vendredi 26 décembre 2014

2014 touche à sa fin, bilan!

Avec la sortie évènement du film de Kara ou Ridley Scott, je sais plus, je me sens obligé de choisir l'affiche du film pour illustrer 2014, et le traditionnel bilan d'année.
Une année financièrement à jeu, j'ai l'habitude de faire des années paires très positives, et des années impaires de daube, cette année se fut très très laborieux.
Mais comme vous allez le voir, il y a eu des bons moments!
.
Un mois de janvier marqué par le FPS Deauville. Je le sentais pas mal, mais je ne ferai rien lors des deux tournois que je jouerai là bas. A noter que je remets ça largement en 2015, puisque je jouerai à la suite FPS puis EPT, carrément.
.
Un mois de février assez rentable, avec un bon rush, puisque je vais coup sur coup faire 2ème d'une épreuve du POP en mix games (derrière inénarrable  SMC) puis 2ème du tournoi de Clichy derrière Greg Ravise. Bravo à lui, puisqu'il arrivera à ne pas go broke en heads up avec une main énormissime quand j'aurai les nuts. Le coup de l'année pour moi! ici
Un mois de mars sympatoche, mon équipe de King5 passe les tours les uns après les autres, on se rapproche de la qualification pour les phases par KO. Je file à Copenhague jouer l'Unibet Open, ce ne sera pas une réussite terrible pour moi. 
Suivra le WPT national série à Paris en avril, ou je fais un article ultra décalé, pour me plaindre du fait que je n'ai jamais de jeu. Ce qui est bien c'est que ça ne changera d'ailleurs pas en 2014. Au moins j'ai pu me marrer un peu! :
Mon équipe du King5 va jouer sa qualif pour les quart de finale, ce sera un vrai bonheur de vivre ça sur Skipe avec mes coéquipiers. Je ferai un post en direct, avec copie d'écran à chaque pause : K5

Un presque doublé de mai à l'Acf ou je fais deux fois deuxième du 200 du dimanche, avec au passage un comportement assez incroyable d'un joueur à 3 left , je serai battu par Luca puis par Alex Reard ( comme tout le monde), avant de laisser un peu tomber mon blog..
.
Au moins je peux mettre un résumé de Végas début juillet. Un végas pour le moins frustrant, un seul itm pour 9 tournois joués, itm sur le tournoi des WSOP invité par Winamax suite au quart de finale du K5. Mais bon, gros regret sur ce tournoi, j'étais bien, avant perdre deux flips cruciaux.
.
Je me remets alors un peu en cash game live. But du jeu, monter un peu de bankroll pour l'EPT Deauville de 2015. Ca se passe vraiment bien, il faut dire que je chatte comme un porc, témoin cette séance de surchattage ou pire celle ou il ne pourra rien m'arriver, et ou je gagnerai tous les coups : Je suis aidé par Lucy, la déesse de la chatte, ou la journée la plus indécente de l'année pour moi! ( je m'excuse d'ailleurs avant le post parce que ce qui suit est vraiment indécent!)
..
Je renoue un peu avec des bons résultats online, ce qui est rare, bon je gagne pas faut pas abuser, mais je fais des deuxièmes places. Je crois que je n'ai pas gagné un HU depuis... oula je sais plus!
.
Et puis comme je l'indique, le temps s'arrète. L'ACF a fermé, suivi par le cercle Cadet, les occasions de jouer sont rares. Online je perds confiance, j'en viens à penser que c'est rigged, bref ce que pensent généralement les joueurs perdants. Mais bon, devant le fait que je ne gagne jamais un coup préflop, je suis obligé de douter.
.
L'année se termine avec Prague puis Saint Amand, de bons moments mais sans résultat notable. Pire, à St Amand j'ai adopté des lignes que je déteste, jouant trop passivement.
.
Je vais peu-être me remettre un peu aux tournois online, mais je vais m'axer sur les buy in entre 10 et 30, au lieu de la fourchette 50-100 que je jouais jusqu'à maintenant. Le 250 Full KO de PS du jeudi me plait bien, je tenterai des qualifs de temps en temps.
.
A venir : Deauville dans un mois, deux très beaux tournois avec le FPS et l'EPT, il est désormais temps de faire des années impaires positives!

EDIT DU 31/12/2014
Bilan chiffré :
62 tournois live joués, pour 13 itm et un bilan de +1230€
13 sessions de cash games, pour 10 positives, et un bilan de +2695€
Une année online comme souvent négative à -3370€
Bilan financier : +555€ (LOL)

Je note que le net c'est pas pour moi. Impossible de gagner un coup, de toutes façons je ne suis pas capable de m'appliquer online, j'ai le même problème au bridge d'ailleurs ou je joue comme une patate sur les sites.
Bref, l'abandon serait largement souhaitable, et je crois que je m'achemine vers ça.
 

mercredi 24 décembre 2014

MPS Saint Amand

Mon grand week end à Saint amand commençait vraiment bien. Par un hasard totalement hasardeux, je me retrouve assis dans le RER A en face de Tapis Volant himself. Du coup je ne sais pas trop ce qui se passe dans ma tronche, je dois être inconsiemment impressionné devant le nouveau Truffaut, et alors que je sors bien aux halles, pour pouvoir prendre le RER B vers la gare du Nord, je ne sais pas ce qu'il me prend mais je re rentre dans mon RER A qui m'embarque pour Auber..
Quel âne, en plus il y a bien sur des problèmes de trafic, et ce qui doit arriver arrive, malgré un sprint dont je vais mettre 30 minutes à me remettre je vais rater mon train..
.
Bref, passons sur ces détails, mais avant d'attaquer le MPS, je m'aperçois qu'il y a sur mon affiche Gare du nord le dénomé François Damiens, et vu que je suis allé voir l'affligeant "La famille Belier" je tiens à vous dire que ce film n'a quasiment aucun intérêt. Je ne comprends pas trop pourquoi certains médias veulent en faire la belle histoire de noël. La famille Belier est à Intouchables ce que Lucien Cohen est à Martin Jacobson. ( ou Winter sleep à Mommy)
Le MPS c'est quoi? Un tournoi ultra deep, je n'ai pas trop compris qui l'organisait, entre Apo, Turbo poker, Texapoker ( késako?), mais ce qui est important c'est que la structure est vraiment très belle.
Du coup, je peux jeter toutes mes poubelles indéfiniment sans trop de casse. En fait non, durant les premiers niveaux de 50 minutes je tente pas mal de trucs avec des mains moisies, histoire de floper deux paires, ou de profiter de pseudos draws qui seraient rentrés. Mais makache wallou, y a rien qui vient.
Puis je reçois les rois noirs! Enfin..
Sauf que suite à ma relance je suis payé 5 fois! Comme si ça ne suffisait pas le flop est J109 avec deux carreaux, on peut difficilement faire pire.
Mais on peut quand même, avec un peu d'imagination, en donnant le huit de carreau à la turn. Ca s'exite entre deux joueurs, et un des deux prendra un pot énorme avec la flush max.
.
Le temps passe, je suis tombé en 6 heures de 60.000 initiaux à 25.000 jetons, j'ai une image assez lamentable, style serpillière sur qui on peut bien marcher, quand un mec limpe 800. Bruno Vanrhyb relance à 2200, payé à ma droite. J'ouvre 109s, et tente de représenter un monstre en relançant à 8000 pour le tiers de mon stack.
J'entends call dans la seconde à ma gauche! (au moins c'est clair, AA, KK, voir QQ)..
Le limpeur n'est déjà plus là, Bruno compte et recompte ses cotes avant de folder, et le mec à ma droite fold également . Flop sympa 873, c'est le premier flop que je connecte depuis 1975.
En gros tout part, mon adversaire a les dames ( un peu plus au nord on dit qu'il a l'Edam), mais je touche la quinte à la river pour revenir à 60.000.
Je vous passe les détails sur les commentaires à la table durant les 7 fois 50 minutes de ce day1, avec des mecs qui sont de vrais cas socs du poker, et on se retrouve au day2, ou je suis un peu au dessous de l'average à 70.000 jetons.
A nouveau festival de merguez, puis je reçois paire de 10 utg. Je me fais 3bet par un mec arrivé peu avant et j'avoue que je ne sais pas du tout comment jouer ce coup là. Fold est très nit, call me plait pas, 4bet pour fold sur un 5 bet serait horrible, bref, je call en me disant que si je fais brelan je danserai la makaréna sur la table, si il y a un as ou un roi j'irai voir ailleurs si j'y suis, et sinon j'aviserai . As au flop, ciao..
.
Bon, contre un mec ultra agro je vais avoir une autre paire de 10, et celle là va passer. J'open en milieu de parole et il call de blind. Flop 762, il me check raise, comme souvent, je lui mets tout dans le groin et il paye avec K7 pour quand même 40 blinds! Up à 125.000 quand la moyenne est à 115.000, tout va bien!
.
Sauf qu'à partir de là c'est la berezina, je tente des petits coups qui me font perdre 7/8000 par ci par là.
J'ai 58.400, 2 limpeurs à 2400, je fais 8500 avec QJs, et suis payé les deux fois.
Pot : 8500+8500+8500+2400+1200+1600 d'antes =  30700, il me reste exactement 49900
Flop 952, les deux joueurs checkent.
Après analyse un peu plus poussée qu'à la table, la bonne ligne est probablement de miser 15.000, et si je suis payé de shove mes 34900 restants.
J'ai estimé qu'un shove ferait passer énormément de mains, et j'ai donc fait cet énorme over bet. Le premier fold, le deuxième va tank 2 minutes avant de call paire de 6. (bien joué, c'est vrai que je représente pas grand chose!)
Deux briques plus loin et je suis out, c'est ballot...
..
De retour à Paris je joue le tournoi de clichy, 'je déteste le dimanche'. Le tournoi se passe bien, je reçois ma première paire d'As depuis 57 ans et la rentabilise assez bien, puis après la pause repas j'ouvre les dames en milieu de parole. Ouaoouu une deuxième prénium dans le même tournoi, du jamais vu!
J'ai alors grosso modo un peu plus que la moyenne, et relance à 2.2 blinds. Le bouton qui a 6 BB me les shove dans la tronche, et là la small blind qui est un no brain complet, relance d'une poignée de jetons! Du coup je reshove par dessus, il call en disant un poétique "j'en ai plein le cul, ça me casse les couilles", avec AJ, pour a peu près 80% de son stack, et bien sur il hit l'As à la turn, ce qui lui permet de pousser un cri qui me rappelle vaguement celui d'un homme préhistorique découvrant la grotte de Lascau.
si si..
Enfin bon, voilà ce qu'était mon week end!


mercredi 10 décembre 2014

Euréka, j'ai pas trouvé!

