mardi 18 décembre 2012

Presque, presque, et encore presque..

On peut dire ce qu'on veut de ce blog, mais parfois quand même le principe d'illustrer chaque post par une affiche de ciné.. ça a du bon!
Hier soir se déroulait le super high roller de Barrière. Un High roller déjà par définition c'est pas donné, et donc un super High Roller c'est donc super pas donné! Du coup je me tatais un peu..
Engagé sur un premier sat à 100€ qui donnera 10 tickets (pour 68 joueurs, un peu d'overlay), je vais finir lamentablement à la 14ème place.. Burk, je shove une belle dame (genre la miss que vous voyez à gauche) et suis payé par une dame encore mieux kickée, la salope. Presque, première
Donc je me tatouille encore, l'ami Kaviar décide de m'appeler pour savoir si je peux venir lui mettre une branlée chez lui, c'est son coté sado mazo, malheureusement la date ne me convient pas, et il m'explique que ce SHR n'est qu'un misérable tournoi pour moi, et que je dois pas hésiter à y aller. Et merci pour ma com si tu gagnes.
Bon, alors moi, pauvre joueur compulsif pas du tout raisonnable, je buy in direct les 750€ du tournoi, et y rajoute aussi les deux classiques Barrière à 50€ (je l'ai gagné il y a 10 jours pour 1350€ de gain) et à 100€ en Short Handed..
Les deux Classiques se passent très bien, le super High Roller, c'est plus chaud! Pourtant la première heure aurait du être belle, vu que je touche comme un porc préflop. Même Raoul en est ému. Sauf que ça passe pas toujours et disons qu'au bout de 90 minutes de jeu j'ai toujours les 20.000 jetons initiaux. Je monte très poussivement à 29.000 quand je reçois AKs utg. Super, d'autant plus qu'un mec qui n'a plus que 10500 me 3bet shove pour plein de blinds alors que je n'en ai investi que 2.2. Il montre AQ, les 4 premières cartes du board annoncent un split râlant, 9944, mais la cinquième sera une p.. de s... de f... Q. back à 19k, et c'est reparti pour 2 heures à serrer les fesses. (ce qu'à pas trop l'air de faire la demoiselle de l'affiche)
Sur le Classic 100€ je suis un peu en dessous de la moyenne lorsque nous approchons minuit 30, à 2 places de la bulle. Un mec ultra agro raise au bouton, sa range est a peu près 72of+, payé de small blind, et j'ouvre A10. 6 blinds à récupérer, qui sont supposées s'ajouter à mes 25, ça me va et je shove donc.
Pas une très bonne idée puisque mon agro a les as! Presque numéro 2, il y avait 260€ à prendre en attendant un pneu..
Je passe en revanche la bulle du 50, mais perdrai malheureusement un flip pour finir 20ème/190, pour un itm que je qualififierais de totalement en bois.
Retour sur le high roller. Je ne touche rien, et trouve une paire de 6 au cut off avec 14500 jetons sur des blinds 500 1000. shove obvious, Jessy qui n'a presque plus rien à ma gauche paye avec AK, et un mec qui a une tonne en fait de même avec AK également! Je gagne ce coup, reprends un peu d'oxygène et commence à un peu grinder des jetons..
Il y a 15 places payées (88 joueurs au départ), le quinzième prenant 1350€. Inutile de dire que c'est pas le moment de buller..
25 24 23 22 20 19 18.. le nombre de joueurs baisse. Malheureusement le nombre de mes jetons suit la même direction, et je suis donc 18ème sur 18 avec 25.000 quand la moyenne est à 90.000. Je shove de temps en temps mes 15 blinds pour me maintenir, mais n'étant jamais payé je reste sous respiration artificielle. Cela dit, vue les bouses que je shove, autant ne pas l'être.
Puis tout le monde passe, j'ai K10 de small blind et trouve donc un shove assez facile de mes 15 blinds. Insta call à ma gauche (beurk), A10 dévoilé (archi beurk), et un board anodin plus tard je me retrouve out à 3 places de la bulle. Arghhh Ce presque là je m'en serais bien passé..
Maintenant, il faut avouer que c'était bien kiffant comme tournoi. J'avais Jessy Marillaud à ma gauche, puis Paul Guichard, qui m'a notamment posé deux gros problèmes. Sur le premier je fais un fold qu'on peut considérer comme très discutable. Je relance A10s à 200, Jessy paye et Paul 3bet à 710 que je paye (j'ai 21.000 à ce moment là).
Flop A 10 5 tout à trèfle! Je m'apprête à check raiser, mais on check tous. Un roi turn assez immonde, et je paye le gros bet de Paul, qui va carrément m'envoyer 5000 jetons dans le pot de 4800 à la rivière, polarisant complètement sa main.
J'ai décidé qu'il avait mieux que moi, mais à la réflexion maintenant je pense que mon fold est trop weak.
.
Autre fold discutable de ma part, sur une main ou je l'ai checkraisé en semi bluff, Paul me paye, mais je check la turn. Il mise donc que je call, mais la rivière donne un board final assez effrayant 9865K. Je check mon Q9 bien décidé à call sa mise, car je pense que même une main très forte ne 3barrelerait pas ce board, quand Paul mise son tapis de 20000 dans un pot de 5000!! Alors ok je n'ai jamais quinte, car j'aurais value un 7, et donc le shove chez lui peut être tentant avec air. J'ai préféré fold, ce que je n'aurais il est vrai jamais fait dans un tournoi à 100€. Ne croyez pas une seconde que j'ai été scary money. J'ai été scary"beau tournoi"! Voulais pas quitter la fête trop vite sur un coup incertain. Les tournois à 100 il y en a tout le temps, des tournois comme celui là beaucoup moins..
.
Bref soirée financièrement pitoyable, mais intéressante à jouer. On se console comme on peu..
.

6 commentaires:

  1. Pas loin en effet, ça doit être rageant à la longue.

    RépondreSupprimer
  2. Attention a ne pas trop depenser en beaux tournois dans l'euphorie du WPT.
    Marguerite

    RépondreSupprimer
  3. Mais non, vas-y, fais-toi plaisir, t'es blinde maintenant !
    Grouik

    RépondreSupprimer
  4. il a l'air de bon conseil Kaviar...^^

    RépondreSupprimer
  5. p.. de s... de f... ?????? clavier fatigué ?

    RépondreSupprimer