mardi 21 juin 2011

25 ans aujourd'hui. Mes illusions de footeux sont bien loin

Ce post ne parlera pas vraiment de poker. Et encore.. c'est à voir.. Il faut dire que je me fais défoncer comme jamais. Est ce du au cash out sur mes deux rooms, qui a provoqué un effet punitif en représaille!, je n'en sais rien, mais c'est une totale catastrophe. Je ne vais pas vous emmerder avec une série de coups les plus noirs les uns que les autres, mais sachez juste que j'ai sauté sur l'intégralité de mes tournois d'hier en étant soit favori, soit très nettement favori lorsque tout est parti au milieu. Il n'y aura que sur le Super lundi, tournoi phare d'Ongame que je payerai perdant pour un 40-60, mais après avoir bien déchatté pendant deux heures.
25 ans aujourd'hui! J'ai eu un choc en constatant que le 21 juin 1986 la France et le Brésil disputaient ce match extraordinaire à Guadelaraja. Je sais qu'une grande partie de mes lecteurs est amatrice de football, et je vais donc faire une petite divagation footballistique. Je me rappelle à quel point j'étais passionné étant minot. Je ne m'interesse désormais plus qu'aux très grands matchs, le foot a presque totalement perdu de sa magie a mes yeux. C'est fou ce que tout est plus beau dans les yeux d'un enfant.
Je voulais être gardien de but! Ben oui, faut dire que lors de mes deux premières expériences footballastiques j'avais été impressioné par THE gardien. Le premier match dont j'ai souvenir était le France Pays Bas de 1981, gagné 2-0 avec notament un coup franc platinien. J'étais vraiment fasciné par le gardien hollandais, ou peut etre plus par son maillot jaune, je ne sais pas!
Puis mon premier match en vrai.. Etant varois depuis peu, nous étions allé voir jouer le grand ASSE de Platini venu défier Sanary en coupe de France! Sanary en 16ème de finale de coupe de France, face au meilleur club de l'époque, incroyable. Dans un stade totalement en furie Platini et consorts sont venus s'imposer 2-0, avant d'en planter 4 au retour. Mais ce que je me rappelle surtout, c'est une sortie dans une foret de jambes de Jean Castaneda (surnomé plus tard à l'Om jean Casse moi les doigts) qui m'avait littéralement enthousiasmé! M'en souviens encore!
C'était sur, plus tard je serai gardien, ou alors je serai Jean Castaneda!
Mon premier vrai souvenir de supporter était également en coupe, quelques années plus tard. Le SCTV (sporting club de Toulon et du Var) recevait le RC Lens en quart de finale retour, après s'etre imposé 1-0 à Bollaert. Vous devez donc supposer que j'allais à Mayol en cette année 1984 pour supporter les jaune et bleu de Toulon. Euh pas vraiment, la faute à une histoire belge, des couleurs mythiques, et à un casting olympique! Il m'a été demandé 54570558 fois pourquoi de l'age de 11 à 25 ans j'étais un tel supporter du Rc Lens! C'est vrai quoi, un sudiste supporter de Lens ! What a strange idéa?? et pourtant.. Il y en a d'autres qui sont allé courir les routes du sud de la France, de Nice à Toulouse, en passant par des curieux stades pour aller voir les matchs de Lens sans y avoir jamais mis les pieds!? Lorsque Lens fait son épopée belge en coupe d'Europe, éliminant la gantoise et Anvers avant de perdre face à Anderlecht (avec le seul but de l'histoire inscrit par un caillou!), je tombe amoureux du stade, de ses couleurs. Et lorsque deux de mes joueurs préférés, Brisson et Xuereb, sont sacrés champions olympiques à Los angeles, je deviens définitivement accroc au RCL, club alors tout a fait quelquonque de la D1 française. J'ai des souvenirs d'enfance terrible, comme par exemple un match de coupe à St etienne ou je ne pourrai pas écouter à la radio tellement le suspens est horrible ( pour info St etienne éliminera Lens en prolongation). Inutile de dire que la perseption qu'on a des matchs quand on est gamin n'est pas la même qu'ensuite quand on est adulte!
j'en ai vu des stades, et j'en ai vu des branlées! Lors de la partie Tapienne de l'om, je me faisais tout petit dans le stade pour voir un 6-1! Je me souviens aussi d'un 5-2 ou pourtant Lens avait ouvert le score. Mais Canto avait remis l'Om en marche.. ah Cantona... what a fucking kif...
Quand Lens devient champion de France en 1998, après une fin de championnat hallucinante ( genre 12 victoires pour 2 nuls sur les 14 derniers matchs), curieusement mon enthousiasme s'eteint totalement. Ben oui.. maintenant qu'on a gagné le titre, ce qui était juste impossible à imaginer pour moi, ben qu'espérer de mieux!? 2 mois plus tard l'équipe de France gagnera la coupe du monde, là ce sera un super vrai pied! Et le retour pour moi aux souvenirs de coupe du monde..
1982! Je connais encore les 6 groupes par coeur. les joueurs sont tous des héros. Le match de Seville sera inoubliable. 1986, ce sera ce quart de finale d'anthologie, alors que personne ne nous imaginait gagner. Puis la traversée du desert que l'on sait, et la tragédie du 17 novembre 1993.
C'est à ça que je pensais lors du naufrage de l'Afrique du sud. Je pensais à tous les gamins de 10 ans qui rataient une part de rêve immense à cause de l'absurdité de nos joueurs. Moi qu'est ce que j'ai aimé 82 et 86.. Inoubliable!