Je jouais lundi l'Euréka à Prague, l'équivalent d'un France Poker séries. Succès énorme puisque nous étions 1260 joueurs sur ce day 1b!
20.000 jetons, et vu que je ne touche que des mains injouables, je ne bouge pas, et c'est avec une image de serrure internationale que je vais pouvoir faire mon premier move.
Un suédois open son cut of, ce qu'il doit faire absolument dès qu'il n'a pas 72of, et je décide donc de 3bet du bouton avec 78of. Il call, et nous découvrons un flop plus que sympa J 10 9 !
Merci!
Check chez lui, bet chez moi, call chez lui, et ça s'active un peu sur un 10 turn qu'il décide de donkbéter.
Évidemment je suis toujours devant, puisqu'il m'aurait checkraisé un brelan sur un tel board, mais je ne sais pas si j'ai un intérêt à relancer et lui faire ainsi abandonner un bluff river éventuel, donc je call.
River immondissime, un 8, et je suppose que mon adversaire abandonne son idée d'arrachage en checkant son AK. Peu de value à prendre chez moi, et la peur quand même d'un genre d'AQ chez lui, et je check donc.
Cette donne est importante, vous comprendrez pourquoi après...
Des heures de poubelles, je suis tombé à 14.000 sans quasiment jouer quand j'ouvre les Rois! J'open, un mec call, flop AK5, on est bien! D'autant plus bien que le gars à AJ et que je lui prendrai tout, pour revenir à 26.000 ( je le couvrais)
.
Les poubelles se suivent, mais pourtant j'aurai ma chance, mais je ne l'ai pas saisie.
Le suédois open à 1000 sur 200/400/50 et je call avec RDof, payé également par un joueur loose de blind.
FLOP  K104 avec deux trèfles, j'ai la dame de trèfle éventuellement, et les deux checkent. ( action normale à Prague bien sur!).
Je bet 1800, et les deux me callent.
Sur la turn, un 3 de trèfle, la blind checke, mais le suédois mise 3500. A priori pas de flush chez lui puisqu'il aurait cbet tout le temps avec 2 trèfles, donc je call. Autant le laisser bluffer derrière.
LA blind se couche, une merguez tombe au flop, et alors que je m'apprête à snap call une tentative du suédois, celui ci fait tapis! Carrément! Si je me trompe il ne me reste que 5000 derrière.
La pause repas est déjà entamée, je réfléchis à la situation, mais il y a un bordel absolument énorme, ( imaginez 1000 joueurs qui quittent la salle). Je me rappelle d'un coup bizarre ou il n'avait pas cbet une main, avant de faire un gros check raise turn puis un shove river peu avant.. du coup j'ai des doutes! Et finis par fold, il montrera les valets en me disant que c'était pour le coup du 87!
.
Bref, retour de pause tjs pas le moindre jeu, je me maintiens à 17/18000 lorsque je reçois J10 en milieu de parole, sur 500/1000. Je raise 2200, suis payé par les deux blinds.
Flop QJ2 avec deux coeurs, la small blind donk bet 2500, payé à sa gauche.
Pas difficile d'imaginer quelles mains ils ont. Un draw pour le premier, donc deux coeurs, et une main intermédiaire, genre 66 ou un valet pour l'autre. Je peux même lui faire coucher une Dame je pense, et re raise donc all in.
Le premier snap call ( aie), le second fold. Je fais fasse à un magnifique K3s, pour le tirage couleur annoncé.
5 de trèfle turn, tout va bien, la river est un carreau.. mais c'est le roi! :(
Bust donc après une journée frustrante, j'ai raté l'occasion de quasi doubler sur une main ou j'avais décidé pourtant de payer, c'est curieux!
.
Petite visite praguoise le lendemain, et c'est vraiment beau.
Vue depuis le Pont Charles 
Retour au Hilton, pour y disputer la Prague Cup, l'équivalent du mini FPS.
10.000 jetons, des niveaux de 30 minutes, il ne faut pas trop trainer.
J'ai la chance de réaliser un très bon départ. Je 3bet un gars avec 106s, et flop le tirage couleur, me donnant le courage de mettre les 2 barrels, lui faisant folder sa main au turn.
Un mec raise je call avec A2s au cut off, nous sommes 4 dans le coup car les deux blinds s'ajoutent.
Flop 998, nous checkons tous, mais le 7 de coeur m'ouvrant le tirage va provoquer de l'action. Mise chez la sb, payé chez la grosse blind, et payé chez moi, car je soupçonne fortement un des deux blindeurs d'avoir le 9. Turn K de coeur, et c'est la grosse blind qui place une cartouche, call chez moi qui bat une couleur inférieure.
Je pouvais raise évidemment, mais tout de même une tonne de mains me battaient.
Puis je reçois ma seule main de la journée, 1010. Je raise mais trouve deux payeurs et un as au flop, avec 3 piques. Nous checkons tous, sur la turn une dame un gars mise, puis remisera à la river sur un board final A98  Q  3 avec 3 piques. Ultra polarisé, souvent le roi de pique qui n'a pas hit, et je décide de call, pour battre un 76 qui a raté son tirage.
Le temps passe, les merguez s'accumulent mais j'arrive à ne pas tilt spew, pour une fois.
Un gars open 2000, je paye avec J8s ( alors évidemment c'est pas terrible, mais je ne vais quand même pas fold 99% des mains). Un autre paye aussi, et nous découvrons K107 rainbow. Nous checkons tous les trois, un 2 de pique vient me donner le tirage flush en plus de la ventrale, 4000 à ma droite, payé chez moi, et payé par le mec au bouton. Génial roi de pique river, je suis sur et certain qu'il n'y a pas de full au bouton, puisque deux paires auraient relancé derrière, et suite au check du relanceur initial je peux donc value tranquillement 8500 jetons ,payés dans la foulée!
Bref, beau coup d'accélérateur, du coup je peux élargir mon jeu. Comprenez qu'au lieu de folder mes merguez, je peux ouvrir mes merguez en position.
Au bouton, je reçois J3s après un fold général. 1800 chez moi, 4800 chez un jeune vraiment beaucoup trop jeune pour être crédible, et donc 10500 chez moi, le faisant insta fold.
Tout va bien, je passe les 60.000 pour une moyenne alors à 28.000, mais je vais faire ma première connerie sur le niveau 500/1000/100.
Je relance à 2200 au cut of deux K2of, mais la croupière me dit qu'il manque 100.. Et pour cause l'utg avait misé 2300. quel âne..
La grosse blind paye aussi et nous découvrons un flop Q63. Check des deux, autant mise pour représenter une dame, et donc je mise 3000, payé par la blind. Turn 10, je décide peut être à tord de mettre un second barrel à 6000, mais mon adversaire qui n'a pourtant que 12.000 jetons va payer!
J'abandonne ensuite et il gagne avec ... paire de 4!!
Dernière heure en mode "j'attends de recevoir autre chose que 83of", mais ça ne viendra jamais et je finis donc ce day1 avec 49.000 jetons, pour une moyenne à 34.000.
Reprise ce soir à 20 heures, vous pouvez suivre sur mon twitter.
Une petite photo sympathique pour terminer..
je sais pas pourquoi, j'arrive pas à me coiffer en brosse!


mardi 2 décembre 2014

Reprise, en attendant Prague

Hello all
Oui bon ça fait longtemps ok ok... Il faut dire que je ne joue absolument plus, mais vu que je vais la semaine prochaine disputer à Prague l'Euréka, j'avais envie de remettre un peu la main à la patte.
Je regarde le calendrier et la boom, dimanche à 16 heures à Clichy le warm up des WPT Nat séries. Un tournoi à 180€ ou nous serons 147 joueurs. 13.000 jetons, des niveaux de 30 minutes.
Une consigne pour moi, éviter les merguez. Plus de 3bet avec des merguez, ou alors à condition d'avoir une VRAIE bonne raison. ( et pas au pif parce que je le sens bien, parce qu'il a bougé une oreille, parce qu'il a pas regardé ses cartes longtemps, parce que ma grand mère fait du vélo)
.
Une première heure désertique et je reçois AA! Yes papa
Un limpeur à 200, je fais 550 et il call. Flop 644 avec deux carreaux, je cbet il call. Turn le 3 de carreau, super, et mon adversaire me check raise très cher puisque sur mes 900 je me prends 3200 dans les miches. Bon ben fold..
.
Un peu plus tard je veux faire un héros call. Au lieu de cela ça va se transformer en désastro call! :
Je raise KQ en milieu de parole et suis payé deux fois. Flop K83 avec deux trèfles, mon adversaire paye ma mise et donk bet sur l'As de Trèfle. Oui c'est ça Berthe, on me l'a fait pas et je call. River insignifiante, il mise une tonne, genre 4000, et j'insta call pour le tiers de mon stack. JE TE L AI DIT BERTHE ON ME L A FAIT PAS, TOUT POUR PAPA! Ah ben non, il a J10 de trèfle pour couleur.
.
Je vais doubler sur un coup sympathiquement joué par mon adversaire.
Un mec open 800 sur 200 400, payé derrière lui. J'ai 7500 et suis de grosse blind avec A9. Squeeze à ses mérites, mais je préférerais soit avec une main plus forte, soit plus faible, donc comme je ne merge pas mes squeezes ( ne pas confondre merger et merguez, quoi que avec moi..), et je call. Flop A95 avec deux coeurs merci, 1000 à ma gauche, payé derrière, tout chez moi, call par 88 because il me voyait je suppose sur les coeurs et retour à presque l'average.
.
Pause repas, sympa passée à un bon joueur qui bosse chez Wina ( c'est lui qui m'a thermosoudé avec sa flush), au passage on reparle d'un coup que j'ai joué comme une putain de fiotte : J'ai squeeze A2s, il m'a payé ainsi qu'un gars qui payait tout ( le mec qui m'a check raisé quand j'ai AA). Flop 1010Q, je cbet pas je sais pas pourquoi, du coup carte immonde turn, brique river, et après nos checks le mec mise 1/2 pot. On finit par fold et le mec montre 96s.
.
Bon ensuite ça va mieux se passer. Une montée assez progressive comme on aime bien. Du coup je tente un coup assez discutable, quand un mec ultra actif (ben d'ailleurs tjs le même, celui du 96s), open 3200 au bouton soit 3.2 BB, je lui mets tout dans la tête avec KJ, il call et je passe ce coup assez chattard. C'est joué comme une grosse quichasse vu qu'il avait que 12.000 de tapis et donc forcément une belle main, j'en ai un peu conscience, mais c'est un peu le privilège quand on a bcp de jetons..
.
Le tournoi se passe bien, je reçois les rois et prend une tonne à un joueur. En gros je flat son raise, flat son cbet puis value une tonne river sur un board 33468 ou la flush n'est pas rentrée. Bingo il call.
Du coup quand la bulle arrive, j'ai 230.000 pour une moyenne à 100.000, on est pas mal!
.
Je vous passe les détails de la bulle. Ou plutôt non : je suis le connard de service qui refuse le deal, je suis habitué ( bon bien sur "c'est moi qui vais la faire", "tu dis ça parce que t'as des jetons", "tu penses pas au mec qui a joué 8 heures pour nada", "c'est quoi 200€ par rapport à 6000" etc etc...). Le mec qui va buller d'ailleurs va limite insulter le croupier. Pathétique.
J'aime bien aussi le mec qui est tombé à 2 blinds, et qui perd le flip à la river qui l'aurait ramené à 5 blinds et qui nous gratifie d'un énorme show, genre j'ai perdu sur un flip qui aurait changé ma vie..
.
Bon c'est très long, on arrive en TF à 3h du mat. J'ai 280.000 pour une moyenne à 190.000, ce qui me place en 3me position.
.
Le problème serait juste d'éviter un des deux. Justement le gars qui me couvre à peine limpe, pour la première fois de la journée ( ça fait 10 heures que je joue avec lui). Mais il est plutôt actif donc j'ai estimé qu'il n'avait pas raison de faire ça avec un monstre. ( genre si je relance une main sur 4 me donnant une image aggro, je serais bien content de relancer à nouveau avec un monstre). Un autre limpe aussi, je fais 50.000 avec AQs, et il me revient dessus. All in chez moi, insta call chez lui avec KK, no aide divine, et c'est fini 10ème!
.
Tant pis, au moins j'ai retrouvé quelques sensations, notamment sur la période prébulle.
.
Je pars dimanche à Prague avec mon ami Laurent. Nous passons donc des 50 degrés de Vegas aux ...-2 attendus en République check. Au programme poker, l'Euréka, un tournoi à 1100€ qui devrait attirer beaucoup beaucoup de monde..
Obviousement* les soirées devraient valoir aussi le détour. 
News sur mon twitter, je jouerai lundi le 1b..
C'est reparti !

jeudi 23 octobre 2014

Le temps s'est arrété (en mode pause....)

