vendredi 22 juin 2018

Wonder Eight Omaha

Les Wonder Eight c'est quoi? Une série de tournois organisés chaque année au mois de juin par le cercle Clichy Montmartre dont la particularité est qu'ils se jouent maximum en 8 handed. Un vrai plaisir.
Je suis allé joué samedi le 300 euros deesptack, et on peut pas dire que l'expérience fut sympathique puisqu'au bout de 5 minutes de jeu j'étais out, malgré un tapis conséquent de 35.000 jetons sur des blinds 150/300.
Je vous la fais courte mais R♦R♥ en main sur le flop qui vient RV7 sans flush draw, je suis plutôt pas mal..
 je bet 9500 dans 20.000 ( oui préflop ça a sacoché sévère) j'entends directement all in en face chez le très sympathique Stéphane Bénabida dans la nano seconde!
Difficile de jeter ma main vous en conviendrez, et le 10♠9♠ adverse deviendra gagnant avec le 8♣ tombant mollement à la river.

Bref un peu vert, mais c'est le jeu, et je reviens donc mardi soir pour jouer le tournoi d'Omaha, sachant que mon taux d'itm sur les tournois d'omaha est assez indécent. Donc je suis confiant, bien décidé à ne pas faire l'énorme connerie que j'avais faite en février lors des wina séries, ou j'avais joué un énorme pot hors de position à 5 joueurs left pour perdre 80% de mon tapis avec des merguez en main et une vague impression.
Après c'est du Omaha, donc si faut chatter, ben faudra chatter! (proverbe approuvé par Didier Deschamps)
Je suis sur que vous voulez du sale, je vais vous en donner. On est pas sur ce blog pour faire dans le technique!
C'est un 200€ mais il y a des rebuys à 100€. Sauf qu'il faut avoir moins de 15.000 jetons pour le prendre. Donc je perds un jeton, rebuy et joue avec 29975 jetons. No comment..

A ma table un joueur ne sait absolument pas jouer, il faut donc lui expliquer les règles, lui expliquer ce qu'il a à la fin du coup. Bien sur il joue comme au Holdem et c'est donc la cible de tout le monde.
Il va m'arriver ce qui est franchement ballot, c'est ce débutant qui va me buster sur la dernière main avant la pause! Un coup ou il croit avoir une main forte alors qu'elle ne l'est pas, j'aurais largement du anticiper ce problème. Du coup je rebuy mais impossible d'en faire deux, et je devrai donc attaquer le vrai tournoi avec 15.000 quand la moyenne est déjà à 40K!
..
Sauf que là ça va être rush time, je vais passer de 15 à 70K en 20 minutes, avec d'abord ce premier coup contre un gars très sympa qui open au bouton, que je paye de blind avec J♦J♣ 8♦7♠
Flop assez magique J♥ 6♦5♥, et je décide donc de check raiser, ce qui sera payé par mon adversaire.
Turn 3♣, ce serait quand même étonnant qu'il y ait quinte en face mais nous partons à tapis et mon adversaire a bien un 7 et 4 en main! Je suis condamné à chatter la river qui sera une doublette du 5!
.
Pour l'instant on peut pas dire que je sois noiraud, arrive le deuxième double up contre le débutant

Il open, je paye en position avec J♣ 10♦ 8♥ 7♣
Le flop arrive  prometteur  3♦ 9♣ 7♠
Mon adversaire cbet et il est donc callé assez facilement.
Turn magique avec le 10♣, me donnant donc le tirage flush en plus de la quinte max, et mon adversaire va continuer son agression, et même faire tapis quand je vais le relancer. Il a la même quinte max mais pas de ♣, et je hit à la river un ♣ qui me donne la couleur et me permet de doubler.
.
Je suis donc passé au dessus de l'average, est à partir de là c'est plus du tout la même musique. Je peux jouer sans trop de risque, mettre la pression quand je suis en position, bref un rythme de croisière.. à coup inlassablement de mises au bouton et de prise du pot quand le board est sec ou qu'il touche trop ma range supposée.

