mardi 31 janvier 2017

Requiem for a dreamstack

Ce week end avait lieu le DreamStack au cercle Clichy. presque 400 joueurs, 25.000 jetons, des niveaux de 45 minutes jusqu'à la fin des entrées tardives puis d'une heure au level 7, une structure ultra progressive : le rêve.
En plus je vais avoir un début idéal, je touche énormément de mains jouables, et je décolle sur l'une d'entre elles : R♣D♠
J'open UTG à 450, payé une fois, le bouton squeeze à 1100 que nous payons.
Flop D♥V♠10♣, et après nos deux checks le squeezeur fait 2000 que je paye.
Turn D♦, nous checkons, et sur River magnique R♠ je fais un énorme value bet à 8000 payé mucké comme prévu ( AA en face)
.
Je touche vraiment beaucoup, et alors que je suis en train de me dire que je chatte comme un poney, si si, arrive cette main. Deux limpeurs à 200, j'isole à 800 avec 9♦8♦ (ma main préférée). Un call à ma gauche, plus les deux initiaux. Flop 9♥6♠3♦ que je cbet à 1400, suis payé deux fois, et contemple un sublime 8♥. 3.000 chez moi, autant faire cher vu que j'ai une armée de calling stations face à moi. Et là mon adversaire de gauche annonce Tapis pour 16.000!
Glups
Késako
Was ist das?
Le flop était pas drawy, mais perdre 13.000 me couterait trop, je finis par me convaincre du probable brelan de 6 et fold, mon adversaire montre 7♣5♣ pour quinte! En effet il jouait le tirage par les deux bouts..
Mais bon pas grave, re coup énorme d'accélérateur sur la main suivante : J'open 10♥9♦ et relance à 450. Un payeur de blind et là un mec assez fantasque de grosse blind sur relance à 1200 que je paye, puisque je suis en position. La Small blind s'invite aussi.
Flop intéressant 6♣6♦7♥, et mes deux adversaires m'offrent une carte gratos, que j'accepte. Le plan est simple, si je ne touche pas et qu'ils ne bougent pas je volerai peinard.
Turn 8♦ ( décidément la plus belle carte du monde!) ! Y a même plus à voler..
Deux checks en blanc en face, je fais 2100 et me prends un all in à 17.000 chez le squeezeur! Décidément ils m'ont pris pour quoi à cette table???

