Mais bon, vu que je suis débile je 4bet très cher, le faisant finalement passer, mais c'était clairement une erreur.
Question de côte.. Nous ne sommes plus que 25, j'ai 300.000 devant moi, un short open shove 25.000 soit 7 blinds, et il est call à ma droite par un autre short qui a 28.000. j'ouvre paire de 5, est ce que ça vaut le coup? Probablement pas, sauf que j'y vais, je fais fasse à 99 et A10, mais je vais trouver deux 5 au board!
.
Bon y a aussi des coups bien joués quand même. Un mec loose ope, je paye KJs, Julien Kramer paye aussi, ainsi que la blind et nous voyons un flop 1085. Check général, de même que sur le 7 turn.
La river le 10 double, le blindeur open, et vu qu'il ne représente que dalle à part un éventuel 8 ou 7, je lui ai envoyé une bonne salve de jetons. Alors ok, je ne représente rien non plus, mais encore faut-il qu'il me paye avec une micro paire.. Quoi qu'il en soit, tous passent, et je prends un pot sympa.
.
Peu avant la fin de la journée je vais gagner un pot énorme qui me fait prendre la tête du tournoi.
J'ouvre les rois en milieu de parole et bet 8500 sur 2k/4k.
Kramer me paye de small blind, la grosse blind complète.
Flop 664, et seul Julien Kramer paye mon cbet à 10.000
Turn J, nous checkons tous les deux. En fait c'est une décision stratégique assez normale de pot contrôle. Ca permet aussi d'induire un bluff éventuel derrière.
River 6, je ne suis battu maintenant que par AA ( impossible), JJ ( impossible) et donc le 6 très improbable.
Julien mise 30.000, je lui mets 90.000 dans les dents qu'il finit par payer.
.
Bref, je termine le day 1 à 429500 jetons pour une moyenne à 175000, avec 100k d'avance sur le deuxième. Nous sommes 19 pour 17 payés, et je suis bien carbo, parce que 14 fois 45 minutes c'est LONG!
.
Début de day2 et tout part très mal. Je commence à perdre un flip 77 chez moi vs A9s qui fait quinte. Puis je perds A10 vs A5 qui hit deux 5. Heureusement sur le turn A52 9  je ne vais pas Cbet, ça me coûtera donc que 50k environ en tout..
.
Les éliminations se font rares, je profite de la bulle pour essayer de monter des jetons, mais évidemment les joueurs ne se laissent pas tous faire, et dans l'ensemble je stagne. Un mec scarry open à ma droite, je lui mets un violent 3bet, et il call. Sur son check turn je mets tout, il fold AK face up se laissant 9 blinds derrière! Il sautera juste après en faisant la bulle, c'est l'expérience qui rentre..
.
Son bourreau open sur ma grosse blind, je défends A2s.
Flop A82 on est bien! Surtout que je check raise le mec qui part instantanément à tapis! Bon ben ok merci, je call, il montre KK (si si je vous jure), et je passe alors les 600.000
.
Table finale vers 19h, nous partons en pause repas à 20h40, je reviens à 6 minutes du coup d'envoi et m'installe donc à une table de Carribean poker. Allez hop, on gagne deux coups, on met 20€ sur le 3ème, on fait flush direct, payé un genre de 200, on met 30€ on fait deux paires, et le tournoi reprend et j'ai pris 350€ en 6 minutes merci!!
.
Ca va être assez long, avec un mec à ma droite assez risible. Déjà il avait réussi à jeter face up JJ de petite blind sur un shove 13 blinds du bouton!!!! Si si..
Maintenant c'est Uyanit qui open shove 15bb utg, et ça arrive à notre ami de blind, qui va tank 4 minutes avant de call. Sa main.. ? KK!!!!!
Bon moi je suis mort de rire, Stuat un peu moins, et le tournoi continue. Les shorts sont en push or fold, pas nous heureusement. Un mec open shove 8bb je suis de grosse blind et décide de fold face up QJ.
La main d'après tous foldent, j'ouvre K2 de small blind et shove puisque Stuat Uyamit a 10 blinds à ma gauche. Il call avec KQ (aie) mais je touche deux 2! Merci!
Et la le gars à ma droite me fait une leçon.. Pfff je comprends pas, tu jettes KJ (en plus il est aveugle) et tu fais Tapis avec K2!
No comment..
6 5 4 left.
Nous dealons 5000 chacun et 3400 de plus au gagnant. Plus un ticket WIPT chacun.
J'ai a peu près 750.000, c'est moi le short. J'open un as au bouton, je vous la fais courte mais sur un flop AJ6 mon adversaire me fait un gigantesque check raise qui affiche son flush draw, je call mais il hit turn.
.
En tous les cas, ma reprise du live s'est bien passée, de bon augure pour Deauville!