Tout va trop bien et il faut donc rendre à la déesse de la chatte ce qu'elle m'a offert..
J'ai 120.000, soit un double average, mais un mec à ma table a 80K. Et là le problème c'est qu'on a tous les deux une main assez jolie, euphémisme, A♠A♣V♣9♠ chez lui pour A♥A♦10♥8♥ chez moi ( c'est moins beau mais on fait ce qu'on peut).  Bref ce coup se joue tout seul ( je crois que ce sera le seul du tournoi pour moi), et alors que le flop m'est très favorable puisque je passe curieusement devant ( flop 10 8 5), il y aura un atroce V♠ puis V♦ pour me faire retomber considérablement!
.
Bon l'avantage du tournoi par rapport au cash game, c'est que c'est plus simple à jouer. En fait les coups sont peu relancés, donc dès qu'on est en position avec une main correcte on peut jouer le coup sans que ce soit cher, puis payer un éventuel 3 bet derrière à tarif raisonnable. Les pots sont peu relancés car tout joueur qui a deux As en main préfère limp reraise pour bénéficier d'un effet de levier s'il est dans les premiers à parler. Mais du coup les relances derrières sont rares puisqu'on peut craindre le reraise.
Exemple pratique, j'ai 100.000 soit 100 bb ( la moyenne de ce tournoi a souvent été vers 75BB au bout de 5 heures de jeu!)
2 limpeurs à 1000, je suis au Cut Of avec une main moyenne sans plus A♦2♦ 10♣9♥, et call.
En l'occurrence les deux blinds complètent, le flop m'est favorable car deux carreaux, et j'ai pu prendre le pot sans soucis.
Mais si un joueur derrière moi avait "poté", je n'aurais eu qu'à payer 4000 de plus pour disputer en position un pot à 20K. Très rentable.

En cas game il n'y a pas de limps, donc ce type de play n'est pas possible à bas prix..

Bref pendant 13 heures de jeu, pour arriver en table finale, j'ai appliqué toujours la même méthode. Folder si j'étais pas cut of ou bouton. Me contenter de payer si il y avait des limpeurs, sauf main moisie,..et Relancer s'il n'y en avait pas. Et aviser ensuite! Mais vous vous doutez bien que quand on a relancé et que le board vient avec un As, il est difficile à l'adversaire de résister à 3 tours de mises.

Bon je vous est promis un peu de sale, en voici!:

Un gars limpe à 1000, je suis au bouton avec 10♠ 6♠ 5♦ 2♥ et relance à 3500. Payé par la blind à ma gauche, et par le limpeur.
Flop pour l'instant lambda  9♦ 7♦ A♥, je Cbet et suis payé les deux fois.
Turn intéressante avec le 4♣ puisque ça m'ouvre un tirage quinte, et donc je poursuis mon agression après leurs checks. Je ne récolte qu'un payeur, mais touche le génial 8♣ à la river, pour second nuts et surtout la totale certitude que mon adversaire ne peut pas avoir J10 en main.
Grosse mise et réflexion chez mon adversaire qui n'arrête pas de dire "t'as quand même pas 6 5 ? "
Il finit par call (brelan) et perd contre ma quinte au 10.

On stoppe à 5h45 du matin le day 1 et j'ai alors 294K soit un peu moins que la moyenne.

Reprise 20 heures le 20 juin, et je continue d'appliquer les mêmes principes.
Pas trop d'opposition jusqu'à la table finale, ou un joueur dispose quand même de 1.8 millions de jetons, alors que la table se partage les 2.6 autres millions! Moi j'ai 600K

On passe de 8 à 7 puis à 6 quand arrive ce coup, alors que j'ai  6♠ 6♥ 4♠ 3♥, et 720K devant moi sur des blinds 15.000 30.000
Deux limpeurs et je décide de poter pour 165K,et seul le deuxième s'acquitte de la somme, se laissant 200K derrière.
Flop énormément prometteur 9♠ 5♥ 3♠, j'ai donc une paire, un tirage flush, et tirage quinte par les deux bouts. Je mise ce qu'il reste à mon adversaire qui va call avec .. 10♣ 9♣ 8♦5♥ ! Une misérable paire de 9, pas de bloqueur sur ma flush, pas de bloqueur sur ma quinte.
Mais malheureusement sa paire va tenir, et je tombe donc à 10 blinds.
.
C'est là que je vais avoir mon monumental coup de chatte digne de Didier..