 Bon tant pis si il y a 77 en face, je vais pas commencer à folder cette improbable quinte, mon adversaire montre les As et je passe à un genre de 55.000 jetons.
.
 Puis le good run continue. J'open R♠J♣ en milieu de parole et trouve un payeur, plus la small blind qui n'a plus que 8000. ( le premier a qui j'ai craqué AA avec full). Flop D108 nous checkons tous, mais quand le Roi♥ tombe turn il open shove de blind! Je sais que je joue mille cartes, que parfois je suis devant et call donc. Il montre D8 ( curieux, un adepte de Davidi surement) et je touche le 9.
LA QUINTE PAPA
Bon je suis en train de me dire que tout ça c'est bien gentil, quand la joueuse qui ne faisait que des limps fold open shove ses 9000 en début de parole. ça tombe bien j'ouvre deux as, et je passe à 80.000, soit triple average
.
et puis arrive le temps compliqué, qui part d'un coup anodin. J'open A6 en fin de parole et la blind shove ses 8.000. Il a A5, un probable split, sauf qu'il gagne le coup.
sur la main d'après, j'open cette fois 10♠10♦, il m'envoie à nouveau son tapis de 18.000 dans les dents. Je call à la vitesse du son, et il montre... V♦V♣ grrr
..
Un peu plus tard, Il open à 2200 UTG, je 3bet à 5500 avec A♥R♥. La détestable Mercedes Osti call de blind et le relanceur initial.... shove directement 40.000 environ! Mince alors. Voilà un coup bien compliqué, je n'avais pas du tout 3bet pour fold, mais ça prend une mauvaise tournure. Osti est détestable mais pas nulle en principe, et son play montre énormément de force. Donc quand le jeune shove alors qu'il sait qu'elle a une main forte ( moi mes 3bets ne sont jamais respectés alors bon...), c'est qu'il a une montagne. J'ai donc foldé, et l'autre tanche a commencé à me faire la leçon, que je dois pas 3bet nana nani.. Non mais sérieux ça fait 10 ans que je la connais, que je viens toujours poliment lui dire bonjour, qu'elle m'ignore à chaque fois, que ça a refait la même chose encore là, et elle me fait la leçon???
On parlera bien plus tard avec le jeune de cette main, il avait les dames.
Bon un tournoi normal il doit y avoir mon coup de euh.. disons que c'est soit un gros spew immonde soit un gros bol d'air.
L'utg+1, un asiatique assez actif qui a une tonne, relance à 2200. Je call de blind avec D♠V♣.
Flop R♦D♥9♠. Suite à mon check mon adversaire mise  2500 que je call.
Turn 5♥ qui ne change rien, je check, et là Ô surprise, le relanceur fait 9.000!
J'avoue que sur un deuxième barrel normal j'aurais peut être fold, mais là y a blem..
Du coup j'ai fait 21500, un move qui ne représente que dalle mais que j'ai bien senti! Bon je représente quand même J10 ou 999
Il m'a maté longtemps ( pervers), et fini par fold..
J'ai alors 112.000 pour une moyenne à 58.000, tout va bien!
Arrive la pause repas de 50 minutes, je dois m'absenter 1h20 et reviens en ayant perdu une douzaine de milliers, à une nouvelle table avec Philippe Ktorza, Suat Uyamit et Alex Reard. Plus un mec qui fait n'importe quoi et livre 100.000 à un joueur sur un play et une reflexion d'anthologie :
Il open 3600 au bouton, la blind fait 10.000, il shove 250.000! Insta call pour 100.000 chez le blindeur, et là le bouton montre R♠D♥ et dit "Tu dois être devant!" Ah oui?
Ce joueur là va me donner d'ailleurs quelques jetons sur ce coup là : J'open A♠9♣ en milieu de parole à 4500 et suis payé 3 fois! Flop 4♥V♠V♦ et de small blind il donk bet 7.000. La meilleure ligne chez moi est probablement de call, et quoi qu'il fasse turn lui envoyer un scud. Mais ça laisse l'ouverture aux deux joueurs derrière, j'ai préféré reraise immédiatement. Il a fold les 7, ça me va très bien...
.
Le temps passe, je me maintiens à 115.000, une image normale, nous jouons le level 11 sur les 12 prévus dans ce day 1, il le reste que 66 joueurs pour 45 payés, et je reçois 8♦8♣ de blind. Un joueur open au bouton pour 6500 que je 3bet à 14.000. Il paye. Le plan est de mettre 3 barrels sur des flops secs.
Flop 9♠8♠3♦ voilà qui est sympathique

Dans le money time c'est pas tous les jours qu'on flope brelan dans un pot 3bet!
Je fais 14K, mon adversaire raise à 40K, je shove mes 115K ( je pense qu'il m'a trapé avec over paire ou qu'il a deux piques).. et il call en montrant ..9♣9♥...... euh.. pourriez me montrer votre vraie main please?
..

Bon en gros pour me sortir vivant de cette affaire il fallait que je folde ma grosse blind avec les 8..
.
Le croupier compte nos stacks, je suis couvert de peu, oust du balais dégage à la prochaine!
..
Une fin pour le moins expéditive ( les joies du no limit), mais bon c'est la vie, au moins nous on a la chance d'être là et en bonne santé.
C'est en ayant donc une pensée émue  que je conclue ce Dreamstack, en rappelant à tout hasard que si le destin est parfois si injuste, après la pluie viendra le beau temps, même si ce ne sera pas comme avant.

.


3 commentaires: