vendredi 26 décembre 2014

2014 touche à sa fin, bilan!

Avec la sortie évènement du film de Kara ou Ridley Scott, je sais plus, je me sens obligé de choisir l'affiche du film pour illustrer 2014, et le traditionnel bilan d'année.
Une année financièrement à jeu, j'ai l'habitude de faire des années paires très positives, et des années impaires de daube, cette année se fut très très laborieux.
Mais comme vous allez le voir, il y a eu des bons moments!
.
Un mois de janvier marqué par le FPS Deauville. Je le sentais pas mal, mais je ne ferai rien lors des deux tournois que je jouerai là bas. A noter que je remets ça largement en 2015, puisque je jouerai à la suite FPS puis EPT, carrément.
.
Un mois de février assez rentable, avec un bon rush, puisque je vais coup sur coup faire 2ème d'une épreuve du POP en mix games (derrière inénarrable  SMC) puis 2ème du tournoi de Clichy derrière Greg Ravise. Bravo à lui, puisqu'il arrivera à ne pas go broke en heads up avec une main énormissime quand j'aurai les nuts. Le coup de l'année pour moi! ici
Un mois de mars sympatoche, mon équipe de King5 passe les tours les uns après les autres, on se rapproche de la qualification pour les phases par KO. Je file à Copenhague jouer l'Unibet Open, ce ne sera pas une réussite terrible pour moi. 
Suivra le WPT national série à Paris en avril, ou je fais un article ultra décalé, pour me plaindre du fait que je n'ai jamais de jeu. Ce qui est bien c'est que ça ne changera d'ailleurs pas en 2014. Au moins j'ai pu me marrer un peu! :
Mon équipe du King5 va jouer sa qualif pour les quart de finale, ce sera un vrai bonheur de vivre ça sur Skipe avec mes coéquipiers. Je ferai un post en direct, avec copie d'écran à chaque pause : K5

Un presque doublé de mai à l'Acf ou je fais deux fois deuxième du 200 du dimanche, avec au passage un comportement assez incroyable d'un joueur à 3 left , je serai battu par Luca puis par Alex Reard ( comme tout le monde), avant de laisser un peu tomber mon blog..
.
Au moins je peux mettre un résumé de Végas début juillet. Un végas pour le moins frustrant, un seul itm pour 9 tournois joués, itm sur le tournoi des WSOP invité par Winamax suite au quart de finale du K5. Mais bon, gros regret sur ce tournoi, j'étais bien, avant perdre deux flips cruciaux.
.
Je me remets alors un peu en cash game live. But du jeu, monter un peu de bankroll pour l'EPT Deauville de 2015. Ca se passe vraiment bien, il faut dire que je chatte comme un porc, témoin cette séance de surchattage ou pire celle ou il ne pourra rien m'arriver, et ou je gagnerai tous les coups : Je suis aidé par Lucy, la déesse de la chatte, ou la journée la plus indécente de l'année pour moi! ( je m'excuse d'ailleurs avant le post parce que ce qui suit est vraiment indécent!)
..
Je renoue un peu avec des bons résultats online, ce qui est rare, bon je gagne pas faut pas abuser, mais je fais des deuxièmes places. Je crois que je n'ai pas gagné un HU depuis... oula je sais plus!
.
Et puis comme je l'indique, le temps s'arrète. L'ACF a fermé, suivi par le cercle Cadet, les occasions de jouer sont rares. Online je perds confiance, j'en viens à penser que c'est rigged, bref ce que pensent généralement les joueurs perdants. Mais bon, devant le fait que je ne gagne jamais un coup préflop, je suis obligé de douter.
.
L'année se termine avec Prague puis Saint Amand, de bons moments mais sans résultat notable. Pire, à St Amand j'ai adopté des lignes que je déteste, jouant trop passivement.
.
Je vais peu-être me remettre un peu aux tournois online, mais je vais m'axer sur les buy in entre 10 et 30, au lieu de la fourchette 50-100 que je jouais jusqu'à maintenant. Le 250 Full KO de PS du jeudi me plait bien, je tenterai des qualifs de temps en temps.
.
A venir : Deauville dans un mois, deux très beaux tournois avec le FPS et l'EPT, il est désormais temps de faire des années impaires positives!

