mercredi 21 janvier 2009

EPT jour 1b... direct in the wall


Mon experience Deauvillaise aura été d'un court extreme. Ma première main sera quasi la derniere.. j'ai une paire de 8 et relance à 200, un joueur relance sans le faire expres (!) et nous sommes 4 à voir le flop As 10 8. Le joueur de blind relance à 250 (!), je sur relance à 1250 et le roumain placé à ma gauche paye, les deux autres abandonnant. Un 10 à la turn, je ne suis plus max, je mise quand meme 1500, puisque je ne suis battu que par As 10. Mon adversaire me sur relance à 3500, j'ai payé en esperant qu'il ait juste un Roi..
.
Une brique à la riviere, il value bet à 4000 son full max, puisqu'il avait As 10, et je tombe à 500..
.
Je remonterai à 2000 avant de retomber vers 1400, puis tenterai un vol plus ou moins astucieux.. Je relance au bouton à Tapis apres qu'il y ait eu 3 limpeurs. Le BB me paye avec deux valets (quelle mesquinerie...), je regarde alors mes cartes.. 7 4 dépareillées!, et c'est fini!
Je ferai probablement le BPT samedi, et d'ici la no idea sur mon programme..
Je donnerai d'autres impression plus tard, la je suis accompagné de quelques uns des joueurs émérites d'Everest..

4 commentaires:

  1. Oufti comme on dit chez nous.
    Ça fait cher la main jouée.
    Partie remise.
    ++++

    RépondreSupprimer
  2. pas évident de coucher un full sans info ...

    Pas de chance.
    GL pour la suite.

    RépondreSupprimer
  3. Si je peux me permettre, tu n'étais pas max (quoique très bien) au flop, puisque battu par pp T ou A;
    Sale coup qd même.

    Tropfranc

    RépondreSupprimer
  4. je dis que je suis max parceque aucun de mes adversaires ne peut avoir AA ou 10 10 en main vues les enchères qu'il y a eu...

    RépondreSupprimer