lundi 31 octobre 2016

Objectif WSOP C

Difficile pour un amateur de poker de ne pas savoir que le cercle Clichy organise du 11 au 27 novembre une série de tournois labélisés WSOP.
Pour ma part j'ai prévu de jouer le starter ( week end du 11 novembre, 300€), l'Omaha ( mercredi 16, 300€, le Monster stack ( week end du19, 400€) et bien sur le Main Event, sur la fin du festival, pour 1500€ de buy in.
Si bien sur il y avait moyen de se qualifier pour beaucoup moins cher j'étais preneur, et donc je me suis inscrit sur le Super Satellite all inclusive de ce dimanche. Pour 250€ on pouvait obtenir un siège pour le Starter, le MonsterStack et le Main Event!

Bon, un double problème quand même.. Je pensais que le tournoi aurait lieu à 15 heures et avais estimé que nous serions une centaine. Du coup je voyais bien une fin vers minuit, pas de problème pour bosser le lendemain. Sauf que le tournoi était à 19 heures, et que nous allons être plus de 230 joueurs au départ pour 22 tickets. Je vous préviens, vais rencontrer des phénomènes du poukaire..

15.000 jetons au départ. je végète à 14/15.000 durant les 3 premiers niveaux, quand je vais avoir un premier coup marrant. Mais d'abord présentation du siège 2, un gars de 55/60 piges, sympa, type limpeur calling station ultra passive, que j'appellerai Momo pour la suite...  Ce genre là quoi.. :