EDIT DU 31/12/2014
Bilan chiffré :
62 tournois live joués, pour 13 itm et un bilan de +1230€
13 sessions de cash games, pour 10 positives, et un bilan de +2695€
Une année online comme souvent négative à -3370€
Bilan financier : +555€ (LOL)

Je note que le net c'est pas pour moi. Impossible de gagner un coup, de toutes façons je ne suis pas capable de m'appliquer online, j'ai le même problème au bridge d'ailleurs ou je joue comme une patate sur les sites.
Bref, l'abandon serait largement souhaitable, et je crois que je m'achemine vers ça.
 

mercredi 24 décembre 2014

MPS Saint Amand

Mon grand week end à Saint amand commençait vraiment bien. Par un hasard totalement hasardeux, je me retrouve assis dans le RER A en face de Tapis Volant himself. Du coup je ne sais pas trop ce qui se passe dans ma tronche, je dois être inconsiemment impressionné devant le nouveau Truffaut, et alors que je sors bien aux halles, pour pouvoir prendre le RER B vers la gare du Nord, je ne sais pas ce qu'il me prend mais je re rentre dans mon RER A qui m'embarque pour Auber..
Quel âne, en plus il y a bien sur des problèmes de trafic, et ce qui doit arriver arrive, malgré un sprint dont je vais mettre 30 minutes à me remettre je vais rater mon train..
.
Bref, passons sur ces détails, mais avant d'attaquer le MPS, je m'aperçois qu'il y a sur mon affiche Gare du nord le dénomé François Damiens, et vu que je suis allé voir l'affligeant "La famille Belier" je tiens à vous dire que ce film n'a quasiment aucun intérêt. Je ne comprends pas trop pourquoi certains médias veulent en faire la belle histoire de noël. La famille Belier est à Intouchables ce que Lucien Cohen est à Martin Jacobson. ( ou Winter sleep à Mommy)
Le MPS c'est quoi? Un tournoi ultra deep, je n'ai pas trop compris qui l'organisait, entre Apo, Turbo poker, Texapoker ( késako?), mais ce qui est important c'est que la structure est vraiment très belle.
Du coup, je peux jeter toutes mes poubelles indéfiniment sans trop de casse. En fait non, durant les premiers niveaux de 50 minutes je tente pas mal de trucs avec des mains moisies, histoire de floper deux paires, ou de profiter de pseudos draws qui seraient rentrés. Mais makache wallou, y a rien qui vient.
Puis je reçois les rois noirs! Enfin..
Sauf que suite à ma relance je suis payé 5 fois! Comme si ça ne suffisait pas le flop est J109 avec deux carreaux, on peut difficilement faire pire.
Mais on peut quand même, avec un peu d'imagination, en donnant le huit de carreau à la turn. Ca s'exite entre deux joueurs, et un des deux prendra un pot énorme avec la flush max.
.
Le temps passe, je suis tombé en 6 heures de 60.000 initiaux à 25.000 jetons, j'ai une image assez lamentable, style serpillière sur qui on peut bien marcher, quand un mec limpe 800. Bruno Vanrhyb relance à 2200, payé à ma droite. J'ouvre 109s, et tente de représenter un monstre en relançant à 8000 pour le tiers de mon stack.
J'entends call dans la seconde à ma gauche! (au moins c'est clair, AA, KK, voir QQ)..