Je n'en crois pas mes yeux, deux mois se sont passés depuis mon dernier post. Et encore on ne peut pas dire que c'était le post le plus passionnant de l'histoire de ce blog.
Un lecteur anonyme m'a d'ailleurs demandé il y a 3 semaines si j'étais vivant, je n'avais même pas vu son commentaire..
Depuis ce post il ne s'est presque rien passé.
Je suis allé à Lille jouer le BPT, ou je n'ai jamais réussi à monter le moindre demi jeton. Pire, je crois que je me suis un peu ennuyé. La sensation de ne pas trop savoir ce qu'on fait là, et l'impression qu'on aurait de toutes façons pas du venir.
Les cercles parisiens ont une espérance de vie qui me rappelle vaguement celle d'un poulet élevé en batterie. Je jouais de temps en temps à Cadet, c'est là que je faisais en tous les cas mes sessions de cash game, destiné à financer une cagnotte EPT Deauville. Tu parles, je crois que j'ai du amasser de quoi me payer le train pour Deauville, et encore.
Bien plus grave, la fermeture de l'ACF, haut lieu que l'on pensait un peu préservé. Si j'étais disponible j'allais joué le tournoi du dimanche après midi, ou je m'arrachais parfois les cheveux. (z'avez remarqué que je suis souvent bien coiffé? )
Bref, privé de lieu ou jouer.
dessin de Charb dans Charlie Hebdo. Cercle parisien en attente..

Toutefois, je vais jouer ce week end le joli tournoi deepstack de Clichy, j'y vais d'ailleurs avec ma grande amie Fingerfée, qui découvrira les joies du poker à Clichy (Zi va frère,  tu relances encore?)
Je joue excessivement peu Online: Peut être 20 tournois depuis la fin août. Aucun itm intéressant, je suis revenu dans une ère que j'ai bien connu, ou il n'y a aucune solution pour gagner un coup clé. Du coup ma bankrolle est presque à sec, et je n'ai absolument ni l'intention de la remettre à flots, ni l'envie de le faire.
.
Mon programme futur va donc consister à attendre le WPT National Séries joué du 4 au 7 décembre à Clichy. A la condition bien évidemment que le cercle Clichy soit toujours ouvert à cette date là. Ne présageons de rien. Puis bien sur début 2015 FPS Deauville puis EPT Deauville, ou j'espère faire un beau résultat.
.
De façon assez logique, l'abandon du poker me permet de faire d'autres choses. Aller voir des spectacles, recevoir des amis, aller au cinéma (que de films insipides en ce moment, c'est rude), et c'est pas plus mal.. Et puis je suis dans une période assez prenante au bridge.
.
Bref, une pause assez salutaire, je lis toujours les blogs incontournables qui eux aussi tournent au ralentit, mais je ne lis plus les statuts poker sans intérêt sur FB.

PS.. L'affiche de Mommy, c'est juste pour rendre hommage à ce que ce film est : un pure moment de magie, un ovni absolument extraordinaire et envoutant, qui est donc le total opposé de ma relation au poker depuis quelques mois! Obviousement...

lundi 25 août 2014

Quasi doublé!

Un week end pour le moins bien rempli, qui était parti excessivement mal pourtant. Vendredi soir je vais au cercle Cadet y faire le tournoi du soir. 3 heures du mat, je n'ai pas de frisson mais surtout Roi Dame de trèfle, alors que je suis short stack. Cela se termine (mal) par un flip face à deux valets. Les deux premières cartes du flop, deux rois, pouvaient me laisser penser que ça allait gagner.. mais non, un Valet turn me renvoyait à la maison.
Ou plutôt à la table de cash game, ou je vais me faire thermosouder en deux temps. Je relance AQs à 16 euros, un gars call, un autre mise 52€. Call à ma droite, je call sans aucune idée de là ou je me situe, et trouve un flop AA10, on est pas mal. Sauf que je checke, et le gars qui avait 3bet fait de même. Turn K, et vu qu'il avait KK en main ça va me couter une bonne centaine de plus.
Un peu plus tard un mec raise, j'ouvre AQs et le 3 bet ( on peut call). Flop A33 on est bien, sauf quand sa main est AA! Un bon thermousoudage et une session à -400€.
Le lendemain samedi je ne voulais pas jouer, because des fois je fais autre chose quand même, sauf qu'étant chez moi après la soirée foot je décide de registre le Night On stars de PS. On est bien d'accord que j'allais pas jouer qu'un tournoi, donc je mets le Big20 en parallèle, commencé depuis une grosse heure. Et puis je mets aussi mon Full Ko que j'aime bien. Ejecté du Full KO dès la première main, bust du NOS assez rapidement aussi, à ma grande surprise je ne spew pas le 20€ qui a une structure TRES deep. (je comprends alors le sens du therme Big dans Big20, en plus nous étions 693 joueurs). Un gros bluff au départ ( en gros un mec open, mais il ouvre 70% des mains, du coup je 3bet 106, et il me check raise sur un flop pairé QQ2. Of course il a jamais la Q ici, donc je shove, le faisant passer.), puis je monte progressivement. Curieusement je ne me souviens pas de coup particulier, faut dire que je jouais au bridge à coté, du coup je ne surveillais pas vraiment ce qu'il se passait!  Les heures passent, j'ai la chance alors que je suis à peine à la moyenne d'avoir les As quand un mec open shove 50 bb avec JJ à 10 left! Merci.
A 3 left, 7 heures de jeu, je pense buster un joueur qui a shove son As6 sur un board avec un as, je paye avec AJ mais il hit le 6 river, c'est ballot! Quelques minutes plus tard nous dealons au prorata des jetons et j'encaisse donc 1800€, toujours bon à prendre.


Dimanche c'était le jour du seigneur, à savoir la messe : le 200€ Deepstack de l'ACF! Une cinquantaine au départ, avec toujours la clientèle ci particulière de l'ACF
- Beaucoup de joueurs très passifs calling station, qui vont bet très cher quand ils ont du jeu.
- Peu de joueurs sérieux, les rares jeunes.

A ma table une américaine très faible, qui va monter des tonnes en chatant des coups assez improbables. Genre elle limpe ( elle fait de même 9 fois sur 10, quelque soit sa position). J'isole avec A10, elle paye ainsi qu'un autre joueur. Flop 973, les deux checkent et je décide pour cette fois de ne pas Cbet. Turn 5, elle donkbet 2500 dans 1200!, et ça s'excite avec le payeur embusqué qui a 77 en main. Vu qu'elle avait limpé et call mon raise avec 86of elle prend donc une tonne.
.
En tous les cas moi durant ces premières heures c'est pas trop compliqué, je monte progressivement jusqu'à ce coup énorme. L'américaine limpe, elle est payée une fois, et j'isole avec 76 de pique. Un gars qui a beaucoup aussi paye dans les blinds, la dame paye évidemment et le suiveur paye également. Il y a 5000 au milieu. Flop J95 rainbow, et la miss donkbet 1000 jetons! Deux fois déjà sur mes isolations précédentes elle avait donker flop puis turn avec des mains marginales, genre la 3ème paire. C'est payé à droite, je décide de just call pour placer le bluff au turn, et le mec de blind call aussi. Turn magique, un 8! Plus besoin de bluffer. Les 3 joueurs checkent, je mise 4000 et suis payé par le blindeur uniquement. Brique river, je mise 14.000 ( seulQ10 me bat), le gars annonce assez vite qu'il ne me voit pas sur Q10 et call, mais en voyant sa tête lorsqu'il découvre ma main je crois qu'il ne me voyait pas là dessus non plus!!
.
Alors que j'ai un passage difficile, je perds quelques coups consécutifs, 5K par ci, 6K par là, je vais avoir un bon bol d'oxygène. J'ai alors 60k pour une moyenne à 40k, et un short open 17k directement à tapis. J'isole avec 77, il montre AK. Première carte du flop un K, mais je prends deux 7 ensuite pour faire carré!
.
Nous arrivons en Table finale, la moyenne est à 72.000 et j'ai 90.000 devant moi, donc tout va bien. Seul HIC, c'est évidemment les rares bons joueurs du tournois sont encore en course. L'américaine est toujours là mais short, Edwige, une dame sympa est là aussi en tant que ship leader avec 170k. Pas pour très longtemps. Au siège 1  Fabrice Amouyal avec 150K qui m'a souvent 3bet. Je savais pas si c'était parce que j'étais trop actif ou si c'est parce qu'il avait des monstres, mais à chaque fois il m'a montré au moins KK!
Bref Edwige va d'abord buster l'américaine pour passer à 200k, avant de faire une erreur que je qualifierais d'Acfienne. Fabrice limpe 2000, le jeune Rajiv mise 6500, et là pour une raison que seul Dieu connaît, edwige annonce Tapis pour 200.000! La suite est assez drôle, Fabrice paye un peu effrayé -étonné avec KK, rajiv est déjà retourné à Bombay, et madame SPEW montre donc AQ. La discussion qui suit est assez drôle. En gros Edwige ne risquait que 50.000 puisque c'était le tapis de Rajiv et que c'est lui qu'elle relançait à tapis! Le fait qu'un gars ait limpé avec 150.000 devant lui étant un détail absolument secondaire!
Bref, les cartes sont redistribuées, Edwige sort peu après, un autre sortant sur un coup assez zarbi en bataille de blind entre jacques Guenni et son adversaire qui va check raisé un as moisi sur A83.jacques 4bet shove A9, son adversaire tanke 3 plombes avant de caller et d'être éliminé.
Nous sommes 6 pour 5 payés, et moi durant l'heure de jeu qui vient de s'écouler j'ai joué.. 0 main! à 400 l'ante mes 90.000 sont devenus 65.000, c'est plutôt rageant!
Un gars qui n'a que 20.000 propose de rembourser la 6ème place! Curieusement c'est refusé, y compris par Rajiv qui n'a que 50.000. C'est alors que je reçois les As, et relance à 7000 sur 1500/3000/400.
Le gars qui n'a que 20k paye les 2000, donc on l'oblige à mettre 5000 de plus ( c'est un peu ballot de jouer une TF ultra short sans se soucier de ce qu'il se passe avant), et il donk shove all in sur Q53. Bon passons sur le fait que c'est à moi de parler, mais c'est vraiment un détail, on est plus à ça près! Du coup je call, il montre Q10 ( solid play) et hit sa Q à la turn, bien joué!
Du coup je me retrouve en mauvaise posture, mais je vais toucher à nouveaux deux fois les As en 10 minutes! Et cette fois pas de craquage, même si ça ne me rapporte pas forcément des tonnes.
Rajiv open shove KQs pour 50.000 jetons 2000/4000, il est payé par le chip leader avec 1010, chip leader qui le sera d'avantage après un baby board. Du coup le gars qui voulait dealer va être itm et buster dans la foulée. Je ne sais même plus comment bust le n°4, et nous nous retrouvons à 3. Fabrice raise 13.000 ( 2500/5000/1000), Jacques paye et je squeeze à tapis pour 60.000 avec QQ.  Merci les préniums. Je ne suis pas payé mais sur la main d'après Jacques open, et je lui mets tout avec AJs le faisant passer. Puis je reçois AK et prend les blinds! Quel rush
Un peu plus tard, Jacques open shove de small blind pour 120.000 jetons, j'ai alors 180.000 devant moi et découvre une paire de 7. Évidemment je vais être entre 50% ( souvent) et plus, je finis par accepter le probable flip et fais face à AJ. Première carte du flop un J, mais je vais faire carré de 7 comme 3 heures plus tôt! Easy game!
Du coup nous sommes deux, nous réduisons l'écart des prix pour donner 3100 à la gagne et 2750 à la deuxième place. J'ai  300.000 jetons face à 420.000, et la troisième main va décider du sort du heads up.
je relance 109 18k que mon adversaire paye. Sur un flop 974 rainbow il donk bet 20.000,  que je relance à 40K. Payé rapidement, nous admirons une doublette du 7, apportant un deuxième trèfle sur le board.
Mon adversaire mise 40K, je ne crois pas une seconde que ce 7 ait changé quelque chose, mais je décide de just call. ( relancer équivaudrait à n'être payé que par une main supérieure à la mienne)
Roi de trèfle river qui fait rentrer une flush back door, et Fabrice lead 100.000 jetons. Insta call chez moi, mon adversaire aura soit full soit rien de rien il montre alors.. J10 de trèfle pour flush!
Il ne me reste que 80k, qui vont partir la main d'après pour un 40/60 que je ne passerai pas, me permettant au passage de perdre mon 15ème HU consécutif je pense!
Bon week end, en plus Lens signe une belle victoire à Lyon, de quoi bien lancer la saison, c'est parfait!