Je m'appelle Momo

Bref il limpe à 100, j'isole à 300, suis payé 3 fois. Le joueur à ma gauche, la small blind et le limpeur. Ma main est potentiellement très forte, mais va nécessiter quelques améliorations 10♠ 6♠
Flop prometteur, Q♦  7♥  9♦
Mes lecteurs observateurs remarquent qu'un 8 me donnerait la quinte papa..
Après les deux checks je décide de checker, planifiant un double cbet plus tard si je ne sens pas d'opposition. Check à ma gauche, l'As de ♣ arrive au turn et c'est la small blind qui prend l'initiative par une micro mise de 300 que nous payons tous. River 8♦ Bingo, sauf que la couleur étant rentrée je ne prendrai que 1600 supplémentaires.  Un coup amusant en tous les cas ou mon image de serrure en prend un petit coup. 
Momo joue tous les coups, s'accroche comme une moule à son rocher à la moindre paire touchée, et donc je prie secrètement la déesse du Touchunjeu pour avoir autre chose que des merguez. Et je suis magnifiquement récompensé pour la qualité de mon incantation quand Momo limpe et que je reçois A♠ D♠. Je vous la fais courte, mais flop avec une Dame, et bien sur je lui mets 3 grosses salves qu'il check callera 3 fois. 
Je vais maintenant vous présenter mon adversaire de droite.. qui à ce moment a pas mal de jetons..
Il open 800 que je call ( j'ai 25K) avec 9♥8♥ ( bon ça vaut ce que ça vaut..), la blind s'invite aussi.
Flop A♥D♥D♠, et mon adversaire check. Du coup je mise tout petit, 600 dans 2500, avec comme objectif du coup de pouvoir mettre 3 barrels dont un très cher river pour lui faire folder un éventuel As si j'ai pas hit ma flush. La blind part se coucher et mon adversaire de droite paye. 
Turn sans intérêt, genre le 4♣, et il check call mes 1800 jetons.
River je rate totalement, un truc style 7♦ , et à ma grande surprise il donkbet 2500! Bon ben c'est assez curieux, mais j'ai pas les couilles de lui mettre une valise, vu qu'il ne représente rien ou AQ, et je folde. C'est alors que mon adversaire montre fièrement R♣R♠ et annonce "Mon deuxième nom c'est Jean Michel Lecture!" JML a donc brillamentissimement lu que je n'avais rien, et il a donc bluffé la meilleure main, au lieu de me laisser envoyer une grosse salve river. Mouais...
Peu de temps après le pauvre Jean Michel Lecture  va avoir un gros problème oculiste. C'est pas mal de bien lire les mains, mais encore faut il voir quand un joueur est dans le coup. Ils sont 3 dans le coup mais JML n'a pas vu son adversaire de gauche. Ainsi quand le relanceur initial très short fait tapis, JML paye facilement, mais là sournoisement le gars "que je n'avais pas vu" relance all in. Bon ben JML s'est cru obligé de payer et a donc busté contre un brelan flopé. Dommage
.
Je vais avoir enfin le gros rush attendu. 
Un asiatique relance, je le 3bet spécial merguez, il call, va payer mon cbet sur le board V54 mais il abandonnera sur ma grosse mise Turn.(OUF)
Puis je reçois AQ. Un bon joueur très (trop) actif  isole à 1600 après un limpe d'un fish à 400.  Du coup je fais 5000, une mise spéciale Satellite ( je mise toujours plus en sat qu'en tournoi). Un ultra short fait all in pour 1000 jetons, et le limpeur paye les 5000 en se laissant 9.000 derrière! Nice play. Je sens bien que le relanceur est emmerdouillé, il finit par call. Flop J83, j'envoie une tonne les faisant passer tous les deux, je perdrai le micro side pot contre QJ. A noter que le joueur actif avait KJ mais il était sur que j'avais AA KK ou QQ..
3 mains plus tard je reçois encore AQ. Mise chez moi à 1K UTG+1, payé par le fish au bouton à qui il ne reste que 9000 et par le gars qui vient de me laisser 5K qui est de blind. Nous checkons tous sur le board K953, et le 3 double à la river. Je pense bien avoir la meilleure main mais pas de raison de miser, donc suite au check de la blind je fais de même. Et là Ô surprise le bouton insta shove ses 8000 dans un pot de 3500! Fold à droite, insta call chez moi et un joli pot gagné quand mon adversaire montre un magnifique 108.
.
Ensuite le temps passe, longuement. Il y a quand même le passage express d'un gars assez drôle (Tarek Bouchama, merci Aurélie pour l'info!) qui va vraiment me faire marrer sur un coup. Il a relancé  et la parole arrive à la grosse blind qui réfléchit. longuement.. très longuement...
Tarek : "Bravo, c'est un très beau fold!"
La croupière : "Euh.. mais il n'a pas foldé!"
Tarek "Peut être mais c'est un très beau fold quand même!"
..
Le temps passe tellement que lorsqu'on est plus que 40, il est quand même 2 heures du matin, le tournoi va rentrer dans le mode ultimate boucherie, avec une moyenne à 13 blinds. Je me dis que quand même 3 fois As Dame et une fois 10 10 en 6 heures de jeu c'est quand même pas folichon, quand je reçois AJ UTG. Bof.. j'ai alors 18 blinds, une image assez nit, je décide d'open à 7500 sur 1500/3000/300.  Un short me boite ses 15.000 dans les dents, et un autre fait tapis derrière pour 18.000. 
Bon inutile de dire que j'ai un call facile vu les montants, je joue contre RD et A10 mais malheureusement un flop A10 me fait perdre ce coup.. 
Les blinds passent à 2000/4000/400, j'ai 28.000 devant moi, un peu court!, et vu que tout le monde passe quand je suis au bouton j'ai un move facile, Tout Dans Le Groin. ( 8♣ 5♥) La grosse blind paye avec A9, mais je vais faire .. quinte! 
A partir de là je retrouve de la fold equité, peux boiter tous les pots non ouverts avec un As ou un Roi en position tardive pour me maintenir. 
Je prends même un bol d'air sympa quand un gars open et que je peux le 3bet shove avec deux dames! Je les ai attendu longtemps celles là... Mon adversaire folde normalement les Valets. Un sat, c'est pas un tournoi..
A 3h20 du matin, nous ne sommes plus que 29, et petite plaisanterie, bug du système informatique qui nous oblige à 20 minutes de pause..
Il faudra encore 1h10 de jeu pour obtenir notre ticket, faire la bulle après 9 heures de jeu aurait vraiment été dur à supporter. Il est 5 heures du matin, c'est fini, on peut aller se coucher? Ah ben non il faut que les floors notent nos noms, quels days on veut jouer, etc... Bref je serai chez moi à 5h45, la journée de boulot du lundi va être easy..