lundi 12 janvier 2015

La première étoile! ( et un deal comique)

Ouaouu quelle soirée!
Bon reprenons ce dimanche par le commencement. Je rentre de la manif vers 17 heures, le temps d'aller voir une belle daube au cinéma, et me voici chez moi pour le coup d'envoie de la soirée. Au programme le Sunday Omaha sur PS, en tant que tenant du titre! Oui mais voilà, la semaine dernière on était 259 à le jouer pour un buy in half price de 50€, et là nous n'étions que 55 à 100€.
Que PS en tire les conclusions qui s'imposent..
Bon pour la petite histoire, je vais quand même faire honneur à mon statut de néo omahien, je plaisante, en finissant 3ème pour un gain de 750€. On prend.
.
Parallèlement à cela j'avais le jour 1A du Million Event des wina séries. Un tournoi à 150€ qui va probablement avoir un succès énorme. Je termine le day 1a en gros à 200.000 jetons, la suite mercredi.
.
Je jouais surtout le day 2 de l'event 32, un 100€ avec 3 days 1 qui avait juste passé la garantie de 200.000 € puisque nous avions été 2228 à le jouer.
J'attaquais le day2 avec 220.000 jetons, à la 20ème place sur 400 restants. A noter que la structure était vraiment énorme, avec des levels de 20 minutes, le pied!
Ce qui sera surtout le pied c'est que durant 1 heure je vais toucher comme un porc. Du coup je passe mon temps à 3bet, les gens me croient pas, et j'affiche le million au compteur quand l'average est à 200.000 jetons au passage de la bulle!
Bref tout va bien, je déroule, le temps passe, et je me dis que je vais peut être faire mieux que la très belle 5ème place sur 2200 de lundi dernier en omaha. 100 left.. 90.. 80..70..60...50
Bon y a un blem quand même, on est plein de gros stacks à la table, et notamment upay4mybrunch qui me rend fou, placé à ma gauche
C'est le gars à ma gauche, il me 3bet comme toujours, et je vais pas savoir trop comment agir. 4bet avec lui est dangereux, bref, une ligne passive chez moi et je perds un max.. Il faut pas oublier aussi qu'il y a une notion d'ICM, buster à 20 left c'est juste horrible. Demander à Nantais qui a fait 14ème du Sunday Spécial la semaine dernière pour gagner 3 bananes.

