lundi 9 août 2010

Unibet Open Prague 2010.

Je suis rentré de Prague après 4 jours bien animés. Beaucoup de rencontres ou retrouvailles d'acteurs du monde du poker que j'ai toujours plaisir à retrouver. Je ne vais pas commencer à les citer, j'en aurais pour des plombes.
Arrivé le jeudi soir, je file peu après minuit vers la soirée organisé au Sky Bar, un club monstrueux situé sur le toit du Hilton, avec une vue imprenable sur la ville.
Ce sera l'occasion de revoir des têtes famillières, et de discuter avec les pros d'unibet.
Le lendemain j'attaque mon day 1b. A noté que si nous n'avons que 10.000 jetons, la structure reste tout de même assez jouable. Et pourtant 80% du field saute lors des jours 1 sur les Unibet Open!
Première surprise de taille, je tire la table télévisée pour mon entrée en jeu. Je suppose que le tirage au sort est tout de même relativement alléatoire, mais la composition est bien relevée . Entre autre ces deux fishs là par exemple..


Pieter de Korver, hollandais qui a entre autre gagné l'Ept de Monte carlo ( glups). En gros un adepte du jeu small ball, il relancera assez souvent, mais toujours en contrôlant la taille des pots.
'">Nicolas Dervaux, a 2 places à ma droite, qui se marre lorsque je lui annonce que je photographie les fishs de ma table!


.
Mes deux premières heures se passent vraiment lamentablement. Aucun jeu, une tentative de bluff moisi contre mon voisin de droite, et je suis à 8000 à la pause. Les deux heures suivantes ne sont guère plus brillantes, je vais jouer tout de même un peu, des mains spéculatives comme des connected suited, avant d'enfin recevoir les as! Je raise à 400 car n'est pas vu qu'on vient de passer au niveau 100 200, et me fais relancer à 1300 que je décide de caller. Sur un flop hauteur valet je check raise mon adversaire de 1500 à 4000 le faisant fuir. Ensuite le néant, le desert intersidéral! C'est la pause, j'ai environ 9000 jetons. Le seul point positif de ces 4 heures à me faire bronzer par les lampes qu'il y a sur le plateau, c'est d'avoir été a coté de la charmante intervieweuse.. La preuve..



Ma table au retour du repas ( à 18h30.. sans plaisanter) a été transférer à la 5, mais les adversaires sont les mêmes. Nous sommes là depuis quelques minutes et je reçois deux rois noirs! Inutile de dire que j'ai intérêt à maximiser, surtout qu'un joueur trés large qui a 25.000 devant lui ouvre UTG à 700. Je le reraise à 2.000, qu'il paye. Le flop est en apparence très bon pour moi, .. Et après le check de mon adversaire je mise faiblement 2.000, histoire de ne pas me comité et donc de lui offrir la possibilité de me bluffer. Instantanément mon adversaire shove, je call bien sur et fais face ! Brique à la turn, mais atroce à la rivière qui m'envoie donc valser directement à la case "Allons visiter Prague.." Dur de batailler 5 heures avec des poubelles pour sortir ainsi, alors qu'en gagnant ce coup je passais à 19.000 pour un average à 13.000..
De toutes façons, ce tournoi n'était pas pour moi.. J'avais en effet été inscrit en tant que... autrichien! Si si..