En conclusion, on a pu jouer au poker jusqu'au level 9, et ensuite c'est parti en boucherie complète, à prier pour que tous les open ne soient pas payés. 
Du coup mon programme de novembre vient de s'alléger nettement au niveau prix, et c'est une très bonne chose. Cela me permettra de ré entry le starter et le monster stack, ainsi que l'omaha s'il le faut. Toujours bon à prendre...
Première manche de ce festival le vendredi 11 novembre à 19 heures pour le Starter...

 


vendredi 30 septembre 2016

Dublin, du vin, du boursin.

Bon je dois confesser un certain laxisme sur ce blog. Je me demande d'ailleurs assez souvent si celui ci ne vit pas ces tous derniers billets, mais bon, vu que je joue très peu je n'ai pas grand chose à raconter. Et puis je ne suis pas sur d'avoir encore des lecteurs après tout ce temps.
fin juillet j'étais allé à Divonne y faire le DSO, puis RAS jusqu'au gros week end prolongé du 23 septembre ou j'ai retrouvé la fine équipe smallbalocheuse à Dublin.
Avant toute chose, je ne dirais qu'une chose.. Rincy tu nous manques vraiment beaucoup. Je chanterais même une version hardcore de Destacké tiens..
Bref pas de Rincy éventé, pas non plus de demoiselles plus ou moins fraiches ( HHOOUUU sortez le) telles que la BAZ ( je vous laisse traduire aisément, heureusement qu'aucune blogueuse ne s'appelait Isabelle!), mais c'est avec un grand plaisir que je retrouvais des revenants tels que le Celte louche, Raoulvolfoni ou GUM, ainsi que les actifs semi retraités Mad Thorgal Lessims Ricardoc et of cours son altesse Stefal 1er
Stefal 1er, roi des belges.
Un petit mot sur Stefal, vous le voyez sur cette photo un peu rouge, c'est à cause d'un mélange Arabiata + serveuses charmantes.
..
Bref, premier tournoi pour moi un 50€+50€ (bounty) + 20€ (rake qui fait pas semblant de raker)
.
Je vais monter des méga tonnes, mais sans faire trop de victimes malheureusement. En tous les cas ça se finira en grosse boucherie chevaline avec Adrien Guyon à la 8ème place, quasiment en table finale donc.
Place au main event, et une table assez sympa, 100% française. Je vais avoir un très très gros rush, en mode "Jésus activé". Genre je floate avec J10 sur K93 et boom la Dame. Durant 1 heure c'est assez indécent, quoi que je décide ça tourne bien. Bon accessoirement quand on a l'impression qu'on est assis sur un concombre de mer et qu'on sait qu'on va chatter ça aide. Tiens je vous donne un coup qui a fait tilter mon adversaire..
De grosse blind ( je rappelle bien sur que le WPO c'est du short handed) je vois tout le monde passer et la sb relancer à 800 sur 150/300. Je call avec A9♠s
Flop 864, mon adversaire check et j'en fait de même.
Turn 5 qui me donne une ventrale, mon adversaire check et je bet donc 900, sur lequel à ma grande surprise mon adversaire me sur relance à 2300. Une chose est certaine, mon adversaire n'a pas de 7 dans sa range ( je pense qu'il cbet flop, et surtout il lead turn) donc je call pour aviser ( chatter).
River As, nous checkons tous les deux et je gagne river face à sa paire de 2. Admettons que l'as ne tombe pas j'aurais évidemment betté river, mais c'est une autre histoire..
Bref je monte des tonnes et lorsque nous partons en pose repas j'ai quand même 68.000 devant moi pour une moyenne à 28K.
Et bien sur quand tout marche comme dans un rêve, on finit par avoir un réveil brutal...
Tout d'abord je suis transféré à une table ou ça 3bet beaucoup plus. 2 bonnes heures se passent, j'ai devant moi 80.000 jetons, et relance Roi ♠ Dame♠  au bouton pour 1800 sur 400/800. La grosse blind, un ruskof qui a 35.000 soit la moyenne paye. Flop D  8♠  3. Je  cbet a 1300 et me prends un check raise ultra violent à 10.000 ! Vue la taille du check raise je n'ai aucun doute sur le fait que je suis devant, et histoire éventuellement qu'il ne paye pas un flush draw je lui fait faire la présentation de Raoul en lui mettant tout dans le groin.
au bout de environ 1 millième de seconde il call avec 10 7♥.
Turn 10
River 10♣
Je vous laisse imaginer le pourquoi du seau..