mardi 19 août 2014

Un week end pour le moins rollercoastique.

Je recevais ces quelques jours mon cousin Florent, adepte de poker, et donc on peut dire qu'on a pas chômé.
J'avais commencé par aller jouer le tournoi du cercle Cadet "Analogik", un 150€ avec une garantie assez sympa. Nous serons 190 au 1a, (231 au 1b), et lancé par ma forme du moment (voir Lucy), je vais monter des tonnes.
Faut dire que ce jeu n'est pas compliqué.
Je reçois les rois noirs, un joueur limp, et me reraise une fois que j'ai isolé. Vu qu'il a QQ c'est un premier double up assez tranquille. Je reçois à nouveau les rois, relance à 750 sur 150/300 et suis payé.. 6 fois! (si si je n'exagère pas). Flop KQ3, un de mes nombreux adversaires a poket 3 et j'ai un gros coup de propulsion sympathique pendant que mon adversaire n'a que des yeux pour pleurer.
Puis je reçois les As deux fois en 10 minutes, et je reprends à nouveau des tonnes, avec un coup que je pense avoir bien joué. Le gars open utg et call mon 3bet. Flop A83, impossible je pense de prendre 3 barrels là dessus donc je check avant d'en mettre deux assez chers que mon adversaire paiera.
Bon, KK KK AA AA en 1 heure, ça aide bien, c'est juste ce que j'ai en 1 an habituellement, et ça me permet bien évidemment de faire passer facilement mes bluffs plus ou moins bien sentis à coté.
3 heures de jeu, la moyenne est passée de 12.000 à 20.000, mon stack est passé de 12.000 à 75.000!
Easy game..
Ensuite ça se calme, je mets le pilote automatique durant 4 heures pour finir le day 1a avec ce stack là, la moyenne étant elle passée à 60.000
Reprise le samedi..

 La première partie de journée va vraiment bien se passer. Mes adversaires n'ont jamais de jeu quand je relance, parfois je suis payé une fois mais un simple Cbet suffit pour remporter le coup, mon tapis monte progressivement.
On approche de la bulle, 42 places payées, un mec open au cut of au retour de pause, la blind est absente, un gars 3bet à ma droite, je pense que les deux veulent voler la blind, et donc je 4bet derrière, les faisant folder tous les deux.
Mon tapis passe tranquillement de 130.000 à 260.000 durant l'heure précédent la bulle. Faut dire aussi que je reçois une grosse livraison : Le même joueur au cut of open 10.000, payé à ma droite, et je paye avec A8s. Flop 885, on est bien merci beaucoup. Alors que je me demande comment je vais maximiser ce coup là, le relanceur initial checke, mais le gars derrière open 50.000 en énorme overbet! Je pensais qu'il s'était commit alors j'ai reshove, mais il a passé deux valets.
C'est une fois que la bulle éclate que je vais connaître quelques turbulences! Je reçois QQ UTG et raise à 12.000 sur 2500-5000. Le gars à ma gauche call, ainsi que la grosse blind. Flop A105 tout à pique, et la blind open shove 50.000! J'ai bien sur la dame de pique, sinon c'est pas drôle, et vu que le gars est asiatique et que je fais des préjugés rapides, je pense qu'il peut juste avoir le roi de pique, et donc paye. Il a en fait 64 de pique et je ne touche pas un pique supplémentaire..
Le temps passe, il est 20h, nous ne sommes plus que 25, et je vais me faire contrer deux fois de suite.
J'open merguez en milieu de parole, et me prend un souflet dans les bronches, je fold. Puis j'open AQ, un mec call, et un gars squeeze all in. Je fold, ils jouent un flip AK vs JJ chez le calleur initial. Un roi plus tard, nous ne sommes plus que 24.
J'ai alors 12.000 soit 12 blinds. ( Exercice de niveau Bac S : Quelles sont les valeurs des petite et grosse blinds? )
L'UTG open 22.000, je lui fait une déclaration made in Raoul avec A10s et tous passent très vite  (ouf) jusqu'à la blind qui lui hésite franchement, avant de faire Tapis! (aie)
Je joue face à KK et ne peux améliorer, surtout que le relanceur initial jette A8s face up.
Le spot était immonde, mais j'étais peut être un peu frustré de ne plus gagner un coup depuis deux heures!
.
Vous savez que j'ai repris un peu goût au cash game. Il faut dire que Lucy m'avait offert un run indécent mardi dernier, et que du coup j'étais retourné jouer. Un joueur nullissime à ma droite, il fallait en profiter. Mais attention, qui dit joueur nullissime dit danger.
Ma session commence mal, puisque je check raise pour 200€ un gars sur A74 (deux carreaux) avec 86 de carreaux, qu'il paye, et que je me retrouve à la fin à devoir annoncer hauteur 8!
Puis mon client limpe, je relance 109s payé par le fish, et nous découvrons un flop 986. Mon adversaire donkbet que je call, un 2 qui ne change rien tombe, il continue de miser, je lui parle de Raoul en lui demandant alors 100€ de plus qu'il paye avec K8 en main! Bien joué puisque le 8 double au flop pour lui donner ce pot. Il me reste alors 80€ sur les 500 de départ. 
Je suis de blind avec A8, flop AQ9, après mon check et un check de l'utg un gars fait 24 euros dans 12! du coup je shove mes 76 restants, et gagne face à J10.
j'open en fin de parole KJ, et suis payé deux fois. Flop J83, je fais mon cbet et le gars qui vient de me faire doubler me reraise. Suis je devant? Suis je derrière, j'en sais rien, mais je lui parle de Raoul, tendance vise le groin. Il call en rallant, et ma main gagne à l'abattage au final. 
Le fish open, je paye avec AQ, et il va me mettre 3 barrels avec K10 en main sur un board AK227. Merci, livraison acceptée.
Je me mets à gagner à peu près tous les coups, et je terminerai ma session à un assez incroyable +300€, en repassant de 80 à 800€.
Vendredi, pendant que mon cousin jouait le 1b, j'ai failli faire une session négative, je dis bien failli faut pas déconner. Session curieuse. Un mec nul et bourré à ma table, mais impossible de toucher une main et je me morfonds à ne pas décoller. Vers la fin de la session je suis sauvé par Lucy, déesse de la chatte, lorsque mon AJs se heurte aux as d'un mec qui m'avait bien baisé, mais le board final 98765 nous fait spliter. Mes 300€ de départ ne sont plus que 180€ quand arrive ce coup d'anthologie. J'ai 109s de blind, l'UTG open 18€, payé par le gars avec qui j'ai splité AA AJ, puis par deux autres. Du coup 180€ chez moi, histoire quand même de faire passer toutes les mains intermédiaires. A priori je ne crains que le premier joueur, mais celui ci reshove derrière moi (il a que 120€). Celui avec qui j'avais splité reraise à 500€, ce qui plonge le gars derrière lui dans une réflexion abyssale, il va finalement jeter KK! Le dernier calleur fold également.
Le flop arrive J27Q8! Le mec à ma gauche claque deux valets sur la table! Le mec derrière show ses As dégouté, et je remporte donc le pot avec ma quinte brillamment jouée! Je finirai ma session à +100€.
QUEL OIGNON dirait ATRC.. D'ailleurs admirons ma lecture, je pensais pouvoir faire passer tout le monde alors qu'ils avaient AA, KK, et JJ en main!
.
Bon, le week end s'est moins bien fini! Je suis allé faire le 200€ de Cadet dimanche soir pour un bust rapide, et j'ai eu envie d'aller me faire un kiff à la 100 d'Omaha. (histoire d'imiter mon cousin Florent). Ca aurait pu bien se passer, mais un coup charnière va mal tourner. Les tapis vont tous de 3000 à 5000€, moi je n'ai que 300 sur la table.
Coucou, c'est moi!!
Bref en Omaha 4, je me retrouve au bouton avec 8753, ça c'est pseudo bien, tout à carreau, ça c'est moins bien.
Le flop arrive Q64 avec deux carreaux, et vu que je n'améliorerai rien je devrai pour la deuxième fois de la semaine annoncé pitoyablement Hauteur 7 dans un pot de 600€ à la fin!!
Je recave 200€, et ils partiront lorsque mon KK108 double suited sera battu par je ne sais quelles merguez, sur un flop prometteur.
.
J'en tire plusieurs enseignements, la table d'Omaha ça peut être fun si gros good run, mais quand on voit le niveau de la 100 en Holdm ça suffit largement, pas besoin de venir gambler ailleurs. Du coup je vais tenter un petit challenge. Florent me disait de me servir de ces sessions de cash pour financer des sats en live, c'est ce que je vais faire. En gros je vais aller faire une session de cash game par semaine, probablement le mardi ou mercredi, et je reverserai 50% des gains à une cagnotte spéciale dont je me servirai début 2015, pour l'EPT Deauville par exemple.
Je vais mettre à jour un compteur quelque part à droite de ce blog... On verra bien!

mercredi 13 août 2014

J'ai rencontré la déesse de la chatte, Lucy.