Le limpeur n'est déjà plus là, Bruno compte et recompte ses cotes avant de folder, et le mec à ma droite fold également . Flop sympa 873, c'est le premier flop que je connecte depuis 1975.
En gros tout part, mon adversaire a les dames ( un peu plus au nord on dit qu'il a l'Edam), mais je touche la quinte à la river pour revenir à 60.000.
Je vous passe les détails sur les commentaires à la table durant les 7 fois 50 minutes de ce day1, avec des mecs qui sont de vrais cas socs du poker, et on se retrouve au day2, ou je suis un peu au dessous de l'average à 70.000 jetons.
A nouveau festival de merguez, puis je reçois paire de 10 utg. Je me fais 3bet par un mec arrivé peu avant et j'avoue que je ne sais pas du tout comment jouer ce coup là. Fold est très nit, call me plait pas, 4bet pour fold sur un 5 bet serait horrible, bref, je call en me disant que si je fais brelan je danserai la makaréna sur la table, si il y a un as ou un roi j'irai voir ailleurs si j'y suis, et sinon j'aviserai . As au flop, ciao..
.
Bon, contre un mec ultra agro je vais avoir une autre paire de 10, et celle là va passer. J'open en milieu de parole et il call de blind. Flop 762, il me check raise, comme souvent, je lui mets tout dans le groin et il paye avec K7 pour quand même 40 blinds! Up à 125.000 quand la moyenne est à 115.000, tout va bien!
.
Sauf qu'à partir de là c'est la berezina, je tente des petits coups qui me font perdre 7/8000 par ci par là.
J'ai 58.400, 2 limpeurs à 2400, je fais 8500 avec QJs, et suis payé les deux fois.
Pot : 8500+8500+8500+2400+1200+1600 d'antes =  30700, il me reste exactement 49900
Flop 952, les deux joueurs checkent.
Après analyse un peu plus poussée qu'à la table, la bonne ligne est probablement de miser 15.000, et si je suis payé de shove mes 34900 restants.
J'ai estimé qu'un shove ferait passer énormément de mains, et j'ai donc fait cet énorme over bet. Le premier fold, le deuxième va tank 2 minutes avant de call paire de 6. (bien joué, c'est vrai que je représente pas grand chose!)
Deux briques plus loin et je suis out, c'est ballot...
..
De retour à Paris je joue le tournoi de clichy, 'je déteste le dimanche'. Le tournoi se passe bien, je reçois ma première paire d'As depuis 57 ans et la rentabilise assez bien, puis après la pause repas j'ouvre les dames en milieu de parole. Ouaoouu une deuxième prénium dans le même tournoi, du jamais vu!
J'ai alors grosso modo un peu plus que la moyenne, et relance à 2.2 blinds. Le bouton qui a 6 BB me les shove dans la tronche, et là la small blind qui est un no brain complet, relance d'une poignée de jetons! Du coup je reshove par dessus, il call en disant un poétique "j'en ai plein le cul, ça me casse les couilles", avec AJ, pour a peu près 80% de son stack, et bien sur il hit l'As à la turn, ce qui lui permet de pousser un cri qui me rappelle vaguement celui d'un homme préhistorique découvrant la grotte de Lascau.
si si..
Enfin bon, voilà ce qu'était mon week end!