A partir de là c'est plus le même tournoi, je passe le day 1 avec un très frustrant 43.000 jetons soit quand même 20 blinds..
Pour ne pas traumatiser mes lecteurs je ne vous donnerai pas le sort de ces 20 blinds le lendemain, sachez juste que K♣ 4 ça gagne pas en resteal AIPF contre AQ, même quand le gars qui a cette main a relancé les 4 premières mains.
.
Le reste du séjour, ce sera un moment mémorable lors d'un tournoi subtil ou je pensais avoir un sacré edge : le tournoi déglingo de minuit! :


1 stack énorme de .. 1 jeton, une structure facile à appréhender, un swap avec le maitre de la matière Lessims, et des adversaires bourrés, je pensais vraiment que j'allais m'imposer. Finalement ce sera une grande déception avec une élimination d'entrée.
.
Il me restera les tournois d'Irish et d'Omaha, mais ceux ci bien que rebuyés une fois ne feront que confirmer ce que je savais déjà : Les tournois, c'est que de la chatte!
.
Bon avant de vous quitter je suis obligé de vous soumettre ce dessert au nom évocateur découvert à l'aéroport de Dublin... Avouez quand même que ça a de la gueule!



lundi 18 juillet 2016

Tournoi 150€ du CCM en mode ZEN!

Après mon giga spew du Dreamstack, je m'étais promis juré pour ce tournoi du vendredi soir ( et table finale le dimanche) de rester sage, quoi qu'il advienne. J'avais dealé à 2 le mois dernier pour 3800€, et étais bien décidé à aller à nouveau loin.
Déjà une bonne chose, ma table est vraiment très mauvaise. Bon vous me direz qu'au début du tournoi à Clichy elles le sont souvent toutes, mais là j'ai quand même du très lourd. Les gars ne font que limper, quand ils relancent c'est le maxi over bet, bref pas trop difficile à jouer. Nous serons 151 inscrits, et 15.000 jetons au départ.  Je vous promets un récit marqué par des lignes de jeux magnifiques..