.

13 commentaires:

  1. y'a de quoi rêver à nouveau maintenant: vive le Qatar!
    ceci dit, pour en revenir à ce brésil vs france, j'avais 3 ans seulement à l'époque, mais je me souviens bien de tous les habitants de ma résidence, sortis sur leur balcon en tapant sur des casseroles!

    RépondreSupprimer
  2. nice post même si je n'ai pas connu la plus part des faits que tu relatte du fait de mon jeune age (adolescent que je suis) lol

    RépondreSupprimer
  3. super post. Le foot comme on l'aime !

    RépondreSupprimer
  4. Super post ! Je me retrouve à fonds dans tout ça. Aaaaahhh, 82, ma première coupe du monde. Les buts de Robson et Mariner, l'irruption sur le terrain de l'émir du Kuwait, le groupe du 2ème tour Argentine-Brésil-Italie (alors que nous on avait choppé l'Irlande et l'Autriche), Schumacher vs Battiston et cette insoutenable prolongation (la seule fois de ma vie où j'ai vraiment pleuré dans mon lit après un match), Castaneda qui fait son entrée contre la Pologne, Paolo Rossi... Oui ce sont de merveilleux souvenirs de gosse, c'est vrai que c'est finalement très triste pour les enfants qui sont nés trop tard pour vivre 98, ils passent à côté de trucs merveilleux à un âge où on arrive à se passionner corps et âme pour le sport à la télé... 25 ans pour Guadalaraja, wow, l'impression que c'était hier...

    RépondreSupprimer
  5. Putain, les frissons !

    j'ai chialé en 93 et j'ai les mêmes sensations à chaque fois que je revois la finale 98...

    le foot me fait encore vibrer mais en de beaucoup plus rares occasions...

    mon dernier souvenir étant la finale du championnat argentin, j'étais sur place quand l'argentinos junior (club formateur de maradona)a rencontré Huracan (dans leur stade en bois!!!). Un match nul suffit et le petit club de buneos aires gagne le match 2-1 ! Nous étions dans le stade avec les supporters de l'argentinos qui n'avaient pas gagné le championnat depuis 25 ans, je n'ai jamais vécu ça dans une tribune de foot ! la passion à l'état pur ! Hallucinant ! je réalisais un rêve de gosse !

    RépondreSupprimer
  6. Notre télé nationale diffuse 25 ans après au jour près le match du mondial.
    Un superbe Belgique-CCCP mercredi dernier.

    RépondreSupprimer
  7. que de points communs Fredo :))

    Je me souviens parfaitement du France Bresil. J'ai été gardien de but pendant 1 année avant d'abandonner pour les sports de raquette. Et j'ai été abonné à Lens en 1997-1998 et 1998-1999 !

    Mais bon, je n'oublie pas que tu restes et resteras toujours plus vieux que moi :))))

    RépondreSupprimer
  8. Sérieux ? Du foot ? Bon je repasse demain pour l'article sur le tricot ? ^^

    Happy B-day, il parait, alors ! ;)

    RépondreSupprimer
  9. Espagne 82 et Mexique 86 !!!!
    Wow, je suppose que toi aussi tu avais les albums pannini avec toutes les équipes.
    Et le dessin annimé pour 82... onze, onze, pour une coupe...
    Que de souvenirs de môme !!!!

    RépondreSupprimer
  10. MDR, j'ai du taper sitrones comme code de validation du commentaire précédent, justement en 82, c'était un citron la mascote si j'ai bonne mémoire... ou peut être une orange, j'ai un doute.

    RépondreSupprimer
  11. Kof bien évidemment que je me rappelle de tout ça parfaitement!
    C'etait une orange et pas un citron..
    Quand au dessin animé bien évidemment que je m'en souviens comme si c'était hier ( Onze onze, nous sommes onze, toujours à corps perdu ,pour marquer des buts....)
    Ca ne nous rajeunit pas!
    Au fait grace à toi qui a parlé du Kill the fish, suis allé le faire pour mon retour sur wina ce soir. ( le kill the fish à 10 euros). Je finis 4eme /240 avec pas mal de victimes dans la besace!

    RépondreSupprimer
  12. Comme quoi j'ai bien fait de faire mon petit article ;o)
    Sinon, en effet je me souvenais d'un agrume mais en écrivant le commentaire je réalisais que c'était bien une orange.

    En même temps on n'est quand même pas si vieux, même pas encore la quarantaine... plus pour longtemps mais ne grillons pas les étapes lol

    RépondreSupprimer