mercredi 10 décembre 2014

Euréka, j'ai pas trouvé!

Je jouais lundi l'Euréka à Prague, l'équivalent d'un France Poker séries. Succès énorme puisque nous étions 1260 joueurs sur ce day 1b!
20.000 jetons, et vu que je ne touche que des mains injouables, je ne bouge pas, et c'est avec une image de serrure internationale que je vais pouvoir faire mon premier move.
Un suédois open son cut of, ce qu'il doit faire absolument dès qu'il n'a pas 72of, et je décide donc de 3bet du bouton avec 78of. Il call, et nous découvrons un flop plus que sympa J 10 9 !
Merci!
Check chez lui, bet chez moi, call chez lui, et ça s'active un peu sur un 10 turn qu'il décide de donkbéter.
Évidemment je suis toujours devant, puisqu'il m'aurait checkraisé un brelan sur un tel board, mais je ne sais pas si j'ai un intérêt à relancer et lui faire ainsi abandonner un bluff river éventuel, donc je call.
River immondissime, un 8, et je suppose que mon adversaire abandonne son idée d'arrachage en checkant son AK. Peu de value à prendre chez moi, et la peur quand même d'un genre d'AQ chez lui, et je check donc.
Cette donne est importante, vous comprendrez pourquoi après...
Des heures de poubelles, je suis tombé à 14.000 sans quasiment jouer quand j'ouvre les Rois! J'open, un mec call, flop AK5, on est bien! D'autant plus bien que le gars à AJ et que je lui prendrai tout, pour revenir à 26.000 ( je le couvrais)
.
Les poubelles se suivent, mais pourtant j'aurai ma chance, mais je ne l'ai pas saisie.
Le suédois open à 1000 sur 200/400/50 et je call avec RDof, payé également par un joueur loose de blind.
FLOP  K104 avec deux trèfles, j'ai la dame de trèfle éventuellement, et les deux checkent. ( action normale à Prague bien sur!).
Je bet 1800, et les deux me callent.
Sur la turn, un 3 de trèfle, la blind checke, mais le suédois mise 3500. A priori pas de flush chez lui puisqu'il aurait cbet tout le temps avec 2 trèfles, donc je call. Autant le laisser bluffer derrière.
LA blind se couche, une merguez tombe au flop, et alors que je m'apprête à snap call une tentative du suédois, celui ci fait tapis! Carrément! Si je me trompe il ne me reste que 5000 derrière.
La pause repas est déjà entamée, je réfléchis à la situation, mais il y a un bordel absolument énorme, ( imaginez 1000 joueurs qui quittent la salle). Je me rappelle d'un coup bizarre ou il n'avait pas cbet une main, avant de faire un gros check raise turn puis un shove river peu avant.. du coup j'ai des doutes! Et finis par fold, il montrera les valets en me disant que c'était pour le coup du 87!
.
Bref, retour de pause tjs pas le moindre jeu, je me maintiens à 17/18000 lorsque je reçois J10 en milieu de parole, sur 500/1000. Je raise 2200, suis payé par les deux blinds.
Flop QJ2 avec deux coeurs, la small blind donk bet 2500, payé à sa gauche.
Pas difficile d'imaginer quelles mains ils ont. Un draw pour le premier, donc deux coeurs, et une main intermédiaire, genre 66 ou un valet pour l'autre. Je peux même lui faire coucher une Dame je pense, et re raise donc all in.
Le premier snap call ( aie), le second fold. Je fais fasse à un magnifique K3s, pour le tirage couleur annoncé.
5 de trèfle turn, tout va bien, la river est un carreau.. mais c'est le roi! :(
Bust donc après une journée frustrante, j'ai raté l'occasion de quasi doubler sur une main ou j'avais décidé pourtant de payer, c'est curieux!