2 premiers niveaux ou il ne se passe pas grand chose, quand arrive enfin le premier gros coup pour moi. Il faut dire que niveau merguez je tenais la route, mais j'ai promis de ne pas tilter. Olivier Dahan limpe à 200, un autre également, un bon joueur au cut of relance à 800 payé par le bouton à ma droite. J'ouvre alors deux Rois! 2300 chez moi, Tapis chez Dahan a qui il ne restait plus que 6000 suite à un 4 bet light mal tombé, et je remporte le coup face à AK.
C'est un jeune, bon d'ailleurs, qui va faire les frais de la faiblesse de la table. Un gars d'une cinquantaine d'années limpe, il est suivi par une nuée de calleurs, et le bon joueur qui ouvre AsRoi place une grosse praline à 1200. Notre cinquantenaire qui a un tapis déjà tombé à 8000 (ben oui, le limp call fold sur toutes les mains ça coute cher) va payer les 1200 avec A3of, va payer le cbet à 2500 sur un board pourtant ou il aura miss complet, et va payer la mise de son adversaire à Tapis sur le turn. Il faut dire que le tableau D265 donne vraiment envie d'y aller! Un 4 river bien joué, le bon joueur, qui doit avoir 20 ans est en train de tilter grave mais c'est pas fini. Limpe à 200 du cinquantenaire puis de la grosse blind. Notre ami shove en méga over bet de blind  pour les 4500 qu'il lui reste une paire de valets, il est payé par 109s! (ben oui, quand on est engagé de 1 blind on est plus à 23 blinds près), et vu que le flop sera 876, je vous laisse imaginer la gueule du jeune qui était déjà bien saoulé!
.
Quant à moi j'ai monté progressivement quelques pions, il faut dire que c'est pas compliqué à jouer. S'ils checkent je mise. Le plan est simple et il marche, donc tout va bien. Et puis pour être honnête j'ai relancé 87s, me suis fait payer par un mec qui avait un As et qui a décidé de miser turn et river quand j'avais fait brelan de 7 sur un board A9772.
 Je vais prendre mon premier gros risque contre l'unique très bon joueur de la table, mais je l'ai ciblé lui pour deux raisons.. 1 c'est le seul qui pouvait croire l'histoire que j'allais lui raconter, et 2 il passait son temps à isoler les limpeurs.
 Deux limpeurs à 300, le gars fait 900, je fais 2300 avec A8of (j'ai quand même un bloqueur), et là à ma grande surprise le gars d'une cinquantaine d'années paye! Sachant qu'il est retombé à peu près à 11.000 malgré son coup de chatte initial. Je sens bien que le bon joueur me regarde de façon suspicieuse, mais il paie.
Regard du jeune qui me suspecte largement d'être en carnaval
Flop J72 ce qui est pas mal, et je poursuis mon agression en misant 3500. Le gars de 50/55 piges passe ( chez n'importe qui le call aurait montré une force énorme, mais lui c'est juste qu'il est nul, donc j'en ai pas tenu compte) mais le jeune paye. En revanche, sur une turn insignifiante, je miserai 10.000 qui le feront heureusement partir.
.
J'arrive à une nouvelle table, j'ai plein de jetons devant moi, ça impressionne toujours, mais mes adversaires vont être surpris de me voir jouer 0 coup en 30 minutes ( vous savez, une histoire de merguezophite aigüe). Du coup je vais pouvoir gagner un gros coup grâce à cet investissement en crédibilité. J'open UTG avec une main qui vaut ce qu'elle vaut, A3suited. Un gars à ma gauche me paye, ainsi que mon voisin de droite qui est donc de blind. Flop Q103 qui me donne donc une paire, je fais quand même mon cbet bien que ce flop ait touché leur range, et je serai payé à ma droite par la blind. Nous checkons un 5 turn, mais c'est une carte très intéressante qui arrive, un Valet. Mon adversaire mise la river, je lui mets donc une énorme secousse histoire de représenter AK, et ça marche puisqu'il fold QJ face up. Du coup je montre un 3, on est joueur.
.
Nouvelle table un peu plus tard, mon tapis a toujours monté tranquillement et quand la moyenne est à 50K j'ai 110 devant moi. Et là je m'épate, je vais résister à toutes les possibilités de spew débiles qui viennent à moi! La main typique quand un gars au bouton relance sur ma blind. Flop 457. Je check, il fait son Cbet et j'ai fold J9. Vous pouvez être sur qu'un flop pareil j'aurais quasi toujours check raisé avant. Il y a 18 places payées, et à 25 left je reçois les As, mais je vais prendre une option qui là n'était pas la bonne. Nous sommes 8 à table, le joueur UTG+2 open à 6500 sur 1500/3000/300, et j'ai just call, entraînant  la grosse blind avec nous. Flop déguelassissime, J109, mais mes adversaires folderont sur ma mise assez chère. Le relanceur m'a dit avoir AsRoi, j'aurais donc du relancer préflop.
Bien sur comme toujours je refuse le deal qui ne permettrait pas de profiter de la bulle, du coup comme d'hab je passe pour le connard de service, et en plus je n'en profite même pas car à ma droite un bon joueur qui a une tonne relance évidemment pas mal de coup. J'apprendrai le dimanche qu'il est le frère de Guillaume de la Gorce.
.
Le temps passe, la bulle passe, et la dernière heure est assez difficile puisque je vais me contenter de 2 resteals en position. Arrivé à 9 left nous sommes donc priés de revenir le dimanche à 20 heures. J'ai alors 147.000 jetons, la preuve.. :