Avant propos : En ce moment, online, je déchatte comme un porc. c'est juste atroce de ne jamais gagner un coup préflop. être toujours devant et se faire toujours éliminer n'est pas énervant, c'est désespérant..

Avant propos n2 : Pour tout joueur de poker lambda, ce qui va suivre est hautement indécent. Ce n'est pas de la science fiction, ce n'est pas issu de l'imagination d'un Luc Besson, tout est réel..
Avant propos n°3. Avant d'aller faire une session en cash game à Cadet, je suis allé voir Lucy au cinéma. Passons sur le total grand n'importnawak du film, sa morale à deux balles ( nous sommes là pour nous reproduire ou pour transmettre nos connaissances), et attardons nous sur ce qui est important : Scarlett est évidemment à tomber. En prenant possession progressivement des capacités de son cerveau Lucy arrive à contrôler et maîtriser son entourage. Il faut laisser Lucy faire, et je crois que j'ai rencontré son alter égale à ma table de cash game. Je vous présente Lucy, déesse de la chatte...
Attachez vos ceintures, ça déménage!
Inscrit en 50 et 100, j'aurai finalement ma place à la 100€, sur des blinds 2€ 4€. Mine de rien il y a une très grosse différence avec les tables à 50€. On joue dans une petite salle, les relances préflop tournent entre 20 et 30€, et donc je décide de caver à 400€, tapis avec lequel je couvre peu de monde. Une dame a 600€ devant elle, un jeune asiatique a dans les 1000€, et un black à ma droite à 180€.
Il relance à 30€ après deux limpeurs alors que je suis en train de m'asseoir et j'ouvre AK! Pas de tergiversation, et je lui demande son tapis. Il finit par folder face up les 10. 400+4+4+30+4+2= 10% d'augmentation
Un joueur open 16€, je suis de blind avec K10s et décide de compléter. Flop encourageant QJ5, il mise 18€ que je paye, mais nous checkons tous les deux le 5 qui double turn. Du coup sur une river qui ne change rien je donk bet 30€ le faisant passer. Tout va bien..
C'est alors que Lucy arrive. Hello, je suis la déesse de la chatte, ne t'inquiètes pas, il ne pourra rien t'arriver aujourd'hui..
Euh?? Oui??? Enchanté mademoiselle..
Un mec open 18€ payé deux fois, j'ouvre As Dame de coeur et squeeze à 78€. La dame me paye (j'ai remarqué qu'elle limpait ou rentrait dans plein de coups, mais ne relançait jamais), et là je vois Lucy faire un geste bizzard..
Choix du flop : Roi de coeur, 10 de coeur, 5 de coeur..
Ah oui, c'est sur que ce flop est pas mal. Il y a 18+18+4+2+78+78=198€ au milieu, et évidemment je décide de miser relativement petit, 74€, pour garder ma cliente mais celle ci jette sa main..
.
5 minutes plus tard la dame limpe 4 €, imité par mon voisin de droite, et j'ouvre les Rois. 20€ payés par les deux. Flop 1096 avec deux piques. Les deux checkent, je mise 32€ et me fait check raise à 70€ par la dame. Je suis probablement battu, je regarde la déesse de la chatte qui a un air perplexe :
Quelle turn je pourrais bien trouver?
Je paye assez rapidement, histoire d'aviser sur un turn. Pas convaincu par mon float vu ce profile, mais j'en saurai plus ensuite..
La suite est vite vue, Lucy me donne un roi de coeur au turn. Mon adversaire mise 100€ et paye les 250€ que je lui mets dans les dents. River doublette du 9 (on sait jamais si elle avait eu J8 en main), elle donkbet 200€ et se prend ma boite dans les gencives. Elle paye en ralant parce qu'il n'y a que 28€ en plus, montre 10-10 et est bien dégoûtée en voyant ma main..
.
La pauvre dame recave de seulement 100€, quand je reçois paire de 9 et open à 16€. Je suis payé deux fois, et la dame qui n'a plus que 76€ devant elle (suite à un précédent limp call pour 24€) shove sa boite. J'isole à 200€ pour récupérer les 38€ d'argent mort, et fais fasse à deux dames chez elle.
Tout de suite le 9 flop, merci Lucy, et mon tapis de 400 fait désormais 1200€.
.
La dame part en parlant aux oiseaux... Je la comprends..
Take that in the mouth!
Le jeune black open sur une option à 18€, j'ouvre les valets. Violent 3bet qu'il call, baby flop et je remporte donc le coup.
Option à 8€ d'un vieux qui vient d'arriver, je complète de petite blind avec J9. Pas sur que ce soit bien joué mais Lucy me donne un flop J93 avec deux carreaux. Je donk 20€ dans 32€, le vieux paye.
Turn J! Merci! 30€ chez moi, 70€ chez le vieux a qui il reste 130 derrière. Je pense qu'il peut avoir le valet, ou alors un flush draw qui est drawing dead, et décide de tout lui mettre dans les dents. Il passe..
.
J'open 88 à 16€ payé 2 fois. Je suis en position sur le black à ma droite, qui donk bet 16€ sur un flop 986 avec deux piques. Merci Lucy..
48€ chez moi qu'il call. Turn sans intérêt et il paye mes 60€. River 7 de pique qui me fait intérieurement vomir, mais il ne montrera que 96of pour quinte ratée. ( Payer 96of 16€...)
Arrive un très gros coup..
J'open une paire de 10 à 16€, l'asiatique qui a une tonne me paye, et le jeune black aussi. Flop KK10! ( je ne plaisante pas... avoir une déesse de la chatte avec soit, ça aide)
L'asiatique check, le jeune donk 18€, je fais juste 36€, et l'asiatique envoie 100€ au milieu!
Glups!
Le jeune passe (ah oui!?) et vu que j'ai la position sur l'asiatique je préfère just call. Je montre évidemment une grosse force, soit AA, soit carrément le Roi, donc je ne pense pas qu'il puisse bluffer derrière. En gros s'il mise je me contenterais de payer deux barels, pas envie de perdre 1400€ face à K10.
Sauf que sur le Valet de coeur il check, je value 150€ qu'il call. River 9 et après longue hésitation il check.
Le board est donc KKJ109.
Je pense vraiment qu'il a un roi, mais du coup tous les rois qui payent les 16€ préflops me battent à l'exception de KQ. J'ai préféré checké sagement, et remporte quand même un pot sympathique..
.
Un jeune joueur est arrivé, il a environ 150€ devant moi lui
Option du vieux, le jeune paye du cut of, je paye de small blind avec A8of, et nous découvrons un flop AQ5.
Check chez moi, chez la blind, chez l'option, et 20€ chez le jeune que je paye. Turn 4, check chez moi et 40€ chez le jeune. C'est curieux, un bel as aurait été relancé du cut of, donc je ne crois pas à l'histoire racontée et paye. Il shove 76€ sur la doublette de la dame, j'ai pas payé turn pour folder river et paye donc. Il montre A5, mon 8 rentre et la doublette inespérée offerte par Lucy me permet de gagner ce coup! Bien chattard!
.
Un gars assez actif open 14€, il y a 3 payeurs, j'ouvre D10 de trèfle, et décide de prendre les 62€ au milieu en squeezant très cher. Ca marche, ils passent.
.
Le jeune qui vient de se faire suckouter recave 200€. Il a ses beaux jetons tout neufs devant moi lui et open 16€. C'est payé par le black à ma droite (comme toujours), je paye avec 75 de carreau, et nous contemplons un flop sympa 743.
26€ chez le jeune, payé par le black, je protège ma main qui a tout de même pas mal d'équité (les 7, les 6 et  les 5) si elle est derrière une overpaire en relançant à 80€. Le jeune shove ce qui lui reste, je lance un regard angoissé à Lucy qui me donne donc le 7 à la turn pour battre l'overpaire adverse...
Je sais, c'est indécent..
Mais pourquoi ne pas jouer quand on sait qu'on va toucher, qu'on run comme Jésus et ses apôtres?
La table s'est un peu durcie avec l'arrivée de Léo (qu'est ce qu'il ressemble à sa mère..) et Mousse. Le temps de payer une relance du black avec A4, de toucher un 4 au flop lorsqu'il avait AQ, et je décide de partir pour faire une pause d'une heure avant le tournoi Bounty du soir, que je jouerai en mode totalement spewtard. J'étais arrivé avec 400€, je repars 3 heures après avec 2140€ devant moi!
Je vois Lucy qui range ses affaires, me fait un clin d'oeil et repart... Pas sur que je la revoie un jour, mais je n'oublierai pas son passage à ma table!
Ciao D8...


samedi 26 juillet 2014

Cash game à Cadet, tellement frustrant!