J'ai donc 10 blinds soit 300.000, et open à 100.000 au bouton avec une main sympa, surtout vue ma position A♠ 10♣ 7♣ 7♥. 
De grosse blind le chip leader m'envoie la couscoussière, et vu ma situation, vu qu'il relance une main sur deux, je suis obligé de call. Sauf qu'il montre une main qui me crushe complètement, deux As et un 7! En plus il a deux carreaux, et le flop arrive avec deux carreaux et un 10. Un nouveau 10 au turn me fait passer devant et ma main va tenir! Un vrai miracle
.
A propos du chip leader, le seul jeune de la table, il jouait vraiment bien mais beaucoup trop de coups. Et ce qui doit arriver arrive, à force de filer 300K par ci et par là, il tombe à 800K quand j'ai 720K et que j'ouvre la maxi méga prénium suivante : A♠ A♥9 ♠ 9♥  
J'ai une relance facile, mais quel régal de l'entendre à nouveau me sur relancer! Tout dans le groin, call chez lui avec une main nettement dominée, et je passe alors le million 3. 
.
Nous ne sommes plus que 4, et je vais passer mon premier gros bluff cher du tournoi, pour un pot monumental. 
Je relance au bouton R D 10 4 sans flush draw à 100K, payé par le gars que j'ai fait doubler tout à l'heure quand sa paire de 9 a tenue. ( Michel Ben Ayoun). Il a alors 800K jetons.
Flop AJ5, et mon adversaire check call ma mise de 100K jetons.
Turn 8 qui ne change rien et là surprise il donk bet 250K!
Franchement c'est emmerdant, mais je ne peux pas passer ma main. Après tout le seul crédible sur les As c'est moi, et j'ai l'impression que c'est ce que je ferais si je les avais.
River blank absolue, et suite au check adverse j'ai envoyé une pile de 20 jetons de 25K. 

Un geste classe commandé par Raoul, mon coach sanglier virtuel pour ceux qui connaissent pas Raoul. Il me suggérait d'ailleurs de mettre tout dans le groin, mais 500K c'était bien aussi. 
Mon adversaire va finir par passer sa main..
Toujours la chatte à DD..
 
Mon adversaire va sauter assez rapidement, puis ce sera autour de mon voisin de gauche qui n'avait plus grand chose et a bien été obligé de bouger, et qui réclamait un deal depuis environ 5 heures. Et ça faisait 5 heures que je lui disais donc que tant que je serais là il pourrait aller voir ailleurs.
Nous ne sommes plus que deux, j'ai 1.8 millions et mon adversaire Samy Kerkeny 2.6 millions, mais je crois qu'il m'a un peu pris pour un jambon.
En tous les cas c'est l'impression que m'a donné la première donne du HU ou il va me permettre de doubler.
Au bouton je complète D 10 8 2
stratégie simple, maintenir les pots petits avec la position, et ne pas jouer les pots hors de position!
Il relance et je call.
Flop D 10 8 rainbow! J'ai "3" paires.
Mon adversaire fait son cbet, j'ai un 3 bet facile, et là il ne prend pas une seconde de réflexion et annonce All in! Bon ok call, il montre un genre de ADxx assez improbable et j'évite l'As qui me sortirait du tournoi.
Le pire étant que pendant une minute il va s'insurger contre mon call préflop!
Bon de toutes façons ça va vite se terminer.
Au bouton je limpe D♦ 10♠  6♦  3♠
Et à nouveau mon adversaire qui doit kiffer jouer hors de position relance. Ce scénario s'est répété presque à chaque fois, j'ai souvent foldé au flop, mais là ça risquait pas..

Flop sympa m'offrant à la fois la double paire et flush draw  D♠ 8♦ 3♦
Nous partons à tapis, mon adversaire montre entre autre As Roi ♦ pour le tirage flush max, mais il ne le touchera pas, ce qui me permet enfin de gagner un tournoi, ce qui n'était pas arrivé depuis belle lurette!
Un très grand merci au CCM et son équipe, pour nous offrir des tournois avec une telle profondeur, en plus en 8 handed.
Du coup je jouerai le main event, en late reg vendredi, puisqu'il m'est impossible d'arriver avant le level 4.

Photo prise par le photographe officiel du CCM, qui m'a mitraillé désespérément pendant 10 minutes!

PS1 : Chaque fois que je joue un tournoi d'omaha j'ai une pensée pour mon cousin Florent qui aime tant ce jeu..
PS2.. Toute personne qui aurait vu un post facebook ou je disais être sur le point d'arrêter a été victime d'hallucination et devrait consulter un ophtalmo d'urgence..



4 commentaires:

  1. T'avais pas dit que t'arretais ? Remarque Messi l'a dit aussi
    ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Messi quand il veut je le prends avec 4 cartes !

      Supprimer
  2. Bravo Fred,

    Comme quoi l'omaha c'est que du skill!

    J'aimerais bien une copie de ce post où tu dis que tu arrêtes, je sens que ça me ferait du bien.

    Vivement la suite

    laquintepapa

    RépondreSupprimer