Bon du coup je l'évite celui là, et le temps finissant pas passer, ben la table finale est en vue...
.
Table finale en vue, sauf qu'entre 24 left et 6 left avec notre profondeur ça va prendre 3 heures!
.
Un coup clé va arriver, à 12 left, face à Super Victor, à ce moment là leader du tournoi. Il relance et je paye avec K10s. Flop K haut avec un flush draw, il va me mettre 3 barrels dont un très cher river. J'ai callé très vite en bonne calling station, en marquant que j'ai préféré call avant de réfléchir! Il a A7s qui a miss le draw, et je gagne ce coup énorme. La main d'après il open deux rois, je call avec 109s, flop génial 1097, mais sur le tableau final 109765 je n'oserai pas value river.
En tous les cas en 2 minutes je suis passé de 4 à 10 millions de jeton, et je ne quitterai plus la tête jusqu'à la table finale qui arrive vers 3h du matin.
Je vous passe le dénouement de cette TF, ou en gros faut miser ses boutons, de temps en temps placer un 3bet en priant pour que ça passe, et nous nous retrouvons à 3 left.
C'est alors que pour une raison que j'ignore je n'ai pas accès au chat. J'ai 11 millions, BQQBs 16 millions et 745L en a 12. Nous nous mettons d'accord pour un deal, mais je ne vois pas ce que les gens écrivent, je pense que le tournoi va s'arréter là et je tiens absolument à jouer ( j'avais pas vu qu'il y avait 5.000€ réservés à la win), et du coup je stoppe les négos.
Un de mes raileurs sur FB me signale ma méprise, entre temps je perds deux coups débiles, nous repassons à la table des négociations, mais 745L refuse le partage au prorata des jetons, veut plus, et par conséquent veut que j'ai moins. Je l'envoie bouler en disant à mes followers FB de lui dire dans le chat qu'il aille se faire mettre, et on continue à jouer..
1 heure se passe, nous sommes toujours 3, et la miracle je vois un message dans le chat, et je peux à nouveau écrire! Du coup je repropose un deal, et à nouveau 745L me demande de passer mes 23.000 euros en 21.000! Ben voyons! Et il me dit "Chloe, if you accept we have a deal"! Ben c'est ça, je lui réponds d'aller en enfer, qu'il retourne chez les rosbeefs, et on reprend donc le jeu.
2 minutes plus tard le sort va s'abattre sur lui! Dans une séquence assez longue c'est un 5bet shove qui ne passe pas. 745L a les As, son adversaire RD, mais une quinte miraculeuse va renvoyer 745L à ses chères études! Au passage 7000€ viennent de me tomber dessus, je prends. Bien sur je suis obligé d'écrire dans le chat qu'il a les amitiés de Chloé!
Au fait qu'est ce que je me suis fait draguer c'est fou! Entre les demandes d'ami sur Wina, les mecs qui veulent aller au restau avec moi.... LOL!
Bref j'ai 11 millions et mon adversaire 30. Assez vite il open, je 3bet un as, il 4bet je mets tout, il a les valet, et c'est fini!
Quoi qu'il en soit, l'image finale est sympa quand même!
252 fois la mise, c'est un bon deal!
Si vous vous demandez pourquoi ce titre? C'est parce que Sharkscope donne une étoile aux plus grands gagnants de l'année. Et Chloé a eu sa première étoile!
Prochaine étape mercredi, avec le day 2 du million event. Je ne crois pas jouer autre chose.