Je me suis fait une petite session de cash game à Cadet, ce jeudi soir. Arrivé à 20h15, je m'étais fixé un départ à minuit.
La table était d'une faiblesse abyssale, encore fallait il en profiter, et pour cela la meilleure des façons est quand même d'attendre une grosse main, et faire un 3 barels assez cher contre les fishs calling station. Ca c'est le plan de jeu..
Je reçois une paire de 10, relance à 16 euros suite à une option, et trouve deux payeurs. Flop 743, y a quand même danger et je mets donc une cartouche qui est payée à ma gauche. Doublette du 3 qui ne change rien, je me méfie et check call la micro mise de 38€ qu'on me demande. River un valet, je check, et mon adversaire fait de même. Du coup je pense avoir gagné et montre ma main, mais il montre alors 44 pour quasi jeu max!
Nice value river.
.
Ensuite ce sera 3h30 de poubelles ininterrompues, ce qui est bien sur frustrant à une table pareille. Alors attention ça pique, c'est limite pas croyable mais bon.. : Un joueur qui a 60 euros de tapis open directement 28€ sur 2-2 avec QJs.
Le même joueur un peu plus tard mise 50€ ( soit un peu moins du pot ) avec J10 sur un board KQ1054 et quand il est payé annonce quinte.
Un joueur paye de blind une relance avec 66 et trouve un flop 10 6 2 ! Il check ( probablement pour check raise) mais son adversaire check aussi . Turn Q, cette fois il donk bet mais est payé. River Q lui donnant full, il mise 30€, son adversaire le relance fortement, et là notre joueur annonce "Pff j'aurais du miser au flop, je suis sur que t'as touché ton brelan de Dames", et il jette son "brelan" de 6 face up! Son adversaire avait AQ, et je peux donc vous annoncer qu'un brelan de dames bat un full.
Bref je me désespère d'être perdant à cette table, puisqu'en plus de mon coup initial, j'ai perdu un flip. Un gars open 12, je call paire de 3, un mec shove derrière 56€, fold à droite et call chez moi, qui perd face à A10.
Ensuite c'est une suite de petits coups perdus. Genre je relance merguez en fin de tour et me fais relancer. Bon ben fold..
Quand arrive un coup vraiment .... pfff. Le fish qui a fold son full face up parce qu'il y avait brelan de Dames avait avant fait quelque chose d'assez énorme. Il flop brelan de 2 sur un pot qu'il avait lui même relancé préflop. Il cbet sur K102 puis check la turn, un 5. Pas du tout pour piégé son adversaire, mais parce qu'il voyait l'autre sur 1010! L'autre c'est le vieux qui avait annoncé quinte à 4 cartes, et qui du coup overbet shove une 80aine dans un pot de 50 suite au check. Ben le gars qui a brelan de 2 a mis 2 minutes pour call!
( KJ en face, bien joué)
Bref, je sais que ce gars ne sera pas disposé à perdre 200 sur un coup, et il relance à 12€ quand j'ouvre 106s. Je 3bet à 26€ qu'il paye. Flop pas mal, 1097, je cbet 28€ qu'il paye.
6 turn, mon adversaire donk 50€. Vu le profile je pense qu'il a quinte avec 88 en main, et je call en espérant soit toucher le full, soit avoir miraculeusement la main gagnante! Après tout ça reste possible, même si j'y crois pas trop. Un J à la river et il commente à haute voix mon call au turn qu'il juge "très étonnant". Il finit par check, je fais de même, et il montre 106of! La même main que moi! Comment il peut raise 12€ cette daube, comment il peut call le 3bet... je sais pas. :(
Je vais avoir quand même une livraison. J'open QJ, me fais 3bet par un mec fantasque donc je call. IL ne cbet pas sur J82, donc quand le J double turn je suis très bien. Je bet une trentaine d'euros et me prend son tapis de 120 dans les dents. Il a une très belle main, A10, complètement drawing dead..
Minuit arrive, toujours pas vu l'ombre d'une main, quand enfin j'en reçois une, et belle, les As.
Un mec à ma droite open 14 euros, je le relance à 30 qu'il call très vite. Flop Q83 mais il abandonnera sur mon cbet.
Je compte mes jetons, j'ai 450€ devant moi pour une mise de 500, quand je reçois KQof (rouges) et relance à 12€ suite à un limpeur. Un gars de blind me paye, suivi du limpeur.
Le flop arrive avec du bon et du moins bon, AQ10 avec deux coeurs. ( j'ai le roi de coeur)
Nous checkons tous.
Turn 4 de pique, la grosse blind mise 24€ que je paye, j'avoue que je serais rassuré de toucher un valet river! Le limpeur s'est sauvé
River Dame de coeur me donnant un brelan, et mon adversaire check. Je sais que je viens de chatter un de mes peu nombreux outs, et décide de value assez cher à 70€, assez serein. Sauf qu'un événement n'était pas du tout prévu, j'entends call d'un joueur à la droite du croupier au siège 10!! D'ou il sort celui là!!???
La franchement je m'en veux, je n'avais absolument pas vu qu'on était 4 dans le coup au départ, vraiment incroyable.
Évidemment si je sais que je suis devant le mec de blind, j'ai peu de doute sur la range de call du siège 10, qui montrera bien 98 de coeur pour une flush river. Quel débile je suis..
.
Je vais revenir sur un petit, non pas incident, mais disons débat.. Un moment ou on voit les pires moves de fishs, je dis à haute voix que c'est quand même désespérant de ne rien toucher de mieux qu'un 104of à une table pareille. Le mec à ma gauche, la soixantaine, qui avait open 28€ avec QJ, ou qui avait payé avec une fausse quinte, le prends mal et me dit que à cette table, qui est une cinquante, il ne peut pas y avoir de bons joueurs. Les bons joueurs vont en 250 minimum. Donc évidemment ça veut dire que si tu savais joué t'irais joué plus haut. Ben là je suis pas si d'accord que ça!
Vaut il mieux jouer à une 50€ ( ou on peut déposer autant qu'on veut) avec des joueurs très faibles, ou aller jouer en 250€ ou il y aura forcément beaucoup moins de récréatifs qui annonceront quinte avec KQJ10?
Je préfère assurer la première solution.
Je termine à -150 euros, en me disant qu'après tout pour 4 heures de poubelles ce n'est pas dramatique. Quand je touche du jeu je peux prendre 1000 sur la même période..
Après pour ce qui est de progresser ou de se mettre en danger.. c'est une autre histoire évidemment!
Voila un très bon endroit pour tenir son blog à jour!

jeudi 17 juillet 2014

Cash Game à Cadet : En mode Surchattard.. ça aide!

Je ne joue JAMAIS en cash game. La raison est simple.. j'ai pas le temps! Pour faire une session de cash game il faut pouvoir être dispo quelques heures durant. Vous me direz que pour un tournoi c'est pire, ok, mais le jeu est je trouve plus ludique ( ça n'engage que moi).
Peut être que ma courte soirée d'hier devrait me faire changer d'avis. Attention, ça envoie du paté, ça chatte de façon indécente.. c'est beau, c'est de la destruction massive!
Tout part d'un tournoi Bounty il y a 10 jours à Cadet! En gros je bust un people, ce qui me donne accès au tournoi à 100€ du mercredi soir. Arrivé hier je joue furtivement ce tournoi, et bust donc dés 22 heures.
Idéal pour aller passer 2-3 heures en cash, à une simple 50€ ( blinds 2-2), j'arrive avec 300€ à la table.
.
Un gars pose une option à 4€, deux limpeurs, je me suis à peine assis sur ma chaise, et j'ouvre AK. 16€ chez bibi, payé par l'option et les deux limpeurs, qui ont chacun un peu moins de 200€. Le pot fait donc un genre de 60€.
.
J'espère un As ou un Roi au flop, je vais être plus qu'exhaussé : A R 9 ! Pourquoi se contenter d'un seul? En plus c'est rainbow, tout va bien.
Le joueur d'option check, l'UTG qui est en train de bouffer son entrecôte regarde vaguement ses jetons, en attrape une poignée qu'il met sur la table. Ce geste technique est particulièrement gracieux, et très apprécié par bibi.
Ce qui est sympathique c'est que le monsieur, qui est déjà retourné à son assiette sans se soucier de ce qu'il se passe désormais, a quand même déposé une mise de 70€. Autre évènement sympathique, mon adversaire de droite paye la mise demandée! Bon ben vu qu'il leur reste un genre de 90€ derrière à chacun, j'opte pour un délicat, mais toujours stylé et apprécié dans les milieux autorisés, TOUT DANS LE GROIN.
Le poseur de l'option se barre ( faut dire que ça sent vraiment pas bon!), le gars qui a open de 70€ est probablement déjà en train de regretter son geste mais il rajoute les 90 qu'il lui reste, et mon voisin de droite le fait aussi en mode "OK je me suicide" avec la tête a peu prés aussi convaincu que Droopy (notez le bandeau quand même).
You know what? Je vais me faire défoncer...

Ce qui est assez drôle c'est que mes deux adversaires ont exactement la même main, Roi 9.. Un limp obligatoire, un call de ma relance obligé, et un flop magique AK9 venant récompenser ces belles actions!
Deux briques plus loin et mon tapis de 300 est déjà passé à presque 700€, bon départ..
.
Mais ne nous arrêtons pas là. Je raise 98of en milieu de parole à 14euros suite à une option, et trouve deux payeurs. Flop A72 avec deux piques ( j'ai le 8 de pique), et je mise 26€ vu que l'As du flop est dans ma range. Je ne suis payé qu'une fois ( le mec en blind), et au vu de la dame de pique turn je préfère checker derrière. Un pique river me donne la main gagnante, merci, et ce sont quand même 50€ qui viennent chez Bibi.
.
Peu de temps après, toujours en fin de parole of course, je relance 97of. Le coup va être assez sympa. Le gars qui mangeait sa viande et qui a recavé à 1000€! me paye de blind, et mon voisin de droite qui avait limpé paye également les 12€ demandés. Pot 40€
Flop 982 avec deux trèfles, et monsieur Viande open directement 50€, un peu comme il me l'avait déjà fait avec ses deux paires K9 tout à l'heure. Mon adversaire de droite à qui il ne reste plus que 38 euros paye, et vu que je ne vois pas vraiment de raison de relancer je call, mais en cas de grosse pression ensuite je compte m'éclipser.
En guise de grosse pression, sur l'As de coeur turn, mon adversaire check, j'en fait de même.
Un magnifique 9 river me donne brelan, mais mon adversaire foldera dépité sur ma mise. Un qui sera encore plus dépité ce sera le mec à ma droite, avec son A7 de trèfle qui avait trouvé la gagne à la turn. Le mec recave encore 50€...
.
Apparté... Sont fous ces gars, ils arrêtent pas de jouer avec seulement 50€, qu'ils perdent en deux coups, et ils redéposent 50 sur la table. Action reproduite indéfiniment durant la soirée.. Autant déposer 400 direct et avoir un peu de fold equité non?
.
Revenons à nos moutons, voici le coup de la soirée pour moi.. Attention ça vole haut, pas besoin d'avoir AA vs KK...
De toutes façons ça tombe bien, je n'ai que des merguez.
.
Une option chez un joueur black à 4€ (le pauvre je ne l'ai pas encore vu gagner un coup), et un limpeur à 4€. Toujours le même d'ailleurs. Ah oui je vous ai pas dit, mais ça joue très bien.
En milieu de parole j'ouvre une main assez forte, 4 2 de carreau. 16€ donc. Payé par le black d'option, et par le limpeur. Pot 52€.
Flop sympathique, 10 5 3 rainbow. Les deux checkent, je mise 22€ et me prend une relance à 46€ de la part du joueur d'option. Mon voisin de droite fold, et je paye évidemment en priant pour voir un As ou un 6 à la turn.
Turn , As de carreau! LA QUINTE PAPA!
 Mon adversaire m'envoie alors 70 euros dans les dents, je vois qu'il a une grosse centaine derrière lui, et donc après un calcul savant dont je vous épargnerai les détails, sur l'intérêt du TDLG ou pas, je lui mets une salve de jetons de 50€ qui aurait sérieusement fait palir AndTheRiverCame s'il avait été là!
j'imagine qu'on peut difficilement me mettre sur 42 suite à ma relance, et mon adversaire call avec 53of, pour perdre finalement ce joli pot de 500€ .
Remarque n°1... 42 vs 53, ça vole haut
Remarque n°2 : TRES BIEN JOUE de défendre 53of. Je crois que les gens qui mettent une option n'ont pas vraiment compris à quoi ça sert. De toute façon la notion de position a l'air d'être un concept abstrait, genre un truc inventé par Dali dans un moment de doute existentialiste..
.
Bref, j'ai des jetons partout, je suis dans un état Calamusien.
.
Je vais rester encore une heure, ou comme d'habitude je ne dépasse pas hauteur 7, mais en plus il n'y a pas de spots prenables. Je vais quand même en trouver un, et y laisser 100€ débilement.
J'ai relancé 52 de trèfle en milieu de parole, payé par un joueur qui vient d'arriver. Il paye mon Cbet sur A105 avec deux piques, nous checkons une bouse, et à la river tombe le 2 de pique faisant rentrer la couleur mais me donnant deux piques. J'ai dépensé pour l'instant 12+18 soit 30€, le pot fait un peu plus de 60 et après longue réflexion mon adversaire shove ses 80€. Je dois fold, mais le fait d'avoir runné comme Jésus m'a incité à call. Evidemment il montre la flush..
.
en tous les cas j'ai joué 2h30 pour un gain de presque 800€ soit 400 blinds, ça vallait le coup de venir!
VIVE LE CASH GAME!!
Ce soir, je vais essayer le win the bouton de l'ACF, que je n'ai jamais fait...