La table finale commence bien puisque le CCM nous offre à boire! Sympa! Certains prennent un whisky, j'opte pour une boisson d'homme : un jus d'abricot.
Au siège 1 un gars un peu plus vieux que moi, ça arrive, ensuite un gars de mon age, puis Andrew, un régulier bien connu de l'ACF, puis le siège 5 qui a 450.000 jetons mais qui ne vient pas!, tant mieux le gars faisait assez n'importe quoi en demi finale mais n'avait vraiment pas peur d'envoyer ou de payer light, puis un joueur turc dénomé Erke ( et qui parle très bien français même s'il transforme les stack en steak, ce qui finalement est assez la même chose!) et qui bosse dans cette boite là : ici, boite vous permettra d'augmenter votre notoriété si j'ai bien compris! Puis un gars sympa, Romain me semble t'il, puis le frère de Guillaume de la Gorce, Ambroise, que le turc a appelé Ambroise de la grosse, ça m'a bien plu! Vu que j'en suis aux sites internet la carte de visite d'Ambroise donne le site recohero , site qui permet de mettre en relations starts up et consommateurs. Je fais bien le vrp non?

Le départ est idéal pour moi. Ambroise relance à 30K, j'ouvre A10 et lui envoie donc mes 140.000 dans les dents. Puis surtout une quinzaine de minutes plus tard sur ma grosse blind, c'est Erke le turc qui open à 30K. Payé à ma droite par Ambroise et j'ai la chance de découvrir deux valets. Au moins c'est facile, il y a 75K au milieu et je peux donc faire tapis tranquillement. Mon adversaire me paye, il montre AsRoi, et je vais avoir la chance à laquelle je ne suis plus trop habitué de passer ce flip! Yes papa!
Pas de chance pour mon adversaire, puisque je vais lui reprendre encore un coup énorme. Il relance à 40K sur 10K/20K/3K, et à nouveau Ambroise paye à ma droite. 120K chez moi qui ait trouvé un sympathique AsDame! Call chez mon adversaire mais il abandonnera sur un flop As high.
Du coup là alors qu'on joue depuis 45 minutes mon tapis est beaucoup plus imposant! Il faut dire qu'avoir du jeu et passer un flip c'est quand même bien plus reposant..


.
Je vais laisser 220K à Romain, qui va bien jouer son coup. Il relance sur ma grosse blind à 40K, payé à ma droite par le pauvre Ambroise qui s'est toujours fait squeezer derrière, quand j'ouvre une paire de 8 de grosse blind. Je préfère me retrouver avec 1 seul (voir 0!) adversaire et donc j'envoie 110K, que Romain paye. Flop D53 avec deux carreaux, mais ma mise à 110K va être relancée à Tapis après une bonne minute de réflexion. 330K en tout, je préfère passer et attendre un coup plus simple, car le fait qu'il y ait alors un short plus le joueur absent me fait penser que mon adversaire est forcément fort. Il montrera As Valet! Grrr
.
Avec 1h30 de retard le siège 5 arrive, ses 450000 sont devenus 130.000 et le pauvre va se heurter à deux as turcs! Nous sommes alors 4, et pas vraiment envie de jouer.. Il faut dire que sur des blinds 15000/30000 nous avons tous entre 15 ( Ambroise et moi) et 22 blinds donc ça risque d'être assez hazardeux.
Le deal est donc accepté, 3500 chez Romain, 3300 chez Erke, 2980 chez moi et 2930 chez Ambroise.
Moi, Romain, Erke et Ambroise

Prochain tournoi peut être ce week end à Lille pour les FPS ( EDIT.. C'est impossible car il faudrait que je sois à Lille avant 16h, difficile quand on quitte le taf à 18h à Paris!).
 Puis le week end d'après le TPS de Divonne, organisé par Apo, donc 50.000 jetons et une structure magnifique. Je suis vraiment un boulet je croyais que Divonne était le week end du 25 et j'avais déjà pris mes billets de train pour rejoindre Lyon.
Bon la conclusion de tout cela en tous les cas est bonne, je n'ai pas spew, donc je suis content!