.
Petite visite praguoise le lendemain, et c'est vraiment beau.
Vue depuis le Pont Charles 
Retour au Hilton, pour y disputer la Prague Cup, l'équivalent du mini FPS.
10.000 jetons, des niveaux de 30 minutes, il ne faut pas trop trainer.
J'ai la chance de réaliser un très bon départ. Je 3bet un gars avec 106s, et flop le tirage couleur, me donnant le courage de mettre les 2 barrels, lui faisant folder sa main au turn.
Un mec raise je call avec A2s au cut off, nous sommes 4 dans le coup car les deux blinds s'ajoutent.
Flop 998, nous checkons tous, mais le 7 de coeur m'ouvrant le tirage va provoquer de l'action. Mise chez la sb, payé chez la grosse blind, et payé chez moi, car je soupçonne fortement un des deux blindeurs d'avoir le 9. Turn K de coeur, et c'est la grosse blind qui place une cartouche, call chez moi qui bat une couleur inférieure.
Je pouvais raise évidemment, mais tout de même une tonne de mains me battaient.
Puis je reçois ma seule main de la journée, 1010. Je raise mais trouve deux payeurs et un as au flop, avec 3 piques. Nous checkons tous, sur la turn une dame un gars mise, puis remisera à la river sur un board final A98  Q  3 avec 3 piques. Ultra polarisé, souvent le roi de pique qui n'a pas hit, et je décide de call, pour battre un 76 qui a raté son tirage.
Le temps passe, les merguez s'accumulent mais j'arrive à ne pas tilt spew, pour une fois.
Un gars open 2000, je paye avec J8s ( alors évidemment c'est pas terrible, mais je ne vais quand même pas fold 99% des mains). Un autre paye aussi, et nous découvrons K107 rainbow. Nous checkons tous les trois, un 2 de pique vient me donner le tirage flush en plus de la ventrale, 4000 à ma droite, payé chez moi, et payé par le mec au bouton. Génial roi de pique river, je suis sur et certain qu'il n'y a pas de full au bouton, puisque deux paires auraient relancé derrière, et suite au check du relanceur initial je peux donc value tranquillement 8500 jetons ,payés dans la foulée!
Bref, beau coup d'accélérateur, du coup je peux élargir mon jeu. Comprenez qu'au lieu de folder mes merguez, je peux ouvrir mes merguez en position.
Au bouton, je reçois J3s après un fold général. 1800 chez moi, 4800 chez un jeune vraiment beaucoup trop jeune pour être crédible, et donc 10500 chez moi, le faisant insta fold.
Tout va bien, je passe les 60.000 pour une moyenne alors à 28.000, mais je vais faire ma première connerie sur le niveau 500/1000/100.
Je relance à 2200 au cut of deux K2of, mais la croupière me dit qu'il manque 100.. Et pour cause l'utg avait misé 2300. quel âne..
La grosse blind paye aussi et nous découvrons un flop Q63. Check des deux, autant mise pour représenter une dame, et donc je mise 3000, payé par la blind. Turn 10, je décide peut être à tord de mettre un second barrel à 6000, mais mon adversaire qui n'a pourtant que 12.000 jetons va payer!
J'abandonne ensuite et il gagne avec ... paire de 4!!
Dernière heure en mode "j'attends de recevoir autre chose que 83of", mais ça ne viendra jamais et je finis donc ce day1 avec 49.000 jetons, pour une moyenne à 34.000.
Reprise ce soir à 20 heures, vous pouvez suivre sur mon twitter.
Une petite photo sympathique pour terminer..
je sais pas pourquoi, j'arrive pas à me coiffer en brosse!