mardi 15 juillet 2014

Week end du 14 juillet.. La paire de 6 était de sortie

j'ai varié les plaisirs durant ce week end prolongé.
En commençant par le KO de l'Aviation samedi soir, tournoi que je crois je n'avais jamais joué. 300€ de buy in, les KO font 100€, donc vu mon style de jeu un peu bourain, style éléphant dans un magasin de porcs et de laine, ça peut passer. D'ailleurs le mardi précédent au KO du Cercle Cadet j'avais quand même pris 9 bounty sur un champ de 60 joueurs!
.
Bref 10.000 jetons, je vais mettre pas mal de temps à prendre mon envol, et je vais le faire sur un coup assez chanceux.( un 1 outer est il chanceux?)
 Je relance en milieu de parole une paire de 6 et suis payé deux fois.
Flop sympa D32, on peut difficilement espérer mieux, sauf que la grosse blind donkbet.
Profile de la grosse blind : Mec d'une soixantaine d'année, joue tous les coups ou presque, ne lache jamais rien, imbluffable.
Bref, aucune raison de relancer, je paye en imaginant que mon adversaire a du imaginer que je n'avais pas connecté ce flop, ou alors qu'il cherche à protéger une main de type A2 par exemple.
Turn doublette du 3, et mon adversaire continue de miser. C'est là que je fais sûrement une grosse connerie, j'aurais du fold, mais j'ai call. En fait ce genre de gars a toujours une main de type KQ sur ce coup là, et donc le "float" initial ne lui faisant pas peur, il sera toujours devant moi ici. Sauf que j'ai call, et j'en ai été bigrement récompensé avec un 6 river magnifique!
Insta all in chez mon adversaire, call chez moi, et un splendide Q6of en face ! Admirez le call préflop au passage, je me tue à dire que l'ACF a les pires joueurs du monde.
.
Bref j'ai bien chatté, mon adversaire d'ailleurs me félicite chaleureusement ( comprenez bien qu'il me dit Bien joué en pensant que je suis un putain de fucking chattard qui vient de hit son one outer!)
.
Peu de temps après il Open shove deux merguez, je paye avec une des rares préniums du week end (1010) et le sort du tournoi, 1 bounty merci.
.
Ce sera ensuite autour de Lucas, qui m'avait éliminé récemment en heads up du 200 du dimanche, de me faire une sublimissime livraison. A nouveau c'est une histoire de paire de 6 qui est en jeu.
Il fait une relance que je paye avec les 6, et bingo, flop magique 862. Je paye son cbet, et mon adversaire check sur un 10 turn. Mise chez moi après assez longue reflexion, call chez lui, le pot doit alors faire 25 blinds, et c'est ce qu'il nous reste à tous les deux (je le couvre). River Roi, il check j'insta overbet shove (un gros tell de faiblesse, sauf quand ça a été calculé avant bien évidemment), et il insta call debout sur la table ( j'ai même cru m'être fait attrapé avec 88 chez lui).. avec K8. Bounty n2 in the poket
.
Le 3ème va a nouveau impliquer une paire de 6, mais cette fois c'est assez chatard. Je relance en fin de parole Q8 de carreau, et suis payé par un joueur dans les blinds. Flop 1063 rainbow, vu que je suis en position je décide de ne pas Cbet, pour obtenir une carte gratuite, mais pour également pouvoir reprendre plus facilement le lead si une grosse carte tombe turn ( vue qu'elle est dans ma range)
Turn 2 de carreau. Pas vraiment une grosse carte, mais ça me donne un tirage couleur, et donc quand mon adversaire check, je décide de miser. Sauf que mon adversaire me reraise alors à tapis! Il était relativement short, j'ai quand même 12 blinds à rajouter, ce qui n'est pas rien. Si je rate le draw je vais retomber sous la moyenne, si je passe je vais rester à 25 blinds (moyenne a 21), et si par contre je touche le draw je passe à 37BB, et je prends le bounty. Ce dernier argument me fait payer, je suis face à un brelan de 6 flopé et slowplayé, mais je chatte un carreau river. Bounty n°3, tournoi remboursé.
.
Nous sommes alors 12 pour 6 places payées, j'ai quasi le double de l'average. Mais autant j'ai été très chattard jusque là, autant les choses vont se compliquer.
Je vais déjà perdre une tonne à cause de la chasse au bounty. Un short shove 3 blinds, j'ouvre A2s et décide d'isoler en relançant très fort à 12 blinds. Bad timing, All in derrière pour 28BB et je suis obligé de fold.
.
Pas très grave, nous passons en table finale, qui est très facile à jouer. Les deux seuls bons joueurs (Mercedes et Mohamed) sont à ma gauche, quelques joueurs sont vraiment très faibles. C'est malheureusement le plus nul d'entre eux qui va me couler en 3 coups.
Sur le premier nous partons à Tapis avec AJ chez moi vs KJ chez lui, mais il hit le J. Pas très grave, il n'avait que 9 blinds. D'ailleurs très joli call de mon 3bet..
Le coup suivant est vraiment tiltant. Il limpe ( normal, il est nul passif), je raise 108s, suis payé par Mohamed puis par lui . Le flop arrive 1063 et il donkbet shove 18 blinds! J'ai top paire kiker moisi, mais contre ce genre de joueur qui ne comprend rien à ce qu'il fait c'est les nuts. Je paye, il montre A3!!!!!, turn 6, je me vois prendre un bounty et reprendre ma course en avant, mais un terrible 3 tombe à la river. Mon adversaire, comme si il jouait un EPT, gueule comme un veau à la table. En plus d'être une pipe il a une attitude lamentable. A noté que c'est déjà ce mec là qui m'avait fait chier parce que j'avais refusé le deal en TF du 200 il y a deux mois..
.
A peine le temps de me rendre compte que je suis passé sous l'average qu'un autre short shove directement. J'ouvre A10s, décide de payer, mais perds le flip vs 77. Là je suis vraiment short, mais après tout j'ai toujours des jetons. Obligé de resserrer j'attends un peu, nous ne sommes plus que 8, à deux places de l'argent, et mister Nul open à 3 blinds, je shove mes 7 blinds avec 1010, il prend une minute à faire compter mon tapis qui est dérisoire pour finir par payer à l'agonie avec AQ! Mais quel connard sérieux..
Bien sur As turn, et c'est fini..
Au moins ce tournoi ne m'a rien couté..
.
Lundi 14 juillet, le CCM organisait un tournoi du 14 juillet, logique. 152 entrants à 100€. On peut dire que cette fois j'ai eu pas mal de réussite, notamment en jouant un pot important en semi bluff en milieu de tournoi. Attention les yeux.
Il reste 40 joueurs ( 15 payés) et je suis à l'average avec 30.000 jetons, soit 22 bb.
Un joueur limpe 1400 UTG, je raise au cut of A5 de trèfle 4000 et il call. Pot à peu prés 9.000, il me reste 26000.
Flop J94 avec 1 trèfle, il check, je bet 6600 qu'il call ( au passage grosse erreur de sizing chez moi, 4500 suffisait). Pot 22200, il me reste 19500 environ.
Turn Q de trèfle. J'avoue que sur toute carte non à trèfle j'aurais laissé tombé, mais celle là est quand même particulièrement sympathique. Je gagne en équité, et la dame est dans ma range.
Bref, après son check je prends un temps énorme et fait un spécial Raoul, Tout dans le groin. Grosse réflexion puis call chez mon adversaire avec Q8of! Admirons au passage le limpe UTG, le call de ma relance, le call au flop pour la ventrale, et même le call final pour 3/4 de son tapis.
Bref, je chatte le trèfle river pour passer énorme.
Arrivé à 20 left j'ai un tapis énorme de 6 blinds. Bon faut dire que j'ai été ridiculement card dead dans ce tournoi, et que la structure est devenue atroce. ( Bon.. faut faire un tournoi sur un jour, et 152 joueurs ce n'est pas rien). Je paye les deux tours de blind, un sortant, 19 joueurs, ma table casse et là tilt d'ours je suis envoyé directement en grosse blind à coté! Assez horrible d'avoir 20.000 quand certains ont 250.000 à la table d'ailleurs! Heureusement je vais vite doubler. L'utg+2, qui a une montagne open, je shove commit, il montre 43of! belle main de relance UTG+2 et je passe à 45.000 jetons sur 3000/6000/500
La suite va être comme dans un rêve, en gros je ne vais pas perdre un coup. Je suis remonté à 160.000, nous sommes 12 et donc itm, et je relance mon bouton comme toujours (6 par table), avec KQ pour 24.000 (soit 2bb). l'ancien ship leader qui est de small blind se rebelle et 3bet à 60.000! Voilà qui était prévu avant même d'avoir misé, et donc je lui mets mes 160.000 dans la vue, le faisant passer une paire dira t il.
Du coup il ne peut plus rien m'arriver, la table finale s'enchaîne, les shorts dégagent les uns après les autres, et arrivé à 5 left deux conclusions s'imposent
1/ Nous avons attaqué la veille à 16h, il est 3h du matin, ça commence à être long
2/ Avec des blinds 10k/20k il n'est pas sur que l'edge soit évident!
Bref nous dealons, 1500€ plus le prochain tournoi à 300 gratuit, c'est toujours ça de pris. Je note que oui j'ai chatté (mon semi bluff , mes nombreux vols à 15 lefts qui n'ont jamais été payés), mais j'ai été ridiculement card dead puisque je n'ai rien vu en 12 heures de jeu.
.
PS... Ce blog fête à l'instant son 700ème post! Commence à se faire vieux!

