vendredi 18 mars 2011

Forcément ça collait pas du tout.

Je ne sais vraiment pas pourquoi je déambulais parmi les tables, sans jouer, mais je devais savoir que beaucoup de mes amis y seraient.
J'ai tout d'abord salué Xewod, pas trop bronzé bien qu'il revienne juste de Marrakech. Il a juste eu le temps de me dire que son séjour fut standard. Ses as craqués pré flop comme d'habitude, rien d'extraordinaire. Quelques litres de vodka décimés par ci par là, rien qui pouvait me laisser penser que ça ne collait pas. Je regardais attentivement la main que Chris était en train de jouer, à une table ou figurait également Murlock. Xewod relança et se prit un bon 3 bet des familles d'un certain Moundir, qui au passage lui demanda gentiment des nouvelles de sa mère. Vu qu'il avait deux as rouges Xewod trouva logique d'envoyer la couscoussière, et fut payé dans la seconde par 87 de pique chez son adversaire. 5 cartes plus tard Xewod avait doublé et prenait le chiplead du tournoi. Je trouvai cela tout à fait normal, et m'aprétait à aller voir ailleurs lorsque Murlok relança.
Cette situation était assez étonnante pour être signalé. La dernière fois que Murlock avait relancé, c'était un javelot lors d'un cours d'EPS en 3ème. En plus il avait atteint son copain Salim qui s'apprêtait à effectuer un saut en longueur. Bref, voir Murlock relancer était assez étonnant pour que je reste à la table. Surtout qu'un blondinet prétendant être Izildurrr le relança fortement. Je m'attendais à voir Murlock se coucher, mais au contraire il boitat. ( verbe transitif : marcher de traviole). Victor, ou Léon je ne sais plus, Blum calla et ce fut un bon flip des familles qui opposa les deux dames de Murlock au big slick du suédois. 5 babys cards plus tard Murlock avait rejoint Xewod du coté des doubleurs.
A la table suivante j'étais impressionné de revoir le celte louche, qui avait totalement disparu de la circulation depuis 5 mois. Je n'osais trop m'approcher de lui, puisqu'à chaque fois que je l'avais kibitsé avant il avait toujours immédiatement sauté! Il me lança d'ailleurs un regard assez haineux ( Genre "Casse toi pôv con") en relançant, mais je tenais à voir ce que ça allait donner. 1 minute plus tard, son 42 de carreau avait fait quinte flush, et une montagne de jetons allait rejoindre le clan irlandais.
La table 6 était assez curieuse. Y jouaient Rincevent, qui n'avait pas encore sauté du tournoi alors que celui ci était commencé depuis au moins 20 minutes, Kof qui s'était qualifié sur un freeroll en 47 étapes, et Titipoker qui croyait qu'il s'agissait d'une épreuve par équipes. Tous étaient impressionné par la présence au siège 3 de Phil Ivey qui amassait les jetons facilement. Jusqu'à ce que celui ci ne toise Titi et lui demande s'il avait déjà joué à ce jeu. Titi lui lança un regard de tueur psychopathe belge (pléonasmes inside) et à partir de ce moment là Ivey n'osa plus jouer un coup. Même kof lui fit le coup du check raise shove lusitanien pour info (CRSLIF), et lui fit coucher une paire de rois noirs face up. Titi qui s'ennuyait ferme décida finalement de poser son ordinateur portable sur la table et se mit à jouer un peu en cash game. Juste 24 tables en multitabling, comme il en avait l'habitude. Une situation déjà vue des centaines de fois.
j'apercevais même Stefal dans un coin. Celui ci avait hérité d'une table très facile, puisque parsemée de fishs. Notamment un joueur avec la tête cachée sous un masque annonçait qu'il lui manquait juste un gain de 1€ pour boucler son challenge! Il comptait vraiment faire itm pour assurer le coup. Stefal avait bien noté que cette serrure était une source de jetons, et relançait frénétiquement toutes les mains, comme il savait si bien le faire! Le seul problème de la table venait de Nantais, qui refusait de miser plus que 4 centimes sur chaque main. Il venait en effet tester sa méthode infaillible pour gagner en micro limites. Le floor s'était jugé incompétent pour juger, et une commission d'appel devait statuer rapidement.
C'est à ce moment là que mon reveil sonna. Tout s'expliquait. J'avais vraiment été naïf..

14 commentaires:

  1. Oulàlà, elle doit être drôlement bonne, dis-donc. Allez, fais tourner, quoi :)

    RépondreSupprimer
  2. Le sevrage est difficile, non?

    RépondreSupprimer
  3. Est-ce l'amour, l'alcool, ou le sevrage qui te mettent dans cet état là ???

    Quel post, mazette :)

    RépondreSupprimer
  4. Faut vraiment que tu te remette au poker :D,
    sinon tu vas finir complètement frapadingue !

    RépondreSupprimer
  5. Autrement ça va Fred ?

    Si t'as besoin de parler on est là !

    RépondreSupprimer
  6. mais lol, MDR MDR MDR....

    SUMATON

    RépondreSupprimer
  7. Tu tournes à quoi en ce moment ?

    @ +.

    RépondreSupprimer
  8. Titi qui multitable, juste lol :-)

    RépondreSupprimer