mardi 6 janvier 2015

Quatre is better than deux

Ce post est dédicacé à mon cousin Florent....
Avant toute chose, serez vous découvrir qu'elle est l'ado sur l'affiche? (ado qui n'en est plus du tout une aujourd'hui).. ( Réponse à la fin!)
.
J'annonçais la dernière fois que j'étais une tanche online, d'ailleurs je n'avais plus la moindre victoire depuis des lustres, et pensais que ma seule façon de m'en sortir était de privilégier les faibles buy in : Faire des sats pour les tournois à 50 ou 100€, et jouer des mtt à 10 ou 20€ à coté.
.
J'ai fait un peu cela, mais mes tournois de holdem étaient franchement désespérants en ce début d'année, perdant toujours quelques soient les confrontations. J'ai donc décidé de mixer avec de l'omaha.
.
Dimanche PokerStars était en promotion, et tous les tournois majeurs étaient en "half price". Du coup le sunday Omaha passait à 50€. Totalement hors bankroll par rapport à mes décisions précédentes, mais tellement dégouté par mes résultats d'Holdem, j'ai joué ce tournoi, ou nous étions 259 partants.
Je suis très content de la manière dont j'ai géré ce tournoi. En fait je me rends compte qu'en Holdem je fais trop confiance aux patterns "évidents". En gros je vois le High Jack miser, et se faire relancer par le bouton, j'estime que celui ci n'a jamais rien. Et du coup je vais 4 bet de blind! Oui mais voilà, des fois le bouton a quelque chose, et tout cela me coute un bras. Le nombre de fois ou je me fais un film est assez hallucinant, et donc on se retrouve dans des situations assez compliquées.  En omaha, le fait qu'aucune main ne crush réellement une autre ( bon ok c'est mieux d'avoir AAQJss que K852) oblige d'une part a faire preuve de prudence, et surtout, à jouer en position. Je n'ai pas de tracker, (ça marche jamais je comprends pas pourquoi) mais je pense qu'en position d'UTG et UTG+1 je n'ai rien joué.
Il se trouve que durant les 6 heures de jeu qu'il a fallu pour passer de 259 à 6 joueurs, je n'ai jamais eu l'average. Cela me gène en Holdem, l'impression de ne pas pouvoir peser, ça ne me gène pas du tout en omaha. Peut être (c'est con..) parce qu'il n'y a pas d'antes. Du coup on a pas l'impression de voir son stack se barrer progressivement comme en holdem, lorsqu'on a poubelles sur poubelles, ce qui est généralement un cas acté chez moi!
Je suis aussi content parce qu'à 3 left, un joueur avait 700.000 jetons (on partait a 5000), j'avais 400.000 et le dernier 200.000, et cela ne m'a pas empéché d'agresser le leader, puis de partir à tapis sur un genre de 60/40 face à lui. Du coup je l'ai busté en deux temps pendant que l'autre regardait les trains passés, ce qui m'a permis d'attaquer le HU avec 1.150.000 vs 150.000 jetons! Comme me disait Samy dans le chat, si celui là je le perds...
Une jolie victoire donc sur un tournoi de PS qu'il n'est pas évident de gagner, en plus de 7 heures de jeu.
Il est là papa!
Bon, y en a qu'un qui n'était pas content, c'est Raoul. Ben oui ,en pot limit tu peux pas tout mettre dans le groin, alors forcément il est frustré!
.
Le lendemain, ne vois je pas ( jolie structure phrasique) une épreuve des winamax séries en Pot Limit Omaha : 10€ rebuy. Bon, il me reste 52€ sur le compte, du coup je sais que mes rebuys ne sont pas illimités. Je me maintiens grosso modo à la moyenne( 3-4 rebuy aidant), on prend l'add on, mon compte est alors à sec, et je vais avoir un joli rush.
Notamment grâce à un coup ou je fais carré de valet flopé!, mon adversaire payant toutes les mises avec une flush 9 high! Bien joué. Au passage, je me fais traiter de grosse pute ( Effet Chloé)
Normal..
Le temps passe, je vous ai peut être pas dit mais on est quand même 2250 à participer à cette petite sauterie, et au bout de 3 heures je suis assez short, quand va avoir le coup importantissime. Un gars open , j'ouvre une main sympa du genre 7653, je call, un autre squeeze et le gars à ma droite se met à tapis. Call chez moi, call à gauche, je fais face à deux paires d'as, et vais les craquer avec deux paires 63! Du coup je reviens alors à 98000 quand l'average est à 85.000
A partir de ce moment là, disons de 400 left à 20 left, je serai toujours grosso merdo à la moyenne. Mais que c'est chaud. Le nombre de fois ou j'ai du bet en string est assez énorme, mais autant en Holdem c'est une situation qu'on évite, autant en Omaha on sait qu'on ne sera pas callé. Ben oui, si le gars en face avait le jeu max il aurait betté. 90% du temps en tous les cas. Durant le tournoi je suis en parallèle la fin du Sunday Spécial de PS puisque Nantais y est . Il finit à une genre de 14ème place sur 2200 et encaisse un misérable et grotesque 15 fois la mise, en perdant un flip. :(
.
20 left, 15 left, 10 left, et là c'est le drame! En gros je passe de 500 à 200K suite à une rivière horrible, quand le QQ105 adverse hit la Q river face à mes rois. Finalement je vais remonter progressivement, avec cette petite photo d'ambiance un moment ! :
Nice hand isn't it?

Finalement, passé deux heures du matin, nous sommes en Table finale. problème majeur, je n'ai pas de jetons!
va pas être simple...
3BarrelBroke ( excellentissime pseudo) va ( très bonne idée) buster, et j'ai donc un retard de ... plein de blinds à remonter. Problème de taille, je ne vois que merguez sur merguez. Du coup l'écart augmente, et je vais finir par buster sur un flip vs CKrabs qui fera directement carré au flop, au moins c'est clair!
Pour la petite histoire LikeAAvirgin, qui était négatif sur wina, va remporter le tournoi.
Ma courbe à moi remonte en flèche, Chloée était vraiment à la rue!
Oui c'est pas glorieux, mais wina est le seul site sur lequel je gagne jamais un coup, ça aide pas!
..
Et maintenant?
Quelques tournois des Wina séries m'interessent bien.
Je vais donc essayer de me qualifier pour l'event 56 ( million maker), le 300€ de samedi sur deux jours est bien sympa également. Mais vous l'aurez compris, je vais également faire les event 39 ( Mix PLO-NLH, 50€), 42 ( HU PLO 50 €, on ne rigole pas!), 57 ( PLO 50€ sur plusieurs jours).
..
EN conclusion, 4 cartes c'est bien mieux que 2!

PS... Sur l'affiche, difficile à reconnaitre, il s'agit de Lindsay Lohan..