mercredi 9 juillet 2014

Le KO du Cercle Cadet : Eine Grosse branlée

Une petite affiche en allemand pour faire allusion à la gigantesque vague qui a déferlé sur Bella Horizonte pendant que j'ai décidé sur un coup de tête d'aller jouer le tournoi Bounty du cercle Cadet.
12.000 jetons ( en fait c'est 6000 plus un rebuy possible que je prends d'entrée), 50 euros par joueur busté, et en cas d'un bust d'un people c'est une inscritption gratos au 100€ du mercredi.
Ca tombe bien j'ai un people à ma droite, et il va me faire une jolie livraison..
Il relance à 250, je 3bet à 650 avec 98of ( le but est d'instaurer une certaine dynamique, et je suis pas là pour folder toutes les mains). Je suis payé par un mec qui vient de doubler, puis par le relanceur initial.
Flop 988, on est pas mal!
Je cbet 700 dans 2000, le mec qui m'a payé reraise à 2000, payé par le relanceur initial! Bon je regarde un peu ce qu'il y a au milieu, j'aperçois un tirage carreau, espère qu'il va rentrer, et call. Brique turn, suite à mon check le joueur intercallé mise 4000, payé chez le People qui se commit totalement donc je shove et remporte le coup vs A8 ( le mec a vomi) et un flush draw drawing dead!
Un bon départ...
Ensuite je suis le rythme des allemands, en mode boucherie. Attention, spectacle totalement interdit aux enfants. Je fais brelan toutes les 10 minutes, mes adversaires tentent des bluffs moisis que je paye avec 2ème paire, c'est un carnage. Alors que la bande à Loew enquille les buts, moi j'enquille les bountys!
Au passage nous sommes 60 joueurs pour 6 payés. Quelques très jolies demoiselles, (souvent bounty people, j'imagine qu'elles viennent d'une des promos de la maison du bluff, en tout les cas celles avec qui j'ai joué sont en plus très sympa).
Je passe les 100.000 jetons quand la moyenne est à 30.000 lorsque mon brelan de 9 flopé ( easy life) tient contre un draw adverse.
Et donc qu'est ce qu'on fait quand on est un gros connard et qu'on a une tonne à 16 joueurs left? ON SPEW!
Un moment une demoiselle limpe 1600, un short shove 3000, j'isole à 14.000 avec KQ ( n'importe quoi, j'ai pris une poignée sans compter...!), mais derrière un mec fait tapis pour 30.000. La demoiselle qui a limpé reshove par dessus affichant ses as, et je fold donc en ayant laissé au moins 5000 de trop dans l'opération.
Puis je relance A9 et me fait 3bet. Un fold facile sauf que je call et go broke sur 982, mon adversaire ayant les As en main..
Bref je suis toujours énorme, mais moins qu'avant! Au passage je compte mes bountys, j'en suis à 7 victimes! Une orgie allemande, un film sado mazo de Volker Schlondorf revisité à la mode bounty!
Bon c'était lundi la saint Raoul, donc je fais du Raoul. Un joueur limpe, il est suivi par un autre, quand le bouton mise 8000 avec 40.000 derrière. J'ouvre AK et décide de ne pas faire dans la dentelle, alles in den grountz
Il finit par call avec paire de 6 ( ça me rappelle le WSOP 56 de la semaine dernière) et je ne passe pas le flip, revenant désormais pas loin de la moyenne.
Nous sommes 13 et je vais buster deux joueurs shorts d'un coup. J'open 99 à 4500 sur 1000/2000, une joueuse bounty people shove ses 5500, la grosse blind s'invite et je complète. Flop 1082, je shove parceque la blind n'a que 15.000 derrière soit le montant du pot, il call avec 10-8!, mais je vais faire quinte!
Si si..
c'est laid..
..
Bon malheureusement ça va s'arrêter là..
Je spew encore quelques jetons en tentant de bluffer une paire de 3 sur un tableau pas terrible, et je rendrai les armes en bataille de blinds en perdant le 40/60 qui m'aurait ramené dans la première partie de tableau.
.
En tous les cas je réussi l'exploit d'avoir busté 9 joueurs sur 59, et de ne pas être itm!
Du coup j'ai l'inscription au tournoi à 100 euros de ce soir et de mercredi prochain qui sont pris en charge par le cercle. J'essaierai de faire un peu mieux...

dimanche 6 juillet 2014

Las Végas 2014..

Vous savez que tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas, mais bon ça ne m'empêche pas de vous raconter les meilleurs moments de notre épopée à 4 dans la ville soit disant du vice. J'ai un peu honte, ça fait plus d'un mois que je n'ai pas touché à mon blog, qui devait bien se demander ce qu'il se passait.
Vous reconnaissez sur la photo dans l'ordre Stefal après un régime et quelques séances d'UV, Zedko, Laurent et moi même, bien coiffé.
.
Je vous passe les clichés habituels sur la ville : Suite énorme dans l'hotel Vénician, vues du strip grandioses etc,..
Parmi les moments sympas du séjour, il y a l'initiative de PMU de rassembler les frenchies pour le match de foot opposant France et Equateur. Bon le match sans enjeu pour la France ne sera pas passionnant, mais au moins on se sera bien marré.
Si dessous avec Alexandra
.
Une visite touristique de down town va s'imposer. C'est sur la freemont expérience avenue que vous allez rencontrer les gens les plus bizaroides qu'il soit. Des diables, des fausses bonne soeurs les seins à l'air, des gens déguisés, bref, ce genre là :

Vegas c'est évidemment une nourriture saine, variée, riche en légumes verts et produits bio : La chose que vous voyez si dessous est supposée être mangeable. J'ai mis pas mal de temps à m'en remettre.
Ca donne envie hein?!
En revanche, au niveau gustatif, nous avons passé une soirée dans l'Atelier de Joel Rebuchon.
Vu qu'on était pas là pour plaisanter, ce fut menu gastro avec ses 9 plats consécutifs, et des vins choisis spécialement pour d'appareiller avec. Un grand moment! D'ailleurs l'adresse est assez appréciée des français puisqu'on en a rencontré un bon wagon à l'intérieur, et notamment Claire et sa petite Charlie.
.
Autre moment très apprécié du séjour, la représentation au Mirage par le cirque du soleil de "Love". Une succession de tableaux sur le thème de l'amour accompagnée par la musique des Beatles. Certains tableaux sont compliqués à suivre tellement il se passe des choses, mais c'est vraiment 90 minutes de vrai bonheur.
Et puis revisiter l'univers musical du plus célèbre groupe anglais ne fait pas de mal, je crois que tout le monde connaît le répertoire a peu près par coeur.
Bon, et le poker..?
..
Pffff..
J'ai joué 9 tournois de divers importances.
J'ai commencé par un joli deep run au Rio, sur un daily à 235$. Nous ne sommes plus que 170 sur les 1300 de départ, j'ai le double de l'average, monté grâce à des livraisons incroyables. Je vais alors jouer et perdre mes deux premiers flips du séjour, avant de me faire achever AJs vs JJ assez normalement.
Puis nous attaquons le désormais mythique WSOP 51 "Monster Stack".
C'était inutile de faire 12000 bornes pour jouer un tournoi à 8000 joueurs, puisque je me retrouve avec Aurélie que je croise souvent à Paris.
Vu que tirer la langue c'est pas bien, direct sur mon blog!
Un jour 1 excessivement frustrant, je reçois 4 préniums et perd les 4 fois. La première fois c'est les dames que je perds face à un sublime 10-5 de pique. Le mec paye mon Cbet sur un board 10 high rainbow, touche un 4ème pique turn puis le 5ème river!
Les valets se font craquer par un brelan, puis alors que mon tapis est passé de 15 à 23.000 je prends le risque de jouer un flip vs un mec qui n'a que 8.000. Il a AK, et bat ma paire de Valets grâce à un tableau 234Q5 à la river!
Le pire étant à venir, nous sommes plutôt en fin de day1 et reçois deux rois noirs, mais Aurélie flope directement la couleur sur un board A103 de pique.
Très dur de monter des jetons dans ce cas là et j'atteins le day 2 avec 10 fois moins que Pierre Calamusa!
Le day2 ne va pas échapper à mon good run habituel, je reçois AK, mais serait battu pour mes derniers jetons par K10s, la première carte du flop étant un 10.
.
Assez déçu par tout cela, j'enchainerai alors 2-3 tournois annexes, au Planet ou au Wynn, mais sans succès, les coups clés ne passant jamais.
.
Arrive alors le WSOP 56 à 1000$ que je joue suite au quart de final du King5, invité par Winamax.
Je double directement à la première main ( JJ vs 1010, l'adversaire me check raise all in turn avec un tirage ventrale qui ne rentrera pas), mais je reperds tout dans les deux heures suivantes pour revenir au stack de départ. C'est alors que je vais avoir une belle livraison : De blind j'ai 72of, normal, et 3 joueurs ont limpé.
Je vous a fait courte, mais QQ chez le premier limpeur, flop 10 7 2 et tout part au milieu, ma main ayant la bonne idée de rester devant.
Un tournoi sympa, mon tapis monte petit à petit, et je permet même de réver à finir le day 1 avec un joli tapis. Malheureusement, alors que mes 3000 de départ sont désormais 31.000, j'open à 2200 avec AK sur 500/1000, et mon adversaire de gauche, un argentin a qui j'ai déjà pris pas mal de jetons, en a marre et shove directement ses 18.000 jetons, ce qui constitue quasiment la moyenne à ce moment là.
Je paye et perds le flip face à une paire de 2..
Heureusement je vais bientôt redoubler sur un coup heureux. Guillaume Geiner open comme souvent au cut of, je lui mets tout dans les dents avec KQs mais il call avec AJ. Une dame river me donne la main gagnante, mon seul coup de chatte durant ces 12 jours!
.
La fin du day 1 est en pilotage automatique, et j'arrive au day 2 exactement à la moyenne avec 36200 jetons. Il reste 208 joueurs sur 2600, et surtout le droit d'espérer quelque chose de beau.
Pouvez compter, 36200 ils y sont!
En plus j'ai mon secrétaire manager particulier, Stefal, qui m'a profilé ma table! :
A noter la présence à ma gauche du vainqueur du même tournoi deux ans avant.
.
Bref j'espère avoir une journée magique, elle va tourner à la catastrophe.
Deuxième main je suis de grosse blind, et l'américain du siège 1 open au bouton 2500 sur 600/1200/100 avec 23.000 derrière. J'ouvre AK, et préfère ne pas finasser, encaisser les 4000 jetons qu'il y a au milieu, bref c'est Tout dans le groin. Sauf qu'il insta call avec paire de 4! Si si..
Bon il a raison puisque je perds bien évidemment le flip, et je me retrouve donc avec seulement 9000 jetons devant moi, une véritable catastrophe.
C'est une pluie de busts autour de nous, nous ne sommes plus que 180, et je reçois paire de 10. Un mec open, je lui mets tout dans le groin, un autre derrière moi call, et le relanceur initial paye également. Soit je repasse à 30.000, soit je buste, au moins c'est clair. Je prie pour voir des petites au flop, mais au contraire ce sera un vomitif AQ3. Au final c'est le mec qui a callé mon shove derrière moi qui remporte le flip avec AK. Véritable envie de vomir, mais bon, au moins notre parcours du King5 se traduit par un chèque de 2000$. Difficile de monter du jeton quand aucun coup clé ne passe.
.
La suite du séjour sera du même acabit sur des petits tournois. Si bien que lorsque la veille de rentrer à Paris, je gagne un coup à tapis prèflop lors du 200$ du Planet, je suis obligé de me lever et de hurler "I WON A HAND YESSSS!!!!!" La salle a été assez surprise, mais fallait que ça sorte! Bon, monter de 15 à 75.000 n'a servi à rien, puisque j'ai ensuite perdu deux flips avant de perdre J10 vs AK sur un flop J105, la Dame venant turn. Je comptais check raiser mon adversaire au flop mais il n'a pas fait de Cbet, je n'ai pas réussi à jeter ma main ensuite. :(
.
Je remercie mes 3 compères avec qui on a passé de bons moments, même si les résultats n'ont pas été du tout au rendez vous, mon micro cash in étant le seul du groupe!
Bravo à la Belgique pour son beau parcours! J'ai pas trouvé de XXL à coller sur le front Stefalien!