mardi 2 décembre 2014

Reprise, en attendant Prague

Hello all
Oui bon ça fait longtemps ok ok... Il faut dire que je ne joue absolument plus, mais vu que je vais la semaine prochaine disputer à Prague l'Euréka, j'avais envie de remettre un peu la main à la patte.
Je regarde le calendrier et la boom, dimanche à 16 heures à Clichy le warm up des WPT Nat séries. Un tournoi à 180€ ou nous serons 147 joueurs. 13.000 jetons, des niveaux de 30 minutes.
Une consigne pour moi, éviter les merguez. Plus de 3bet avec des merguez, ou alors à condition d'avoir une VRAIE bonne raison. ( et pas au pif parce que je le sens bien, parce qu'il a bougé une oreille, parce qu'il a pas regardé ses cartes longtemps, parce que ma grand mère fait du vélo)
.
Une première heure désertique et je reçois AA! Yes papa
Un limpeur à 200, je fais 550 et il call. Flop 644 avec deux carreaux, je cbet il call. Turn le 3 de carreau, super, et mon adversaire me check raise très cher puisque sur mes 900 je me prends 3200 dans les miches. Bon ben fold..
.
Un peu plus tard je veux faire un héros call. Au lieu de cela ça va se transformer en désastro call! :
Je raise KQ en milieu de parole et suis payé deux fois. Flop K83 avec deux trèfles, mon adversaire paye ma mise et donk bet sur l'As de Trèfle. Oui c'est ça Berthe, on me l'a fait pas et je call. River insignifiante, il mise une tonne, genre 4000, et j'insta call pour le tiers de mon stack. JE TE L AI DIT BERTHE ON ME L A FAIT PAS, TOUT POUR PAPA! Ah ben non, il a J10 de trèfle pour couleur.
.
Je vais doubler sur un coup sympathiquement joué par mon adversaire.
Un mec open 800 sur 200 400, payé derrière lui. J'ai 7500 et suis de grosse blind avec A9. Squeeze à ses mérites, mais je préférerais soit avec une main plus forte, soit plus faible, donc comme je ne merge pas mes squeezes ( ne pas confondre merger et merguez, quoi que avec moi..), et je call. Flop A95 avec deux coeurs merci, 1000 à ma gauche, payé derrière, tout chez moi, call par 88 because il me voyait je suppose sur les coeurs et retour à presque l'average.
.
Pause repas, sympa passée à un bon joueur qui bosse chez Wina ( c'est lui qui m'a thermosoudé avec sa flush), au passage on reparle d'un coup que j'ai joué comme une putain de fiotte : J'ai squeeze A2s, il m'a payé ainsi qu'un gars qui payait tout ( le mec qui m'a check raisé quand j'ai AA). Flop 1010Q, je cbet pas je sais pas pourquoi, du coup carte immonde turn, brique river, et après nos checks le mec mise 1/2 pot. On finit par fold et le mec montre 96s.
.
Bon ensuite ça va mieux se passer. Une montée assez progressive comme on aime bien. Du coup je tente un coup assez discutable, quand un mec ultra actif (ben d'ailleurs tjs le même, celui du 96s), open 3200 au bouton soit 3.2 BB, je lui mets tout dans la tête avec KJ, il call et je passe ce coup assez chattard. C'est joué comme une grosse quichasse vu qu'il avait que 12.000 de tapis et donc forcément une belle main, j'en ai un peu conscience, mais c'est un peu le privilège quand on a bcp de jetons..
.
Le tournoi se passe bien, je reçois les rois et prend une tonne à un joueur. En gros je flat son raise, flat son cbet puis value une tonne river sur un board 33468 ou la flush n'est pas rentrée. Bingo il call.
Du coup quand la bulle arrive, j'ai 230.000 pour une moyenne à 100.000, on est pas mal!
.
Je vous passe les détails de la bulle. Ou plutôt non : je suis le connard de service qui refuse le deal, je suis habitué ( bon bien sur "c'est moi qui vais la faire", "tu dis ça parce que t'as des jetons", "tu penses pas au mec qui a joué 8 heures pour nada", "c'est quoi 200€ par rapport à 6000" etc etc...). Le mec qui va buller d'ailleurs va limite insulter le croupier. Pathétique.
J'aime bien aussi le mec qui est tombé à 2 blinds, et qui perd le flip à la river qui l'aurait ramené à 5 blinds et qui nous gratifie d'un énorme show, genre j'ai perdu sur un flip qui aurait changé ma vie..
.
Bon c'est très long, on arrive en TF à 3h du mat. J'ai 280.000 pour une moyenne à 190.000, ce qui me place en 3me position.
.
Le problème serait juste d'éviter un des deux. Justement le gars qui me couvre à peine limpe, pour la première fois de la journée ( ça fait 10 heures que je joue avec lui). Mais il est plutôt actif donc j'ai estimé qu'il n'avait pas raison de faire ça avec un monstre. ( genre si je relance une main sur 4 me donnant une image aggro, je serais bien content de relancer à nouveau avec un monstre). Un autre limpe aussi, je fais 50.000 avec AQs, et il me revient dessus. All in chez moi, insta call chez lui avec KK, no aide divine, et c'est fini 10ème!
.
Tant pis, au moins j'ai retrouvé quelques sensations, notamment sur la période prébulle.
.
Je pars dimanche à Prague avec mon ami Laurent. Nous passons donc des 50 degrés de Vegas aux ...-2 attendus en République check. Au programme poker, l'Euréka, un tournoi à 1100€ qui devrait attirer beaucoup beaucoup de monde..
Obviousement* les soirées devraient valoir aussi le détour. 
News sur mon twitter, je jouerai lundi le 1b..
C'est reparti !