Le lendemain sera une journée placée sous le signe de l'eau. Il pleut sur Prague, et ça ne m'insite pas vraiment à la visite. En revanche c'est ce samedi qu'aura lieu la super soirée d'abord avec la délégation française, puisqu'Unibet nous invite tous dans un restaurant assez chic de la ville, avant d'enchainer bien évidemment sur l'immanquable Unibet Party le soir au Duplex, avec Open Bar pour nous tous! Inutile de dire que je finirai pas dans un état très net..
.
Malgré un état assez vaseux quelques heures plus tard, je m'inscris pour le side event à 100 euros rebuy. Au bout de 6 heures de jeu nous ne sommes plus que 18 ( 9 places payées), et j'ai le double de l'average avec 40.000 jetons. Et là... arrive une main qui va être presqu'un copier coller de ma sortie dans le main.
Je relance en position intérmédiaire avec (oui je sais.. ) à 1.000, et me prends un 3 bet light à 2.500 par une serrure, un joueur nordique mais pas du tout aussi fou que ses habituels congénères. Je vais pour jetter, mais la main me rappelle tellement celle ou j'ai sauté 2 jours avant que je paye. Flop très bon pour moi,
.. Inutile de dire que si mon adversaire a deux as ou deux rois comme je le pense, il a du apprécier!
Bref, je check, mon adversaire bet 4.000, et comme il a un tapis important, je décide de lui mettre une tonne de pression en pushant tous mes jetons au milieu! Je sais que c'est un flip, ( je joue 13 cartes s'il a les deux as sur deux tours), mais je pense que mon adversaire peut folder. Après un temps qui m'a semblé interminable il payera avec les rois, et je ne toucherai rien, retombant short a 8.000 au lieu de me détacher en tête ( 5000€ à la gagne).
Franchement j'ai peu de regrets sur ce move, je crois que that's poker..
Je sortirai finalement 14ème, tant pis..
.
Voila, ce sera alors l'heure d'une dernière soirée avec les frenchies, puis le retour sur l'Alsace. A noté que j'ai été impressioné par l'organisation de la table finale. Les joueurs arrivent drapés dans un drapeau correspondant à leur nationalité, ( j'aurais refusé l'autrichien!), c'était vraiment pas mal!
.
Prochain tournoi live, les Croatian Séries de Split. En attendant, petite pause..


A ce moment là.. tout allait bien, nous allions commencer..!

13 commentaires:

  1. Pourquoi elle était pas à Namur l'intervieweuse ;-)))
    En parlant de l'est de la France, tu vas tenter des qualifs pour Amnéville ? (il doit y en avoir pas loin de chez toi nan ?)

    Au plaisir !

    RépondreSupprimer
  2. Tes cheveux sont tombés pendant la nuit?

    RépondreSupprimer
  3. Il s'est faire beau pour l'intervieweuse.. ou pour Nicolas Dervaux... :)

    RépondreSupprimer
  4. Elle sera à Split aussi :)

    Elle est originaire de Sarajevo...

    Amnéville, c'est presque le trou..... du Monde ;)

    à bientôt à Split :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est rigolo mais en matant le live streaming d'unibet j'avais justement trouvé l'intervieweuse charmante et je te rouvais bien sautillant/rieur à la table dans les coups où tu n'étais pas impliqué, tu lui faisais des clins d'oeil ? ;-)

    RépondreSupprimer
  6. tu parles je sautillais.. J'avais que des 8 et des 2 ça me desesperais!
    Un truc marrant, elle vient m'interviewer, comme d'autres joueurs, durant le side, en me demandant de résumer mon séjour.. Je lui ai dit, hors camera, que je l'avais photographié pour mon blog, et elle m'a dit qu'elle viendrait voir ( ce que je ne crois pas une seconde!)
    Lipa a l'air de la connaitre, mais il est vrai qu'il connait tout le monde à l'est du Danube!

    RépondreSupprimer
  7. Y a que sa jupe aux couleurs de l'OM qui détonne, à Split elle sera probablement plus légère et t'auras déjà de quoi l'aborder genre un début de read, alors gl et j'éspère qu'on pourra te dire un gg après ;-D

    RépondreSupprimer
  8. Ta position préférée est la Tyrolienne, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
  9. Pour un mec qui s'était inscrit inconito sous une fausse nationalité, c'est un comble de commencer en table télévisée :-D
    Il ne reste plus qu'à te souhaiter plus de chance en Croatie !

    RépondreSupprimer
  10. C'est moi ou le sujet principal des commentaires c'est l'intervieweuse? <3

    RépondreSupprimer
  11. 3 bet light avec... les As !
    Moyennement light comme 3 bet ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Hello Fred,

    Ravi d'avoir jouer avec toi.
    Trop sick ce 7 à la river !
    En te souhaitant une bonne continuation...
    Cordialement

    Nico

    RépondreSupprimer
  13. A namur j'ai vu une intervieweuse qui semblait tenir un blog intitulé stefal quelque chose...

    RépondreSupprimer